Cinema tue la photo argentique

Le
maskirovka
La mort de l'argentique devrait être plus rapide que prévu. En effet, l'existence
de bons boîtiers photos numériques entraîne désormais la fin de la pratique
argentique pour de très nombreux photographes. La disparition du film dans
le cinéma avec l'arrivée de cette prodigieuse caméra numérique qui s'appelle
Red one camera est programmée dans un avenir très proche. 10 000 salles de
cinéma aux USA s'équipent en numérique.

Il n'y aura bientôt pratiquement plus de surfaces argentiques disponibles.
La hausse du prix des substances chimiques entrant dans la composition des
films va aussi jouer un rôle non négligeable dans la fin programmée des
surfaces sensibles à effet quantiques de type argentique.

D'autre part l'arrivée de cette caméra 12 mégapixels va tuer la poule aux
oufs d'or pour les preneurs de photos lors des compétitions sportives par
exemple. Une caméra qui filme à 12 mégapixels 30 images seconde va entraîner
la disparition d'un boîtier qui prend une image de 12 mégapixels à 10 images
seconde de temps en temps (durée limitée à 100 vues aujourd'hui). Les
problèmes de droits de retransmission vont aussi jouer un rôle important :
autant tout confier (tournage TV, photo) à une seule société comme TF1. Le
photographe même équipé en numérique risque de disparaître de Roland-Garros
au profit du caméraman de TF1. Comme quoi droits de retransmission,
plurimédias, internet, arrivée de la Red One camera vont amener un
changement radical dans la prise de vue photographique et la disparition du
photographe avec ses droits d'auteur au profit d'un caméraman simple salarié
d'un grand groupe de télévision.



Annexe :
http://www.hdnumerique.com/actualite/articles/2343-crossing-the-line-filme-en-hd-par-peter-jackson-intrigue-hollywood.html

Peter Jackson vient de réaliser un court métrage baptisé Crossing the Line
portant sur la première guerre mondiale. Rien a priori d'extraodinaire si ce
n'est que le réalisateur néo-zélandais a exploité une tout nouvelle caméra
HD, la Red One Camera, qui se promet d'être révolutionnaire.

L'appareil est doté en effet d'un capteur de 12 megapixels, le Mysterium
CMOS d'une valeur de 25 000$, et dispose d'une résolution de 4520x2540,
c'est à dire ce que l'on peut aisément nommer comme de l'Ultra Haute
Définition.

Peter Jackson n'aurait d'ailleurs passé que deux jours pour filmer son court
métrage, une annonce qui a stupéfié notamment Steven Spielberg ayant déclaré
à ce propos : "Did Peter really shoot this in two days ?".

La Red One a été conçue par Jim Jannard et devrait être commercialisée dans
les prochains mois. Les déclarations de plusieurs réalisateurs tendent à
affirmer qu'il s'agit là d'un modèle qui devrait déjà révolutionner les
productions cinématographiques, et engendrer un nouveau coup dur pour les
amateurs de 35mm. Outre le gain en flexibilité, la caméra permettrait de
produire une qualité d'image bien supérieure à de la pellicule, comparaisons
à l'appuie.

Dans tous les cas, le court métrage de Peter Jackson a réellement
impressionné Hollywood.

Un premier trailer est d'ailleurs d'ores déjà disponible sur le net en 1k :
de quoi déjà bénéficier d'un avant goût de ce premier métrage de qualité.

Notons que d'autres extraits filmés à l'aide de la Red One sont disponibles
sur la toile à l'adresse suivante http://www.red.com/gallery :


http://www.red.com/gallery
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 7
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
GEKO4
Le #7032191
maskirovka
La mort de l'argentique devrait être plus rapide que prévu.



Ho!
Et c'était prévu par qui exactement?
Et c'était prévu pour quand, selon cette personne?


En effet, l'existence
de bons boîtiers photos numériques entraîne désormais la fin de la pratique
argentique pour de très nombreux photographes.



Et ce ne sera pas du luxe...


La disparition du film dans
le cinéma avec l'arrivée de cette prodigieuse caméra numérique qui s'appelle
Red one camera est programmée dans un avenir très proche. 10 000 salles de
cinéma aux USA s'équipent en numérique.



Ce sera encore meilleur au niveau qualité donc...


Il n'y aura bientôt pratiquement plus de surfaces argentiques disponibles.



Bon débarras...


