Le CD a 30 ans !

Le
jfc
Le CD (Compact Disc) a 30 ans

Sa commercialisation a débuté en France avec l'ouverture du 25ème
festival du son qui s'est tenu du 9 au 16 mars 1983 au palais des
Congrès à Paris.

"Le Haut parleur" Avr. 1983 : http://cjoint.com/?CBgxMZgj1sy

Le Simavelec (syndicat des industries de matériels audiovisuels
électroniques) avait fait la police pour que personne ne soit tenté de
capter la clientèle en commercialisant un lecteur avant l'ouverture du
festival du son.

Les premiers CD furent pressés à l'usine Polygram de Hanovre pendant
l'été 1982. Toujours en avance, les japonais furent en octobre 1982 les
premiers à pouvoir acquérir CD et lecteursSony ! Aux états-unis, le
CD fut présenté au CES de Las Vegas de Janvier 1983, mais les américains
durent attendre l'automne pour sa commercialisation officielle.

Publication des standards Philips et Sony : Rainbow books

CD : 1980 Red Book "Music"
CD-Rom : 1984 Yellow Book "Data"
CD-R CD-MO CD-RW : 1988 Orange Book "Music+Data" (Orange=Red+Yellow)


Extrait du Quotidien Le Monde du 28 décembre 1977 :

LES JAPONAIS PREPARENT LE DISQUE DE DEMAIN
La haute fidélité va bientôt devenir digitale () d'ici quelques
années vont être commercialisés des disques d'une conception entièrement
nouvelle et d'une qualité sans comparaison avec les disques actuels.
() Les amateurs peuvent déjà se procurer des disques microsillons
mais qui ont été enregistrés sur bande magnétique selon les techniques
digitales PCM.
Un disque audio doit permettre de reproduire sans altération des
fréquences comprises entre 20 et 20 000 Hz. () Au lieu d'enregistrer
des ondulations semblables aux variations de pression du son, on code
ces variations sous forme numérique.
() Ils devraient être introduits dans 3 ou 4 ans. Mais le prix du
matériel serait assez élevé. Seule la couche des amateurs exigeants
serait donc touchée, puis les prix baisseraient pour atteindre le niveau
du grand public dans une dizaine d'année. Pendant cette période
intermédiaires, les deux types de disques microsillon ou digital,
coexisteraient chez les disquaires.
Fin de citation

Ces prévisions étaient assez justes puisque c'est vers 1990 que le CD a
dépassé le microsillon en nombre de vente.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
RVG
Le #25206262
Le 07/02/2013 00:03, jfc a écrit :

Le CD (Compact Disc) a 30 ans

Sa commercialisation a débuté en France avec l'ouverture du 25ème
festival du son qui s'est tenu du 9 au 16 mars 1983 au palais des
Congrès à Paris.




Mon premier CD fut la Symphonie Alpestre de R. Strauss par Karajan, un
des premiers enregistrements DDD.

--
"Shut your eyes and see."
James Joyce, Ulysses

http://rvgmusic.bandcamp.com/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://bluedusk.blogspot.com/
Philippe
Le #25206422
Le Thu, 07 Feb 2013 00:03:56 +0100, jfc a écrit :

Le CD (Compact Disc) a 30 ans

Sa commercialisation a débuté en France avec l'ouverture du 25ème
festival du son qui s'est tenu du 9 au 16 mars 1983 au palais des
Congrès à Paris.



Il faut remarquer que le CD, comme la vieille cassette audio, est
sortie des laboratoires de Philips et que cette compagnie a décidé, pour
l'un comme pour l'autre, de laisser les autres industriels fabriquer des
lecteurs sans exiger de royalties. Ça nous change des guerres a la con
d'aujourd'hui et des royalties imposées par des voyous comme les
consortium HDMI ou Dolby.



--
http://www.youtube.com/watch?v=qNahboGnIIU
Philippe Vessaire Ò¿Ó¬
François Yves Le Gal
Le #25206452
On Thu, 7 Feb 2013 07:55:17 +0000 (UTC), Philippe

Il faut remarquer que le CD, comme la vieille cassette audio, est
sortie des laboratoires de Philips et que cette compagnie a décidé, pour
l'un comme pour l'autre, de laisser les autres industriels fabriquer des
lecteurs sans exiger de royalties.



Heu, non, pas pour le CD. Voir par exemple
https://www.ip.philips.com/services/?module=IpsLicenseProgram&command=View&id&part=2
Alf92
Le #25206662
jfc
Le CD (Compact Disc) a 30 ans

Sa commercialisation a débuté en France avec l'ouverture du 25ème festival du
son qui s'est tenu du 9 au 16 mars 1983 au palais des Congrès à Paris.

"Le Haut parleur" Avr. 1983 : http://cjoint.com/?CBgxMZgj1sy

Le Simavelec (syndicat des industries de matériels audiovisuels
électroniques) avait fait la police pour que personne ne soit tenté de capter
la clientèle en commercialisant un lecteur avant l'ouverture du festival du
son.

Les premiers CD furent pressés à l'usine Polygram de Hanovre pendant l'été
1982. Toujours en avance, les japonais furent en octobre 1982 les premiers à
pouvoir acquérir CD et lecteurs...Sony ! Aux états-unis, le CD fut présenté
au CES de Las Vegas de Janvier 1983, mais les américains durent attendre
l'automne pour sa commercialisation officielle.



j'étais précisément à cette manifestation lors des pré-journées
professionnelles et je me souviens prcisément de la présenation de ça :
http://vintage-audio-laser.com/Philips-CD100
je me souviens aussi du stand Fostex, toujours le plsus bruyant du
festival...!
de mémoire c'est Dire Straits qui a été le 1er group de rock a sortir
sur CD.
jfc
Le #25206802
Le 07/02/2013 09:23, François Yves Le Gal a écrit :
On Thu, 7 Feb 2013 07:55:17 +0000 (UTC), Philippe

Il faut remarquer que le CD, comme la vieille cassette audio, est
sortie des laboratoires de Philips et que cette compagnie a décidé, pour
l'un comme pour l'autre, de laisser les autres industriels fabriquer des
lecteurs sans exiger de royalties.



Heu, non, pas pour le CD. Voir par exemple
https://www.ip.philips.com/services/?module=IpsLicenseProgram&command=View&id&part=2



Par contre Philips l'a fait avec sa cassette audio de 1963, mais c'était
pour terrasser la concurrence ! JVC refera le coup plus tard avec le VHS.
Alf92
Le #25207052
jfc
Le 07/02/2013 09:23, François Yves Le Gal a écrit :
On Thu, 7 Feb 2013 07:55:17 +0000 (UTC), Philippe

Il faut remarquer que le CD, comme la vieille cassette audio, est
sortie des laboratoires de Philips et que cette compagnie a décidé, pour
l'un comme pour l'autre, de laisser les autres industriels fabriquer des
lecteurs sans exiger de royalties.





Heu, non, pas pour le CD. Voir par exemple
https://www.ip.philips.com/services/?module=IpsLicenseProgram&command=View&id&part=2



Par contre Philips l'a fait avec sa cassette audio de 1963, mais c'était pour
terrasser la concurrence ! JVC refera le coup plus tard avec le VHS.



http://www.telerama.fr/musique/sortez-vos-platines-le-vinyle-revient,93255.php
Gerald
Le #25207072
Alf92
http://www.telerama.fr/musique/sortez-vos-platines-le-vinyle-revient,93255.php



Pendant longtemps la hifi a vogué de conserve avec le progrès
technologique et en a même clairement fait ses choux gras.

Actuellement on devrait donc en être, selon moi, à rechercher quelle
logique succédera au "CD de 30 ans"... (il y a de nombreuses pistes et
je n'ai pas de vérité immanente à proposer)

...et on aurait comme proposition principale de faire machine arrière et
de revenir à un dispositif *obsolète* (si des améliorations sont en
cours dans le domaine du vinyle, je suis preneur de l'info).

Avec des arguments aussi définitifs que d'avoir le "son chaud" (à cause
du crépitement qui évoque le feu de bois dans la cheminée ?)

Ça me laisse perplexe. Pas vous ?

--
Gérald
Maréchal Nouvoilat.
Le #25207212
"jfc" news:5112e15c$0$1215$


Ces prévisions étaient assez justes puisque c'est vers 1990 que le CD a
dépassé le microsillon en nombre de vente.



C'est à partir de cette époque que les cons ont bazardé leurs vinyles
et leurs Thorens à Emmaus.

La chaine D17 vient de diffuser par deux fois une histoire du vinyle
et de son revival.
Un grand moment : Michel Chevalet présentant le tout-nouveau
tout-beau CD, paré de toutes les qualités, et comme un gamin
capricicieux brisant avec une joie orgasmique un 33 tours.
Qui veut noyer son chien...
--
"Les ruptures, les retrouvailles: Les fluctuations de la fesse."
Alf92
Le #25207262
Gerald
Alf92
http://www.telerama.fr/musique/sortez-vos-platines-le-vinyle-revient,93255.php



Pendant longtemps la hifi a vogué de conserve avec le progrès
technologique et en a même clairement fait ses choux gras.

Actuellement on devrait donc en être, selon moi, à rechercher quelle
logique succédera au "CD de 30 ans"... (il y a de nombreuses pistes et
je n'ai pas de vérité immanente à proposer)

...et on aurait comme proposition principale de faire machine arrière et
de revenir à un dispositif *obsolète* (si des améliorations sont en
cours dans le domaine du vinyle, je suis preneur de l'info).



il existe des systèmes de lecture sans contact avec le disque.

Avec des arguments aussi définitifs que d'avoir le "son chaud" (à cause
du crépitement qui évoque le feu de bois dans la cheminée ?)

Ça me laisse perplexe. Pas vous ?



le vinyle sais reproduire san pb le spectre 20-20000.
la diférence majeur avec le CD est la compression de la dynamique.
ça donne en effet un son plus "rond", plus chaleureux, moins
métallique.
mais des filtres permettent aujourd'hui de reproduire cette compression
sur du numérique. donc...

en revanche l'objet Vinyle avec sa pochette, c'est carrément autre
chose.
le plaisir de voir à l'oeil nu sur la piste quand arrive la bass, la
batterie...

perso je n'achèterais pas de Vinyle aujourd'hui, mais l'objet me fait
en core réver. mon frère à plus de 4000 vinyles, j'adore prendre une ap
midi pour aller chez lui.
Jean-Pierre Roche
Le #25207352
Le 07/02/2013 15:21, Alf92 a écrit :

le vinyle sais reproduire san pb le spectre 20-20000.



En pratique, pas du tout. Il suffit d'avoir fait des mesures
sur l'objet en question pour en être certain.
Reproduire tout le spectre est très difficile pour un vinyle
et, en tout cas, il ne peut se comparer au CD.
Plus encore si on parle d'équipements de lecture courants...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme