Casse courroie 5 mois après son remplacement

Le
Pascal06
Bonsoir à toutes et à tous,
j'aimerais avoir vos avis sur ma situation.
Alors que j'étais sur l'autoroute, ma voiture (une Clio DCI) a
brusquement perdu toute sa puissance. J'ai juste eu le temps et assez
d'élan pour me garer sur le côté.
Je n'ai pas tenté de redémarrer, par peur que ce soit la courroie de
distribution qui se soit cassée.

Voici maintenant la chronologie des différents évènements:

1) J'ai donc fait par la suite fait "relivrer" mon véhicule chez mon
garagiste habituel. Après son examen, il se trouve que ce n'est que la
courroie d’accessoires qui s'est cassée, sans entrainer, Dieu merci, de
casse de la courroie de distribution.
2) les deux courroies (distribution et accessoire) ont été changées
toutes les deux en Janvier 2015 par ce garagiste.
3) il a commencé à me dire que j'ai changé la courroie incriminée depuis
mon dernier passage chez lui. Pour preuve, il m'a avancé que cette
courroie est de marque "Renault", et qu'il ne se fournit pas chez
Renault. Je lui ai répondu que je n'ai pas changé cette courroie, et que
de toute façon je ne vois pas pourquoi je l'aurai fait puisqu'il l'avait
changée. Bref, après un long débat, je me suis dit: "passons, ce n'est
pas pour le prix d'une courroie"
4) Quelque jours après, il me dit qu'il a compris l'origine de la casse
: il a découvert que la poulie d'alternateur n'est pas du bon modèle,
qu'elle correspond à la poulie d'une autre Renault (!), ce qui fait que
la courroie est décalée, qu'il faut absolument la remplacer, car la
panne risque de se reproduire.
5) je contacte ma protection juridique pour lui exposer ma situation :
la voiture a été touchée depuis la panne sur l'autoroute, donc une
expertise (au bas mot 2 moi d'immobilisation de la voiture) n'est
plus possible.
6) Je sens que je suis en train de me faire enfler.

Qu'en pensez vous, et que puis je faire pour ne pas payer les réparations ?

Merci par avance.
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Christian Navis
Le #26355147
Pascal06 a exprimé avec précision :
Bonsoir à toutes et à tous,
j'aimerais avoir vos avis sur ma situation.
Alors que j'étais sur l'autoroute, ma voiture (une Clio DCI) a brusquement
perdu toute sa puissance. J'ai juste eu le temps et assez d'élan pour me
garer sur le côté.
Je n'ai pas tenté de redémarrer, par peur que ce soit la courroie de
distribution qui se soit cassée.

Voici maintenant la chronologie des différents évènements:

1) J'ai donc fait par la suite fait "relivrer" mon véhicule chez mon
garagiste habituel. Après son examen, il se trouve que ce n'est que la
courroie d’accessoires qui s'est cassée, sans entrainer, Dieu merci, de casse
de la courroie de distribution.
2) les deux courroies (distribution et accessoire) ont été changées toutes
les deux en Janvier 2015 par ce garagiste.
3) il a commencé à me dire que j'ai changé la courroie incriminée depuis mon
dernier passage chez lui. Pour preuve, il m'a avancé que cette courroie est
de marque "Renault", et qu'il ne se fournit pas chez Renault. Je lui ai
répondu que je n'ai pas changé cette courroie, et que de toute façon je ne
vois pas pourquoi je l'aurai fait puisqu'il l'avait changée. Bref, après un
long débat, je me suis dit: "passons, ce n'est pas pour le prix d'une
courroie..."
4) Quelque jours après, il me dit qu'il a compris l'origine de la casse
il a découvert que la poulie d'alternateur n'est pas du bon modèle,


qu'elle correspond à la poulie d'une autre Renault (!), ce qui fait que la
courroie est décalée, qu'il faut absolument la remplacer, car la panne risque
de se reproduire.
5) je contacte ma protection juridique pour lui exposer ma situation : la
voiture a été touchée depuis la panne sur l'autoroute, donc une expertise (au
bas mot 2 moi d'immobilisation de la voiture...) n'est plus possible.
6) Je sens que je suis en train de me faire enfler.