La hausse du prix des substances chimiques entrant dans la composition des
films va aussi jouer un rôle non négligeable dans la fin programmée des
surfaces sensibles à effet quantiques de type argentique.



Ben oui. Et puis la dangerosité de ces produits aussi.
Sans parler de la pollution qu'ils représentent.


D'autre part l'arrivée de cette caméra 12 mégapixels va tuer la poule aux
oufs d'or pour les preneurs de photos lors des compétitions sportives par
exemple. Une caméra qui filme à 12 mégapixels 30 images seconde va entraîner
la disparition d'un boîtier qui prend une image de 12 mégapixels à 10 images
seconde de temps en temps (durée limitée à 100 vues aujourd'hui). Les
problèmes de droits de retransmission vont aussi jouer un rôle important :
autant tout confier (tournage TV, photo) à une seule société comme TF1. Le
photographe même équipé en numérique risque de disparaître de Roland-Garros
au profit du caméraman de TF1.



Ho!
Tu veux dire qu'on ne verra plus ces murailles de mecs, tous bardés
d'énormes bi*es claires ou fonçées, tous parqués au même endroit, tous à
shooter le même plan, la même expression, la même action?
Ca va tout changer, c'est clair...

FT1 pourra y mettre des panneaux de pub, à la place, en plus...


Comme quoi droits de retransmission,
plurimédias, internet, arrivée de la Red One camera vont amener un
changement radical dans la prise de vue photographique et la disparition du
photographe avec ses droits d'auteur au profit d'un caméraman simple salarié
d'un grand groupe de télévision.



Non... ça ne changera rien à la prise de vue, ça ne changera que le
modèle économique, ce qui n'a rien à voir.
Et si tu veux mon avis, des photographes, y'en aura encore bien après
que TF1 n'ait disparue du paysage audiovisuel mondial.

Un peu comme aujoud'hui, il y a encore des musiciens, qui gagnent un max
de tune, malgré la faillite sempiternellement annoncée de l'industrie du
disque, hein!

--
La Réunion (mais pas seulement) comme vous ne l'avez jamais vue!
www.LaCase.com
Dernière mise à jour: dimanche 16 mars 2008
Jean_
Le #7032601
maskirovka nous dit :

Une caméra qui filme à 12 m‚gapixels 30 images seconde va entrainer
la disparition d'un boitier qui prend une image de 12 mégapixels à 10
images seconde de temps en temps.



Ils ne regardent pas la même chose !

Une "belle" photo d'un match de tennis, ce n'est pas un plan d'ensemble
comme on voit à le télé, mais la grimace que fait le joueur en allant
cueillir une balle difficile. Ce plan, on ne le voit jamais à la télé dont
ce n'est d'ailleurs pas le role de le montrer.
anneleguennec
Le #7034051
JmG

> La hausse du prix des substances chimiques entrant dans la composition des
> films va aussi jouer un rôle non négligeable dans la fin programmée des
> surfaces sensibles à effet quantiques de type argentique.

Ben oui. Et puis la dangerosité de ces produits aussi.
Sans parler de la pollution qu'ils représentent.



J'ai proche de moi, 3 personnes sans lien entre elels, qui ont tâté du
labo amateur et qui en ont gagné une solide allergie aux produits
employes.

Et qui redécouvrent le plaisir de la maîtrise de quasiement toute la
chaîne photo, grâce au numérique.

Sans compter les économies au final, parce que le paier, els produits,
le matos du labo, et j'en oublie, ça finit pas compter pour largement
plsu qu'on pense.
Stephane Legras-Decussy
Le #7034791
"maskirovka" 485839e6$0$935$
L'appareil est doté en effet d'un capteur de 12 megapixels, le Mysterium
CMOS d'une valeur de 25 000$, et dispose d'une résolution de 4520x2540,
c'est à dire ce que l'on peut aisément nommer comme de l'Ultra Haute
Définition.




ce qui implique d'avoir une télé de 100cm
de diagonale et de la regarder à 30cm de distance...

on vit une époque formidable...
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #7034981
Anne a écrit :

J'ai proche de moi, 3 personnes sans lien entre elels, qui ont tâté du
labo amateur et qui en ont gagné une solide allergie aux produits
employes.

Et qui redécouvrent le plaisir de la maîtrise de quasiement toute la
chaîne photo, grâce au numérique.

Sans compter les économies au final, parce que le paier, els produits,
le matos du labo, et j'en oublie, ça finit pas compter pour largement
plsu qu'on pense.



