ça va mal pour le secteur vidéo

Le
kowalski
"Le chiffre d’affaires du format bleu est donc en croissance par
rapport à la même période l’année dernière : +43,76 % à 19,42=
millions
de dollars.
Pour sa part, le DVD génère un CA de 165,58 M$ en baisse de 21,75 %
par rapport à 2008. Au final, le CA global du secteur de la vidéo,
d’une année sur l’autre, affiche un recul de 17,82 % à 184,99 milli=
ons
de dollars. Ces chiffres ont une résonance particulière lorsque, dans
le même temps, on garde à l'esprit les propos de Michael Lynton,
patron du studio Sony Pictures Entertainment, le bras armé du géant
Sony dans l’industrie du cinéma. Ce dernier déclarait lors d'une
interview que le Blu-Ray ne remplacerait pas le DVD auprès des majors
hollywoodiennes"
http://www.avcesar.com/actu/id-2387/Blu-Ray-US.html

Il serait peut-être temps de redonner un coup de boost au DVD



Avis aux grincheux, petit rappel de la charte :
OBJET : La conférence a pour but de permettre les discussions
sur les sujets de la reproduction du cinéma chez soi. Sont concernés:
le matériel de (rétro-)projection d'images, les télévisions utilis=
ées
dans un but de home-cinéma, le matériel sonore utilisé dans cette
optique, et plus généralement tout le matériel utilisé pour reprodu=
ire
chez soi une ambiance se voulant se rapprocher de celle d'une salle de
cinéma.
En résumé, la conférence concerne tous les éléments pouvant s'int=
égrer
dans une application home-théâtre / home-cinéma.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Loïc
Le #19264111
C'est surtout toi qui va mal !!!! Rigolo
*core*administrator
Le #19270551
On Mon, 4 May 2009 12:21:00 -0700 (PDT), kowalski

"Le chiffre d’affaires du format bleu est donc en croissance par
rapport à la même période l’année dernière : +43,76 % à 19,42 millions
de dollars.
Pour sa part, le DVD génère un CA de 165,58 M$ en baisse de 21,75 %
par rapport à 2008. Au final, le CA global du secteur de la vidéo,
d’une année sur l’autre, affiche un recul de 17,82 % à 184,99 millions
de dollars. Ces chiffres ont une résonance particulière lorsque, dans
le même temps, on garde à l'esprit les propos de Michael Lynton,
patron du studio Sony Pictures Entertainment, le bras armé du géant
Sony dans l’industrie du cinéma. Ce dernier déclarait lors d'une
interview que le Blu-Ray ne remplacerait pas le DVD auprès des majors
hollywoodiennes"
http://www.avcesar.com/actu/id-2387/Blu-Ray-US.html

Il serait peut-être temps de redonner un coup de boost au DVD...




Les éditeurs ne devraient pourtant pas jouer aux étonnés.
Ce sont eux qui, en tout cas chez nous en Belgique, ont
décidé de laisser les chaines cablées numériques proposer
en VOD les films les plus important en même temps que la
sortie en DVD. Dès lors, pour un prix c'est vrai légèrement
supérieur, le "client" n'a plus à se déranger pour aller prendre
puis rendre un DVD dans son vidéoclub. D'autant plus que
parfois le dit vidéoclub dispose d'un nombre réduit d'exemplaires
et qu'il faut attendre. Avec le réseau cablé numérique il
suffit de presser un bouton sur sa télécommande et le film
vient instantanement s'enregistrer sur le disque dur du
décodeur. Et maintenant même en HD (lire "comme le
blueRay" pour certains titres.

Et il y a même des films dits "pour adulte" que le client n'a
plus la honte de devoir le demander à la jeune vendeuse
du vidéoclub local ;-)
kowalski
Le #19270521
On 4 mai, 22:20, Loïc
C'est surtout toi qui va mal !!!! Rigolo



tu devrais te prendre par la main et aller te faire soigner
kowalski
Le #19270511
On 5 mai, 17:21, *core* (Richard) wrote:
On Mon, 4 May 2009 12:21:00 -0700 (PDT), kowalski



>"Le chiffre d’affaires du format bleu est donc en croissance par
>rapport à la même période l’année dernière : +43,76 % à 19 ,42 millions
>de dollars.
>Pour sa part, le DVD génère un CA de 165,58 M$ en baisse de 21,75 %
>par rapport à 2008. Au final, le CA global du secteur de la vidéo,
>d’une année sur l’autre, affiche un recul de 17,82 % à 184,99 mi llions
>de dollars. Ces chiffres ont une résonance particulière lorsque, dan s
>le même temps, on garde à l'esprit les propos de Michael Lynton,
>patron du studio Sony Pictures Entertainment, le bras armé du géant
>Sony dans l’industrie du cinéma. Ce dernier déclarait lors d'une
>interview que le Blu-Ray ne remplacerait pas le DVD auprès des majors
>hollywoodiennes"
>http://www.avcesar.com/actu/id-2387/Blu-Ray-US.html

>Il serait peut-être temps de redonner un coup de boost au DVD...

