Choqués, vous aussi...

Le
pimallet
. par le dernier mail publicitaire d'Apple ? Il commence en effet
comme ceci : "Incroyable, même très longtemps après qu'on l'ai sorti de
la boîte". Il s'agit de l'iMac.
Bien sûr, "après que" se construit avec l'indicatif et la phrase
conrrecte est : "Incroyable, même très longtemps après qu'on l'a sorti
de la boîte". Il est vrai que beaucoup de gens mettent le subjonctif,
par analogie avec "avant que" mais même alors, il faudrait "ait" et non
pas "ai".
Question de "standing". :-))
PM
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
cf
Le #19415981
Pierre Mallet
Bien sûr, "après que" se construit avec l'indicatif et la phrase
conrrecte est : "Incroyable, même très longtemps après qu'on l'a sorti
de la boîte". Il est vrai que beaucoup de gens mettent le subjonctif,
par analogie avec "avant que" mais même alors, il faudrait "ait" et non
pas "ai".
Question de "standing". :-))



Personnellement, je suis beaucoup plus agacé par les gens qui
s'imaginent faire preuve d'un "grand standing" en se forçant à
l'utilisation de l'indicatif suivant "après que" (construction certes
grammaticalement correcte mais contredite par des siècles d'usage) pour
s'embrouiller aussitôt dans la concordance des temps et faire trois mots
plus loin des horribles fautes d'accord ou de liaison.

Cela dit, l'oubli du "t" à "ait" est bien une faute grossière (mais
assez fréquente) et tout à fait indigne du standing d'Apple... :-)

A++
--
Christian
sebastienmarty
Le #19415971
Pierre Mallet
.... par le dernier mail publicitaire d'Apple ? Il commence en effet
comme ceci : "Incroyable, même très longtemps après qu'on l'ai sorti de
la boîte". Il s'agit de l'iMac.
Bien sûr, "après que" se construit avec l'indicatif et la phrase
conrrecte est : "Incroyable, même très longtemps après qu'on l'a sorti
de la boîte". Il est vrai que beaucoup de gens mettent le subjonctif,
par analogie avec "avant que" mais même alors, il faudrait "ait" et non
pas "ai".



Entièrement d'accord, faute grossière.

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)
Janmo
Le #19443811
On 2009-05-26 09:05:05 -0400, (Pierre Mallet) said:

.... par le dernier mail publicitaire d'Apple ? Il commence en effet
comme ceci : "Incroyable, même très longtemps après qu'on l'ai sorti de
la boîte". Il s'agit de l'iMac.
Bien sûr, "après que" se construit avec l'indicatif et la phrase
conrrecte est : "Incroyable, même très longtemps après qu'on l'a sorti
de la boîte". Il est vrai que beaucoup de gens mettent le subjonctif,
par analogie avec "avant que" mais même alors, il faudrait "ait" et non
pas "ai".
Question de "standing". :-))
PM



C'est inadmissible. J'en suis tout boulversé.
J'en ai perdu l'envie d'utiliser mon Mac;
aussi bien dire, perdu l'envie de vivre.

C'est un bien triste jour.

--
Jean Maurice
pdorange
Le #19443971
Janmo
[...]
C'est inadmissible. J'en suis tout boulversé.
J'en ai perdu l'envie d'utiliser mon Mac;
aussi bien dire, perdu l'envie de vivre.



Toi aussi.
Moi j'ai jeté mon Mac la semaine dernière par la fenêtre et j'attend
avec une impatience non dissimulé mon Dell XPS 430 livré avec Microsoft
Windows Vista Edition intégrale SP1 authentique (je sais pas si vous
rendez compte : "authentique" !), Windows Works 9.0, un écran Dell
UtraSharp 20" S2009W, une webcam et une carte Wifi et le tout pour la
modique somme de 1062,77 euros TTC.

--
Pierre-Alain Dorange
Ce message est sous licence Creative Commons "by-nc-sa-2.0"
pas.de.spam
Le #19445471
Pierre-Alain Dorange
Janmo
> [...]
> C'est inadmissible. J'en suis tout boulversé.
> J'en ai perdu l'envie d'utiliser mon Mac;
> aussi bien dire, perdu l'envie de vivre.

Toi aussi.
Moi j'ai jeté mon Mac la semaine dernière par la fenêtre et j'attend
avec une impatience non dissimulé mon Dell XPS 430 livré avec Microsoft
Windows Vista Edition intégrale SP1 authentique (je sais pas si vous
rendez compte : "authentique" !), Windows Works 9.0, un écran Dell
UtraSharp 20" S2009W, une webcam et une carte Wifi et le tout pour la
modique somme de 1062,77 euros TTC.



que de la gueule ! même pas cap' !

;-)
--
PO.

Pour m'écrire : po_taubaty(arobas)yahoo(point)fr
pdorange
Le #19459771
Pierre-Olivier TAUBATY
> Toi aussi.
> Moi j'ai jeté mon Mac la semaine dernière par la fenêtre et j'attend
> avec une impatience non dissimulé mon Dell XPS 430 livré avec Microsoft
> Windows Vista Edition intégrale SP1 authentique (je sais pas si vous
> rendez compte : "authentique" !), Windows Works 9.0, un écran Dell
> UtraSharp 20" S2009W, une webcam et une carte Wifi et le tout pour la
> modique somme de 1062,77 euros TTC.

que de la gueule ! même pas cap' !



Ca me fait quand même une économie de 36 euros (iMac)... Et je pourrais
toujours installer MacOS X...

... Bon d'accord, j'avoue... Que de la gueule...
--
Pierre-Alain Dorange
Ce message est sous licence Creative Commons "by-nc-sa-2.0"
pimallet
Le #19460991
Pierre-Alain Dorange
Pierre-Olivier TAUBATY
> > Toi aussi.
> > Moi j'ai jeté mon Mac la semaine dernière par la fenêtre et j'attend
> > avec une impatience non dissimulé mon Dell XPS 430 livré avec Microsoft
> > Windows Vista Edition intégrale SP1 authentique (je sais pas si vous
> > rendez compte : "authentique" !), Windows Works 9.0, un écran Dell
> > UtraSharp 20" S2009W, une webcam et une carte Wifi et le tout pour la
> > modique somme de 1062,77 euros TTC.
>
> que de la gueule ! même pas cap' !

Ca me fait quand même une économie de 36 euros (iMac)... Et je pourrais
toujours installer MacOS X...

... Bon d'accord, j'avoue... Que de la gueule...



Tout cela est très spirituel. Vous serez tous privés de Princesse de
Clèves, et vous l'aurez bien mérité :-))))

PM
Spinozette
Le #19472201
Christian Fauchier wrote:
Pierre Mallet

Bien sûr, "après que" se construit avec l'indicatif et la phrase
conrrecte est : "Incroyable, même très longtemps après qu'on l'a sorti
de la boîte". Il est vrai que beaucoup de gens mettent le subjonctif,
par analogie avec "avant que" mais même alors, il faudrait "ait" et non
pas "ai".
Question de "standing". :-))




Personnellement, je suis beaucoup plus agacé par les gens qui
s'imaginent faire preuve d'un "grand standing" en se forçant à
l'utilisation de l'indicatif suivant "après que" (construction certes
grammaticalement correcte mais contredite par des siècles d'usage) pour
s'embrouiller aussitôt dans la concordance des temps et faire trois mots
plus loin des horribles fautes d'accord ou de liaison.



La concordance temporelle des "modes"(indicatif, subjonctif) n'a rien à
voir avec une imagination débordante. Il suffit d'aller regarder à quoi
correspond "temporellement" le mode indicatif et le mode subjonctif.
- après que : l'action décrite est faite (mode "indicatif")
- avant que : l'action est encore "suspendue" dans le temps (mode
"subjonctif").

Je vous laisse aller vérifier, donc. Je trouve que "les siècles d'usage"
auxquels vous vous référez sont a) très très courts et b) pas si
nombreux que ça (même pas 2, en fait, ;-))
La "construction" n'est donc pas uniquement "grammaticalement correcte"
mais en plus elle est temporellement correcte.

En revanche, je vous soumets (enfin, à tout le monde) un cas : le mot
"aujourd'hui".
Dans les années 1970 (au siècle dernier donc, mais sur la fin), l'usage
a commencé à se répandre de dire "au jour d'aujourd'hui" pour "aujourd'hui".

Ça, c'est rigolo : "aujourd'hui" est déjà un doublon (au jour d'huy)
(pour concrétiser le temps : hier, d'huy, demain), et maintenant, nous
avons un... "quatron" ?? (au jour d'au jour d'huy).

J'ai ramené ma fraise juste parce que je n'ai aucune imagination !
:-)

--
Hélène
pimallet
Le #19476241
Spinozette


La concordance temporelle des "modes"(indicatif, subjonctif) n'a rien à
voir avec une imagination débordante. Il suffit d'aller regarder à quoi
correspond "temporellement" le mode indicatif et le mode subjonctif.
- après que : l'action décrite est faite (mode "indicatif")
- avant que : l'action est encore "suspendue" dans le temps (mode
"subjonctif").



Merci de le dire si clairement. Apparemment cette belle logique et le
ressenti qui va avec passent par dessus la tête de beaucoup de nos
contemporains. Que diraient-ils s'ils avaient entendu parler de
l'imperfectif et du parfait, de l'aoriste et de l'aspect zero, de
l'optatif... Autre langue, autre finesse.
Cordialement
PM
Fr
Le #19509021
Le 2009-05-26 15:05:05 +0200, (Pierre Mallet) dit :

.... par le dernier mail publicitaire d'Apple ? Il commence en effet
comme ceci : "Incroyable, même très longtemps après qu'on l'ai sorti de
la boîte". Il s'agit de l'iMac.
Bien sûr, "après que" se construit avec l'indicatif et la phrase
conrrecte est : "Incroyable, même très longtemps après qu'on l'a sorti
de la boîte". Il est vrai que beaucoup de gens mettent le subjonctif,
par analogie avec "avant que" mais même alors, il faudrait "ait" et non
pas "ai".
Question de "standing". :-))
PM



Il en faut plus pour me choquer ...

Le fait qu'on puisse le "remarquer", est déja bien, mais de là a en
être choqué, qu'est ce que se sera quand vous verrez des images "choc",
vous tomberez dans les pommes (Apples, et la boucle est bouclée).
Publicité
Poster une réponse
Anonyme