canon 17-55mm f/2.8 ou nikon 17-55mm f/2.8

Le
Dave
Bonjour,

Parmis ces 2 objectifs quel est le meilleur ? hors mis la difference de prix
;)

merci si vous avez un comparatif ou si vous avez eu une experiense sur ces 2
objectifs
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jean-daniel dodin
Le #19878211
Dave a écrit :
Bonjour,

Parmis ces 2 objectifs quel est le meilleur ? hors mis la difference de
prix ;)

merci si vous avez un comparatif ou si vous avez eu une experiense sur
ces 2 objectifs



difficile de comparer deux objectifs incompatibles, sans que le choix
du boitier interfère

je dirais que le premier est mieux pour un boitier Canon, le deuxième
meilleur pour un boitier Nikon :-)

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Dave
Le #19879051
Je te comprend mais justement mon choix sera en fonction de l'objectif et
non en fonction du boitier
objectif d'abord le boitier suivra apres mon choix ;)
jean-daniel dodin
Le #19879901
Dave a écrit :
Je te comprend mais justement mon choix sera en fonction de l'objectif
et non en fonction du boitier
objectif d'abord le boitier suivra apres mon choix ;)



je ne crois pas que ce soit une bonne idée.

Canon ou Nikon ont des gammes d'excellents objectifs à des prix
comparables. Si tu n'as pas de boitier, l'achat d'un "kit" (boitier +
objectif) est presque inévitable: l'objectif étant à un prix
imbattable. l'essai du boitier (trouvé sur le net, par exemple sur
dpreview) inclu en général celui de l'objectif qui va avec.

ensuite, selon ton usage, prévois de t'équiper en objectifs
supplémentaires au fil des années (objectifs qu'il faut prévoir de
garder longtemps)

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Jean-Pierre Roche
Le #19880061
jean-daniel dodin a écrit :

Canon ou Nikon ont des gammes d'excellents objectifs à des prix
comparables. Si tu n'as pas de boitier, l'achat d'un "kit" (boitier +
objectif) est presque inévitable: l'objectif étant à un prix
imbattable.



Pas forcément ! Si on n'est pas trop limité coté budget rien
n'empêche d'acheter un boîtier et l'optique qu'on souhaite.
Même dans les kits, certaines marques (ou certains
revendeurs) offrent un choix assez étendu. On peut très bien
ne pas s'intéresser du tout au zoom 18-55 de base car on a
un projet ou des besoins de prise de vue spécifiques pour
lesquels il est absolument inutile.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
michele
Le #19899791
> Dave : mon choix sera en fonction de l'objectif et non du boitier


> jean-daniel : je ne crois pas que ce soit une bonne idée.

C'est étrange, j'ai toujours entendu le contraire des photographes que
je connais.
Autant ils sont tatillons concernant le choix de leurs objectifs,
autant, au fil des ans, ils finissent par considérer que le boîtier est
"peu" important (dans la gamme des bons boîtiers, entendons-nous). Ils
ne courrent plus du tout après Ze first boîtier eud' la mort qui tue
(par ex, ils se contentent d'un D700 plutôt que de boîtiers plus chers
quand ils ont vraiment besoin d'un full frame ou d'un D300 pour les
autres). Ils me disent toujours, c'est ton objectif qui fera la
différence pour la qualité de ta photo. Ceci dit quand je vois la vue
basse des iconographes, à moins de faire des photos pour son propre
plaisir, je me demande si l'achat d'objos haut de gamme se justifie...

Perso, en qualité d'amateur peu fortunée, j'ai presque toujours eu des
Nikon (bon enfin, en 27 ans de boîtiers, j'ai eu un Fujica STX1 neuf; un
Nikon neuf fin de gamme à quasiment moitier prix; un Nikon F90 d'occase;
un Nikon D70 d'occase) car j'étais fana des boîtiers (comme quoi...)
mais la gamme des objectifs est vraiment plus chère que celle de Canon.
Et il existe pour certains objectifs lumineux une réponse abordable chez
Canon qu'on ne trouve pas chez Nikon.

Je reste Nikon malgré un niveau de vie qui ne va pas avec mais j'aurais
tendance à conseiller Canon pour ceux qui veulent de la qualité sans
avoir un budget extensible.
Et si tu es assis sur un tas de fric et que tu dois faire le tour du
monde avec ton matos glissé dans un sac en toile (!), prends chez Nikon
car la construction des boîtiers et objos est irréprochable, tu peux
t'en servir comme objet contondant (pas les Canon, tu casseras
l'appareil, pas le gars).

Avec ça, je n'ai pas répondu à ta question concernant les 17/55...
Désolée.
Jean-Pierre Roche
Le #19900181
michele a écrit :
> Dave : mon choix sera en fonction de l'objectif et non du boitier
> jean-daniel : je ne crois pas que ce soit une bonne idée.

C'est étrange, j'ai toujours entendu le contraire des photographes que
je connais.
Autant ils sont tatillons concernant le choix de leurs objectifs,
autant, au fil des ans, ils finissent par considérer que le boîtier est
"peu" important (dans la gamme des bons boîtiers, entendons-nous). Ils
ne courrent plus du tout après Ze first boîtier eud' la mort qui tue
(par ex, ils se contentent d'un D700 plutôt que de boîtiers plus chers
quand ils ont vraiment besoin d'un full frame ou d'un D300 pour les
autres). Ils me disent toujours, c'est ton objectif qui fera la
différence pour la qualité de ta photo. Ceci dit quand je vois la vue
basse des iconographes, à moins de faire des photos pour son propre
plaisir, je me demande si l'achat d'objos haut de gamme se justifie...



La différence apportée par les optiques haut de gamme c'est
avant tout la luminosité et, pour certaines, la vitesse de
mise au point. Ce sont des choses qui ne se voient pas sur
les photos mais qui en rendent certaines possibles. Les
différences de définition, par exemple, ne sont
(éventuellement) visibles que sur de très grandes images...

Perso, en qualité d'amateur peu fortunée, j'ai presque toujours eu des
Nikon (bon enfin, en 27 ans de boîtiers, j'ai eu un Fujica STX1 neuf; un
Nikon neuf fin de gamme à quasiment moitier prix; un Nikon F90 d'occase;
un Nikon D70 d'occase) car j'étais fana des boîtiers (comme quoi...)
mais la gamme des objectifs est vraiment plus chère que celle de Canon.
Et il existe pour certains objectifs lumineux une réponse abordable chez
Canon qu'on ne trouve pas chez Nikon.



C'est étrange comme opinion : Canon ne propose pas de 1.8/35
très abordable comme Nikon, par exemple. Et le prix des
optiques haut de gamme est assez similaire... Sans compter
que le choix en transtandards abordables et beaucoup plus
étendu.

Je reste Nikon malgré un niveau de vie qui ne va pas avec mais j'aurais
tendance à conseiller Canon pour ceux qui veulent de la qualité sans
avoir un budget extensible.
Et si tu es assis sur un tas de fric et que tu dois faire le tour du
monde avec ton matos glissé dans un sac en toile (!), prends chez Nikon
car la construction des boîtiers et objos est irréprochable, tu peux
t'en servir comme objet contondant (pas les Canon, tu casseras
l'appareil, pas le gars).



Bof... C'était le cas avec les optiques anciennes,
aujourd'hui tout le monde utilise du plastique et essaie de
faire léger...

Avec ça, je n'ai pas répondu à ta question concernant les 17/55...



C'est une question sans objet : on ne choisit pas un système
(une marque) sur les qualités supposées d'une seule optique.
Surtout que la différence entre les deux risque d'être, en
pratique, des plus subtiles.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
michele
Le #19900371
> JPRoche: La différence apportée par... [le] haut de gamme


> c'est [...] la luminosité et [...] la vitesse de mise au point.
> Ce sont des choses qui ne se voient pas sur les photos...