Les éditeurs ne devraient pourtant pas jouer aux étonnés.
Ce sont eux qui, en tout cas chez nous en Belgique, ont
décidé de laisser les chaines cablées numériques proposer
en VOD les films les plus important en même temps que la
sortie en DVD. Dès lors, pour un prix c'est vrai légèrement
supérieur, le "client" n'a plus à se déranger pour aller prendre
puis rendre un DVD dans son vidéoclub. D'autant plus que
parfois le dit vidéoclub dispose d'un nombre réduit d'exemplaires
et qu'il faut attendre. Avec le réseau cablé numérique il
suffit de presser un bouton sur sa télécommande et le film
vient instantanement s'enregistrer sur le disque dur du
décodeur. Et maintenant même en HD (lire "comme le
blueRay" pour certains titres.


Ben oui mais la VOD est sensé offrir à tout le monde un accès aux
films, pas freiner les ventes de DVD.
Moi je pense qu'ils subissent l'effet du passage du format SD à la HD
et de leur gourmandise sur les revenus de la HD.
Les BD étant trop chers, le consommateur hésite maintenant a acheter
du DVD sachant qu'il ne le regardera plus ensuite, mais ne se décide
pas encore à franchir le pas vers le BD à cause du prix et de la duré e
de vie du format.
*.-pipolin-.*
Le #19271131
kowalski a couché sur son écran :
On 5 mai, 17:21, *core* (Richard) wrote:
On Mon, 4 May 2009 12:21:00 -0700 (PDT), kowalski

"Le chiffre d’affaires du format bleu est donc en croissance par
rapport à la même période l’année dernière : +43,76 % à 19,42 millions
de dollars.
Pour sa part, le DVD génère un CA de 165,58 M$ en baisse de 21,75 %
par rapport à 2008. Au final, le CA global du secteur de la vidéo,
d’une année sur l’autre, affiche un recul de 17,82 % à 184,99 millions
de dollars. Ces chiffres ont une résonance particulière lorsque, dans
le même temps, on garde à l'esprit les propos de Michael Lynton,
patron du studio Sony Pictures Entertainment, le bras armé du géant
Sony dans l’industrie du cinéma. Ce dernier déclarait lors d'une
interview que le Blu-Ray ne remplacerait pas le DVD auprès des majors
hollywoodiennes"
http://www.avcesar.com/actu/id-2387/Blu-Ray-US.html
Il serait peut-être temps de redonner un coup de boost au DVD...



Les éditeurs ne devraient pourtant pas jouer aux étonnés.
Ce sont eux qui, en tout cas chez nous en Belgique, ont
décidé de laisser les chaines cablées numériques proposer
en VOD les films les plus important en même temps que la
sortie en DVD. Dès lors, pour un prix c'est vrai légèrement
supérieur, le "client" n'a plus à se déranger pour aller prendre
puis rendre un DVD dans son vidéoclub. D'autant plus que
parfois le dit vidéoclub dispose d'un nombre réduit d'exemplaires
et qu'il faut attendre. Avec le réseau cablé numérique il
suffit de presser un bouton sur sa télécommande et le film
vient instantanement s'enregistrer sur le disque dur du
décodeur. Et maintenant même en HD (lire "comme le
blueRay" pour certains titres.


Ben oui mais la VOD est sensé offrir à tout le monde un accès aux
films, pas freiner les ventes de DVD.
Moi je pense qu'ils subissent l'effet du passage du format SD à la HD
et de leur gourmandise sur les revenus de la HD.
Les BD étant trop chers, le consommateur hésite maintenant a acheter
du DVD sachant qu'il ne le regardera plus ensuite, mais ne se décide
pas encore à franchir le pas vers le BD à cause du prix et de la durée
de vie du format.



haha !!

tout le monde n'est pas aussi parano et malade que toi...

--
Toutes les fautes d'orthographes de ce message sont sous copyright et
sont la propriété exclusive de l'auteur de ce message, toutes
reproductions est interdite et donnerais lieu à des poursuites.
© pipolin
kowalski
Le #19271531
On 5 mai, 20:22, *.-pipolin-.*
kowalski a couché sur son écran :



> On 5 mai, 17:21, *core* (Richard) wrote:
>> On Mon, 4 May 2009 12:21:00 -0700 (PDT), kowalski

>> >>> "Le chiffre d’affaires du format bleu est donc en croissance par
>>> rapport à la même période l’année dernière : +43,76 % à 19,42 millions
>>> de dollars.
>>> Pour sa part, le DVD génère un CA de 165,58 M$ en baisse de 21,75 %
>>> par rapport à 2008. Au final, le CA global du secteur de la vidéo ,
>>> d’une année sur l’autre, affiche un recul de 17,82 % à 184,99 millions
>>> de dollars. Ces chiffres ont une résonance particulière lorsque, dans
>>> le même temps, on garde à l'esprit les propos de Michael Lynton,
>>> patron du studio Sony Pictures Entertainment, le bras armé du géa nt
>>> Sony dans l’industrie du cinéma. Ce dernier déclarait lors d'un e
>>> interview que le Blu-Ray ne remplacerait pas le DVD auprès des majo rs
>>> hollywoodiennes"
>>>http://www.avcesar.com/actu/id-2387/Blu-Ray-US.html
>>> Il serait peut-être temps de redonner un coup de boost au DVD...

>> Les éditeurs ne devraient pourtant pas jouer aux étonnés.
>> Ce sont eux qui, en tout cas chez nous en Belgique, ont
>> décidé de laisser les chaines cablées numériques proposer
>> en VOD les films les plus important en même temps que la
>> sortie en DVD. Dès lors, pour un prix c'est vrai légèremen t
>> supérieur, le "client" n'a plus à se déranger pour aller pren dre
>> puis rendre un DVD dans son vidéoclub. D'autant plus que
>> parfois le dit vidéoclub dispose d'un nombre réduit d'exemplair es
>> et qu'il faut attendre. Avec le réseau cablé numérique il
>> suffit de presser un bouton sur sa télécommande et le film
>> vient instantanement s'enregistrer sur le disque dur du
>> décodeur. Et maintenant même en HD (lire "comme le
>> blueRay" pour certains titres.
> Ben oui mais la VOD est sensé offrir à tout le monde un accès aux
> films, pas freiner les ventes de DVD.
> Moi je pense qu'ils subissent l'effet du passage du format SD à la HD
> et de leur gourmandise sur les revenus de la HD.
> Les BD étant trop chers, le consommateur hésite maintenant a achete r
> du DVD sachant qu'il ne le regardera plus ensuite, mais ne se décide
> pas encore à franchir le pas vers le BD à cause du prix et de la du rée
> de vie du format.

haha !!

tout le monde n'est pas aussi parano et malade que toi...



Tu devrais rejoindre Loïc, il t'attend chez le psy.
*.-pipolin-.*
Le #19271501
kowalski avait soumis l'idée :
On 5 mai, 20:22, *.-pipolin-.*
kowalski a couché sur son écran :

On 5 mai, 17:21, *core* (Richard) wrote:
On Mon, 4 May 2009 12:21:00 -0700 (PDT), kowalski
"Le chiffre d’affaires du format bleu est donc en croissance par
rapport à la même période l’année dernière : +43,76 % à 19,42 millions
de dollars.
Pour sa part, le DVD génère un CA de 165,58 M$ en baisse de 21,75 %
par rapport à 2008. Au final, le CA global du secteur de la vidéo,
d’une année sur l’autre, affiche un recul de 17,82 % à 184,99 millions
de dollars. Ces chiffres ont une résonance particulière lorsque, dans
le même temps, on garde à l'esprit les propos de Michael Lynton,
patron du studio Sony Pictures Entertainment, le bras armé du géant
Sony dans l’industrie du cinéma. Ce dernier déclarait lors d'une
interview que le Blu-Ray ne remplacerait pas le DVD auprès des majors
hollywoodiennes"
http://www.avcesar.com/actu/id-2387/Blu-Ray-US.html
Il serait peut-être temps de redonner un coup de boost au DVD...


Les éditeurs ne devraient pourtant pas jouer aux étonnés.
Ce sont eux qui, en tout cas chez nous en Belgique, ont
décidé de laisser les chaines cablées numériques proposer
en VOD les films les plus important en même temps que la
sortie en DVD. Dès lors, pour un prix c'est vrai légèrement
supérieur, le "client" n'a plus à se déranger pour aller prendre
puis rendre un DVD dans son vidéoclub. D'autant plus que
parfois le dit vidéoclub dispose d'un nombre réduit d'exemplaires
et qu'il faut attendre. Avec le réseau cablé numérique il
suffit de presser un bouton sur sa télécommande et le film
vient instantanement s'enregistrer sur le disque dur du
décodeur. Et maintenant même en HD (lire "comme le
blueRay" pour certains titres.


Ben oui mais la VOD est sensé offrir à tout le monde un accès aux
films, pas freiner les ventes de DVD.
Moi je pense qu'ils subissent l'effet du passage du format SD à la HD
et de leur gourmandise sur les revenus de la HD.
Les BD étant trop chers, le consommateur hésite maintenant a acheter
du DVD sachant qu'il ne le regardera plus ensuite, mais ne se décide
pas encore à franchir le pas vers le BD à cause du prix et de la durée
de vie du format.



haha !!

tout le monde n'est pas aussi parano et malade que toi...



Tu devrais rejoindre Loïc, il t'attend chez le psy.



oui, il est gentil de t'accompagner Loïc, moi j'en ferais pas autant...

--
Toutes les fautes d'orthographes de ce message sont sous copyright et
sont la propriété exclusive de l'auteur de ce message, toutes
reproductions est interdite et donnerais lieu à des poursuites.
© pipolin
Publicité
Poster une réponse
Anonyme