choisir son/sa conseiller/conseillère en banque..

Le
System Administrator
Bonjour,
mon compte en banque est en découvert, ce qui sera réglé dans deux jours
quand ma paie tombera. Mais je viens d'apprendre que dès ce découvert créé
(je n'en ai en fait pas le droit, et ai accepté de payer les gros frais
qu'ils m'imposent .. normal, je pense), mon compte a été tranféré sous le
contrôle du directeur de l'agence où est domicilié mon compte.

Du coup, la personne qui s'en occupe d'habitude se trouve dessaisie, et moi
je dois m'adresser à une personne que je ne connais pas, que je n'ai jamais
vue, et en qui je n'ai aucune raison d'avoir confiance.

Ma banque est-elle dans son droit?
Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
R1
Le #15798891
System Administrator wrote:


Bonjour,
mon compte en banque est en découvert, ce qui sera réglé dans deux jours
quand ma paie tombera. Mais je viens d'apprendre que dès ce découvert
créé (je n'en ai en fait pas le droit, et ai accepté de payer les gros
frais qu'ils m'imposent .. normal, je pense), mon compte a été tranféré
sous le contrôle du directeur de l'agence où est domicilié mon compte.

Du coup, la personne qui s'en occupe d'habitude se trouve dessaisie, et
moi je dois m'adresser à une personne que je ne connais pas, que je n'ai
jamais vue, et en qui je n'ai aucune raison d'avoir confiance.


Pour quelle action devriez vous vous adresser personnellement à cette
personne? Vous traitez administrativement avec l'agence, pas avec un tel ou
un tel.
De plus, que se passera-t-il le jour ou votre conseiller habituel quittera
l'agence ou la fonction? vous serez aussi perdus?

Enfin, comment avez vous appris cette mesure? est-elle définitive ou
provisoire: la banque peut décider de confier au directeur la surveillance
des comptes en difficulté, puis les "rendre" aux conseillers une fois la
difficulté passée.

Ma banque est-elle dans son droit?
Merci.


R1
System Administrator
Le #15798881
R1
System Administrator wrote:


Bonjour,
mon compte en banque est en découvert, ce qui sera réglé dans deux jours
quand ma paie tombera. Mais je viens d'apprendre que dès ce découvert
créé (je n'en ai en fait pas le droit, et ai accepté de payer les gros
frais qu'ils m'imposent .. normal, je pense), mon compte a été tranféré
sous le contrôle du directeur de l'agence où est domicilié mon compte.

Du coup, la personne qui s'en occupe d'habitude se trouve dessaisie, et
moi je dois m'adresser à une personne que je ne connais pas, que je n'ai
jamais vue, et en qui je n'ai aucune raison d'avoir confiance.


Pour quelle action devriez vous vous adresser personnellement à cette
personne? Vous traitez administrativement avec l'agence, pas avec un tel ou
un tel.



Pour demander ou annuler des virements, pour m'assurer que les épargnes que
je veux créer sont bien gérés ... etc etc etc

Mais j'ignorais que je devais avoir une "raison" de traiter avec une
certaine personne. Ne suis-je pas le client? J'ai une très bonne relation
avec cette conseillère qui, bien que ne dépassant jamais les limites de mél
ou des entretiens occasionnels, demeure presque amical au point où on
s'envoie des blagues par mél.

Je demandais tout simplement si sur le plan légal etc., ma banque pouvait
décider de changer mon interlocuteur habituel, sans me demander mon avis.

De plus, que se passera-t-il le jour ou votre conseiller habituel quittera
l'agence ou la fonction? vous serez aussi perdus?



Je traverserai ce pont etc..

Enfin, comment avez vous appris cette mesure?



C'est ma conseillère qui me l'a dit justement quand j'ai envoyé un mél
pour vérifier qu'une transaction que j'avais effectuée avait été prise en
compte.

est-elle définitive ou provisoire:



Provisoire, j'imagine, mais là n'est pas la question.

la banque peut décider de confier au directeur la surveillance
des comptes en difficulté, puis les "rendre" aux conseillers une fois la
difficulté passée.



OK, merci c'est ce que je voulais savoir. Maintenant, c'est autorisé par
"une loi" (un texte..), ou bien s'agit-il d'un truc que "personne ne leur a
jamais interdit de faire .." ..?
Gérard
Le #15798861
> ... mon compte a été tranféré sous le
contrôle du directeur de l'agence où est domicilié mon compte.

Du coup, la personne qui s'en occupe d'habitude se trouve dessaisie, et
moi
je dois m'adresser à une personne que je ne connais pas, que je n'ai
jamais
vue, et en qui je n'ai aucune raison d'avoir confiance.

Ma banque est-elle dans son droit?




Bonjour.

Je suppose qu'il s'agit d'un simple compte de dépôt avec chéquier.

Lors de l'ouverture de votre compte, vous n'avez pas passé un contrat avec
"la personne qui s'en occupe habituellement",
mais avec la banque, personne morale (au contraire de certaines conventions
spéciales négociées avec un fondé de pouvoir gestionnaire de fortunes).

Vous êtes donc soumis aux conditions générales et particulières que vous
avez acceptées, dans lesquelles il doit être marqué quelque part que toute
personne désignée par "la banque" est habilitée à la représenter pour être
votre interlocuteur.

Dont notamment le responsable de l'agence qui tient votre compte
habituellement. Entre autres.

Gérard.

P.S. : je m'étonne de votre réaction ; si j'ai bien cru comprendre, vous
aviez confiance en un employé qui n'était qu'un éxécutant, reçevant des
ordres de sa hiérarchie, et vous n'avez plus confiance dans ladite
hiérarchie qui a pu vous accorder certains arrangements auparavant ?
Ce qui est important, c'est ce qu'il y a dans le paquet, pas l'emballage !
Laurent GARNIER
Le #15798851
System Administrator wrote:
Bonjour,
mon compte en banque est en découvert, ce qui sera réglé dans deux jours
quand ma paie tombera. Mais je viens d'apprendre que dès ce découvert créé
(je n'en ai en fait pas le droit, et ai accepté de payer les gros frais
qu'ils m'imposent .. normal, je pense), mon compte a été tranféré sous le
contrôle du directeur de l'agence où est domicilié mon compte.

Du coup, la personne qui s'en occupe d'habitude se trouve dessaisie, et moi
je dois m'adresser à une personne que je ne connais pas, que je n'ai jamais
vue, et en qui je n'ai aucune raison d'avoir confiance.

Ma banque est-elle dans son droit ?



A moins de condition contractuelle particuliere, je ne vois vraiment pas
ce qui pourrait vous permettre d'imposer la personne gerant votre compte
a une banque...

--
Laurent GARNIER
System Administrator
Le #15798831
Laurent GARNIER
System Administrator wrote:
Bonjour,
mon compte en banque est en découvert, ce qui sera réglé dans deux jours
quand ma paie tombera. Mais je viens d'apprendre que dès ce découvert créé
(je n'en ai en fait pas le droit, et ai accepté de payer les gros frais
qu'ils m'imposent .. normal, je pense), mon compte a été tranféré sous le
contrôle du directeur de l'agence où est domicilié mon compte.

Du coup, la personne qui s'en occupe d'habitude se trouve dessaisie, et moi
je dois m'adresser à une personne que je ne connais pas, que je n'ai jamais
vue, et en qui je n'ai aucune raison d'avoir confiance.

Ma banque est-elle dans son droit ?



A moins de condition contractuelle particuliere, je ne vois vraiment pas
ce qui pourrait vous permettre d'imposer la personne gerant votre compte
a une banque...



Merci à vous (et aux autres qui ont répondu): une réponse claire, succincte
et sans aucun "ton moralisateur". Parfait.
Séb.
Le #15798811
Gérard a écrit :

... mon compte a été tranféré sous le
contrôle du directeur de l'agence où est domicilié mon compte.

Du coup, la personne qui s'en occupe d'habitude se trouve dessaisie,
et moi
je dois m'adresser à une personne que je ne connais pas, que je n 'ai
jamais
vue, et en qui je n'ai aucune raison d'avoir confiance.

Ma banque est-elle dans son droit?




Bonjour.

Je suppose qu'il s'agit d'un simple compte de dépôt avec chà ©quier.

Lors de l'ouverture de votre compte, vous n'avez pas passé un cont rat
avec "la personne qui s'en occupe habituellement",
mais avec la banque, personne morale (au contraire de certaines
conventions spéciales négociées avec un fondé de po uvoir gestionnaire de
fortunes).

Vous êtes donc soumis aux conditions générales et partic ulières que vous
avez acceptées, dans lesquelles il doit être marqué quel que part que
toute personne désignée par "la banque" est habilitée à   la représenter
pour être votre interlocuteur.

Dont notamment le responsable de l'agence qui tient votre compte
habituellement. Entre autres.

Gérard.

P.S. : je m'étonne de votre réaction ; si j'ai bien cru compr endre, vous
aviez confiance en un employé qui n'était qu'un éxé cutant, reçevant des
ordres de sa hiérarchie, et vous n'avez plus confiance dans ladite
hiérarchie qui a pu vous accorder certains arrangements auparavant ?
Ce qui est important, c'est ce qu'il y a dans le paquet, pas l'emballag e !




parce que la relation avec le conseiller "particulier" fait qu'une certai ne
confiance s'instaure, quand tu appelles pour dire : je vais dépasser
largement mon découvert mais t'inquiètes pas, dans 3 jours c'es t réglé, ca
le fait mieux qu'avec un directeur qui ne regarde que les chiffres tous l es
matins pour demander ensuite à ses "employés" le pourquoi.
lui (le dirlo) il ne me connait pas, mon conseiller oui.

sinon sur le fondement de la question, je suis d'accord : le dirlo est
supérieur aux conseillers... mais j'y revient: il ne connait que son
portefeuille client à lui, pas ceux des autres et peut parfois prend re des
décisions coûteuses et emm.... pour le client alors que le cons eiller aurait
"fermé les yeux" 2 ou 3 jours...
Serge
Le #15823271
"System Administrator" de news:
| R1 | > System Administrator wrote:
| >
| >>
| >> Bonjour,
| >> mon compte en banque est en découvert, ce qui sera réglé dans deux
jours
| >> quand ma paie tombera. Mais je viens d'apprendre que dès ce
découvert
| >> créé (je n'en ai en fait pas le droit, et ai accepté de payer les
gros
| >> frais qu'ils m'imposent .. normal, je pense), mon compte a été
tranféré
| >> sous le contrôle du directeur de l'agence où est domicilié mon
compte.
| >>
| >> Du coup, la personne qui s'en occupe d'habitude se trouve
dessaisie, et
| >> moi je dois m'adresser à une personne que je ne connais pas, que je
n'ai
| >> jamais vue, et en qui je n'ai aucune raison d'avoir confiance.
| > Pour quelle action devriez vous vous adresser personnellement à
cette
| > personne? Vous traitez administrativement avec l'agence, pas avec un
tel ou
| > un tel.
|
| Pour demander ou annuler des virements, pour m'assurer que les
épargnes que
| je veux créer sont bien gérés ... etc etc etc
|
| Mais j'ignorais que je devais avoir une "raison" de traiter avec une
| certaine personne. Ne suis-je pas le client? J'ai une très bonne
relation
| avec cette conseillère qui, bien que ne dépassant jamais les limites
de mél
| ou des entretiens occasionnels, demeure presque amical au point où on
| s'envoie des blagues par mél.
|
| Je demandais tout simplement si sur le plan légal etc., ma banque
pouvait
| décider de changer mon interlocuteur habituel, sans me demander mon
avis.

Bonjour,

Et le jour où cette conseillère est mutée dans une autre agence ?

Ou tout simplement en congés ?

Vous avez confié votre gestion à une personne ou à un établissement
bancaire ?
A priori un établissement bancaire ?

Il peuvent à tout moment décider de "vérifier" votre compte, et en
particulier de voir si votre "gestionnaire" fait bien son travail,
n'outrepasse pas les consignes qui lui sont données par son employeur...

Parce que le responsable de "votre conseillère" ce n'est pas vous, c'est
le chef d'agence !

D'ailleurs ces dernières anées les mutations de "conseillers clientèle"
ont été de plus en plus rapide, c'est parfois dommage (quand ils sont
bons) mais c'est ainsi !

Serge
R1
Le #15823261
"Séb." wrote:

sinon sur le fondement de la question, je suis d'accord : le dirlo est
supérieur aux conseillers... mais j'y revient: il ne connait que son
portefeuille client à lui, pas ceux des autres et peut parfois prendre des
décisions coûteuses et emm.... pour le client alors que le conseiller
aurait "fermé les yeux" 2 ou 3 jours...


Décision qui aurait été coûteuse pour la banque...
Toujours se souvenir qui rémunère le conseiller.
Leo
Le #15822871
"System Administrator" news:

Du coup, la personne qui s'en occupe d'habitude se trouve dessaisie, et


moi
je dois m'adresser à une personne que je ne connais pas, que je n'ai


jamais
vue, et en qui je n'ai aucune raison d'avoir confiance.




ne pensez-vous pas que c'est plutot la banque qui fait confiance a l'autre?
nobody
Le #15822771
Leo a écrit :
"System Administrator" news:
Du coup, la personne qui s'en occupe d'habitude se trouve dessaisie, et


moi
je dois m'adresser à une personne que je ne connais pas, que je n'ai


jamais
vue, et en qui je n'ai aucune raison d'avoir confiance.




ne pensez-vous pas que c'est plutot la banque qui fait confiance a l'autre?





non les banques sont des voleurs et menteurs donc c'est au client de
faire confiance pas a l'inverse

voici d'ailleurs les preuves

http://www.michaeljournal.org/articlvd.htm
Publicité
Poster une réponse
Anonyme