Il n'y a pas que la luminosité et la vitesse de mise au point qui font
une différence de qualité, il y a aussi :
- Le velouté
- Le modelé (nan, c'est pas pareil)
- La qualité des flous d'arrière plan (je sais, avec les optiques pour
capteurs aps-c, c'est sujet à caution)...
Ce sont des choses qui se voient sur les photos. Enfin pour les
passionnés car le milieu pro est parfois agité par des impératifs bien
éloignés de la qualité. La seule fois où j'ai vu des iconos ultra
exigeants, une qualité d'impression irréprochable et tout le tintouin
d'un bout à l'autre de la chaîne, c'est avec ces pinailleurds de
Lancôme. Et pourtant, ce que j'ai fait pour eux était plus souvent
destiné à de la diffusion interne ou aux journalistes. Les boulots à
destination publique que j'ai fait pour Cerruti par exemple étaient
suivis moins sérieusement. (J'étais maquettiste, au fait).

Pour la gamme d'objos Canon, je me souviens avoir regardé souvent chez
eux ce que je ne trouvais pas chez Nikon avec mon budget et il y avait
toujours ze truc pour m'énerver. Depuis, je ne regarde plus. Il faudrait
que je refarfouille chez eux pour retrouver des exemples, mais j'ai pas
le courage.

Je chipote sûrement.
Et question qualité, je parle pour les photos des autres, car quand je
regarde les miennes, euhhhhh... ça doit être parce que le 1er appareil
que j'ai eu, j'avais 18 ans et que j'ai acheté directement un reflex et
pas un compact (je suis infoutue de cadrer avec un de ces machins),
m'enfin, là, je dois bien dire, avec le liveview des numériques,
j'aurais un compact tout automatique, honnêtement...
Sauf que je n'en vois aucun qui offre la même réactivité à l'allumage,
au déploiement du zoom, à l'autofocus, au transfert sur la carte que ce
qu'offre un reflex. C'est mou, c'est mou, c'est mou.
Mais ce n'est pas le sujet du fil.
Jean-Pierre Roche
Le #19900711
michele a écrit :

Il n'y a pas que la luminosité et la vitesse de mise au point qui font
une différence de qualité, il y a aussi :
- Le velouté
- Le modelé (nan, c'est pas pareil)



Selon moi, le velouté ou le modelé tiennent avant tout au
capteur et surtout aux choix effectués pour le travail sur
du raw (je zappe le jpeg direct...). Du moins avec les
optiques actuelles de marque qui sont rarement très
déficientes. Ensuite il existe ou il a existé des optiques
très spéciales avec réglage du flou ou de la courbure de
champ, c'est vraiment très pointu...

- La qualité des flous d'arrière plan (je sais, avec les optiques pour
capteurs aps-c, c'est sujet à caution)...



Là c'est lié avant tout à la conception optique et la forme
du diaphragme et assez facile à voir avant achat si la chose
est primordiale.

Ce sont des choses qui se voient sur les photos. Enfin pour les
passionnés car le milieu pro est parfois agité par des impératifs bien
éloignés de la qualité. La seule fois où j'ai vu des iconos ultra
exigeants, une qualité d'impression irréprochable et tout le tintouin
d'un bout à l'autre de la chaîne, c'est avec ces pinailleurds de
Lancôme. Et pourtant, ce que j'ai fait pour eux était plus souvent
destiné à de la diffusion interne ou aux journalistes. Les boulots à
destination publique que j'ai fait pour Cerruti par exemple étaient
suivis moins sérieusement. (J'étais maquettiste, au fait).

Pour la gamme d'objos Canon, je me souviens avoir regardé souvent chez
eux ce que je ne trouvais pas chez Nikon avec mon budget et il y avait
toujours ze truc pour m'énerver. Depuis, je ne regarde plus. Il faudrait
que je refarfouille chez eux pour retrouver des exemples, mais j'ai pas
le courage.
Je chipote sûrement.



