Bravo La Poste

Le
Alfred
Bonjour,
Je n'ai pas trouvé de groupe consacré, je poste ici au cas où, merci de me
réorienter si nécessaire.

Une famille amie est partie en vacances à l'étranger début juillet. A leur
retour, ils ont passé une semaine chez moi. Ils m'avaient demandé s'il
pouvaient faire suivre temporairement leur courrier à mon domicile afin
d'éviter qu'une LRAR ne soit perdue (j'avais une procuration) et de
récupérer leurs lettres en passant ici avant de rentrer chez eux.
Jusque là, c'est banal, tout va bien.
Sauf qu'à La Poste, c'est rempli de coards

1/ Une partie de leur courrier n'a pas suivi, dont "évidemment" une LRAR
2/ Pire encore : un coard de La Poste s'est gourré de date ! Au lieu du
04 août comme date de fin de la réexpédition, il a saisi le 04 septembre
!!! Sur le double du formulaire de dépôt, il est bien écrit août sans la
moindre ambigüité ! L'erreur figure bien sur les étiquettes collées par La
Poste sur le courrier réexpédié.
Quand il s'en est rendu compte, mon ami est allé à La Poste d'ici où un
coard a commencé par lui répondre qu'une annulation de la réexpédition
n'était pas possible, puis que ça prendrait longtemps à être effectif et
enfin, le coard a accepté. Mon ami était content et ils sont repartis en
famille chez eux.
Bien entendu je continue à recevoir son courrier et les étiquettes de
réexpédition de La Poste n'ont pas changé.
Je suis donc allé dans mon bureau de poste où j'ai rencontré un autre
coard qui m'a dit qu'il n'avait pas le droit de me répondre car je
n'étais pas mon ami () et ensuite, alors que je manifestais bruyamment ma
mauvaise humeur, il m'a signalé qu'aucune annulation n'avait été demandée !
Or, j'ai vu le formulaire que mon ami avait rapporté de cette même poste !
Le coard de La Poste m'a alors signalé que le mieux était que je
réexpédie moi aussi le courrier (qui reviendra donc chez moi puisqu'une fois
arrivé là-bas, ils me le renvoient, ces coards !!!)
J'envisage donc de réexpédier tout le courrier chez le frère de mon ami qui
habite pas très loin de chez eux Pour cela, je souhaite utiliser une
enveloppe de réexpédition de grande taille au nom de mon ami "chez son
frère", mais ces coards de La Poste veulent me la VENDRE !!! Et CHER :
3,50€ !!!

Compte-tenu de LEUR erreur, à ces coards, ai-je un moyen légal de les
contraindre à me DONNER des enveloppes de réexpédition ou à faire enfin leur
boulot et à trouver une solution rapide et gratuite pour assumer leur
coerie de gros coards et résoudre ce problème dû à leur incompétence
notoire ?

Merci de vos réponses centrées sur une solution juridique à ma question.
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
dmkgbt
Le #25596872
Alfred
Merci de vos réponses centrées sur une solution juridique à ma question.



Je passe.
La partie juridique de mon cerveau a bloqué sur "co...ards".

--
Dominique Gobeaut
dmkgbt(at)free(point)fr
Marc-Antoine
Le #25597712
Je réponds à Alfred qui a écrit
Bonjour,
Je n'ai pas trouvé de groupe consacré, je poste ici au cas où, merci de me
réorienter si nécessaire.

Une famille amie est partie en vacances à l'étranger début juillet. A leur
retour, ils ont passé une semaine chez moi. Ils m'avaient demandé s'il
pouvaient faire suivre temporairement leur courrier à mon domicile afin
d'éviter qu'une LRAR ne soit perdue (j'avais une procuration) et de récupérer
leurs lettres en passant ici avant de rentrer chez eux.
Jusque là, c'est banal, tout va bien.
Sauf qu'à La Poste, c'est rempli de co...ards ...

1/ Une partie de leur courrier n'a pas suivi, dont "évidemment" une LRAR ...
2/ Pire encore : un co...ard de La Poste s'est gourré de date ! Au lieu du 04
août comme date de fin de la réexpédition, il a saisi le 04 ... septembre !!!
Sur le double du formulaire de dépôt, il est bien écrit août sans la moindre
ambigüité ! L'erreur figure bien sur les étiquettes collées par La Poste sur
le courrier réexpédié.
Quand il s'en est rendu compte, mon ami est allé à La Poste d'ici où un
co...ard a commencé par lui répondre qu'une annulation de la réexpédition
n'était pas possible, puis que ça prendrait longtemps à être effectif et
enfin, le co...ard a accepté. Mon ami était content et ils sont repartis en
famille chez eux.
Bien entendu ... je continue à recevoir son courrier et les étiquettes de
réexpédition de La Poste n'ont pas changé.
Je suis donc allé dans mon bureau de poste où j'ai rencontré un autre
co...ard qui m'a dit qu'il n'avait pas le droit de me répondre car je n'étais
pas mon ami (...) et ensuite, alors que je manifestais bruyamment ma mauvaise
humeur, il m'a signalé qu'aucune annulation n'avait été demandée ! Or, j'ai
vu le formulaire que mon ami avait rapporté de cette même poste !
Le co...ard de La Poste m'a alors signalé que le mieux était que je réexpédie
moi aussi le courrier (qui reviendra donc chez moi puisqu'une fois arrivé
là-bas, ils me le renvoient, ces co...ards !!!)
J'envisage donc de réexpédier tout le courrier chez le frère de mon ami qui
habite pas très loin de chez eux ... Pour cela, je souhaite utiliser une
enveloppe de réexpédition de grande taille au nom de mon ami "chez son
frère", mais ces de La Poste veulent me la VENDRE !!! Et CHER :
3,50¤ !!!


Les tarifs sont fixés par l'administration qui n'a pas l'habitude de
faire des cadeaux
3.50¤ pour le format 250x330, 1.75 pour le format 160x230

Compte-tenu de LEUR erreur, à ces co...ards, ai-je un moyen légal de les
contraindre à me DONNER des enveloppes de réexpédition ou à faire enfin leur
boulot et à trouver une solution rapide et gratuite pour assumer leur
co...erie de gros co...ards et résoudre ce problème dû à leur incompétence
notoire ?

Merci de vos réponses centrées sur une solution juridique à ma question.


Si vous voulez vous attaquer individuellement à tous les "co...ards"
qui vous on fait des misères, bon courage.. ;-)

Sinon vous, vous ne pouvez rien faire, c'est à votre ami d'agir
éventuellement, puisque c'est lui qui a payé les frais de réexpédition.
Jean-Claude
Le #25600472
Bonjour,

une idée à tenter peut-être : en barrant votre adresse sur le courrier, en
indiquant "N'habite Pas à l'Adresse Indiquée", et en les déposant à votre
poste. Ne doivent-ils pas dans ce cas renvoyer à l'expéditeur... donc à
votre ami ?

Jean-Claude
Broc_Ex_Co
Le #25600522
Le 15/08/2013 18:11, Dominique a écrit :
Alfred
Merci de vos réponses centrées sur une solution juridique à ma question.



Je passe.
La partie juridique de mon cerveau a bloqué sur "co...ards".



Itou!
Sans doute un esprit petit bourgeois si fier d'échapper au travail
manuel qu'il méprise les exécutants .....
Patoultan
Le #25600832
"Jean-Claude" a écrit dans le message de groupe de discussion : kuq18p$1geg$

une idée à tenter peut-être : en barrant votre adresse sur le courrier, en indiquant "N'habite Pas à l'Adresse Indiquée", et en
les déposant à votre poste. Ne doivent-ils pas dans ce cas renvoyer à l'expéditeur... donc à votre ami ?



--------------------------------------------------------------------------------
Non, car ce n'est pas lui l'expéditeur - il est le destinataire.

Les courriers seront renvoyé aux expéditeurs respectifs, ce qui
sera encore plus dommageable au destinataire, qui ne recevra
plus rien du tout.

J'ajoute que la mention "NPAI" n'est valide que si elle émane du
facteur, qui appose sur le courrier une étiquette réglementaire.

Ce problème doit se régler au bureau de poste distributeur du
destinataire initial - et par lui-même -, le seul à pouvoir rectifier
l'ordre de réexpédition, ou à défaut au service réclamation de
la Poste.
jr
Le #25600962
Le 18/08/2013 16:04, Patoultan a écrit :

Non, car ce n'est pas lui l'expéditeur - il est le destinataire.

Les courriers seront renvoyé aux expéditeurs respectifs, ce qui
sera encore plus dommageable au destinataire, qui ne recevra
plus rien du tout.

J'ajoute que la mention "NPAI" n'est valide



Valide pour quoi, pour qui? Je passe mon temps à la mettre sur des
courriers variés qui arrivent chez moi. Hop dans la boîte, et ils ne
reviennent pas. À vue de nez les expéditeurs finissent par mettre à jour
leurs fichiers, sauf les impôts.


--
http://rouillard.org/bd.jpg
Marc-Antoine
Le #25601042
Je réponds à Patoultan qui a écrit

J'ajoute que la mention "NPAI" n'est valide que si elle émane du
facteur, qui appose sur le courrier une étiquette réglementaire.



Depuis 2009 l'appellation NPAI a été remplacée par PND (Pli Non
Distribuable). Sinon, en effet, c'est le facteur qui appose létiquette
règlementaire ou il coche la case adéquate.
http://condat.blogspot.fr/2010/02/npai-disparait-pour-pnd.html
Patoultan
Le #25601162
"Marc-Antoine" a écrit dans le message de groupe de discussion : 5210f914$0$2549$

Je réponds à Patoultan qui a écrit

J'ajoute que la mention "NPAI" n'est valide que si elle émane du
facteur, qui appose sur le courrier une étiquette réglementaire.



Depuis 2009 l'appellation NPAI a été remplacée par PND (Pli Non
Distribuable). Sinon, en effet, c'est le facteur qui appose létiquette
règlementaire ou il coche la case adéquate.
http://condat.blogspot.fr/2010/02/npai-disparait-pour-pnd.html

--------------------------------------------------------------------------------
Euh, pas tout à fait.
NPAI n'est qu'un des motifs de retour à l'expéditeur.
Il y a aussi les courriers refusés, ceux dont l'adresse n'est pas
complète, ceux qui n'ont pas été réclamés pour les recommandés, etc.

J'ajoute que l'étiquette a été modifiée : elle est maintenant jaune, les
mentions sont un peu différentes et ce type de courrier est appelé
Reflex - REstitution de l'inFormation à L'EXpéditeur.
http://www.cgcgroupelaposte.org/public/COURRIER/CDSP_14_fe_vrier_reflex.pdf
Patoultan
Le #25601152
"jr" a écrit dans le message de groupe de discussion : 5210ec7f$0$2210$

Le 18/08/2013 16:04, Patoultan a écrit :
J'ajoute que la mention "NPAI" n'est valide
Valide pour quoi, pour qui?



--------------------------------------------------------------------------------
Pour la Poste.
Un courrier en retour à l'expéditeur doit comporter une étiquette
réglementaire - naguère bleue, aujourd'hui jaune - indiquant le
motif du retour.
Ce que peut inscrire le destinataire - NPAI, refusé, décédé, etc. -
n'a aucune valeur si le facteur ne le confirme pas.






Je passe mon temps à la mettre sur des courriers variés qui arrivent chez moi. Hop dans la boîte, et ils ne reviennent pas. À vue
de nez les expéditeurs finissent par mettre à jour leurs fichiers, sauf les impôts.



--------------------------------------------------------------------------------
Ils ne reviennent pas parce que vraisemblablement votre facteur
appose l'étiquette ad hoc qui précise le motif du retour.

Il peut arriver, à cause de postiers négligents ou pas au courant,
que des courriers reviennent à l'expéditeur sans cette étiquette,
sur la seule foi de ce qu'a inscrit le destinataire, mais ça ne
devrait pas.
Gilles 80rt
Le #25601192
Patoultan nous disait

Il peut arriver, à cause de postiers négligents ou pas au courant,
que des courriers reviennent à l'expéditeur sans cette étiquette,
sur la seule foi de ce qu'a inscrit le destinataire, mais ça ne
devrait pas.



Sûr que faire le boulot qui est demandé sans faire ch... le monde pour
l'absence d'une étiquette REGLEMENTAIRE est la preuve d'une négligence
impardonnable...


--
Gilles (Audois...mais pas à l'oeil ! )
Publicité
Poster une réponse
Anonyme