Le papier photo du labo sec n'est pas gratuit, ni les profils, ni les
machines...Crois moi, je sais de quoi je cause. Autant le plaisir de
maîtriser son tirage totalement est vrai, autant l'argument économique
est douteux.
J'avais lu quelque part, ça m'avait bien plu, l'objet qu'on peut
réutiliser du labo noir humide au labo clair sec, c'est la poubelle.

Noëlle Adam.
GEKO4
Le #7036011
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:

> Sans compter les économies au final, parce que le paier, els produits,
> le matos du labo, et j'en oublie, ça finit pas compter pour largement
> plsu qu'on pense.

Le papier photo du labo sec n'est pas gratuit, ni les profils, ni les
machines...Crois moi, je sais de quoi je cause. Autant le plaisir de
maîtriser son tirage totalement est vrai, autant l'argument économique
est douteux.



Ben calcule un peu ce que coûtait, en son temps, un labo personnel en
couleur.
Et ensuite, rajoute les produits et les papiers aussi, hein, qu'il
fallait de toutes façons.

Aujourd'hui, une imprimante correcte en couleur, avec du papier, coûte
moins chère que le simple agrandisseur de l'époque, et de loin.


--
La Réunion (mais pas seulement) comme vous ne l'avez jamais vue!
www.LaCase.com
Dernière mise à jour: dimanche 16 mars 2008
christian.photos
Le #7036161
"Anne" 1iiq4nm.1w4s53k1yye6kqN%
JmG

> La hausse du prix des substances chimiques entrant dans la composition
> des
> films va aussi jouer un rôle non négligeable dans la fin programmée des
> surfaces sensibles à effet quantiques de type argentique.

Ben oui. Et puis la dangerosité de ces produits aussi.
Sans parler de la pollution qu'ils représentent.



J'ai proche de moi, 3 personnes sans lien entre elels, qui ont tâté du
labo amateur et qui en ont gagné une solide allergie aux produits
employes.

Et qui redécouvrent le plaisir de la maîtrise de quasiement toute la
chaîne photo, grâce au numérique.

Sans compter les économies au final, parce que le paier, els produits,
le matos du labo, et j'en oublie, ça finit pas compter pour largement
plsu qu'on pense.




Faut pas dire n'importe quoi , pendant 40 ans j'ai mis les mains dans les
produits chimique, je n'ai jamais eu la moindre allergie, au point même que
les mécanos du garage d'a cote, venaient chercher du revelateur use pour se
decrasser les mains le week end.
maintenant si tu retrouve le même plaisir dans la chaine numerique , cela
veux dire qu'en photo argentique tes connaissances sont pratiquement nulles
, et le cinema a encore pas mal d'années devant lui a tourner en 35mm
positif et negatif
anneleguennec
Le #7037111
christian.photos

Faut pas dire n'importe quoi , pendant 40 ans j'ai mis les mains dans les
produits chimique, je n'ai jamais eu la moindre allergie, au point même que
les mécanos du garage d'a cote, venaient chercher du revelateur use pour se
decrasser les mains le week end.



Disons que tu as (eu) de la chance. J'ai déjà suffisemment de souci avec
de simples produits à vaisselle voire du shampoing pour avoir confiance
dans les dire des copains.

Faudrait que tu ailles aussi faire un tour chez les coiffeuses et lire
les avertissements sur les boites de teinture.

Je n'ai plus de boites de ces produits, mais du temps où je faisais de
la diapo, on nou srecommendait beaucoup de prudence à la manipulation
des produits révélateurs, entre autres.
Groufo
Le #7037101
roooh le marketing viral pour RED.... tsss... elle est bien la RED en
effet... mais bon, elle est surtout bien parce qu'elle coute "que" 12000
euros. Sinon elle ne vaut pas les HD professionels. Elle est lourde, a
un format proprietaire galère et ne gère pas du tout bien les melanges
hautes et basse lumiere dans le meme cadre.
Jean-Claude Ghislain
Le #7037291
"Groufo" a écrit :

roooh le marketing viral pour RED.... tsss... elle est bien la RED en
effet... mais bon, elle est surtout bien parce qu'elle coute "que"
12000 euros.



En cinéma les caméras ne s'achètent pas, elles se louent :
http://tinyurl.com/3et7tq

--
JCG
Publicité
Poster une réponse
Anonyme