Calcul du temps de pause en Auto sur réflexes argentiques

Le
Setup.exe
Bonjour à tous,

Une question que je me pose depuis des années : par exemple sur un Contax
139 Q, sur un Nikon FA ou F4, quelle est le temps maximal de calcul
automatique du temps de pause en Auto ? J'ai potassé le manuel du F4 et du
Contax 139 il y a quelques jours, il semble que cette information soit
carrément absente des manuels, y compris en allant fouiller dans les
spécifications techniques.

J'ai raté un jour une série de photos avec une lumière extrêmement basse,
car le calcul automatique du temps de pause avait une limite - ce que
naïvement je n'avais pas prévu. Il me suffirait sans doute de refaire
l'expérience avec un chronomètre, mais je suis curieux d'avoir sur cette
affaire des avis bien renseignés

PS : Si je débraye en pause B, je suppose que passé 5 ou 10 minutes, le
calcul "au jugé " permet d'autant plus d'écarts que le temps est long, sans
avoir trop de surprises au résultat ?

Merci.

Julien
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jean-daniel dodin
Le #19213951
Setup.exe a écrit :
Bonjour à tous,

Une question que je me pose depuis des années : par exemple sur un Contax
139 Q, sur un Nikon FA ou F4, quelle est le temps maximal de calcul
automatique du temps de pause en Auto ?



j'ai mis un bon moment à comprendre ta question... le calcul du temps
de pse est pratiquement instanténé :-).

Je suppose que tu cherche la valeur maximale du temps de pose en basse
lumière

fut un temps on parlait de 30s...

il y a plusieurs soucis:

* dès quelques dizaines de secondes le rapport lumière/temps de pose
n'est plus linéaire - pour le film. Pour les capteurs?

* pour les capteurs, justement, le bruit de fond va monter, avec
l'échauffement du capteur

* l'obturateur doit rester ouvert. Outre la consommation de courant
qui sappe la batterie, ca aussi ca doit chauffer

PS : Si je débraye en pause B, je suppose que passé 5 ou 10 minutes, le
calcul "au jugé " permet d'autant plus d'écarts que le temps est long, sans
avoir trop de surprises au résultat ?



dans le temps, on enlevait le bouchon d'objectif puis on le remettait :-)

pas grand chose là:
http://fr.wikibooks.org/wiki/Photographie/Les_premiers_pas/Le_temps_de_pose

http://www.photo-lovers.org/psensor.shtml.fr

sur mon 50D, en priorité vitesse je ne peux pas aller plus loin que
30". En automatique il ne semble pas vouloir aller au-delà de 2"30

(" = secondes)
jdd
--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Claudio Bonavolta
Le #19214401
Setup.exe wrote:
Bonjour à tous,

Une question que je me pose depuis des années : par exemple sur un Contax
139 Q, sur un Nikon FA ou F4, quelle est le temps maximal de calcul
automatique du temps de pause en Auto ? J'ai potassé le manuel du F4 et du
Contax 139 il y a quelques jours, il semble que cette information soit
carrément absente des manuels, y compris en allant fouiller dans les
spécifications techniques.

J'ai raté un jour une série de photos avec une lumière extrêmement basse,
car le calcul automatique du temps de pause avait une limite - ce que
naïvement je n'avais pas prévu. Il me suffirait sans doute de refaire
l'expérience avec un chronomètre, mais je suis curieux d'avoir sur cette
affaire des avis bien renseignés ...

PS : Si je débraye en pause B, je suppose que passé 5 ou 10 minutes, le
calcul "au jugé " permet d'autant plus d'écarts que le temps est long, sans
avoir trop de surprises au résultat ?

Merci.

Julien



Il y a plusieurs éléments dans ta question.

La première est quel est le niveau minimal de lumière que le posemètre
est capable d'utiliser pour le calcul d'exposition.
La plupart des boîtiers reflex sont prévus pour travailler en limite
inférieure autour de EV-1 à EV+1.
EV0 correspond pour un film de 100ISO à une exposition de 1 seconde à
f/1.0 (ou 2 seconds à f/1.4 ou 4 secondes à f/2.0).
Il y a un tableau sur wikipedia: http://en.wikipedia.org/wiki/Exposure_value
Tu trouves ces indications dans les spécifications de chaque appareil.
Cette valeur est la limite inférieure garantie par le fabriquant mais,
en général, les appareils sont capables d'aller en-dessous avec une
précision variable selon le niveau de l'appareil.

La seconde dépend du mode d'exposition et à quel endroit tu fais la mesure.
S'il y a de fortes lumières dans le champ, tu as tout intérêt à faire
l'exposition en mode ponctuel ou pondéré en évitant ces hautes lumières.

La troisième est le temps d'exposition maxi que l'appareil peut faire.
En mode manuel, le temps d'exposition maxi est en général limité entre 1
et 30 secondes selon l'âge, le type et le niveau de l'appareil.
En mode automatique, la plupart des appareils permettent des temps de
pose plus longs mais cette indication n'est pas souvent fournie.
Il ne te reste plus qu'à mettre le bouchon sur ton objectif, fermer le
diaph, déclencher et chronométrer ...

Et enfin, comme on parle d'argentique, les pellicules ne répondent pas
linéairement à différents niveaux d'exposition.
Par exemple, la réciprocité existe pour des poses grosso-modo entre
1/10000s et quelques secondes, au-delà de cette gamme, la pellicule
demande une exposition accrue pour donner la même densité générale.
La non-linéarité varie de pellicule à pellicule et, dans le cas de
pellicules couleur, entre ses différentes couches, ce qui demande, outre
une augmentation de l'exposition, également de filtrer pour maintenir
une même balance tonale.
Le phénomène s'appelle écart à la loi de réciprocité ou effet
Schwarzschild. Les fabriquants donnent des tables de correction mais ça
se limite à des expositions "raisonnables", pour l'extrême, faudra
t'aventurer à tester par toi-même.

Un exemple concret, j'ai eu fait des photos de nuit avec un Nikon FE (ça
nous rajeunit pas ...) en mode auto et du ... Kodachrome 25 et une
exposition qui est allée jusqu'à l'heure pour, si je me rappelle bien un
f/8 ou 11.
Si on reprend le tableau Wikipedia, qu'on enlève les deux diaphs de
surex que j'ai imposé et qu'on ramène à 100ISO, ça nous donne un EV
autour de 0 à -1, grosso modo 1-2 diaphs en-dessous des specs mini de
cet appareil de 1979.
Accessoirement, comme l'électronique était limitée et peu consommatrice
en énergie, ça le faisait très bien.

Si ton appareil te donne des soucis en automatique, tu peux passer en
pose B en effectuant au préalable la mesure à pleine ouverture avec une
sensibilité plus élevée, question que l'appareil affiche une exposition
dans sa gamme normale, puis tu extrapoles selon la sensibilité et le
diaph réel et selon le temps d'exposition obtenu, il faudra rajouter 1,
2, ... diaphs pour compenser l'effet Schwarzschild.

Maintenant, si tu as un appareil numérique et moyennant quelques essais
et comparaisons avec ta pellicule, le numérique peut servir de posemètre
de luxe.


Claudio Bonavolta
http://www.bonavolta.ch
Alain 91
Le #19234141
Setup.exe a écrit :
Bonjour à tous,

Une question que je me pose depuis des années : par exemple sur un Contax
139 Q, sur un Nikon FA ou F4, quelle est le temps maximal de calcul
automatique du temps de pause en Auto ? J'ai potassé le manuel du F4 et du
Contax 139 il y a quelques jours, il semble que cette information soit
carrément absente des manuels, y compris en allant fouiller dans les
spécifications techniques.

J'ai raté un jour une série de photos avec une lumière extrêmement basse,
car le calcul automatique du temps de pause avait une limite - ce que
naïvement je n'avais pas prévu. Il me suffirait sans doute de refaire
l'expérience avec un chronomètre, mais je suis curieux d'avoir sur cette
affaire des avis bien renseignés ...

PS : Si je débraye en pause B, je suppose que passé 5 ou 10 minutes, le
calcul "au jugé " permet d'autant plus d'écarts que le temps est long, sans
avoir trop de surprises au résultat ?

Merci.

Julien




Dans le manuel de mon F3, au chapitre 'EV range of the camera' j'ai
l'information sous forme d'une matrice avec la sensibilité de la
pellicule en entrée et l'étendu des EV en fonction de l'ouverture max de
l'objectif.. J'ai également un petit tableau qui me donne la vitesse min
en fonction de la sensibilité de la pellicule à pleine ouverture...par
exemple à 400 ISO c'est 1/4 s max mais pour atteindre cette vitesse il
faut ouvrir à 1.4. A 100 ISO la cellule arrive à 1 EV min ....ce n'est
pas le domaine de la pose longue, pour ça il existe des cellules à main
modernes qui descendent très bas en vitesse comme une petite Gossen
Digisix qui descend jusqu'à 4 minutes et possède un petit chrono pour
faire la photo en pause B.

A+
Alain 91
Le #19234131
Alain 91 a écrit :
...



Dans le manuel de mon F3, au chapitre 'EV range of the camera' j'ai
l'information sous forme d'une matrice avec la sensibilité de la
pellicule en entrée et l'étendu des EV en fonction de l'ouverture max de
l'objectif.. J'ai également un petit tableau qui me donne la vitesse min
en fonction de la sensibilité de la pellicule à pleine ouverture...par
exemple à 400 ISO c'est 1/4 s max mais pour atteindre cette vitesse il
faut ouvrir à 1.4. A 100 ISO la cellule arrive à 1 EV min ....ce n'est
pas le domaine de la pose longue, pour ça il existe des cellules à main
modernes qui descendent très bas en vitesse comme une petite Gossen
Digisix qui descend jusqu'à 4 minutes et possède un petit chrono pour
faire la photo en pause B.

A+



Je viens de vérifier ...même ma vieille Gossen Sixtar est capable de
faire des mesures jusqu'à 1 heure (?)
Delestaque
Le #19234231
Alain 91 wrote:
Setup.exe a écrit :
Bonjour à tous,

Une question que je me pose depuis des années : par exemple sur un
Contax 139 Q, sur un Nikon FA ou F4, quelle est le temps maximal de
calcul automatique du temps de pause en Auto ? J'ai potassé le
manuel du F4 et du Contax 139 il y a quelques jours, il semble que
cette information soit carrément absente des manuels, y compris en
allant fouiller dans les spécifications techniques.

J'ai raté un jour une série de photos avec une lumière extrêmement
basse, car le calcul automatique du temps de pause avait une limite
- ce que naïvement je n'avais pas prévu. Il me suffirait sans doute
de refaire l'expérience avec un chronomètre, mais je suis curieux
d'avoir sur cette affaire des avis bien renseignés ...

PS : Si je débraye en pause B, je suppose que passé 5 ou 10 minutes,
le calcul "au jugé " permet d'autant plus d'écarts que le temps est
long, sans avoir trop de surprises au résultat ?

Merci.

Julien




Dans le manuel de mon F3, au chapitre 'EV range of the camera' j'ai
l'information sous forme d'une matrice avec la sensibilité de la
pellicule en entrée et l'étendu des EV en fonction de l'ouverture max
de l'objectif.. J'ai également un petit tableau qui me donne la
vitesse min en fonction de la sensibilité de la pellicule à pleine
ouverture...par exemple à 400 ISO c'est 1/4 s max mais pour atteindre
cette vitesse il faut ouvrir à 1.4. A 100 ISO la cellule arrive à 1
EV min ....ce n'est pas le domaine de la pose longue, pour ça il
existe des cellules à main modernes qui descendent très bas en
vitesse comme une petite Gossen Digisix qui descend jusqu'à 4 minutes
et possède un petit chrono pour faire la photo en pause B.

A+



c'est curieux ces pauses pour poses ?
surtout quand on a le mode d'emploi sous les yeux,
Finalement les appareils photo travaillent quand ils sont en pause, ou en
pose , je ne sais plus.

--
G.Ricco
Delestaque
Le #19234221
Alain 91 wrote:
Alain 91 a écrit :
...



Dans le manuel de mon F3, au chapitre 'EV range of the camera' j'ai
l'information sous forme d'une matrice avec la sensibilité de la
pellicule en entrée et l'étendu des EV en fonction de l'ouverture
max de l'objectif.. J'ai également un petit tableau qui me donne la
vitesse min en fonction de la sensibilité de la pellicule à pleine
ouverture...par exemple à 400 ISO c'est 1/4 s max mais pour
atteindre cette vitesse il faut ouvrir à 1.4. A 100 ISO la cellule
arrive à 1 EV min ....ce n'est pas le domaine de la pose longue,
pour ça il existe des cellules à main modernes qui descendent très
bas en vitesse comme une petite Gossen Digisix qui descend jusqu'à 4
minutes et possède un petit chrono pour faire la photo en pause B.

A+



Je viens de vérifier ...même ma vieille Gossen Sixtar est capable de
faire des mesures jusqu'à 1 heure (?)



reste a savoir si le seuil de sensibilité de la cellule n'est pas au dessus
de celui du capteur ( ou du film ) et là, tu peux bien poser dix heures, ça
ne donnera pas d'image pour autant
A ce stade, c'est plutôt du hasard et des essais.

--
G.Ricco
Setup.exe
Le #19234651
"Alain 91" 49fa2039$0$21131$
Alain 91 a écrit :
...



Dans le manuel de mon F3, au chapitre 'EV range of the camera' j'ai
l'information sous forme d'une matrice avec la sensibilité de la
pellicule en entrée et l'étendu des EV en fonction de l'ouverture max de
l'objectif.. J'ai également un petit tableau qui me donne la vitesse min
en fonction de la sensibilité de la pellicule à pleine ouverture...par
exemple à 400 ISO c'est 1/4 s max mais pour atteindre cette vitesse il
faut ouvrir à 1.4. A 100 ISO la cellule arrive à 1 EV min ....ce n'est
pas le domaine de la pose longue, pour ça il existe des cellules à main
modernes qui descendent très bas en vitesse comme une petite Gossen
Digisix qui descend jusqu'à 4 minutes et possède un petit chrono pour
faire la photo en pause B.

A+



Je viens de vérifier ...même ma vieille Gossen Sixtar est capable de faire
des mesures jusqu'à 1 heure (?)



Prodigieux ...
Je note que je voyais à peine à l'oeil nu et que je n'avais pas de pied.
Setup.exe
Le #19234671
"Delestaque" 49fa243e$0$20350$
Alain 91 wrote:
Alain 91 a écrit :
...



Dans le manuel de mon F3, au chapitre 'EV range of the camera' j'ai
l'information sous forme d'une matrice avec la sensibilité de la
pellicule en entrée et l'étendu des EV en fonction de l'ouverture
max de l'objectif.. J'ai également un petit tableau qui me donne la
vitesse min en fonction de la sensibilité de la pellicule à pleine
ouverture...par exemple à 400 ISO c'est 1/4 s max mais pour
atteindre cette vitesse il faut ouvrir à 1.4. A 100 ISO la cellule
arrive à 1 EV min ....ce n'est pas le domaine de la pose longue,
pour ça il existe des cellules à main modernes qui descendent très
bas en vitesse comme une petite Gossen Digisix qui descend jusqu'à 4
minutes et possède un petit chrono pour faire la photo en pause B.

A+



Je viens de vérifier ...même ma vieille Gossen Sixtar est capable de
faire des mesures jusqu'à 1 heure (?)



reste a savoir si le seuil de sensibilité de la cellule n'est pas au
dessus de celui du capteur ( ou du film ) et là, tu peux bien poser dix
heures, ça ne donnera pas d'image pour autant
A ce stade, c'est plutôt du hasard et des essais.

--
G.Ricco



Ce à quoi je n'avais jamais pensé ..
Je me demande alors si mes fils diapo achetés en lot peuvent supporter sans
perte des temps de pauses supérieurs à 20 ou 40 minutes - pour uen étude en
digiscopie sans beaucoup de matériel ...
Setup.exe
Le #19234661
"Delestaque" 49fa23cd$0$5694$
Alain 91 wrote:
Setup.exe a écrit :
Bonjour à tous,

Une question que je me pose depuis des années : par exemple sur un
Contax 139 Q, sur un Nikon FA ou F4, quelle est le temps maximal de
calcul automatique du temps de pause en Auto ? J'ai potassé le
manuel du F4 et du Contax 139 il y a quelques jours, il semble que
cette information soit carrément absente des manuels, y compris en
allant fouiller dans les spécifications techniques.

J'ai raté un jour une série de photos avec une lumière extrêmement
basse, car le calcul automatique du temps de pause avait une limite
- ce que naïvement je n'avais pas prévu. Il me suffirait sans doute
de refaire l'expérience avec un chronomètre, mais je suis curieux
d'avoir sur cette affaire des avis bien renseignés ...

PS : Si je débraye en pause B, je suppose que passé 5 ou 10 minutes,
le calcul "au jugé " permet d'autant plus d'écarts que le temps est
long, sans avoir trop de surprises au résultat ?

Merci.

Julien




Dans le manuel de mon F3, au chapitre 'EV range of the camera' j'ai
l'information sous forme d'une matrice avec la sensibilité de la
pellicule en entrée et l'étendu des EV en fonction de l'ouverture max
de l'objectif.. J'ai également un petit tableau qui me donne la
vitesse min en fonction de la sensibilité de la pellicule à pleine
ouverture...par exemple à 400 ISO c'est 1/4 s max mais pour atteindre
cette vitesse il faut ouvrir à 1.4. A 100 ISO la cellule arrive à 1
EV min ....ce n'est pas le domaine de la pose longue, pour ça il
existe des cellules à main modernes qui descendent très bas en
vitesse comme une petite Gossen Digisix qui descend jusqu'à 4 minutes
et possède un petit chrono pour faire la photo en pause B.

A+



c'est curieux ces pauses pour poses ?
surtout quand on a le mode d'emploi sous les yeux,
Finalement les appareils photo travaillent quand ils sont en pause, ou en
pose , je ne sais plus.

--
G.Ricco



Merci à tous pour ces réponses nourries !
Les cours de yoga pour remplacer le pied photo (quand on ne l'a pas) ça a
déjà été traité ici ?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme