choix d'un switch de niveau 2

Le
Pascal
Bonjour,
j'envisage de remplacer certains switchs de mon réseau ("backbone")
j'aimerais faire un choix judicieux et de fait je suis à la recherche d'info concernant les
caractéristiques à retenir pour ce choix.
voilà ce que j'ai retenu

Manageable
• (ssh)
• SNMPv1/v2/v3
Rackable
Stackable
Support des vlans
• 802.1Q
Qualité de service
• 802.1p, TOS, DSCP marking
• Gestion de file d'attente
• Limitation de la bande passante entrée/sortie
Traffic multicast
• IGMPv1/v2/v3* snooping

Un truc que je n'arrive pas bien à définir est la bande passante de fond de panier

apparemment il y a déjà plusieurs dénominations pour la même chose
backlane bandwidth, Switching capacity.
existe t'il un calcul à faire pour que cette valeur soit correcte par rapport à la bande passante de
chaque ports (bêtement produit du nombre de ports par leur bande passante)


sinon voyez vous d'autres caractéristiques à prendre en compte pour avoir du matériel performant??


d'avance merci
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Zythum
Le #783667
Bonjour,
j'envisage de remplacer certains switchs de mon réseau ("backbone")


Pour que l'on parle de la même chose, un réseau est constitué de switch
de desserte auxquels sont raccrochés les utilisateurs lambdas et de
switch de coeur de réseau (backbone) auxquels sont raccordés les switch
de dessertes et les utilisateurs "lourds" (serveurs par exemple).
Dans un petit réseau, les switch de desserte et de coeur de réseau sont
souvent les mêmes.

Dans le cas où ils sont différents, on peu tse contenter de faire la
desserte avec des switch 10/100, tandis que le cour de réseau sera
réalisé avec des switch Giga (éventuellement agrémentés de lien 10 Giga)

j'aimerais faire un choix judicieux et de fait je suis à la recherche
d'info concernant les caractéristiques à retenir pour ce choix.
voilà ce que j'ai retenu

Manageable
• (ssh)
• SNMPv1/v2/v3
Rackable
Stackable
Support des vlans
• 802.1Q
Qualité de service
• 802.1p, TOS, DSCP marking
• Gestion de file d'attente
• Limitation de la bande passante entrée/sortie
Traffic multicast
• IGMPv1/v2/v3* snooping

Un truc que je n'arrive pas bien à définir est la bande passante de fond
de panier

apparemment il y a déjà plusieurs dénominations pour la même chose
backlane bandwidth, Switching capacity....
existe t'il un calcul à faire pour que cette valeur soit correcte par
rapport à la bande passante de chaque ports (bêtement produit du nombre
de ports par leur bande passante)


C'est exactement ça, sachant que le calcul se fait en prenant la bande
passante d'un port en full-duplex (ie 200 Mb/s pour un port 100, 2 000
Mb/s pour un port giga) auxquelles il faut rajouter la bande passante du
module de stack si celui-ci est dédié.
On voit aussi le terme d'architecture non-bloquante.


sinon voyez vous d'autres caractéristiques à prendre en compte pour
avoir du matériel performant??


- les performances du lien de stack
- la redondance (ou pas) de ce même lien, si redondance, le lien
redondant est-il actif (ce qui augmente la bande passante du stack) ou
dormant.
- l'agrégation de lien (802.3ad), avec le nombre de groupe et le nombre
de ports par groupe et, si on a choisi un switch avec lien de stack
redondant, la possibilité de faire des agrégations à travers le stack
(ie les ports font partie du même stack, mais pas du même switch)
- le RSTP (802.1w) et éventuellement MSTP (802.1s)
- Le nombre de VLAN gérés
- si besoin de communication inter-vlan, la commutation de niveau 3 avec
le nombre max d'interface IP (parce que bien sur ce nombre peut être
différent du nombre de VLAN et ça peut être piégeux parfois sur l'entrée
de gamme)
- vu que tu as l'air de vouloir faire de la QOS, le nombre de files
d'attente matérielles.
- etc.

Après tout ça est à mettre en relation avec le budget.

--
Zythum

Zythum
Le #783666
Bonjour,
j'envisage de remplacer certains switchs de mon réseau ("backbone")


Pour que l'on parle de la même chose, un réseau est constitué de switch
de desserte auxquels sont raccrochés les utilisateurs lambdas et de
switch de coeur de réseau (backbone) auxquels sont raccordés les switch
de dessertes et les utilisateurs "lourds" (serveurs par exemple).
Dans un petit réseau, les switch de desserte et de coeur de réseau sont
souvent les mêmes.

Dans le cas où ils sont différents, on peut se contenter de faire la
desserte avec des switch 10/100, tandis que le coeur de réseau sera
réalisé avec des switch Giga (éventuellement agrémentés de lien 10 Giga)

j'aimerais faire un choix judicieux et de fait je suis à la recherche
d'info concernant les caractéristiques à retenir pour ce choix.

voilà ce que j'ai retenu

Manageable
• (ssh)
• SNMPv1/v2/v3
Rackable
Stackable
Support des vlans
• 802.1Q
Qualité de service
• 802.1p, TOS, DSCP marking
• Gestion de file d'attente
• Limitation de la bande passante entrée/sortie
Traffic multicast
• IGMPv1/v2/v3* snooping

Un truc que je n'arrive pas bien à définir est la bande passante de
fond de panier


apparemment il y a déjà plusieurs dénominations pour la même chose
backlane bandwidth, Switching capacity....
existe t'il un calcul à faire pour que cette valeur soit correcte par
rapport à la bande passante de chaque ports (bêtement produit du nombre

de ports par leur bande passante)

C'est exactement ça, sachant que le calcul se fait en prenant la bande
passante d'un port en full-duplex (ie 200 Mb/s pour un port 100, 2 000
Mb/s pour un port giga) auxquelles il faut rajouter la bande passante du
module de stack si celui-ci est dédié.
On voit aussi le terme d'architecture non-bloquante.


sinon voyez vous d'autres caractéristiques à prendre en compte pour
avoir du matériel performant??


- les performances du lien de stack
- la redondance (ou pas) de ce même lien, si redondance, le lien
redondant est-il actif (ce qui augmente la bande passante du stack) ou
dormant.
- l'agrégation de lien (802.3ad), avec le nombre de groupe et le nombre
de ports par groupe et, si on a choisi un switch avec lien de stack
redondant, la possibilité de faire des agrégations à travers le stack
(ie les ports font partie du même stack, mais pas du même switch)
- le RSTP (802.1w) et éventuellement MSTP (802.1s)
- Le nombre de VLAN gérés
- si besoin de communication inter-vlan, la commutation de niveau 3 avec
le nombre max d'interface IP (parce que bien sur ce nombre peut être
différent du nombre de VLAN et ça peut être piégeux parfois sur l'entrée
de gamme)
- vu que tu as l'air de vouloir faire de la QOS, le nombre de files
d'attente matérielles.
- etc.

Après tout ça est à mettre en relation avec le budget.

--
Zythum

Publicité
Poster une réponse
Anonyme