Il me semble... ;-) Un Nikon 2.8/10.5 par exemple a
longtemps été sans équivalent et il n'est pas si ruineux
(pour une optique aussi spéciale).

Et question qualité, je parle pour les photos des autres, car quand je
regarde les miennes, euhhhhh... ça doit être parce que le 1er appareil
que j'ai eu, j'avais 18 ans et que j'ai acheté directement un reflex et
pas un compact (je suis infoutue de cadrer avec un de ces machins),
m'enfin, là, je dois bien dire, avec le liveview des numériques,
j'aurais un compact tout automatique, honnêtement...
Sauf que je n'en vois aucun qui offre la même réactivité à l'allumage,
au déploiement du zoom, à l'autofocus, au transfert sur la carte que ce
qu'offre un reflex. C'est mou, c'est mou, c'est mou.



Tout dépend de ce qu'on attend d'un compact. La réactivité a
été très améliorée et n'est plus un problème pour les usages
courants. En revanche, pour la photo d'action, la visée sur
écran c'est pas ça du tout évidemment. Si tu es intéressée
par un appareil compact avec des performances proches d'un
reflex il faut voir l'Olympus E-P1 (Micro 4/3).

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
michele
Le #19901491
>JPRoche : velouté ou modelé tiennent capteur...


Les notions de velouté, modelé sont très anciennes et ne datent pas du
numérique. Et ces notions s'attachaient déjà aux objos. Souviens-toi des
articles sur le "velouté de tel caillou", c'est vieuuuuuuuuuuuuux.

> (bokeh) : c'est lié avant tout à la conception optique et la forme
> du diaphragme.
Tu vois, on parle bien du diaphragme de l'objectif.

> Tout dépend de ce qu'on attend d'un compact. La réactivité a
> été très améliorée et n'est plus un pb pour les usages courants.
Suis pas convaincue. Un chat ou un enfant qui bougent en intérieur, ça
ne donne pas grand chose comme résultat avec un compact. Même en
anticipant énormément, c'est décevant.
De plus, avec les zooms qui s'agrandissent et les fichiers qui
s'alourdissent, entre un compact 2 millions pixels / focale fixe d'il y
a, euhhhhhhhh..., je sais plus, quelques années et le compact 12
millions pixels (mais ils sont dingues) / zoom 28-120 d'aujourd'hui,
entre l'allumage, le déploiement du zob, la mise au point, le transfert,
ben ça revient à la même chose, il y a toujours un temps minimum de
latence autour de 1 seconde.

>Si tu es intéressée par un app. compact avec des perfs proches
> d'un reflex, il faut voir l'Olympus E-P1 (Micro 4/3).
Ah oui, quand j'ai fumé, je rêve un peu de ce genre de trucs qui
devraient déjà exister depuis au moins 5 ans (pas l'objo
interchangeable, mais le "gros-petit capteur" + objo lumineux à
déploiement manuel + réactivité, le tout au format compact).
Là, le "nouveau pen" entre plutôt dans la catégorie "nouveau concept" et
son prix est carrément inenvisageable pour moi. Dans 2 ans, il sera
peut-être abordable en occase, s'il se vend beaucoup aujourd'hui.
jean-daniel dodin
Le #19903931
michele a écrit :
> Dave : mon choix sera en fonction de l'objectif et non du boitier
> jean-daniel : je ne crois pas que ce soit une bonne idée.

C'est étrange, j'ai toujours entendu le contraire des photographes que
je connais.



c'était avant le numérique, le boitier n'était alors qu'un support de
pellicule...

aujourd'hui on choisit un "système" boitier(s), objectif(s), le (s)
étant essentiel si on se place sur la durée: on aura surement envie de
compléter les objectifs de base, mais aussi de s'offir le nouveau
boitier avec le sensibilité de la mort qui tue :-)

donc en gros, le choix c'est : Nikon ou Canon, Full frame ou format APS

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme