Calibrage Mp980

Le
matierepremiere Hors ligne
Bonjour,

après avoir pas mal vadrouillé sur les forum depuis quelques jours afin de me familiariser avec le calibrage, je m'inscris histoire d'obtenir éventuellement des pistes adéquates à mes préoccupations.

Je possède une mp980 et souhaite calibrer mon scanner et mon imprimante dans un compromis qualité/prix. Je précise qu'en premier lieu mon utilisation concerne la bande-dessinée, j'ai effectivement commencé à me questionner sur le sujet quand j'ai voulu scanner puis imprimer des aquarelles et que j'ai constaté les forts écarts de teintes, même sur une copie couleur directe, du scan à l'imprimante.

Je viens de commander une mire it8.7/2 chez monsieur Faust, superbe alternative côté qualité/prix à ce que j'ai pu lire ici ou là. Je pense opter pour le logiciel Vuescan dans sa version pro car il me permettra à la fois de créer un profil sérieux pour mon scanner et d'avoir un logiciel de scan qui utilisera toutes les capacités de mon scanner.

Enfin, vient le problème de l'imprimante. Le problème car c'est vraiment le calibrage qui semble coûter le plus et de fait, c'est apriori le plus sensible à calibrer dans la chaîne graphique.
Pour l'instant, un calibrage "à l'arrache" de mon écran suffit car mon but sur Toshop est simplement la mise en page et en aucun cas la modification colorimétrique.

Pour mon imprimante, j'utilise pour l'instant du papier "autre marque" dont je ne trouve pas les profil icc, qui sûrement n'exite pas. Il s'agit de papier "mediarange" haute résolution mat.

Ma question serait : quelle est d'après vous le meilleur compromis pour me permettre de calibrer puis de caractériser mon imprimante à moindre coût ?

L'option d'une création de profil chez un professionnel (cf. Mr Métairie ou d'autres ?) est assez alléchante, mais ceci présuppose que je sois décidé sur le type de papier à utiliser, c'est bien ça ? Et pour l'instant ce choix du papier n'est pas irréversible, ni précisément motivé puisque c'était un "achat compromis" d'un papier d'assez bonne qualité mais dont à l'époque je ne savais pas vraiment ce que j'allais faire. Les solutions qui permettent d'avoir "à la maison" le matériel nécessaire à pouvoir calibrer l'imprimante à loisir, quand le besoin se fait sentir, est évidemment une solution onéreuse (même si beaucoup moins qu'auparavant).

Quelle serait la moins cher ? Monacoezcolor ? Et en sachant que j'aurai déjà une mire it8.7/2, donc un logiciel qui, à l'inverse de monaco, puisse s'adapter à une mire tiers dont j'ai le fichier numérique correspondant ?


Euh, voilà, je débarque dans la problématique et j'ai déjà pas mal lu de réponses pertinentes et variées sur le sujet ici, donc je me permets au risque de faire se répéter les pros.

Le but serait au final de pouvoir avoir une maquette présentable d'un projet bande-dessinée (oui oui, je sais qu'ici on parle photo, mais les domaines du calibrage doivent être proches).

Il me semble que la mp980 n'est pas professionnelle, mais elle plutôt bien côté pour du grand public et je crois savoir que ses résultats (fonction du calibrage évidemment) peuvent garantir une "qualité présentable". N'est-ce pas ?


Merci beaucoup et par avance pour votre attention, et vos réponses s'il y a,

François
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #24150361
Le 10/01/12 18:28, matierepremiere a écrit :
Bonjour,

Je viens de commander une mire it8.7/2 chez monsieur Faust, superbe alternative
côté qualité/prix à ce que j'ai pu lire ici ou là. Je pense opter pour le
logiciel Vuescan dans sa version pro car il me permettra à la fois de créer un
profil sérieux pour mon scanner et d'avoir un logiciel de scan qui utilisera
toutes les capacités de mon scanner.


Bon choix de logiciel

Enfin, vient le problème de l'imprimante. Le problème car c'est vraiment le
calibrage qui semble coûter le plus et de fait, c'est apriori le plus sensible à
calibrer dans la chaîne graphique.
Pour l'instant, un calibrage "à l'arrache" de mon écran suffit car mon but sur
Toshop est simplement la mise en page et en aucun cas la modification
colorimétrique.



Travail en aveugle, une chaine dont il manque un maillon au milieu n'est
plus une chaîne...

Pour mon imprimante, j'utilise pour l'instant du papier "autre marque" dont je
ne trouve pas les profil icc, qui sûrement n'exite pas. Il s'agit de papier
"mediarange" haute résolution mat.

Ma question serait : quelle est d'après vous le meilleur compromis pour me
permettre de calibrer puis de caractériser mon imprimante à moindre coût ?


-Calibrer l'écran correctement n'est pas facultatif
-Pour commencer, un papier de marque de l'imprimante avec les profils
génériques peut faire l'affaire.
Permajet faisait des profils personnalisés gratuits à partir de leurs
papiers, aussi. Ils ont de très beaux mat d'art...


L'option d'une création de profil chez un professionnel (cf. Mr Métairie ou
d'autres ?) est assez alléchante, mais ceci présuppose que je sois décidé sur le
type de papier à utiliser, c'est bien ça ?


Oui.

Et pour l'instant ce choix du papier
n'est pas irréversible, ni précisément motivé puisque c'était un "achat
compromis" d'un papier d'assez bonne qualité mais dont à l'époque je ne savais
pas vraiment ce que j'allais faire. Les solutions qui permettent d'avoir "à la
maison" le matériel nécessaire à pouvoir calibrer l'imprimante à loisir, quand
le besoin se fait sentir, est évidemment une solution onéreuse (même si beaucoup
moins qu'auparavant).


Et la qualité risque d'être pas terrible si ce n'est pas une solution
coûteuse...J'ai beaucoup essayé de papiers à une époque, pour arriver à
restreindre ce que j'utilise à 3 mats :
Epson archival mat pour le tout venant, les essais, mais aussi parfois
des couleurs difficiles qui ne veulent pas sortir autrement.
2 Permajet différent, un peu plus blanc et lisse que l'autre pour les
beaux tirages.
Et 1 de brillant-mais-pas-trop téténal, pour ceux qui veulent que ça
brille, mais je n'en achète plus.

Il me semble que la mp980 n'est pas professionnelle, mais elle plutôt bien côté
pour du grand public et je crois savoir que ses résultats (fonction du calibrage
évidemment) peuvent garantir une "qualité présentable". N'est-ce pas ?



Disons, pour les questions de qualité, chacun a une perception des
choses très différente. Entre couleurs exactes et couleurs flatteuses,
il peut y avoir un monde...
Le profil permet juste de tirer un maximum des possibilités de
l'imprimante, qui restent ce qu'elles sont.

Noëlle Adam
markorki
Le #24150541
matierepremiere a écrit :
Bonjour,

après avoir pas mal vadrouillé sur les forum depuis quelques jours afin de me
familiariser avec le calibrage, je m'inscris histoire d'obtenir éventuellement
des pistes adéquates à mes préoccupations.

Je possède une mp980 et souhaite calibrer mon scanner et mon imprimante dans un
compromis qualité/prix. Je précise qu'en premier lieu mon utilisation concerne
la bande-dessinée, j'ai effectivement commencé à me questionner sur le sujet
quand j'ai voulu scanner puis imprimer des aquarelles et que j'ai constaté les
forts écarts de teintes, même sur une copie couleur directe, du scan à
l'imprimante.

Je viens de commander une mire it8.7/2 chez monsieur Faust, superbe alternative
côté qualité/prix à ce que j'ai pu lire ici ou là. Je pense opter pour le
logiciel Vuescan dans sa version pro car il me permettra à la fois de créer un
profil sérieux pour mon scanner et d'avoir un logiciel de scan qui utilisera
toutes les capacités de mon scanner.

Enfin, vient le problème de l'imprimante. Le problème car c'est vraiment le
calibrage qui semble coûter le plus et de fait, c'est apriori le plus sensible à
calibrer dans la chaîne graphique.
Pour l'instant, un calibrage "à l'arrache" de mon écran suffit car mon but sur
Toshop est simplement la mise en page et en aucun cas la modification
colorimétrique.

Pour mon imprimante, j'utilise pour l'instant du papier "autre marque" dont je
ne trouve pas les profil icc, qui sûrement n'exite pas. Il s'agit de papier
"mediarange" haute résolution mat.

Ma question serait : quelle est d'après vous le meilleur compromis pour me
permettre de calibrer puis de caractériser mon imprimante à moindre coût ?

L'option d'une création de profil chez un professionnel (cf. Mr Métairie ou
d'autres ?) est assez alléchante, mais ceci présuppose que je sois décidé sur le
type de papier à utiliser, c'est bien ça ? Et pour l'instant ce choix du papier
n'est pas irréversible, ni précisément motivé puisque c'était un "achat
compromis" d'un papier d'assez bonne qualité mais dont à l'époque je ne savais
pas vraiment ce que j'allais faire. Les solutions qui permettent d'avoir "à la
maison" le matériel nécessaire à pouvoir calibrer l'imprimante à loisir, quand
le besoin se fait sentir, est évidemment une solution onéreuse (même si beaucoup
moins qu'auparavant).

Quelle serait la moins cher ? Monacoezcolor ? Et en sachant que j'aurai déjà
une mire it8.7/2, donc un logiciel qui, à l'inverse de monaco, puisse s'adapter
à une mire tiers dont j'ai le fichier numérique correspondant ?


Euh, voilà, je débarque dans la problématique et j'ai déjà pas mal lu de
réponses pertinentes et variées sur le sujet ici, donc je me permets au risque
de faire se répéter les pros.

Le but serait au final de pouvoir avoir une maquette présentable d'un projet
bande-dessinée (oui oui, je sais qu'ici on parle photo, mais les domaines du
calibrage doivent être proches).

Il me semble que la mp980 n'est pas professionnelle, mais elle plutôt bien côté
pour du grand public et je crois savoir que ses résultats (fonction du calibrage
évidemment) peuvent garantir une "qualité présentable". N'est-ce pas ?


Merci beaucoup et par avance pour votre attention, et vos réponses s'il y a,

François




Ton problème m'étonne, ou je dirais que tu n'as pas la bonne chaine de
production ;-)...

J'ai une Canon MG6150, et lors de la première utilisation, elle se
calibre toute-seule (en fonction du papier utilisé et des cartouches
installées) en utilisant, selon une procédure expliquée dans la doc, un
carton mire avec des motifs colorés, livré en 2 exemplaiires avec la
multifonction.. C'est peut-être pas à un Mac-Adam près, mais avec les
cartouches d'origine et en respectant la procédure à chaque changement
de paier et/ou de cartouches, on obtient en photocopie sans ordi un
respect des couleurs assez correct, au moins pour des documents non
photographiques.

Evidemment, avec un scanner et une imprimante pas faits pour collaborer,
ça complique un peu...
Charles Vassallo
Le #24151961
matierepremiere a écrit :

Quelle serait la moins cher ? Monacoezcolor ? Et en sachant que j'aurai déjà
une mire it8.7/2, donc un logiciel qui, à l'inverse de monaco, puisse s'adapter
à une mire tiers dont j'ai le fichier numérique correspondant ?




Laisse MonacoEZcolor prendre la poussière, où que les poubelles de
l'histoire l'ait relégué. Absolument pas fiable (après avoir suscité un
beau chœur de louanges bien unanimes lors de sa sortie, mais c'est une
autre histoire...)

charles
matierepremiere Hors ligne
Le #24160741
matierepremiere a écrit le 10/01/2012 à 18h27 :
Bonjour,

après avoir pas mal vadrouillé sur les forum depuis quelques
jours afin de me familiariser avec le calibrage, je m'inscris histoire
d'obtenir éventuellement des pistes adéquates à mes
préoccupations.

Je possède une mp980 et souhaite calibrer mon scanner et mon imprimante
dans un compromis qualité/prix. Je précise qu'en premier lieu mon
utilisation concerne la bande-dessinée, j'ai effectivement
commencé à me questionner sur le sujet quand j'ai voulu scanner
puis imprimer des aquarelles et que j'ai constaté les forts
écarts de teintes, même sur une copie couleur directe, du scan
à l'imprimante.

Je viens de commander une mire it8.7/2 chez monsieur Faust, superbe alternative
côté qualité/prix à ce que j'ai pu lire ici ou
là. Je pense opter pour le logiciel Vuescan dans sa version pro car il
me permettra à la fois de créer un profil sérieux pour mon
scanner et d'avoir un logiciel de scan qui utilisera toutes les
capacités de mon scanner.

Enfin, vient le problème de l'imprimante. Le problème car c'est
vraiment le calibrage qui semble coûter le plus et de fait, c'est apriori
le plus sensible à calibrer dans la chaîne graphique.
Pour l'instant, un calibrage "à l'arrache" de mon écran
suffit car mon but sur Toshop est simplement la mise en page et en aucun cas la
modification colorimétrique.

Pour mon imprimante, j'utilise pour l'instant du papier "autre
marque" dont je ne trouve pas les profil icc, qui sûrement n'exite
pas. Il s'agit de papier "mediarange" haute résolution mat.

Ma question serait : quelle est d'après vous le meilleur compromis pour
me permettre de calibrer puis de caractériser mon imprimante à
moindre coût ?

L'option d'une création de profil chez un professionnel (cf. Mr
Métairie ou d'autres ?) est assez alléchante, mais ceci
présuppose que je sois décidé sur le type de papier
à utiliser, c'est bien ça ? Et pour l'instant ce choix du papier
n'est pas irréversible, ni précisément motivé
puisque c'était un "achat compromis" d'un papier d'assez bonne
qualité mais dont à l'époque je ne savais pas vraiment ce
que j'allais faire. Les solutions qui permettent d'avoir "à la
maison" le matériel nécessaire à pouvoir calibrer
l'imprimante à loisir, quand le besoin se fait sentir, est
évidemment une solution onéreuse (même si beaucoup moins
qu'auparavant).

Quelle serait la moins cher ? Monacoezcolor ? Et en sachant que j'aurai
déjà une mire it8.7/2, donc un logiciel qui, à l'inverse
de monaco, puisse s'adapter à une mire tiers dont j'ai le fichier
numérique correspondant ?


Euh, voilà, je débarque dans la problématique et j'ai
déjà pas mal lu de réponses pertinentes et variées
sur le sujet ici, donc je me permets au risque de faire se
répéter les pros.

Le but serait au final de pouvoir avoir une maquette présentable d'un
projet bande-dessinée (oui oui, je sais qu'ici on parle photo, mais les
domaines du calibrage doivent être proches).

Il me semble que la mp980 n'est pas professionnelle, mais elle plutôt
bien côté pour du grand public et je crois savoir que ses
résultats (fonction du calibrage évidemment) peuvent garantir une
"qualité présentable". N'est-ce pas ?


Merci beaucoup et par avance pour votre attention, et vos réponses s'il
y a,

François


Merci à vous trois pour toutes ces précisions.

J'ai reçu la mire de W. Faust et ai pour l'instant calibré (profil ICC) mon scanner avec "Little CMS" en attendant d'avoir plus de sous et de m'offrir Vuescan afin d'avoir un logiciel complet de scan. J'vais certainement essayé un autre profilage via Argyll, si j'arrive à m'en servir, notamment avec l'aide d'un logiciel GUI (je n'vois pas vraiment de quoi il s'agit mais je l'ai lu à plusieurs reprises) comme CoCa.

J'ai également trouvé le moyen d'emprunter une sonde et un logiciel (pour bientôt) à une école d'art, je pourrai ainsi me mettre à calibrer imprimante et écran avec un spectrophotomètre ou un colorimètre. J'attends de voir le matos.

Pour ce qui est du papier, effectivement il va falloir que j'investisse également pour éditer plusieurs profils ICC pour l'imprimante et choisir (les papiers) celui ou ceux qui me sembleront les plus pertinents à mes attentes, en l'occurrence le rendu le plus fidèle (je ne cherche aucunement un rendu de couleurs flatteuses). Je me renseigne un peu plus sur les différents types de papiers utilisés en impression bande-dessinée, même si dans mon cas, pour faire une maquette, ça ne sera pas de l'offset mais de l'impression jet d'encre.

Pour ce qui est de l'autocalibration de la MP980, je ne crois pas vraiment qu'elle le fasse finement. Le processus d'impression sur un papier (mp 101) livré avec l'imprimante est plutôt voué à l'alignement des têtes.

Merci encore, affaire à suivre...

Fçois
markorki
Le #24160961
matierepremiere a écrit :

Pour ce qui est de l'autocalibration de la MP980, je ne crois pas vraiment
qu'elle le fasse finement. Le processus d'impression sur un papier (mp 101)
livré avec l'imprimante est plutôt voué à l'alignement des têtes.



Pas du tout.
La MG6150 est livrée avec deux mires imprimées sur un carton très blanc,
identiques.

On en scanne une, on imprime, on scanne le résultat, et l'imprimante en
déduit les correction à faire. Je ne me souviens pas s'il y a plusieurs
passes, si on doit réimprimer/corriger après la première correction,
mais ce processus est une boucle fermée quidans le principe peut mener à
un réglage parfait. A la fin, si la mire et la procédure sont bien
conçus, on a une chaine étalonnée entre scann et impression au moins.
Reste à aligner l'écran dans cette chaine à 3.
jean-daniel dodin
Le #24160951
Le 14/01/2012 13:37, markorki a écrit :

procédure sont bien conçus, on a une chaine étalonnée entre scann et
impression au moins. Reste à aligner l'écran dans cette chaine à 3.



et espérer que les résultats soient constants... mais on ne peut guère
faire mieux.

quand à comparer écran et impression, autant comparer un négatif et
une diapo...

jdd
matierepremiere Hors ligne
Le #24161041
markorki a écrit le 14/01/2012 à 13h37 :
matierepremiere a écrit :

Pour ce qui est de l'autocalibration de la MP980, je ne crois pas vraiment
qu'elle le fasse finement. Le processus d'impression sur un papier (mp 101)
livré avec l'imprimante est plutôt voué à
l'alignement des têtes.




Pas du tout.
La MG6150 est livrée avec deux mires imprimées sur un carton
très blanc,
identiques.

On en scanne une, on imprime, on scanne le résultat, et l'imprimante en
déduit les correction à faire. Je ne me souviens pas s'il y a
plusieurs
passes, si on doit réimprimer/corriger après la première
correction,
mais ce processus est une boucle fermée quidans le principe peut mener
à
un réglage parfait. A la fin, si la mire et la procédure sont
bien
conçus, on a une chaine étalonnée entre scann et
impression au moins.
Reste à aligner l'écran dans cette chaine à 3.


Autant pour moi mais je n'ai pas du avoir les mêmes supports...

Enfin, la question se pose un peu différemment maintenant pour moi, grâce à cette petite mire it8 de chez Mr Faust. Le premier petit calibrage avec LCMS a déjà contrasté avec ce que j'avais avant. J'attends de pouvoir étalonner imprimante et écran avec logiciel et sonde pour pouvoir apprécier un rendu plus fidèle. Restera la papier à choisir...
markorki
Le #24161091
jean-daniel dodin a écrit :
Le 14/01/2012 13:37, markorki a écrit :

procédure sont bien conçus, on a une chaine étalonnée entre scann et
impression au moins. Reste à aligner l'écran dans cette chaine à 3.



et espérer que les résultats soient constants... mais on ne peut guère
faire mieux.



Effectivement, mais *tout* réglage pose ce problème.
Il faut quand-même noter que Canon précise dans la doc que le réglage
est à refaire à chaque changement (au moins de) fournisseur de
cartouches, et /ou de papier.
ça me parait partir d'un bon sentiment.
Peut-être aussi après simple changement de lot de cartouches ? Je ne
dois pas être le seul à acheter mes cartouches par plusieurs à la fois,
donc pas très souvent.

quand à comparer écran et impression, autant comparer un négatif et une
diapo...



photo papier et diapo, non ?
mais effectivement, c'est déjà difficile: le moindre changement de
lumière ambiante modifie tout ;-(
Charles Vassallo
Le #24161431
markorki a écrit :


Pas du tout.
La MG6150 est livrée avec deux mires imprimées sur un carton très blanc,
identiques.

On en scanne une, on imprime, on scanne le résultat, et l'imprimante en
déduit les correction à faire. Je ne me souviens pas s'il y a plusieurs
passes, si on doit réimprimer/corriger après la première correction,
mais ce processus est une boucle fermée quidans le principe peut mener à
un réglage parfait. A la fin, si la mire et la procédure sont bien
conçus, on a une chaine étalonnée entre scann et impression au moins.
Reste à aligner l'écran dans cette chaine à 3.



C'est comme ça que fonctionnait le système MonacoEZColor. Concrètement,
le résultat dépendait dramatiquement du papier utilisé. Sur des machines
Epson à pigments, j'ai eu d'excellents résultats avec des papiers Ilford
SmoothGloss... et d'autres assez affreux (notamment avec des papiers HP,
si je me souviens bien).

Je présume que ça doit être honorable avec les papiers du constructeur
(sinon, il ne s'en vanterait pas). Pour les papiers d'autre origine, la
prudence s'impose.

charles
jean-daniel dodin
Le #24161621
Le 14/01/2012 15:51, Charles Vassallo a écrit :

Je présume que ça doit être honorable avec les papiers du constructeur
(sinon, il ne s'en vanterait pas). Pour les papiers d'autre origine,
la prudence s'impose.



ma mère se satisfait très bien des tirages de sa HP sur papier
ordinaire - elle n'est pas photographe, mais c'est vrai que compte
tenu du papier, le résultat est stupéfiant.

J'ai, un jour, acheté du papier photo mince chez LIDL - en général les
produits LIDL sont très bon (pour le prix): résultat pire que le
papier ordinaire.

En ce moment j'écluse un lot de papier 90g brillant que j'ai retrouvé
dans le vieux stock de mon père (qui fur imprimeur dans son grand âge).

Désastreux. Autant les impression de texte sont magnifiques autant les
impressions couleur sont presque noires.

je n'ai pas tenté de calibrage, cette imprimante (deux cartouches)
n'étant pas faite pour ca, mais j'ai noté le fait... cartouches HP
d'origine

jdd
Publicité
Poster une réponse
Anonyme