Cache DNS

Le
Gil_13MRS
Bonjour,
existe-t-il pour w2k l'équivalent de :
http://www.analogx.com/contents/download/network/fc.htm
pour w98 ? (freeware, shareware, ccial)
C'était pratique et çà accèlérait notablement sous w98.
Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Antoine Leca
Le #1081051
Gil_13MRS wrote:
existe-t-il pour w2k l'équivalent de :
http://www.analogx.com/contents/download/network/fc.htm
pour w98 ? (freeware, shareware, ccial)


Humm, le programme ne semble pas spécifique Windows 9x, il y a des
instructions pour Windows 2000 et xp...



Antoine

Gil_13MRS
Le #1080894
Bonsoir,

paraît que cet utilitaire ne peut tourner sous 2K puisque la fonction qu'il
remplit y est déjà implémentée, mais que sous 2k "on ne voit rien" de ce qui
se passe...

Installé sous 2k je n'ai rien dans le log & le cache, toujours vides.

Une idée ?

Bonne soirée.



Gil_13MRS wrote:
existe-t-il pour w2k l'équivalent de :
http://www.analogx.com/contents/download/network/fc.htm
pour w98 ? (freeware, shareware, ccial)


Humm, le programme ne semble pas spécifique Windows 9x, il y a des
instructions pour Windows 2000 et xp...



Antoine





Antoine Leca
Le #1080887
Gil_13MRS wrote:
paraît que cet utilitaire ne peut tourner sous 2K puisque la fonction
qu'il remplit y est déjà implémentée,


La fonction "cache DNS" est aussi implémentée sous Windows 98 (ou avec à peu
près n'importe quelle pile IP, d'ailleurs; avec Win3.x il fallait monter
DNR, mais depuis ce n'est plus une option...)
La question est de savoir comment court--circuiter le cache DNS « normal »,
pour le « pourrir » (c'est l'expression consacrée ; en dehors de te rendre
service, la même application peut servir comme attaque réseau, par exemple
en manipulant le cache DNS pour faire croire à ta machine que
www.lesiteS.machin est autre chose que ce que disent les serveurs officiels)

mais que sous 2k "on ne voit rien" de ce qui se passe...

Installé sous 2k je n'ai rien dans le log & le cache, toujours vides.

Une idée ?


Vérifie (avec ipconfig/all) que l'interface IP « officielle » possède une
adresse DNS qui renvoit bien vers ton programme (probablement 127.0.0.1, ou
bien une seconde adresse IP où serait lié ton programme) ; si tu es resté en
adressage dynamique (DHCP, c'est-à-dire rien dans les cases de
configuration), lorsque tu te connectes le serveur de ton fournisseur
d'accès donne les codes d'accès aux DNS publics, et ceux-ci deviennent
opérationnels... ce qui court-circuite ton petit programme.

Sinon, tu as peut-être un firewall ou autre outil de sécurité réseau qui
empêche ton petit outil de fonctionner (cf. supra) Il faut alors programmer
spécifiquement ton firewall pour qu'il filtre correctement.


Antoine

Glenn Gagné
Le #1070818
Bonjour,

L'ordre par défaut pour la résolution de noms n'est-il pas: Hosts, Dns ?

Donc si tu entres simplement des valeurs dans
C:WINNTSYSTEM32Driversetchosts, la résolution de noms des sites listés
dans ce fichier sera grandement accélérée puisque ton DNS lookup sera sur ta
machine directement.

Cette méthode permet également de forcer un nom DNS.

Exemple:

Par défaut: www.toto.com -> 10.0.0.45

Tu tapes dans ton fichier hosts:

10.0.0.67 www.toto.com

Cela fera que ton ordinateur pointera vers 10.0.0.67 au-lieu de 10.0.0.45
pour www.toto.com et la vérification de ce nom n'aura pas eu besoin d'entrer
en communication avec un serveur DNS (donc accélération).

Bon rendu là, si tu veux que l'ajout des noms se fassent automatiquement
dans un fichier local (cache) c'est sur que ça nécessite l'intervention
d'une application comme Analog X. Mais si tu t'en tiens à ajouter les sites
les plus fréquemment utilisés tu peux le faire manuellement dans le fichier
hosts.

Glenn Gagné
Technicien MCP/TI





"Antoine Leca" message de news:OfyHW%
Gil_13MRS wrote:
paraît que cet utilitaire ne peut tourner sous 2K puisque la fonction
qu'il remplit y est déjà implémentée,


La fonction "cache DNS" est aussi implémentée sous Windows 98 (ou avec à
peu

près n'importe quelle pile IP, d'ailleurs; avec Win3.x il fallait monter
DNR, mais depuis ce n'est plus une option...)
La question est de savoir comment court--circuiter le cache DNS «
normal »,

pour le « pourrir » (c'est l'expression consacrée ; en dehors de te rendre
service, la même application peut servir comme attaque réseau, par exemple
en manipulant le cache DNS pour faire croire à ta machine que
www.lesiteS.machin est autre chose que ce que disent les serveurs
officiels)


mais que sous 2k "on ne voit rien" de ce qui se passe...

Installé sous 2k je n'ai rien dans le log & le cache, toujours vides.

Une idée ?


Vérifie (avec ipconfig/all) que l'interface IP « officielle » possède une
adresse DNS qui renvoit bien vers ton programme (probablement 127.0.0.1,
ou

bien une seconde adresse IP où serait lié ton programme) ; si tu es resté
en

adressage dynamique (DHCP, c'est-à-dire rien dans les cases de
configuration), lorsque tu te connectes le serveur de ton fournisseur
d'accès donne les codes d'accès aux DNS publics, et ceux-ci deviennent
opérationnels... ce qui court-circuite ton petit programme.

Sinon, tu as peut-être un firewall ou autre outil de sécurité réseau qui
empêche ton petit outil de fonctionner (cf. supra) Il faut alors
programmer

spécifiquement ton firewall pour qu'il filtre correctement.


Antoine




Gil_13MRS
Le #1070817
Bonsoir Antoine,
Je ne peux rentrer comme dns la boucle locale 127.0.0.1, comme dans w98 :
w2k refuse. Faut bricoler, et là je sais pas faire.

Merci , et je continue à essayer.



Gil_13MRS wrote:
paraît que cet utilitaire ne peut tourner sous 2K puisque la fonction
qu'il remplit y est déjà implémentée,


La fonction "cache DNS" est aussi implémentée sous Windows 98 (ou avec à peu
près n'importe quelle pile IP, d'ailleurs; avec Win3.x il fallait monter
DNR, mais depuis ce n'est plus une option...)
La question est de savoir comment court--circuiter le cache DNS « normal »,
pour le « pourrir » (c'est l'expression consacrée ; en dehors de te rendre
service, la même application peut servir comme attaque réseau, par exemple
en manipulant le cache DNS pour faire croire à ta machine que
www.lesiteS.machin est autre chose que ce que disent les serveurs officiels)

mais que sous 2k "on ne voit rien" de ce qui se passe...

Installé sous 2k je n'ai rien dans le log & le cache, toujours vides.

Une idée ?


Vérifie (avec ipconfig/all) que l'interface IP « officielle » possède une
adresse DNS qui renvoit bien vers ton programme (probablement 127.0.0.1, ou
bien une seconde adresse IP où serait lié ton programme) ; si tu es resté en
adressage dynamique (DHCP, c'est-à-dire rien dans les cases de
configuration), lorsque tu te connectes le serveur de ton fournisseur
d'accès donne les codes d'accès aux DNS publics, et ceux-ci deviennent
opérationnels... ce qui court-circuite ton petit programme.

Sinon, tu as peut-être un firewall ou autre outil de sécurité réseau qui
empêche ton petit outil de fonctionner (cf. supra) Il faut alors programmer
spécifiquement ton firewall pour qu'il filtre correctement.


Antoine





Gil_13MRS
Le #1070816
Bonjour,

l'intérêt qu'il y avait à faire tourner Fastcache sous w98, c'est justement
le journal généré en clair des résolutions. Sous w2k, il ne m'est pas
possible de saisir 127.0.0.1 en dns. Donc je ne peux utiliser Fastcache. S'il
existe un freeware qui peut écrire un log des résolutions du cache 2k, je
suis preneur !

Mais si tu t'en tiens à ajouter les sites
les plus fréquemment utilisés tu peux le faire manuellement dans le fichier
hosts.


C'est exactement mon besoin ! Comment récupérer les résolutions dans le
cache de w2k ?

Merci.


Bonjour,

L'ordre par défaut pour la résolution de noms n'est-il pas: Hosts, Dns ?

Donc si tu entres simplement des valeurs dans
C:WINNTSYSTEM32Driversetchosts, la résolution de noms des sites listés
dans ce fichier sera grandement accélérée puisque ton DNS lookup sera sur ta
machine directement.

Cette méthode permet également de forcer un nom DNS.

Exemple:

Par défaut: www.toto.com -> 10.0.0.45

Tu tapes dans ton fichier hosts:

10.0.0.67 www.toto.com

Cela fera que ton ordinateur pointera vers 10.0.0.67 au-lieu de 10.0.0.45
pour www.toto.com et la vérification de ce nom n'aura pas eu besoin d'entrer
en communication avec un serveur DNS (donc accélération).

Bon rendu là, si tu veux que l'ajout des noms se fassent automatiquement
dans un fichier local (cache) c'est sur que ça nécessite l'intervention
d'une application comme Analog X. Mais si tu t'en tiens à ajouter les sites
les plus fréquemment utilisés tu peux le faire manuellement dans le fichier
hosts.

Glenn Gagné
Technicien MCP/TI





"Antoine Leca" message de news:OfyHW%
Gil_13MRS wrote:
paraît que cet utilitaire ne peut tourner sous 2K puisque la fonction
qu'il remplit y est déjà implémentée,


La fonction "cache DNS" est aussi implémentée sous Windows 98 (ou avec à
peu

près n'importe quelle pile IP, d'ailleurs; avec Win3.x il fallait monter
DNR, mais depuis ce n'est plus une option...)
La question est de savoir comment court--circuiter le cache DNS «
normal »,

pour le « pourrir » (c'est l'expression consacrée ; en dehors de te rendre
service, la même application peut servir comme attaque réseau, par exemple
en manipulant le cache DNS pour faire croire à ta machine que
www.lesiteS.machin est autre chose que ce que disent les serveurs
officiels)


mais que sous 2k "on ne voit rien" de ce qui se passe...

Installé sous 2k je n'ai rien dans le log & le cache, toujours vides.

Une idée ?


Vérifie (avec ipconfig/all) que l'interface IP « officielle » possède une
adresse DNS qui renvoit bien vers ton programme (probablement 127.0.0.1,
ou

bien une seconde adresse IP où serait lié ton programme) ; si tu es resté
en

adressage dynamique (DHCP, c'est-à-dire rien dans les cases de
configuration), lorsque tu te connectes le serveur de ton fournisseur
d'accès donne les codes d'accès aux DNS publics, et ceux-ci deviennent
opérationnels... ce qui court-circuite ton petit programme.

Sinon, tu as peut-être un firewall ou autre outil de sécurité réseau qui
empêche ton petit outil de fonctionner (cf. supra) Il faut alors
programmer

spécifiquement ton firewall pour qu'il filtre correctement.


Antoine









Glenn Gagné
Le #1070810
Poses ta question aussi dans le canal de news microsoft.public.fr.scripting.
Il existe peut être un beau p'tit script VBS qui permet d'accéder au cache
DNS puis te l'envoyer dans un fihcier Excel.


"Gil_13MRS" news:
Bonsoir Antoine,
Je ne peux rentrer comme dns la boucle locale 127.0.0.1, comme dans w98 :
w2k refuse. Faut bricoler, et là je sais pas faire.

Merci , et je continue à essayer.



Gil_13MRS wrote:
paraît que cet utilitaire ne peut tourner sous 2K puisque la fonction
qu'il remplit y est déjà implémentée,


La fonction "cache DNS" est aussi implémentée sous Windows 98 (ou avec à
peu


près n'importe quelle pile IP, d'ailleurs; avec Win3.x il fallait monter
DNR, mais depuis ce n'est plus une option...)
La question est de savoir comment court--circuiter le cache DNS «
normal »,


pour le « pourrir » (c'est l'expression consacrée ; en dehors de te
rendre


service, la même application peut servir comme attaque réseau, par
exemple


en manipulant le cache DNS pour faire croire à ta machine que
www.lesiteS.machin est autre chose que ce que disent les serveurs
officiels)



mais que sous 2k "on ne voit rien" de ce qui se passe...

Installé sous 2k je n'ai rien dans le log & le cache, toujours vides.

Une idée ?


Vérifie (avec ipconfig/all) que l'interface IP « officielle » possède
une


adresse DNS qui renvoit bien vers ton programme (probablement 127.0.0.1,
ou


bien une seconde adresse IP où serait lié ton programme) ; si tu es
resté en


adressage dynamique (DHCP, c'est-à-dire rien dans les cases de
configuration), lorsque tu te connectes le serveur de ton fournisseur
d'accès donne les codes d'accès aux DNS publics, et ceux-ci deviennent
opérationnels... ce qui court-circuite ton petit programme.

Sinon, tu as peut-être un firewall ou autre outil de sécurité réseau qui
empêche ton petit outil de fonctionner (cf. supra) Il faut alors
programmer


spécifiquement ton firewall pour qu'il filtre correctement.


Antoine







phil
Le #1070324
Glenn Gagné avait prétendu :
Poses ta question aussi dans le canal de news microsoft.public.fr.scripting.
Il existe peut être un beau p'tit script VBS qui permet d'accéder au cache
DNS puis te l'envoyer dans un fihcier Excel.


"Gil_13MRS" news:
Bonsoir Antoine,
Je ne peux rentrer comme dns la boucle locale 127.0.0.1, comme dans w98 :
w2k refuse. Faut bricoler, et là je sais pas faire.

Merci , et je continue à essayer.



Gil_13MRS wrote:
paraît que cet utilitaire ne peut tourner sous 2K puisque la fonction
qu'il remplit y est déjà implémentée,


La fonction "cache DNS" est aussi implémentée sous Windows 98 (ou avec à
peu près n'importe quelle pile IP, d'ailleurs; avec Win3.x il fallait
monter DNR, mais depuis ce n'est plus une option...)
La question est de savoir comment court--circuiter le cache DNS « normal »,
pour le « pourrir » (c'est l'expression consacrée ; en dehors de te rendre
service, la même application peut servir comme attaque réseau, par exemple
en manipulant le cache DNS pour faire croire à ta machine que
www.lesiteS.machin est autre chose que ce que disent les serveurs
officiels)

mais que sous 2k "on ne voit rien" de ce qui se passe...

Installé sous 2k je n'ai rien dans le log & le cache, toujours vides.

Une idée ?


Vérifie (avec ipconfig/all) que l'interface IP « officielle » possède une
adresse DNS qui renvoit bien vers ton programme (probablement 127.0.0.1, ou
bien une seconde adresse IP où serait lié ton programme) ; si tu es resté
en adressage dynamique (DHCP, c'est-à-dire rien dans les cases de
configuration), lorsque tu te connectes le serveur de ton fournisseur
d'accès donne les codes d'accès aux DNS publics, et ceux-ci deviennent
opérationnels... ce qui court-circuite ton petit programme.

Sinon, tu as peut-être un firewall ou autre outil de sécurité réseau qui
empêche ton petit outil de fonctionner (cf. supra) Il faut alors programmer
spécifiquement ton firewall pour qu'il filtre correctement.


Antoine




heu....un p'tit "ipconfig /displaydns" dans une fenêtre de commandes
peut-être ? ( si j'ai bien compris ce que tu veux )
ou ipconfig /diplaydns >c:cachedns.txt
Pour avoir le résultat dans un fichier texte cachedns.txt

--
phi²




phil
Le #1070323
phil a exposé le 28/03/2007 :
Glenn Gagné avait prétendu :
Poses ta question aussi dans le canal de news
microsoft.public.fr.scripting.
Il existe peut être un beau p'tit script VBS qui permet d'accéder au cache
DNS puis te l'envoyer dans un fihcier Excel.


"Gil_13MRS" news:
Bonsoir Antoine,
Je ne peux rentrer comme dns la boucle locale 127.0.0.1, comme dans w98 :
w2k refuse. Faut bricoler, et là je sais pas faire.

Merci , et je continue à essayer.



Gil_13MRS wrote:
paraît que cet utilitaire ne peut tourner sous 2K puisque la fonction
qu'il remplit y est déjà implémentée,


La fonction "cache DNS" est aussi implémentée sous Windows 98 (ou avec à
peu près n'importe quelle pile IP, d'ailleurs; avec Win3.x il fallait
monter DNR, mais depuis ce n'est plus une option...)
La question est de savoir comment court--circuiter le cache DNS « normal
»,
pour le « pourrir » (c'est l'expression consacrée ; en dehors de te
rendre
service, la même application peut servir comme attaque réseau, par
exemple
en manipulant le cache DNS pour faire croire à ta machine que
www.lesiteS.machin est autre chose que ce que disent les serveurs
officiels)

mais que sous 2k "on ne voit rien" de ce qui se passe...

Installé sous 2k je n'ai rien dans le log & le cache, toujours vides.

Une idée ?


Vérifie (avec ipconfig/all) que l'interface IP « officielle » possède une
adresse DNS qui renvoit bien vers ton programme (probablement 127.0.0.1,
ou
bien une seconde adresse IP où serait lié ton programme) ; si tu es resté
en adressage dynamique (DHCP, c'est-à-dire rien dans les cases de
configuration), lorsque tu te connectes le serveur de ton fournisseur
d'accès donne les codes d'accès aux DNS publics, et ceux-ci deviennent
opérationnels... ce qui court-circuite ton petit programme.

Sinon, tu as peut-être un firewall ou autre outil de sécurité réseau qui
empêche ton petit outil de fonctionner (cf. supra) Il faut alors
programmer
spécifiquement ton firewall pour qu'il filtre correctement.


Antoine




heu....un p'tit "ipconfig /displaydns" dans une fenêtre de commandes
peut-être ? ( si j'ai bien compris ce que tu veux )
ou ipconfig /diplaydns >c:cachedns.txt
Pour avoir le résultat dans un fichier texte cachedns.txt


Au temps pour moi, la 2e commande ne marche pas, j'essaye de trouver
mieux

--
phi²





Gil_13MRS
Le #1070322
Bonsoir,

ipconfig /diplaydns >c:cachedns.txt


ce serait parfait ; je vais essayer cette commande ou équivalent sous
4DOS/W98se.

Merci, je ferai un suivi ;

Merci pour l'aide.


phil a exposé le 28/03/2007 :
Glenn Gagné avait prétendu :
Poses ta question aussi dans le canal de news
microsoft.public.fr.scripting.
Il existe peut être un beau p'tit script VBS qui permet d'accéder au cache
DNS puis te l'envoyer dans un fihcier Excel.


"Gil_13MRS" news:
Bonsoir Antoine,
Je ne peux rentrer comme dns la boucle locale 127.0.0.1, comme dans w98 :
w2k refuse. Faut bricoler, et là je sais pas faire.

Merci , et je continue à essayer.



Gil_13MRS wrote:
paraît que cet utilitaire ne peut tourner sous 2K puisque la fonction
qu'il remplit y est déjà implémentée,


La fonction "cache DNS" est aussi implémentée sous Windows 98 (ou avec à
peu près n'importe quelle pile IP, d'ailleurs; avec Win3.x il fallait
monter DNR, mais depuis ce n'est plus une option...)
La question est de savoir comment court--circuiter le cache DNS « normal
»,
pour le « pourrir » (c'est l'expression consacrée ; en dehors de te
rendre
service, la même application peut servir comme attaque réseau, par
exemple
en manipulant le cache DNS pour faire croire à ta machine que
www.lesiteS.machin est autre chose que ce que disent les serveurs
officiels)

mais que sous 2k "on ne voit rien" de ce qui se passe...

Installé sous 2k je n'ai rien dans le log & le cache, toujours vides.

Une idée ?


Vérifie (avec ipconfig/all) que l'interface IP « officielle » possède une
adresse DNS qui renvoit bien vers ton programme (probablement 127.0.0.1,
ou
bien une seconde adresse IP où serait lié ton programme) ; si tu es resté
en adressage dynamique (DHCP, c'est-à-dire rien dans les cases de
configuration), lorsque tu te connectes le serveur de ton fournisseur
d'accès donne les codes d'accès aux DNS publics, et ceux-ci deviennent
opérationnels... ce qui court-circuite ton petit programme.

Sinon, tu as peut-être un firewall ou autre outil de sécurité réseau qui
empêche ton petit outil de fonctionner (cf. supra) Il faut alors
programmer
spécifiquement ton firewall pour qu'il filtre correctement.


Antoine




heu....un p'tit "ipconfig /displaydns" dans une fenêtre de commandes
peut-être ? ( si j'ai bien compris ce que tu veux )
ou ipconfig /diplaydns >c:cachedns.txt
Pour avoir le résultat dans un fichier texte cachedns.txt


Au temps pour moi, la 2e commande ne marche pas, j'essaye de trouver
mieux

--
phi²










Publicité
Poster une réponse
Anonyme