canal

Le
Ausene By Serge Surpin
je suis un des 18 distributeurs dont le contrat est en cours de résiliation
par Canal Plus
nous sommes spécialisés dans la vente d'abonnements sans location de
terminal

s'il est vrai que la vraie source du piratage des programmes du groupe est
ce que l'on appelle le "card sharing" le partage de droit via internet, nous
sommes en droit de nous poser des questions sur la politique actuelle du
groupe

d'une part, contrairement à ce qu'annonce Mr Lafarge, rien n'oblige un
distributeur à vérifier l'adresse des abonnés. Et sur quelle base ? Il
suffit d'aller chercher un terminal canal plus dans une grande surface pour
se rendre compte qu'aucune vérification n'est faite.

Franchement, une personne mal intentionnée aura toujours de grande facilité
pour se créer une fausse adresse et il suffit d'une carte pour alimenter des
centaines de milliers de terminaux.

les vraies questions sont ailleurs

pourquoi le bouquet Sky, qui utilise la technologie des laboratoires NDS ne
sont plus piratés depuis longtemps ?

en vérité aujourd'hui ce n'est pas le bouquet canal qui est piraté mais sa
version TPS diffusée sur le bouquet Hot Bird qui l'est. On trouve sur le
marché des terminaux à moins de 50 euros capable de tout décoder. Je précise
que nous refusons bien entendu de vendre ces terminaux. Nous avons du
d'ailleurs fermer notre magasin à Marseille, ville où vendre un appareil
légal était devenu très difficile car presque tous les vendeurs de la ville
vendent des appareils litigieux.

La vérité est autre. Le but de canal est d'imposer la location des
terminaux. C'est là ou se fait le bénéfice du bouquet avec 75 euros de
caution pour un terminal et 8 euros de location par mois, c'est une affaire
très rentable. On pourrait comprendre que canal impose son terminal pour
recevoir ses programmes. Mais problème : d'une part, cela interdit
l'intégration de ce "décodeur" dans la télévision. Canal devrait alors
proposer à la vente ses terminaux, comme le font tous les autres opérateurs.
Chez nous soit vous louez un terminal 3 euros par mois, soit vous l'achetez
99 euros

Il faut rappeler que le DGCCRF enquête sur les pratiques de canal qui impose
officiellement la location dans le cadre la al réception haute définition,
c'est illégale et sans motif car les cartes provenant des locations peuvent
être utilisés sur tous les terminaux haute définition du marché, terminaux
de nettement meilleure qualité que ceux qui sont loués. Son refus de vendre
sans location n'a pas de raisons technologique. Il est en de même avec la
TNT payante. Canal impose la location du décodeur alors que de plus en plus
de télévision on la possibilité d'intégrer un module interne de décodage.

autre gros problème pour canal plus. Les abonnés qui sont intelligents se
sont rendu compte que les nouveaux abonnés avaient droit à des tarifs
apparemment intéressants mais rapidement le tarif monte à des prix très
élevés après quelques mois. Donc, de plus en plus d'abonnés choisissaient de
payer à l'année et de prendre un nouvel abonnement ensuite. Opération qui
peut faire économiser de 100 à 350 euros.

Si canal annonce qu'il ne refuse pas de fournir des cartes seules, la vérité
est là encore différente. essayez de trouver ces cartes sur le marché, il
n'y en a presque plus, en obtenir une est un parcours du combattant. De même
rendre son terminal de location pour pouvoir utiliser un décodeur personnel
a été rendu beaucoup plus difficile : avant il suffisait d'aller chez un
distributeur pour rendre le terminal. Maintenant, il faut écrire pour
obtenir une autorisation qui souvent n'arrive pas.

Canal Plus a décidé par ailleurs de se séparer d'une vingtaine de ses plus
gros distributeurs. Ceux qui réalisaient le plus d'abonnement mais
principalement en vente sans location. Nous sommes distributeur Canal depuis
son lancement, en 1984. C'est par un simple fax que l'on nous a demandé de
changer de mode de commercialisation alors que c'est un changement dans le
contrat de distribution signé entre canal et le distributeur et cela ne peut
pas être modifié par simple fax. Ensuite, Canal nous a mis en demeure
quelques jours plus tard de justifier l'adresse de nous client, chose
évidement impossible car jamais demandée officiellement.

Mr Lafarge, applique des méthodes très violentes de gestion : licenciement
du directement commercial en mars dernier. Il avait le malheur de défendre
ses distributeurs.

Nous sommes écourés. Nous avons défendu Canal plus depuis son lancement,
nous luttons contre le piratage et avons participé à des rencontres avec les
équipe de Canal et TPS pour luter contre les pratiques frauduleuses. Un
nouveau patron arrive (en provenance d'Orange) et il détruit tout un réseau.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Kosmiko2000
Le #8358511
Trés bon résumé de la situation...
Soit :
1) le client passe dans les fourches caudines de Canal et se voit imposé
matériel, prix etc...
2) le client passe chez Bis TV avec un produit moins cher mais de
moindre qualité
3) le client pirate (le card sharing a en effet de beaux jours devant lui)
4) le client renonce et va lorgner s'il le peut du côté de l'ADSL et du
cable

Au passage, pourquoi les distributeurs ne s'associent pas et boycottent
ensemble Canal et sa nouvelle politique ???




Ausene By Serge Surpin a écrit :
je suis un des 18 distributeurs dont le contrat est en cours de
résiliation par Canal Plus
nous sommes spécialisés dans la vente d'abonnements sans location de
terminal

s'il est vrai que la vraie source du piratage des programmes du groupe
est ce que l'on appelle le "card sharing" le partage de droit via
internet, nous sommes en droit de nous poser des questions sur la
politique actuelle du groupe

d'une part, contrairement à ce qu'annonce Mr Lafarge, rien n'oblige un
distributeur à vérifier l'adresse des abonnés. Et sur quelle base ? Il
suffit d'aller chercher un terminal canal plus dans une grande surface
pour se rendre compte qu'aucune vérification n'est faite.

Franchement, une personne mal intentionnée aura toujours de grande
facilité pour se créer une fausse adresse et il suffit d'une carte pour
alimenter des centaines de milliers de terminaux.

les vraies questions sont ailleurs

pourquoi le bouquet Sky, qui utilise la technologie des laboratoires NDS
ne sont plus piratés depuis longtemps ?

en vérité aujourd'hui ce n'est pas le bouquet canal qui est piraté mais
sa version TPS diffusée sur le bouquet Hot Bird qui l'est. On trouve sur
le marché des terminaux à moins de 50 euros capable de tout décoder. Je
précise que nous refusons bien entendu de vendre ces terminaux. Nous
avons du d'ailleurs fermer notre magasin à Marseille, ville où vendre un
appareil légal était devenu très difficile car presque tous les vendeurs
de la ville vendent des appareils litigieux.

La vérité est autre. Le but de canal est d'imposer la location des
terminaux. C'est là ou se fait le bénéfice du bouquet avec 75 euros de
caution pour un terminal et 8 euros de location par mois, c'est une
affaire très rentable. On pourrait comprendre que canal impose son
terminal pour recevoir ses programmes. Mais problème : d'une part, cela
interdit l'intégration de ce "décodeur" dans la télévision. Canal
devrait alors proposer à la vente ses terminaux, comme le font tous les
autres opérateurs. Chez nous soit vous louez un terminal 3 euros par
mois, soit vous l'achetez 99 euros

Il faut rappeler que le DGCCRF enquête sur les pratiques de canal qui
impose officiellement la location dans le cadre la al réception haute
définition, c'est illégale et sans motif car les cartes provenant des
locations peuvent être utilisés sur tous les terminaux haute définition
du marché, terminaux de nettement meilleure qualité que ceux qui sont
loués. Son refus de vendre sans location n'a pas de raisons
technologique. Il est en de même avec la TNT payante. Canal impose la
location du décodeur alors que de plus en plus de télévision on la
possibilité d'intégrer un module interne de décodage.

autre gros problème pour canal plus. Les abonnés qui sont intelligents
se sont rendu compte que les nouveaux abonnés avaient droit à des tarifs
apparemment intéressants mais rapidement le tarif monte à des prix très
élevés après quelques mois. Donc, de plus en plus d'abonnés
choisissaient de payer à l'année et de prendre un nouvel abonnement
ensuite. Opération qui peut faire économiser de 100 à 350 euros.

Si canal annonce qu'il ne refuse pas de fournir des cartes seules, la
vérité est là encore différente. essayez de trouver ces cartes sur le
marché, il n'y en a presque plus, en obtenir une est un parcours du
combattant. De même rendre son terminal de location pour pouvoir
utiliser un décodeur personnel a été rendu beaucoup plus difficile :
avant il suffisait d'aller chez un distributeur pour rendre le terminal.
Maintenant, il faut écrire pour obtenir une autorisation qui souvent
n'arrive pas.

Canal Plus a décidé par ailleurs de se séparer d'une vingtaine de ses
plus gros distributeurs. Ceux qui réalisaient le plus d'abonnement mais
principalement en vente sans location. Nous sommes distributeur Canal
depuis son lancement, en 1984. C'est par un simple fax que l'on nous a
demandé de changer de mode de commercialisation alors que c'est un
changement dans le contrat de distribution signé entre canal et le
distributeur et cela ne peut pas être modifié par simple fax. Ensuite,
Canal nous a mis en demeure quelques jours plus tard de justifier
l'adresse de nous client, chose évidement impossible car jamais demandée
officiellement.

Mr Lafarge, applique des méthodes très violentes de gestion :
licenciement du directement commercial en mars dernier. Il avait le
malheur de défendre ses distributeurs.

Nous sommes écourés. Nous avons défendu Canal plus depuis son lancement,
nous luttons contre le piratage et avons participé à des rencontres avec
les équipe de Canal et TPS pour luter contre les pratiques frauduleuses.
Un nouveau patron arrive (en provenance d'Orange) et il détruit tout un
réseau.



Thierry VIGNAUD
Le #8358501
On Thu, 20 Mar 2008 09:25:17 +0100, Kosmiko2000

Trés bon résumé de la situation...
Soit :
1) le client passe dans les fourches caudines de Canal et se voit imposé
matériel, prix etc...
2) le client passe chez Bis TV avec un produit moins cher mais de
moindre qualité
3) le client pirate (le card sharing a en effet de beaux jours devant lui)
4) le client renonce et va lorgner s'il le peut du côté de l'ADSL et du
cable

Au passage, pourquoi les distributeurs ne s'associent pas et boycottent
ensemble Canal et sa nouvelle politique ???



Il n'y a pas que les abonnés qui ont des problèmes avec Canal +, les
éditeurs de service aussi.

Au point qu'une nouvelle fois le Conseil de la Concurrence enquête sur
les contrats, suite à une plainte d'AB :
http://www.latribune.fr/info/IDCD634D32AC66BA9AC12574110065FA9B



Emetteurs radio et TV :
http://perso.orange.fr/tvignaud
avour
Le #8358441
Kosmiko2000 avait soumis l'idée :
Trés bon résumé de la situation...
Soit :
1) le client passe dans les fourches caudines de Canal et se voit
imposé matériel, prix etc...
2) le client passe chez Bis TV avec un produit moins cher mais de
moindre qualité
3) le client pirate (le card sharing a en effet de beaux jours devant
lui)
4) le client renonce et va lorgner s'il le peut du côté de l'ADSL et
du cable

Au passage, pourquoi les distributeurs ne s'associent pas et
boycottent ensemble Canal et sa nouvelle politique ???




Ausene By Serge Surpin a écrit :
je suis un des 18 distributeurs dont le contrat est en cours de
résiliation par Canal Plus
nous sommes spécialisés dans la vente d'abonnements sans location
de terminal

s'il est vrai que la vraie source du piratage des programmes du
groupe est ce que l'on appelle le "card sharing" le partage de
droit via internet, nous sommes en droit de nous poser des
questions sur la politique actuelle du groupe

d'une part, contrairement à ce qu'annonce Mr Lafarge, rien n'oblige
un distributeur à vérifier l'adresse des abonnés. Et sur quelle
base ? Il suffit d'aller chercher un terminal canal plus dans une
grande surface pour se rendre compte qu'aucune vérification n'est
faite.

Franchement, une personne mal intentionnée aura toujours de grande
facilité pour se créer une fausse adresse et il suffit d'une carte
pour alimenter des centaines de milliers de terminaux.

les vraies questions sont ailleurs

pourquoi le bouquet Sky, qui utilise la technologie des
laboratoires NDS ne sont plus piratés depuis longtemps ?

en vérité aujourd'hui ce n'est pas le bouquet canal qui est piraté
mais sa version TPS diffusée sur le bouquet Hot Bird qui l'est. On
trouve sur le marché des terminaux à moins de 50 euros capable de
tout décoder. Je précise que nous refusons bien entendu de vendre
ces terminaux. Nous avons du d'ailleurs fermer notre magasin à
Marseille, ville où vendre un appareil légal était devenu très
difficile car presque tous les vendeurs de la ville vendent des
appareils litigieux.

La vérité est autre. Le but de canal est d'imposer la location des
terminaux. C'est là ou se fait le bénéfice du bouquet avec 75 euros
de caution pour un terminal et 8 euros de location par mois, c'est
une affaire très rentable. On pourrait comprendre que canal impose
son terminal pour recevoir ses programmes. Mais problème : d'une
part, cela interdit l'intégration de ce "décodeur" dans la
télévision. Canal devrait alors proposer à la vente ses terminaux,
comme le font tous les autres opérateurs. Chez nous soit vous louez
un terminal 3 euros par mois, soit vous l'achetez 99 euros

Il faut rappeler que le DGCCRF enquête sur les pratiques de canal
qui impose officiellement la location dans le cadre la al réception
haute définition, c'est illégale et sans motif car les cartes
provenant des locations peuvent être utilisés sur tous les
terminaux haute définition du marché, terminaux de nettement
meilleure qualité que ceux qui sont loués. Son refus de vendre sans
location n'a pas de raisons technologique. Il est en de même avec
la TNT payante. Canal impose la location du décodeur alors que de
plus en plus de télévision on la possibilité d'intégrer un module
interne de décodage.

autre gros problème pour canal plus. Les abonnés qui sont
intelligents se sont rendu compte que les nouveaux abonnés avaient
droit à des tarifs apparemment intéressants mais rapidement le
tarif monte à des prix très élevés après quelques mois. Donc, de
plus en plus d'abonnés choisissaient de payer à l'année et de
prendre un nouvel abonnement ensuite. Opération qui peut faire
économiser de 100 à 350 euros.

Si canal annonce qu'il ne refuse pas de fournir des cartes seules,
la vérité est là encore différente. essayez de trouver ces cartes
sur le marché, il n'y en a presque plus, en obtenir une est un
parcours du combattant. De même rendre son terminal de location
pour pouvoir utiliser un décodeur personnel a été rendu beaucoup
plus difficile : avant il suffisait d'aller chez un distributeur
pour rendre le terminal. Maintenant, il faut écrire pour obtenir
une autorisation qui souvent n'arrive pas.

Canal Plus a décidé par ailleurs de se séparer d'une vingtaine de
ses plus gros distributeurs. Ceux qui réalisaient le plus
d'abonnement mais principalement en vente sans location. Nous
sommes distributeur Canal depuis son lancement, en 1984. C'est par
un simple fax que l'on nous a demandé de changer de mode de
commercialisation alors que c'est un changement dans le contrat de
distribution signé entre canal et le distributeur et cela ne peut
pas être modifié par simple fax. Ensuite, Canal nous a mis en
demeure quelques jours plus tard de justifier l'adresse de nous
client, chose évidement impossible car jamais demandée
officiellement.

Mr Lafarge, applique des méthodes très violentes de gestion :
licenciement du directement commercial en mars dernier. Il avait le
malheur de défendre ses distributeurs.

Nous sommes écourés. Nous avons défendu Canal plus depuis son
lancement, nous luttons contre le piratage et avons participé à des
rencontres avec les équipe de Canal et TPS pour luter contre les
pratiques frauduleuses. Un nouveau patron arrive (en provenance
d'Orange) et il détruit tout un réseau.






+1 absolument si les distributeurs avaient une organisation à laquelle
se rattacher pour s'unir contres ces dérives inacceptables de Canal,
mais cette organisation n'existe pas et Canal le sait alors çà continue
pour un bon moment sauf à savoir si la DGCCRF aurra assez de "couilles"
pour aller jusqu'au bout de leur mission première, à savoir protéger
les citoyens des ces abus commerciaux 8-o.

--
Mon blog sur mon installation
http://avour79.blogspace.fr
Ausene By Serge Surpin
Le #8358411
je dois préciser que j'ai écrit ce texte en réponse à un artcile sur 01
http://www.01net.com/editorial/374410/canalsat-durcit-sa-lutte-contre-le-piratage/

qui est pas mal guidé par les idées de canal

s.
matthieu
Le #8358401
Ausene By Serge Surpin a écrit :
je dois préciser que j'ai écrit ce texte en réponse à un artcile sur 01
http://www.01net.com/editorial/374410/canalsat-durcit-sa-lutte-contre-le-piratage/


qui est pas mal guidé par les idées de canal

s.


01net et zdnet n'ont pas de journalistes mais des simples recopieurs de
de dossiers de presse.

Si il y avait il y a quelques temps de l'info journalistiques sur ces
sites, c'est finis.

le seul site IT que je trouve objectifs en français c'est :
http://www.reseaux-telecoms.net/

sinon hardware.fr et tomshardware.fr ont des articles que je trouve bien
fait
Alain
Le #8358281
matthieu a écrit :
sinon hardware.fr et tomshardware.fr ont des articles que je trouve bien
fait


www.clubic.com c'est très bien aussi.
Patrick V
Le #8358191
matthieu a écrit :
01net et zdnet n'ont pas de journalistes mais des simples recopieurs de
de dossiers de presse.

Si il y avait il y a quelques temps de l'info journalistiques sur ces
sites, c'est finis.



Hum, en effet, il y en avait, puisque j'étais en relation avec certains,
et ils posaient les bonnes questions...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme