LES CINQ PIÈGES QU'UN TESTEUR AUDIO DU FORMAT WMA DOIT ÉVITER

Le
wma imperator
LES CINQ PIÈGES QU'UN TESTEUR AUDIO DU FORMAT WMA DOIT ÉVITER

1. Évaluation de plusieurs variantes du WMA

Le testeur audio du format WMA ne peut objectivement comparer une
variante particulière de ce format avec une variante normale d'un
autre format. Exemple : établir un comparatif audio entre le format
AAC normal à 96 kb/s et le format WMA Pro à 96 kb/s. Les plus
raisonnables de comparer par exemple le WMA standard avec l'AAC normal
ou encore le WMA Pro avec l'AAC amélioré appelé HE-AAC.

2. Le respect du bitrate, du nombre d'échantillons par secondes et de
la résolution en bits

Exemple : il serait aberrant de tester un WMA à 64 kb/s, 44 kHz, 16
bits, avec un ogg vorbis à 96 kb/s, 48 kHz et 16 bits. En effet, la
qualité audio est directement proportionnelle au débit, au taux
d'échantillonnage et au nombre des bits de codage par échantillon. Il
convient que ces trois valeurs soient rigoureusement identiques d'un
format à un autre pour espérer obtenir des résultats objectifs.

3. Le respect du mode CBR ou VBR

Exemple : on ne peut comparer un WMA à 96 kb/s avec un MP3 VBR à débit
moyen de 96 kb/s. En effet, cela serait pécher contre la règle
précédente dans la mesure où le mode VBR crée des fluctuations de
débit, ce qui fait qu'on triche en quelque sorte sur la qualité du
fichier encodés en ce mode (car le mode VBR améliore la qualité). La
grande exception est le format ogg vorbis qui est nativement du VBR
pur, même si des options CBR sont proposées. C'est peut-être pour cela
que la qualité sonore des fichiers qu'il produit est généralement tr=
ès
bonne, même en bas débit.

4. Analyse fréquentielle

Il est vrai que dans des débits inférieurs à 192 kb/s, du point de vue
spectral, le format WMA supprime plus de fréquences aiguës que le MP3.
En effet, avec l'encodeur LAME version 3.97 et suivantes, les pics de
fréquences atteignent 16 kHz, même à 96 kb/s, alors qu'ils nagent aux
alentours de 15.4 kHz pour afficher WMA 9.2 à ce même débit. De mêm=
e,
à 160 kb/s, MP3 atteint presque 19 kHz, alors que WMA atteint
péniblement 18 kHz. Beaucoup de testeurs ont vu en cela une déficience
du WMA au niveau de l'encodage des hautes fréquences. Il convient de
se garder de tirer pareille conclusion, le dernier arbitre étant
l'oreille humaine. Pour un débit de 96 kb/s, à l'écoute, il est plus
que clair que WMA conserve plus d'aigues et une plus grande richesse
instrumentale que le MP3 ! Certains disent même qu'à 160 kb/s, voire =
à
128 kb/s, le son en WMA paraît plus naturel que le même son en MP3 en
ces bitrates. Tout est question de modèle mathématique utilisé lors de
la suppression des sons dits inutiles. Apparemment, dans ces vitesses
de transmission, WMA dispose d'un modèle plus raffiné.

5. Bruits blancs et autres complications sonores

N.B. : Ce point est un complément du point précédent.
Je ne vois pas en quoi on peut dire qu'un encodeur est mauvais si un
son composé uniquement de castagnettes ou de bruits blancs est mal
rendu par ledit encodeur, en écoute comme en spectre. Il s'agit là des
situations rares que l'on ne rencontre qu'occasionnellement. En effet,
en ce qui concerne les castagnettes et autres sons aigus hyper-
répétitifs, du moins pour le WMA, ils sont bien rendus à partir de 128
kb/s ou à partir de VBR 75. Seule une écoute d'experts ou avec du
matériel haut de gamme peut déceler des imperfections à ces bitrate et
mode. Avouons-le, le commun des mortels dont je fais partie n'a que
faire de telles considérations
Quant au bruit blanc (le fameux « souffle » qui se fait entendre
lorsqu'aucune station radio n'est captée, notamment sur des postes
analogiques), quel intérêt pratique que de le tester, du moment que
dans la musique quotidienne, tous genres musicaux confondus, ils
n'interviennent qu'en petites séquences de quelques secondes et encore
de manière fort occasionnelle, par effet de style ? Par ailleurs, en
WMA, même en VBR 25 ou en CBR 48 kb/s, le bruit blanc est identique au
son original, malgré la coupure du spectre ! A fortiori à des débits
plus élevés
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #13229951
wma imperator a écrit :
LES CINQ PIÈGES QU'UN TESTEUR AUDIO DU FORMAT WMA DOIT ÉVITER



? c'est quoi ton but ? tu crois que le wma passionne tout le
monde ?

Il est vrai que dans des débits inférieurs à 192 kb/s, du point de vue
spectral, le format WMA supprime plus de fréquences aiguës que le MP3.



Il semblerait que tu ne saches pas qu'il existe des codeurs
MP3 dont on peut régler différents paramètres. Dont la
fréquence limite dans les aigus...
Bon c'est pas des trucs gratuits.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/
Gerald
Le #13229931
wma imperator
LES CINQ PIÈGES QU'UN TESTEUR AUDIO DU FORMAT WMA DOIT ÉVITER



Les titres de contribs en majuscules sont discourtois sur usenet.

AAC normal à 96 kb/s



L'AAC par défaut proposé par iTunes et l'iTunes Store est à 128 kbps, et
l'AAC "qualité supérieure" proposé par les deux est à 256 kbps. Où
trouves-tu des AAC à 96 kbps ? (et créés comment ?)

Exemple : on ne peut comparer un WMA à 96 kb/s avec un MP3 VBR à débit
moyen de 96 kb/s.



Faut savoir : tu parles du format *actuel* de la norme MPEG ou du format
d'avant-guerre ? MPEG4(AAC pour l'audio) ou MPEG1(layer-3 pour l'audio).

Pour un débit de 96 kb/s, à l'écoute, il est plus
que clair que WMA conserve plus d'aigues et une plus grande richesse
instrumentale que le MP3 !



Des noms, des chiffres, des dates, des lieux ? (pour les tests dont tu
parles)

Je ne saisis pas bien le contenu informatif de ta contrib (en dehors du
fait que tu aimes bien le wma, que je crois avoir compris, et qui est
ton droit le plus strict).

En dehors de cet aspect subjectif (auquel on peut ou non accorder de
l'importance en fonction de ta notoriété sur ce groupe et ailleurs et/ou
du crédit qu'on porte à ce que tu racontes), peux-tu proposer de
arguments objectifs déterminants qui pourraient infléchir les choix
(libres) des uns et des autres ? Par exemple, étant sous Mac OS X 10.5
sur macintel, quelles possibilités d'accès à ce format me sont-elles
offertes ?

à te lire...

--
Gérald
Cornelia Schneider
Le #13229911
Personnellemnt je me contre-tape du WMA, et encore plus du DRM qu'il
véhicule très souvent...

Cornelia

--
Be out and be proud - today is the first day of the rest of your life
Support Transgenre Strasbourg : http://www.sts67.org
BoW : http://www.bownbend.com
GPG key ID 83FF7452, 659C 2B9F 7FD5 5C25 8C30 E723 4423 F8B8 83FF 7452
Wykaaa
Le #13229871
wma imperator wrote:
LES CINQ PIÈGES QU'UN TESTEUR AUDIO DU FORMAT WMA DOIT ÉVITER


[snip..]

Franchement, on se fout du WMA qui n'est certainement pas le meilleur
format pour l'audio...
wma imperator
Le #13229831
> L'AAC par défaut proposé par iTunes et l'iTunes Store est à 128 kbp s, et
l'AAC "qualité supérieure" proposé par les deux est à 256 kbps. O ù
trouves-tu des AAC à 96 kbps ? (et créés comment ?)



A moins que je me trompe, Winamp crée des AAC à 96 kb/s au niveau de
son plug-in de conversion audio !
Ce que propose iTunes Stores n'est qu'une valeur de débit parmi tant
d'autres...

Faut savoir : tu parles du format *actuel* de la norme MPEG ou du format
d'avant-guerre ? MPEG4(AAC pour l'audio) ou MPEG1(layer-3 pour l'audio).



Que je sache, quand on parle du MP3, il ne peut s'agir que du Mpeg Audio Layer 3...



Des noms, des chiffres, des dates, des lieux ? (pour les tests dont tu
parles)



Il s'agit d'un test d'écoute !!! Quel chiffre voulez-vous que je vous d onne ? Vous n'avez qu'à prêter l'oreille et vous constaterez ce que j'a ffirme pour quasiment tous les genres musicaux.



Bien à vous !

Wma Imperator.
Bernard Meylan
Le #13229811
wma imperator a écrit :
un tas de billevesées qui appellent de ma part ceci:





C'est surtout ton *ton* "imperator" qui en indispose plus d'un sur ce
forum; sois plus modeste et respectueux, et surtout apporte qqchose qui
vaille la peine d'être discuté ou débatu, parce que tes arguties sur le
wma sont un ramassis de poncifs glânés sur le web et bien des
intervenants de ce forum en savent dix fois plus que toi sur ce sujet...

Bernard
Gerald
Le #13229791
wma imperator
Que je sache, quand on parle du MP3, il ne peut s'agir que du Mpeg Audio
Layer 3...



Non, pas Mpeg Audio... MPEG (en majuscules, c'est un acronyme), 1 (UN)
-layer3 (pas besoin de préciser audio, c'est la partie audio le layer3).
le MP3 c'est du MPEG 1 donc deux générations avant le MPEG 4 (il n'y a
pas eu de MPEG 3, mais il y a bien eu un MPEG 2 : celui des DVDs, vidéo
ET audio). Confondre le 1 et le 4 est une imprécision qui confine à
l'intergallactique :-)

> Des noms, des chiffres, des dates, des lieux ? (pour les tests dont tu
> parles)

Il s'agit d'un test d'écoute !!! Quel chiffre voulez-vous que je vous
donne ?



Ben les *résultats* expérimentaux de ces tests réalisés scientifiquement
en double-aveugle ! Sinon il ne s'agit pas de "tests" mais d'impressions
personnelles et on quitte le domaine scientifique pour le comptoir du
café du commerce !

Vous n'avez qu'à prêter l'oreille et vous constaterez ce que
j'affirme pour quasiment tous les genres musicaux.



Franchement, vous n'avez pas l'impression de vous ridiculiser là ? Petit
joueur ?

--
Gérald
Cl.Massé
Le #13229781
"Jean-Pierre Roche" news:fgktsf$je4$

Il semblerait que tu ne saches pas qu'il existe des codeurs MP3 dont on
peut régler différents paramètres. Dont la fréquence limite dans les
aigus...
Bon c'est pas des trucs gratuits.



RazorLame est gratuit, avec tout un tas d'options. En fait, la contrainte
est le compromis qualité/temps de calcul, qui n'a plus cours aujourd'hui.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
http://www.soundclick.com/nickelchrome
http://www.myspace.com/nickelchrome
http://www.last.fm/label/Nickel+Chrome
jean-daniel dodin
Le #13229771
Gerald wrote:

le MP3 c'est du MPEG 1 donc deux générations avant le MPEG 4 (il n'y a
pas eu de MPEG 3, mais il y a bien eu un MPEG 2 : celui des DVDs, vidéo
ET audio). Confondre le 1 et le 4 est une imprécision qui confine à
l'intergallactique :-)



mais il me semble bien que la différence porte sur l'image, le son du
mpeg 4 est du mp3 non?

jdd

--
http://www.dodin.net
http://www.ladepeche.fr/article/2007/10/27/127022-Claire-Dodin-une-Toulousaine-extreme.html
Cl.Massé
Le #13229761
"wma imperator" news:

LES CINQ PIÈGES QU'UN TESTEUR AUDIO DU FORMAT WMA DOIT ÉVITER



La premier piège est d'écouter avec WMP, qui "sabote" volontairement le mp3.
Il faut utiliser Winamp ou LAME, qui sont les meilleurs.

1. Évaluation de plusieurs variantes du WMA

Le testeur audio du format WMA ne peut objectivement comparer une variante
particulière de ce format avec une variante normale d'un autre format.
Exemple : établir un comparatif audio entre le format AAC normal à 96 kb/s
et le format WMA Pro à 96 kb/s. Les plus raisonnables de comparer par
exemple le WMA standard avec l'AAC normal ou encore le WMA Pro avec l'AAC
amélioré appelé HE-AAC.

2. Le respect du bitrate, du nombre d'échantillons par secondes et de la
résolution en bits

Exemple : il serait aberrant de tester un WMA à 64 kb/s, 44 kHz, 16 bits,
avec un ogg vorbis à 96 kb/s, 48 kHz et 16 bits. En effet, la qualité
audio est directement proportionnelle au débit, au taux d'échantillonnage
et au nombre des bits de codage par échantillon. Il convient que ces trois
valeurs soient rigoureusement identiques d'un format à un autre pour
espérer obtenir des résultats objectifs.

3. Le respect du mode CBR ou VBR

Exemple : on ne peut comparer un WMA à 96 kb/s avec un MP3 VBR à débit
moyen de 96 kb/s. En effet, cela serait pécher contre la règle précédente
dans la mesure où le mode VBR crée des fluctuations de débit, ce qui fait
qu'on triche en quelque sorte sur la qualité du fichier encodés en ce mode
(car le mode VBR améliore la qualité). La grande exception est le format
ogg vorbis qui est nativement du VBR pur, même si des options CBR sont
proposées. C'est peut-être pour cela que la qualité sonore des fichiers
qu'il produit est généralement très bonne, même en bas débit.

4. Analyse fréquentielle

Il est vrai que dans des débits inférieurs à 192 kb/s, du point de vue
spectral, le format WMA supprime plus de fréquences aiguës que le MP3. En
effet, avec l'encodeur LAME version 3.97 et suivantes, les pics de
fréquences atteignent 16 kHz, même à 96 kb/s, alors qu'ils nagent aux
alentours de 15.4 kHz pour afficher WMA 9.2 à ce même débit. De même, à
160 kb/s, MP3 atteint presque 19 kHz, alors que WMA atteint péniblement 18
kHz. Beaucoup de testeurs ont vu en cela une déficience du WMA au niveau
de l'encodage des hautes fréquences. Il convient de se garder de tirer
pareille conclusion, le dernier arbitre étant l'oreille humaine. Pour un
débit de 96 kb/s, à l'écoute, il est plus que clair que WMA conserve plus
d'aigues et une plus grande richesse instrumentale que le MP3 !



D'abord, à 96 Kb/s, il ne s'agit plus de musique. Ensuite, richesse
instrumentale, kesako? Une expression forgée pour l'occasion? En tout cas
c'est complètement subjectif, on pourrait mesurer précisément la perte
d'intensité dans un domaine spectral donné.

Certains disent même qu'à 160 kb/s, voire à 128 kb/s, le son en WMA paraît
plus naturel que le même son en MP3 en ces bitrates. Tout est question de
modèle mathématique utilisé lors de la suppression des sons dits inutiles.



Et non, relis-toi. "Certains", tout est donc question de la personne qui
juge.

Apparemment, dans ces vitesses de transmission, WMA dispose d'un modèle
plus raffiné.

5. Bruits blancs et autres complications sonores

N.B. : Ce point est un complément du point précédent.
Je ne vois pas en quoi on peut dire qu'un encodeur est mauvais si un son
composé uniquement de castagnettes ou de bruits blancs est mal rendu par
ledit encodeur, en écoute comme en spectre. Il s'agit là des situations
rares que l'on ne rencontre qu'occasionnellement.



Absolument pas. Dans la plupart de la musique moderne, il y a du charleston
ou autre percussion aigüe, ou n'importe quoi d'autre dans les aigüs. C'est
exactement là qu'on teste un codec, puisque c'est le domaine qui est le
moins bien reproduit. Et non, ces sons ne sont pas "masqués" par le reste,
ils passent à la trappe uniquement parce qu'ils sont les plus difficiles à
compresser.

En effet, en ce qui concerne les castagnettes et autres sons aigus
hyper-répétitifs, du moins pour le WMA, ils sont bien rendus à partir de
128 kb/s ou à partir de VBR 75. Seule une écoute d'experts ou avec du
matériel haut de gamme peut déceler des imperfections à ces bitrate et
mode.



Tout comme le mp3.

Avouons-le, le commun des mortels dont je fais partie n'a que faire de
telles considérations...



Donc il n'a pas besoin de comparer... Bref, ça commence à sentir
l'échappatoire et la mauvaise fois. mp3 est le format le plus répandu, et
il n'est pas lié à Micro$oft, c'est l'argument le plus important

Quant au bruit blanc (le fameux « souffle » qui se fait entendre
lorsqu'aucune station radio n'est captée, notamment sur des postes
analogiques), quel intérêt pratique que de le tester, du moment que dans
la musique quotidienne, tous genres musicaux confondus, ils
n'interviennent qu'en petites séquences de quelques secondes et encore de
manière fort occasionnelle, par effet de style ?



Parce qu'il contient toutes les fréquences à la même intensité, c'est une
raison purement technique et non pas artistique.

Par ailleurs, en WMA, même en VBR 25 ou en CBR 48 kb/s, le bruit blanc est
identique au son original, malgré la coupure du spectre ! A fortiori à des
débits plus élevés...



Bref, le seul piège est de croire la propagande Micro$oft, qui n'a pour seul
but que de contrôler un marché en étouffant la concurrence. Etonnant qu'on
en parle encore, juste au moment où on passe au lossless.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
http://www.soundclick.com/nickelchrome
http://www.myspace.com/nickelchrome
http://www.last.fm/label/Nickel+Chrome
Publicité
Poster une réponse
Anonyme