Qu'en pensez vous, et que puis je faire pour ne pas payer les réparations ?



Un mécanicien auto a une obligation de résultat aggravée (du fait de
l'inversion de la charge de la preuve) en ce sens que la jurisprudence
considère que son action entraîne une présomption de responsabilité
si une panne survient peu après son intervention.
S'il conteste la relation causale ou allègue une pluralité de causes,
le doute ne profite pas au réparateur.

Le professionnel ne peut s'exonérer de sa responcabilité que s'il est
en mesure de prouver qu’il a travaillé selon les règles de l’art
et les préconisations du constructeur, ou que la panne advenue n'est
en aucune manière liée à son intervention, ou si elle a une cause
antérieure, que celle-ci ne pouvait être détectée sans une révision
complète du moteur.

Dans votre cas, en ce qui concerne les allégations du mécano, il me
semble qu'il faudra les examiner séparément :

- La courroie d'abord, si vous avez la facture de janvier 2015,
pourquoi auriez-vous fait changer un accessoire neuf ?
A-t-il indiqué la marque sur la facture ? S'il ne l'a pas fait, voir
si l'avocat de votre assurance-contentieux ne peut plaider, expertise
à l'appui, qu'il s'agit d'une pièce de récup' ou d'une contrefaçon ?
Si tel est le cas, la pénalisation éventuelle de l'action peut
attendrir
votre adversaire avant le procès, avant même l'échange des conclusions.

- Par contre, si son expert (sans que le vôtre le réfute) confirme que
la poulie n'est pas du bon modèle, et a été probablement montée avant,
il est possible que cela débouche sur un débat d'experts concernant
les diligences auxquelles est tenu un professionnel.
En effet, la jurisprudence a posé pour principe que le réparateur ne
doit pas s'arrêter à la seule demande du client, il est tenu
d'effectuer
un diagnostic complet de la mécanique, relevant ce qui est visible
et prévisible (i.e sans tout démonter) et le rapporter sur sa facture,
libre au client de s'y fier ou pas.
Évidemment, tout repose sur le "visible et prévisible", aux experts
d'en
débattre & au vôtre de convaincre le juge qu'il s'agit d'une
négligence.

Quoi qu'il advienne, vous n'aurez pas à supporter les frais d'un procès
puisque vous êtes assuré, et si la décision vous est favorable, vous
pourrez obtenir la réparation gratuite et des dommages-intérêts.
Pour ne pas être longtemps privé de votre voiture, voyez avec l'expert
s'il donne son accord pour payer les réparations, et ensuite en
demander
répétition devant le tribunal, assortie de dédommagements pour les
journées d'immobilisation du votre véhicule, et éventuellement la
location d'un véhicule de substitution si vos activités
professionnelles
l'exigent.

--
Internet a réalisé le rêve socialiste en égalisant tout par le bas.
La parole d'un crétin y vaut celle d'un académicien ou d'un Nobel.
http://christian.navis.over-blog.com/



---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
http://www.avast.com
.
Le #26355174
Le 02/06/2015 09:03, Pascal06 a écrit :
Bonsoir à toutes et à tous,
j'aimerais avoir vos avis sur ma situation.
Alors que j'étais sur l'autoroute, ma voiture (une Clio DCI) a
brusquement perdu toute sa puissance. J'ai juste eu le temps et assez
d'élan pour me garer sur le côté.
Je n'ai pas tenté de redémarrer, par peur que ce soit la courroie de
distribution qui se soit cassée.

Voici maintenant la chronologie des différents évènements:

1) J'ai donc fait par la suite fait "relivrer" mon véhicule chez mon
garagiste habituel. Après son examen, il se trouve que ce n'est que la
courroie d’accessoires qui s'est cassée, sans entrainer, Dieu merci, de
casse de la courroie de distribution.
2) les deux courroies (distribution et accessoire) ont été changées
toutes les deux en Janvier 2015 par ce garagiste.
3) il a commencé à me dire que j'ai changé la courroie incriminée depuis
mon dernier passage chez lui. Pour preuve, il m'a avancé que cette
courroie est de marque "Renault", et qu'il ne se fournit pas chez
Renault. Je lui ai répondu que je n'ai pas changé cette courroie, et que
de toute façon je ne vois pas pourquoi je l'aurai fait puisqu'il l'avait
changée. Bref, après un long débat, je me suis dit: "passons, ce n'est
pas pour le prix d'une courroie..."
4) Quelque jours après, il me dit qu'il a compris l'origine de la casse
: il a découvert que la poulie d'alternateur n'est pas du bon modèle,
qu'elle correspond à la poulie d'une autre Renault (!), ce qui fait que
la courroie est décalée, qu'il faut absolument la remplacer, car la
panne risque de se reproduire.
5) je contacte ma protection juridique pour lui exposer ma situation :
la voiture a été touchée depuis la panne sur l'autoroute, donc une
expertise (au bas mot 2 moi d'immobilisation de la voiture...) n'est
plus possible.
6) Je sens que je suis en train de me faire enfler.

Qu'en pensez vous, et que puis je faire pour ne pas payer les réparations ?

Merci par avance.


HS ON

Je remarque en motoculture que pour une même référence constructeur
une courroie d'il ya qqs années garde sa longueur et sa largeur
par contre la hauteur du trapèze formé par la section a fortement
diminué ...

faites l'acquisition d'une courroie reno dans une concession reno
et comparez avec celle qu'il a posé

La poulie est certainement du bon modèle ...dans le cas contraire
suspectez une éventuelle substitution d'alternateur
Le galet tendeur peut aussi être la cause du mal

( Un marquage discret au fluo à UV des éléments de votre véhicule
n'est pas de la paranoïa ) ;-)

HS OFF

L'argumentation je ne me fournis pas chez untel n'a aucune valeur
dans le monde de la réparation automobile
les échanges sont usuels pour compenser les manques des uns et des autres
chez les fournisseurs au jour J commandé le matin , livré dans la foulée
des petits garages des indépendants , même oeuvrant sous enseigne et
n'équipant pas 100% à la marque de l'enseigne



V
Pascal06
Le #26355198
Le 02/06/2015 10:33, Christian Navis a écrit :
Un mécanicien auto a une obligation de résultat aggravée (du fait de
l'inversion de la charge de la preuve) en ce sens que la jurisprudence
considère que son action entraîne une présomption de responsabilité
si une panne survient peu après son intervention.
(...)



Bonjour,
je vous rermercie d'avoir pris le temps de me répondre, et pour votre
aide précieuse.
J'avoue être un peu désabusé, car j'ai recontacté ma "protection
juridique", et on m'a encore répété que malheureusement je ne peux plus
rien prouvé car mon véhicule n'a pas été expertisé de suite après la
panne....
On m'a évoqué l'article 1315 du code civil ! En gros, on me demande de
prouver ma réclamation, et la partie adverse quant à elle peut continuer
à faire croire ce qu'elle veut sans être inquiétée. Je vais toutefois
envoyer une lettre recommandée au garage, mais j'ai peur que ça envenime
la chose, d'autant que la réparation est en cours, et que j'ai vraiment
besoin de mon véhicule.

Pascal
Christian Navis
Le #26355202
Après mûre réflexion, Pascal06 a écrit :

je vous rermercie d'avoir pris le temps de me répondre, et pour votre aide
précieuse.
J'avoue être un peu désabusé, car j'ai recontacté ma "protection juridique",
et on m'a encore répété que malheureusement je ne peux plus rien prouvé car
mon véhicule n'a pas été expertisé de suite après la panne....



Amha ou votre assureur cherche un prétexte pour se défiler, ou alors
ses employés ne sont pas très performants.

On m'a évoqué l'article 1315 du code civil ! En gros, on me demande de
prouver ma réclamation, et la partie adverse quant à elle peut continuer à
faire croire ce qu'elle veut sans être inquiétée. Je vais toutefois envoyer
une lettre recommandée au garage, mais j'ai peur que ça envenime la chose,
d'autant que la réparation est en cours, et que j'ai vraiment besoin de mon
véhicule.



Si ls frais < 4000 euros, vous pouvez saisir le juge de proximité,
sinon le tribunall d'instance jusqu'à 10.000.
Dans vos arguments, vous pourrez réfuter le 1315 car tout ce qu'on vous
demande c'est de prouver qu'il y a un lien entre la panne et la
courroie
qui a été changée, ce qui ne semble pas contestable,
Et accessoirement que le mécano a trop tardé à "découvrir" la poulie.
La procédure est simple, pas besoin d'avocat, les documents de saisine
sont disponibles au greffe ou sur Internet avec le modus operandi pour
ce qui concerne les pièces probantes.
Vous pouvez parfaitement faire effectuer la réparation, la payer, et
ensuite en demander le remboursement à la justice.
Dans cette perspective, vous trouverez à l'appui de votre requête des
arguments pertinents sur un site d'avocats spécialisés comme celui-ci :
http://www.laurentmercie-avocat.fr/?cat'

--
Internet a réalisé le rêve socialiste en égalisant tout par le bas.
La parole d'un crétin y vaut celle d'un académicien ou d'un Nobel.
http://christian.navis.over-blog.com/



---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
http://www.avast.com
Vroum
Le #26355207
"Pascal06"

Bonjour,
je vous rermercie d'avoir pris le temps de me répondre, et pour votre aide
précieuse.
J'avoue être un peu désabusé, car j'ai recontacté ma "protection
juridique", et on m'a encore répété que malheureusement je ne peux plus
rien prouvé car mon véhicule n'a pas été expertisé de suite après la
panne....
On m'a évoqué l'article 1315 du code civil ! En gros, on me demande de
prouver ma réclamation, et la partie adverse quant à elle peut continuer à
faire croire ce qu'elle veut sans être inquiétée. Je vais toutefois
envoyer une lettre recommandée au garage, mais j'ai peur que ça envenime
la chose, d'autant que la réparation est en cours, et que j'ai vraiment
besoin de mon véhicule.



A votre place, je laisserais le garagiste procéder à la réparation de
manière à pouvoir récupérer le véhicule en état de marche.
Sinon le gars est en position de force et risque de ne plus toucher à rien
et vous faire du chantage.
Frais de remorquage ailleurs etc ... Vous ne serez pas gagnant c'est
évident.

Je laisserais également tomber l'aspect juridique. C'est parole contre
parole c'est ingérable pour un expert.

A la présentation de la facture je viendrais avec un féru de mécanique
discuter le coup et le coût avec le garagiste
pour négocier une forte baisse de la réparation, car il était quand même
censé, en tant que professionnel,
vous informer au premier remplacement que la poulie n'était pas adaptée.

En gros, il sait qu'il n'est pas totalement clean dans l'affaire, même s'il
cherche à sauver les apparences.
Si vous êtes deux c'est ballot, mais souvent ça aide beaucoup
psychologiquement la négoce.
Je serais très surpris qu'il vous fasse payer plus que le prix coutant du
matos.

De toute manière je ne vois pas d'autres solutions sinon partir dans un duel
juridique perdu d'avance et sans voiture !

Vroum
djeel
Le #26355230
Le 02/06/2015 17:04, Vroum a écrit :

De toute manière je ne vois pas d'autres solutions sinon partir dans un
duel juridique perdu d'avance et sans voiture !



les réponses de Christian Navis paraissent pourtant donner un éclairage
juridique clair.

--
Djeel
djeel
Le #26355229
Le 02/06/2015 09:03, Pascal06 a écrit :

5) je contacte ma protection juridique pour lui exposer ma situation : la
voiture a été touchée depuis la panne sur l'autoroute, donc une expertise
(au bas mot 2 moi d'immobilisation de la voiture...) n'est plus possible.



Peut-être pourrais-tu contacter un expert indépendant ?
par exemple http://www.experts-auto-independants.com/



--
Djeel
Vroum
Le #26355249
"djeel"

les réponses de Christian Navis paraissent pourtant donner un éclairage
juridique clair.



De manière générale tant que l'on peut éviter des procédures juridiques et
régler le différent par la conciliation,
c'est presque toujours préférable. On s'évite bien des tracasseries.

Parce qu'au final il a peut être besoin rapidement de sa voiture.
Et en attendant le déroulement de la procédure il fait quoi s'il habite à 8
km d'un arrêt de bus ?
Il reste immobilisé combien de temps et comme "time is money" dans tous les
cas il va y avoir un impacte vie quotidienne.

Au final et financièrement parlant, sauf sur de grosses affaires, ça ne me
semble pas valoir le coup de se lancer dans une procédure.
Elle est cotée combien la voiture, juste pour se faire une idée de l'enjeu
financier max ?

Vroum
bp
Le #26355252
Après mûre réflexion, djeel a écrit :
Le 02/06/2015 17:04, Vroum a écrit :

De toute manière je ne vois pas d'autres solutions sinon partir dans un
duel juridique perdu d'avance et sans voiture !



les réponses de Christian Navis paraissent pourtant donner un éclairage
juridique clair.



Récuperer d'abord la voiture et voir après ce qu'il est possible de
faire
Vroum a raison sinon la voiture sera bloquée au garage pour avoir un
moyen de vous forcer la main, à moins que vous ayez un deuxième
véhicule ce qui empoisonnerait un peu votre garagiste qui ne pourra
pas se servir de ce moyen de pression
Une courroie et une poulie ...Combien?
les frais de remorquage ayant été pris par l'assurance, ne pourriez
vous pas discutez sur une remise partielle de la main d'oeuvre ou la
totalité.

Si votre assurance ne s'emmerde pas à vous épauler vous allez devoir
mettre en route une justice lente et couteuse tout seul
1h d'avocat au minimum 150 euro

Voir si la chose en vaut la peine ou compter ça dans la rubrique profit
et perte

Le conseil de venir avec un gars qui peut discuter metier et mettre en
évidence le point ou le mécano a pêché peut être valable (avec
diplomatie car sinon coincer queelqu'un dans son amour propre = echec)

bonne chance
.
Le #26355270
Le 02/06/2015 22:03, bp a écrit :
Après mûre réflexion, djeel a écrit :
Le 02/06/2015 17:04, Vroum a écrit :

De toute manière je ne vois pas d'autres solutions sinon partir dans un
duel juridique perdu d'avance et sans voiture !



les réponses de Christian Navis paraissent pourtant donner un
éclairage juridique clair.



Récuperer d'abord la voiture et voir après ce qu'il est possible de faire
Vroum a raison sinon la voiture sera bloquée au garage pour avoir un
moyen de vous forcer la main, à moins que vous ayez un deuxième véhicule
ce qui empoisonnerait un peu votre garagiste qui ne pourra pas se
servir de ce moyen de pression
Une courroie et une poulie ...Combien?




La poulie d'alternateur est sertie sur l'arbre en principe
Défaut d'alignement s'il y a vient de la fixation de l'alternateur

Le problème vient de la courroie dont les caractéristiques
(nouvelles ? ) impliqueraient le remplacement ...de l'alternateur

Simple avis


V
Publicité
Poster une réponse
Anonyme