Cannibalisme

Le
Ericetrac
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Christian Navis
Le #26347254
Ericetrac a exposé le 01/04/2015 :

8 ans, c'est en charte ?
"http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150401.AFP3538/allemagne-8-ans-et-demi-de-prison-pour-un-meurtrier-aux-fantasmes-cannibales.html"

PS : j'arrête là :)



Continuez, je vous en prie !
Au cours de l'été 2011, aux Marquises, un touriste allemand a été tué
par des natives, puis cuit sous la cendre tel un porcelet bien gras,
et dégusté ensuite comme un mets de choix.
L'auteur présumé du meurtre (qui a plaidé une querelle qui aurait mal
tourné et nié le festin qui s'ensuivit) a pris 28 ans dont 18 de sûreté
à la cour d'assises de Papeete en 2014.
Les belles traditions se perdent... Et après ça, on nous dira
que les touristes sont en quête d'authenticité ! lol

--
La pensée du jour :
Si tu veux tirer des filles-canon, évite d'être un boulet !



---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
http://www.avast.com
djeel
Le #26347261
Le 02/04/2015 12:21, Christian Navis a écrit :


Au cours de l'été 2011, aux Marquises, un touriste allemand a été tué
par des natives, puis cuit sous la cendre tel un porcelet bien gras,
et dégusté ensuite comme un mets de choix.




C'était quelle émission de Koh Lanta ?


--
Djeel
Ericetrac
Le #26347317
djeel avait énoncé :
Le 02/04/2015 12:21, Christian Navis a écrit :


Au cours de l'été 2011, aux Marquises, un touriste allemand a été tué
par des natives, puis cuit sous la cendre tel un porcelet bien gras,
et dégusté ensuite comme un mets de choix.




C'était quelle émission de Koh Lanta ?



L'affaire a bien existé :

"http://www.parismatch.com/Actu/International/Un-touriste-victime-de-cannibalisme-aux-Iles-Marquises-Le-dementi-du-procureur-152987"


http://tinyurl.com/qy4r5h6
Christian Navis
Le #26347410
djeel avait énoncé :

C'était quelle émission de Koh Lanta ?



http://revelations-medias.com/2014/05/le-fait-divers-du-jour-un-violeur-cannibale-ecope-de-28-ans-de-prison/

Outre-mer, ils ont encore la main lourde.
En Métropole, le Japonais cannibale qui avait dépecé puis dégusté
sa copine a été libéré au bout de 5 ans seulement.

--
La pensée du jour :
Si tu veux tirer des filles-canon, évite d'être un boulet !



---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
http://www.avast.com
Colonial2015
Le #26347414
Christian Navis avait prétendu :
djeel avait énoncé :

C'était quelle émission de Koh Lanta ?



http://revelations-medias.com/2014/05/le-fait-divers-du-jour-un-violeur-cannibale-ecope-de-28-ans-de-prison/

Outre-mer, ils ont encore la main lourde.
En Métropole, le Japonais cannibale qui avait dépecé puis dégusté
sa copine a été libéré au bout de 5 ans seulement.



De toutes manières, l'anthropophagie n'est jamais très loin,
historiquement.

En Nouvelle-Calédonie, les derniers cas recensés dataient du début du
20ème siècle.

Le grand chef Henri Boula, de Lifou, avait l'habitude de le rappeler à
une famille de ses sujets: "Viens ici, tu es ma viande". Je précise
que, coutumièrement, le rôle de la famille était de servir de
nourriture à la chefferie en cas de disette.

Une autre menace, couramment utilisée était "je vais planter ton
igname". Trad: je vais planter l'igname avec lequel je vais te manger.

J'ajoute que j'ai résidé dans son territoire pendant trois ans, vers
1973-76. C'était un type charmant, une force de la nature qui avait été
marin dans la Royale pendant la guerre d'Indochine. Il buvait comme un
trou. Que celui qui n'a jamais péché...

Tout cela ne nous rajeunit pas...

--
"Quand les peuples cessent d'estimer, ils cessent d'obéir" (Antoine de
Rivarol)
Jac
Le #26347425
Après mûre réflexion, Colonial2015 a écrit :

Le grand chef Henri Boula, de Lifou, avait l'habitude de le rappeler à une
famille de ses sujets: "Viens ici, tu es ma viande". Je précise que,
coutumièrement, le rôle de la famille était de servir de nourriture à la
chefferie en cas de disette.



Et quand ils avaient du diabète, il en faisait de la compote ?
Christian Navis
Le #26347424
Dans son message précédent, Colonial2015 a écrit :

De toutes manières, l'anthropophagie n'est jamais très loin, historiquement.

En Nouvelle-Calédonie, les derniers cas recensés dataient du début du 20ème
siècle.

Le grand chef Henri Boula, de Lifou, avait l'habitude de le rappeler à une
famille de ses sujets: "Viens ici, tu es ma viande". Je précise que,
coutumièrement, le rôle de la famille était de servir de nourriture à la
chefferie en cas de disette.

Une autre menace, couramment utilisée était "je vais planter ton igname".
Trad: je vais planter l'igname avec lequel je vais te manger.

J'ajoute que j'ai résidé dans son territoire pendant trois ans, vers 1973-76.
C'était un type charmant, une force de la nature qui avait été marin dans la
Royale pendant la guerre d'Indochine. Il buvait comme un trou. Que celui qui
n'a jamais péché...

Tout cela ne nous rajeunit pas...



À noter dans l'histoire de ce Marquisien la connivence dans le déni
entre insulaires et Popa'a... Pour ne pas effrayer les touristes ?

Je souris quand les anthropologues autoproclamés des chaînes de télé
échafaudent 1000 hypothèses pour expliquer qu'en de multiples sites
archéologiques où subsistent des structures cyclopéennes, on a retrouvé
de nombreux artéfacts, mais peu ou pas d'ossements humains.
En tout cas, rien qui témoigne d'une population nombreuse et pérenne.
Mais que Diable ces gens-là faisaient-ils de leurs morts ?

Jim Morrisson (pas le chanteur, l'autre) dans les années 80 avait levé
le lièvre pour certains Maraés de Polynésie, où les morceaux de corps
que l'on retrouve, quand il y en a, portent des traces de sacrifice
et de démembrement.
Quand nos universitaires de salon allergiques à toute remise en cause
persistent à enseigner qu'il s'agirait de tombeaux dynastiques.
Même remarque, et plus encore, pour les ruines de Göbekli Tepe
(Turquie)
où là les datations prouvent une très longue occupation d'un site où,
étrangement, les humains n'ont pas laissé de traces organiques.

--
La pensée du jour :
Si tu veux tirer des filles-canon, évite d'être un boulet !



---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
http://www.avast.com
Colonial2015
Le #26348551
Christian Navis a écrit :
Dans son message précédent, Colonial2015 a écrit :

De toutes manières, l'anthropophagie n'est jamais très loin,
historiquement.

En Nouvelle-Calédonie, les derniers cas recensés dataient du début du 20ème
siècle.

Le grand chef Henri Boula, de Lifou, avait l'habitude de le rappeler à une
famille de ses sujets: "Viens ici, tu es ma viande". Je précise que,
coutumièrement, le rôle de la famille était de servir de nourriture à la
chefferie en cas de disette.

Une autre menace, couramment utilisée était "je vais planter ton igname".
Trad: je vais planter l'igname avec lequel je vais te manger.

J'ajoute que j'ai résidé dans son territoire pendant trois ans, vers
1973-76. C'était un type charmant, une force de la nature qui avait été
marin dans la Royale pendant la guerre d'Indochine. Il buvait comme un
trou. Que celui qui n'a jamais péché...

Tout cela ne nous rajeunit pas...



À noter dans l'histoire de ce Marquisien la connivence dans le déni
entre insulaires et Popa'a... Pour ne pas effrayer les touristes ?

Je souris quand les anthropologues autoproclamés des chaînes de télé
échafaudent 1000 hypothèses pour expliquer qu'en de multiples sites
archéologiques où subsistent des structures cyclopéennes, on a retrouvé
de nombreux artéfacts, mais peu ou pas d'ossements humains.
En tout cas, rien qui témoigne d'une population nombreuse et pérenne.
Mais que Diable ces gens-là faisaient-ils de leurs morts ?

Jim Morrisson (pas le chanteur, l'autre) dans les années 80 avait levé
le lièvre pour certains Maraés de Polynésie, où les morceaux de corps
que l'on retrouve, quand il y en a, portent des traces de sacrifice
et de démembrement.
Quand nos universitaires de salon allergiques à toute remise en cause
persistent à enseigner qu'il s'agirait de tombeaux dynastiques.
Même remarque, et plus encore, pour les ruines de Göbekli Tepe (Turquie)
où là les datations prouvent une très longue occupation d'un site où,
étrangement, les humains n'ont pas laissé de traces organiques.



Une autre forme de négationnisme, licite cette fois?

--
"Nous voici parvenus au bout de vingt siècles de civilisation et,
cependant, aucun régime ne résisterait à deux mois de vérité..."( Louis
Ferdinand Céline .1933)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme