Client léger : Boot en PXE & montage "/" en NFS (read-only).

Le
Vincent Farget
Bonjour à tous,

Je souhaiterais booter des postes clients "léger" sur le réseau (par
amorçage PXE) puis monter le même système de fichier "root" ("/") d'un
système Linux que j'ai créé (par bootstrap) depuis un partage NFS en
read-only, tout en pouvant, quand même, pouvoir écrire dans des fichiers
et/ou répertoires comme "/tmp", "/var/log", "/var/lib", ect .

Le coté serveur DHCP, TFTP, la configuration PXE et le serveur NFS
fonctionne bien.

PXE/TFTP (fichier : /tftpboot/pxe_root/pxelinux.cfg/default) :
label Linux Diskless
kernel diskless/vmlinuz-3.2.0-4-amd64
append initrd=diskless/initrd.img-3.2.0-4-amd64 root=/dev/nfs
nfsroot2.168.1.2:/data/disklessroot,tcp ip=dhcp nfsrootdebug
rootfstype=nfs ro

NFS (fichier : /etc/exports) :
/data/disklessroot
192.168.1.0/255.255.255.0(ro,async,no_root_squash,no_subtree_check)
/data/disklesshome
192.168.1.0/255.255.255.0(rw,async,no_root_squash,no_subtree_check)

Client léger (fichier [/data/disklessroot]/etc/fstab) :
proc /proc proc defaults
0 0
/dev/nfs / nfs hard,nolock,vers=3
0 0
192.168.158.2:/data/disklesshome /home nfs defaults
0 2
/dev/cdrom /media/cdrom udf,iso9660 user,noauto
0 0


Je bloque sur le fait que mon système Linux ne peux pas écrire comme il
le souhaite (normal le montage NFS "root" est en "ro").


Question :
Y'a t'il un moyen de définir une possibilité pour les clients léger,
d'écrire dans un système de fichier qui serait temporaire (il n'est pas
nécessaire qu'il survie au reboot) ?


Merci d'avance pour votre aide,
Bien cordialement.

--
-
M. FARGET Vincent
Systemes Informatiques et developpements webs


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers debian-user-french-REQUEST@lists.debian.org
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS listmaster@lists.debian.org
Archive: https://lists.debian.org/5477320C.1070202@orange.fr
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Sébastien NOBILI
Le #26325545
Le jeudi 27 novembre 2014 à 15:15, Vincent Farget a écrit :
Question :
Y'a t'il un moyen de définir une possibilité pour les clients léger,
d'écrire dans un système de fichier qui serait temporaire (il n'est pas
nécessaire qu'il survie au reboot) ?



Oui, tu peux très bien ajouter dans le /etc/fstab des directives de montage type
« tmpfs » pour tous les dossiers que tu veux. Ensuite, tu n'auras qu'à ajouter
les commandes de montage dans un script d'init (que tu peux créer) ou bien dans
le script /etc/rc.local.

Sinon, François B. (ici présent) maintient un système live (qui boote depuis une
clé USB) sur lequel il a mis en place une solution permettant d'avoir des
données modifiables et persistentes sur un système de fichiers en lecture seule.
Je crois que c'est basé sur unionfs, il le confirmera si il passe dans le coin.

http://clefagreg.dnsalias.org/

Seb

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/
Belaïd
Le #26325544
--089e01493574588ae70508d81e56
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,
Pourquoi ne pas créer les partitions qui doivent être en rw sà ©parément
(var, ...) et les montés comme tu l'as mentionné via NFS sur le c lient ?

Le 27 novembre 2014 15:15, Vincent Farget écrit :

Bonjour à tous,

Je souhaiterais booter des postes clients "léger" sur le réseau (par
amorçage PXE) puis monter le même système de fichier "root " ("/") d'un
système Linux que j'ai créé (par bootstrap) depuis un part age NFS en
read-only, tout en pouvant, quand même, pouvoir écrire dans des fichiers
et/ou répertoires comme "/tmp", "/var/log", "/var/lib", ect ....

Le coté serveur DHCP, TFTP, la configuration PXE et le serveur NFS
fonctionne bien.

PXE/TFTP (fichier : /tftpboot/pxe_root/pxelinux.cfg/default) :
label Linux Diskless
kernel diskless/vmlinuz-3.2.0-4-amd64
append initrd=diskless/initrd.img-3.2.0-4-amd64 root=/dev/nfs
nfsroot2.168.1.2:/data/disklessroot,tcp ip=dhcp nfsrootdebug
rootfstype=nfs ro

NFS (fichier : /etc/exports) :
/data/disklessroot 192.168.1.0/255.255.255.0(ro,
async,no_root_squash,no_subtree_check)
/data/disklesshome 192.168.1.0/255.255.255.0(rw,
async,no_root_squash,no_subtree_check)

Client léger (fichier [/data/disklessroot]/etc/fstab) :
proc /proc proc defaults
0 0
/dev/nfs / nfs hard,nolock,vers=3
0 0
192.168.158.2:/data/disklesshome /home nfs defaults
0 2
/dev/cdrom /media/cdrom udf,iso9660 user,noauto
0 0


Je bloque sur le fait que mon système Linux ne peux pas écrire comme il le
souhaite (normal le montage NFS "root" est en "ro").


Question :
Y'a t'il un moyen de définir une possibilité pour les clients l éger,
d'écrire dans un système de fichier qui serait temporaire (il n 'est pas
nécessaire qu'il survie au reboot) ?


Merci d'avance pour votre aide,
Bien cordialement.

--
-
M. FARGET Vincent
Systemes Informatiques et developpements webs


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/






--
< Belaid >

--089e01493574588ae70508d81e56
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

<br>
Je souhaiterais booter des postes clients &quot;léger&quot; sur le r éseau (par amorçage PXE) puis monter le même système de fichier &quot;root&quot; (&quot;/&quot;) d&#39;un système Linux que j &#39;ai créé (par bootstrap) depuis un partage NFS en read-only, tout en pouvant, quand même, pouvoir écrire dans des fichiers et/ ou répertoires comme &quot;/tmp&quot;, &quot;/var/log&quot;, &quot;/va r/lib&quot;, ect ....<br>
<br>
Le coté serveur DHCP, TFTP, la configuration PXE et le serveur NFS fon ctionne bien.<br>
<br>
PXE/TFTP (fichier : /tftpboot/pxe_root/pxelinux.<u></u>cfg/default) :<br>
label Linux Diskless<br>
   kernel diskless/vmlinuz-3.2.0-4-amd64<br>
   append initrd=diskless/initrd.img-3. <br>
NFS (fichier : /etc/exports) :<br>
/data/disklessroot    /data/disklesshome    <br>
Client léger (fichier [/data/disklessroot]/etc/<u></u>fstab) :<br>
proc                    / proc        proc        defaults                        0    0<br>
/dev/nfs                /         nfs        hard,nolock,vers=3                   0     0<br>
192.168.158.2:/data/<u></u>disklesshome    /home         nfs        defaults                        0    2 <br>
/dev/cdrom                /media/cd rom    udf,iso9660    user,noauto                       0     0<br>
<br>
<br>
Je bloque sur le fait que mon système Linux ne peux pas écrire co mme il le souhaite (normal le montage NFS &quot;root&quot; est en &quot;ro& quot;).<br>
<br>
<br>
Question :<br>
Y&#39;a t&#39;il un moyen de définir une possibilité pour les cli ents léger, d&#39;écrire dans un système de fichier qui sera it temporaire (il n&#39;est pas nécessaire qu&#39;il survie au reboot) ?<br>
<br>
<br>
Merci d&#39;avance pour votre aide,<br>
Bien cordialement.<span class="HOEnZb"><font color="#888888"><br>
<br>
-- <br>
-<br>
M. FARGET Vincent<br>
Systemes Informatiques et developpements webs<br>
<br>
<br>
-- <br>
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :<br>
<br>
Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet &quot;unsubscribe &quot;<br>
vers En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS Archive: <br>
</font></span></blockquote></div><br><br clear="all"><br>-- <br><div clas s="gmail_signature">&lt; Belaid &gt;</div>
</div>

--089e01493574588ae70508d81e56--

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/CAFuS2bar=C+vNmiO-Usyy7Z7f_Lp8wgYdfc1W-tYZ4GP+R=
Vincent Farget
Le #26325549
Bonjour,


J'y ai vaguement pensé, mais rapidement éliminer cette solution, car je
voudrais pouvoir booter plusieurs dizaines de clients sans avoir
plusieurs dizaines de partages NFS en "rw".

Je ne sais pas si c'est possible que plusieurs clients puissent écrire
dans un seul et unique partage du répertoire "/var" par exemple.
Si 2 clients doivent modifier le même fichier dans le même répertoire
("/var/cache/cups/... ), que se passe t'il ????
(je n'ai pas tester ...)



Sinon :
Je viens de voir quelques pages au sujet de "aufs" ("overlay fs" ????)
et je ne sais pas encore si cela peut être une solution à mon problème.


Bien cordialement.
-
Vincent FARGET



Belaïd a écrit :
Bonjour,
Pourquoi ne pas créer les partitions qui doivent être en rw séparément
(var, ...) et les montés comme tu l'as mentionné via NFS sur le client ?

Le 27 novembre 2014 15:15, Vincent Farget

Bonjour à tous,

Je souhaiterais booter des postes clients "léger" sur le réseau
(par amorçage PXE) puis monter le même système de fichier "root"
("/") d'un système Linux que j'ai créé (par bootstrap) depuis un
partage NFS en read-only, tout en pouvant, quand même, pouvoir
écrire dans des fichiers et/ou répertoires comme "/tmp",
"/var/log", "/var/lib", ect ....

Le coté serveur DHCP, TFTP, la configuration PXE et le serveur NFS
fonctionne bien.

PXE/TFTP (fichier : /tftpboot/pxe_root/pxelinux.cfg/default) :
label Linux Diskless
kernel diskless/vmlinuz-3.2.0-4-amd64
append initrd=diskless/initrd.img-3.2.0-4-amd64 root=/dev/nfs
nfsroot2.168.1.2:/data/disklessroot,tcp ip=dhcp nfsrootdebug
rootfstype=nfs ro

NFS (fichier : /etc/exports) :
/data/disklessroot
192.168.1.0/255.255.255.0(ro,async,no_root_squash,no_subtree_check)
/data/disklesshome
192.168.1.0/255.255.255.0(rw,async,no_root_squash,no_subtree_check)

Client léger (fichier [/data/disklessroot]/etc/fstab) :
proc /proc proc defaults
0 0
/dev/nfs / nfs hard,nolock,vers=3
0 0
192.168.158.2:/data/disklesshome /home nfs
defaults 0 2
/dev/cdrom /media/cdrom udf,iso9660
user,noauto 0 0


Je bloque sur le fait que mon système Linux ne peux pas écrire
comme il le souhaite (normal le montage NFS "root" est en "ro").


Question :
Y'a t'il un moyen de définir une possibilité pour les clients
léger, d'écrire dans un système de fichier qui serait temporaire
(il n'est pas nécessaire qu'il survie au reboot) ?


Merci d'avance pour votre aide,
Bien cordialement.

--
-
M. FARGET Vincent
Systemes Informatiques et developpements webs




--
< Belaid >




--
-
M. FARGET Vincent
Systemes Informatiques et developpements webs


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/
Vincent Farget
Le #26325551
Bonjour,


En regardant sur le net, je suis tombé sur un article qui parle de
"aufs" (basé, à priori, sur UnionFS).
Cela parait être une solution à mon problème.

Je vais y regarder de plus prêt.
Je reviendrais sur la liste, si je ne m'en sort pas ... ;-)


Merci,
Bien cordialement.
-
Vincent FARGET.



Sébastien NOBILI a écrit :
Le jeudi 27 novembre 2014 à 15:15, Vincent Farget a écrit :

Question :
Y'a t'il un moyen de définir une possibilité pour les clients léger,
d'écrire dans un système de fichier qui serait temporaire (il n'est pas
nécessaire qu'il survie au reboot) ?




Oui, tu peux très bien ajouter dans le /etc/fstab des directives de montage type
« tmpfs » pour tous les dossiers que tu veux. Ensuite, tu n'auras qu'à ajouter
les commandes de montage dans un script d'init (que tu peux créer) ou bien dans
le script /etc/rc.local.

Sinon, François B. (ici présent) maintient un système live (qui boote depuis une
clé USB) sur lequel il a mis en place une solution permettant d'avoir des
données modifiables et persistentes sur un système de fichiers en lecture seule.
Je crois que c'est basé sur unionfs, il le confirmera si il passe dans le coin.

http://clefagreg.dnsalias.org/

Seb




-
M. FARGET Vincent
Systemes Informatiques et developpements webs


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/
Sébastien NOBILI
Le #26325557
Le jeudi 27 novembre 2014 à 16:07, Vincent Farget a écrit :
Je ne sais pas si c'est possible que plusieurs clients puissent écrire dans
un seul et unique partage du répertoire "/var" par exemple.



Oui, c'est possible bien sûr.

Si 2 clients doivent modifier le même fichier dans le même répertoire
("/var/cache/cups/... ), que se passe t'il ????
(je n'ai pas tester ...)



Il y a fort à parier qu'ils écrasent mutuellement les données de l'autre, je
pense qu'il vaut mieux éviter cette solution.

Seb

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/
cedric rousselot
Le #26325641
Bonjour,
tu peux faire des montages rw en ram grace au tmpfs.
Comme ca, pas de partage en rw sur le serveur puisque tout ce qui est
inscriptible est dans la ram du client.

Bonne soiree.
On 11/27/14 16:07, Vincent Farget wrote:
Bonjour,


J'y ai vaguement pensé, mais rapidement éliminer cette solution, car
je voudrais pouvoir booter plusieurs dizaines de clients sans avoir
plusieurs dizaines de partages NFS en "rw".

Je ne sais pas si c'est possible que plusieurs clients puissent écrire
dans un seul et unique partage du répertoire "/var" par exemple.
Si 2 clients doivent modifier le même fichier dans le même répertoire
("/var/cache/cups/... ), que se passe t'il ????
(je n'ai pas tester ...)



Sinon :
Je viens de voir quelques pages au sujet de "aufs" ("overlay fs" ????)
et je ne sais pas encore si cela peut être une solution à mon problème.


Bien cordialement.
-
Vincent FARGET



Belaïd a écrit :
Bonjour,
Pourquoi ne pas créer les partitions qui doivent être en rw
séparément (var, ...) et les montés comme tu l'as mentionné via NFS
sur le client ?

Le 27 novembre 2014 15:15, Vincent Farget

Bonjour à tous,

Je souhaiterais booter des postes clients "léger" sur le réseau
(par amorçage PXE) puis monter le même système de fichier "root"
("/") d'un système Linux que j'ai créé (par bootstrap) depuis un
partage NFS en read-only, tout en pouvant, quand même, pouvoir
écrire dans des fichiers et/ou répertoires comme "/tmp",
"/var/log", "/var/lib", ect ....

Le coté serveur DHCP, TFTP, la configuration PXE et le serveur NFS
fonctionne bien.

PXE/TFTP (fichier : /tftpboot/pxe_root/pxelinux.cfg/default) :
label Linux Diskless
kernel diskless/vmlinuz-3.2.0-4-amd64
append initrd=diskless/initrd.img-3.2.0-4-amd64 root=/dev/nfs
nfsroot2.168.1.2:/data/disklessroot,tcp ip=dhcp nfsrootdebug
rootfstype=nfs ro

NFS (fichier : /etc/exports) :
/data/disklessroot
192.168.1.0/255.255.255.0(ro,async,no_root_squash,no_subtree_check)

/data/disklesshome
192.168.1.0/255.255.255.0(rw,async,no_root_squash,no_subtree_check)


Client léger (fichier [/data/disklessroot]/etc/fstab) :
proc /proc proc defaults
0 0
/dev/nfs / nfs hard,nolock,vers=3
0 0
192.168.158.2:/data/disklesshome /home nfs
defaults 0 2
/dev/cdrom /media/cdrom udf,iso9660
user,noauto 0 0


Je bloque sur le fait que mon système Linux ne peux pas écrire
comme il le souhaite (normal le montage NFS "root" est en "ro").


Question :
Y'a t'il un moyen de définir une possibilité pour les clients
léger, d'écrire dans un système de fichier qui serait temporaire
(il n'est pas nécessaire qu'il survie au reboot) ?


Merci d'avance pour votre aide,
Bien cordialement.

-- -
M. FARGET Vincent
Systemes Informatiques et developpements webs




--
< Belaid >







--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/
Vincent Farget
Le #26325751
Bonjour,

Peux tu m'éclaircir :
Faut-il que j'utilise "unionfs" ou "aufs" pour réunir le montage en "ro"
avec un système de fichier temporaire (tmpfs ??) en "rw" ?
Ou est-ce autre chose dont tu parles ?

Bien cordialement.
-
Vincent FARGET

cedric rousselot a écrit :
Bonjour,
tu peux faire des montages rw en ram grace au tmpfs.
Comme ca, pas de partage en rw sur le serveur puisque tout ce qui est
inscriptible est dans la ram du client.

Bonne soiree.
On 11/27/14 16:07, Vincent Farget wrote:

Bonjour,


J'y ai vaguement pensé, mais rapidement éliminer cette solution, car
je voudrais pouvoir booter plusieurs dizaines de clients sans avoir
plusieurs dizaines de partages NFS en "rw".

Je ne sais pas si c'est possible que plusieurs clients puissent écrire
dans un seul et unique partage du répertoire "/var" par exemple.
Si 2 clients doivent modifier le même fichier dans le même répertoire
("/var/cache/cups/... ), que se passe t'il ????
(je n'ai pas tester ...)



Sinon :
Je viens de voir quelques pages au sujet de "aufs" ("overlay fs" ????)
et je ne sais pas encore si cela peut être une solution à mon problème.


Bien cordialement.
-
Vincent FARGET



Belaïd a écrit :

Bonjour,
Pourquoi ne pas créer les partitions qui doivent être en rw
séparément (var, ...) et les montés comme tu l'as mentionné via NFS
sur le client ?

Le 27 novembre 2014 15:15, Vincent Farget

Bonjour à tous,

Je souhaiterais booter des postes clients "léger" sur le réseau
(par amorçage PXE) puis monter le même système de fichier "root"
("/") d'un système Linux que j'ai créé (par bootstrap) depuis un
partage NFS en read-only, tout en pouvant, quand même, pouvoir
écrire dans des fichiers et/ou répertoires comme "/tmp",
"/var/log", "/var/lib", ect ....

Le coté serveur DHCP, TFTP, la configuration PXE et le serveur NFS
fonctionne bien.

PXE/TFTP (fichier : /tftpboot/pxe_root/pxelinux.cfg/default) :
label Linux Diskless
kernel diskless/vmlinuz-3.2.0-4-amd64
append initrd=diskless/initrd.img-3.2.0-4-amd64 root=/dev/nfs
nfsroot2.168.1.2:/data/disklessroot,tcp ip=dhcp nfsrootdebug
rootfstype=nfs ro

NFS (fichier : /etc/exports) :
/data/disklessroot
192.168.1.0/255.255.255.0(ro,async,no_root_squash,no_subtree_check)

/data/disklesshome
192.168.1.0/255.255.255.0(rw,async,no_root_squash,no_subtree_check)


Client léger (fichier [/data/disklessroot]/etc/fstab) :
proc /proc proc defaults
0 0
/dev/nfs / nfs hard,nolock,vers=3
0 0
192.168.158.2:/data/disklesshome /home nfs
defaults 0 2
/dev/cdrom /media/cdrom udf,iso9660
user,noauto 0 0


Je bloque sur le fait que mon système Linux ne peux pas écrire
comme il le souhaite (normal le montage NFS "root" est en "ro").


Question :
Y'a t'il un moyen de définir une possibilité pour les clients
léger, d'écrire dans un système de fichier qui serait temporaire
(il n'est pas nécessaire qu'il survie au reboot) ?


Merci d'avance pour votre aide,
Bien cordialement.

-- -
M. FARGET Vincent
Systemes Informatiques et developpements webs




--
< Belaid >












--
-
M. FARGET Vincent
Systemes Informatiques et developpements webs


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/
Sébastien NOBILI
Le #26325758
Bonjour,

Le vendredi 28 novembre 2014 à 10:24, Vincent Farget a écrit :
Faut-il que j'utilise "unionfs" ou "aufs" pour réunir le montage en "ro"
avec un système de fichier temporaire (tmpfs ??) en "rw" ?



Mettre le contenu de /var en tmpfs risque d'être galère (pas mal de services
modifient ce dossier pendant leur fonctionnement).

Perso je ferais ça :
- partage pour la racine du système en RO
- partage pour /home en RW
- partage pour /var (un sous-dossier par client) en RW

Unionfs (ou aufs) pour fusionner le /var RW avec le reste de l'arborescence.

Seb

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/
Vincent Farget
Le #26325824
Ok.
Créer autant de dossiers/partages NFS de "/var", que de clients, ne
m'arrange pas, mais bon, ...


Sinon, voila ce que j'ai fait (pour l'instant) à des fins de tests :

Serveur (192.168.1.2) DHCP/PXE (fichier
/tftpboot/pxe_root/pxelinux.cfg/default) :
label Linux Ubuntu 14.04 LTS Diskless
kernel diskless/vmlinuz
append initrd=diskless/initrd.img root=/dev/nfs
nfsroot2.168.158.2:/data/disklessroot,tcp ip=dhcp nfsrootdebug
rootfstype=nfs ro


Serveur (192.168.1.2) NFS (fichier /etc/exports) :
/data/disklessroot
192.168.1.0/255.255.255.0(ro,async,no_root_squash,no_subtree_check)
/data/disklessvar1
192.168.1.0/255.255.255.0(rw,sync,no_root_squash,no_subtree_check)
/data/disklesshome
192.168.1.0/255.255.255.0(rw,sync,no_root_squash,no_subtree_check)


Mon système client de test est donc dans le répertoire
"/data/disklessroot", sauf les sous répertoires de "var" qui sont dans
"/data/disklessvar1" et les répertoires "home" des utilisateurs qui sont
dans "/data/disklesshome".


Le fichier "/etc/fstab" du client (soit "/data/disklessroot/etc/fstab")
contient :
proc /proc proc defaults
0 0
/dev/nfs / nfs defaults,tcp,nfsvers=3
0 1
none /tmp tmpfs defaults
0 2
192.168.1.2:/data/disklessvar1 /var nfs
defaults,tcp,nfsvers=3,nolock 0 2
none /var/run tmpfs defaults
0 2
none /var/tmp tmpfs defaults
0 2
192.168.1.2:/data/disklesshome /home nfs
defaults,tcp,nfsvers=3 0 2
/dev/cdrom /media/cdrom udf,iso9660 user,noauto
0 2



Alors :
Ai-je bon ou pas concernant la conf NFS et le fichier FSTAB du client ?

Pour l'instant, je ne sais pas comment configurer unionfs/aufs dans le
FSTAB du client.
Faut-il, dans le fichier FSTAB du client, que les différents systèmes de
fichiers formant l'union, soit aussi monter (avant) ?


Lorsque je test la configuration ci-dessus, mon système client se lance
correctement, mais reste en console (alors que j'ai bien une interface
graphique d'installée).


Bien cordialement.
-
Vincent FARGET


Sébastien NOBILI a écrit :
Bonjour,

Le vendredi 28 novembre 2014 à 10:24, Vincent Farget a écrit :

Faut-il que j'utilise "unionfs" ou "aufs" pour réunir le montage en "ro"
avec un système de fichier temporaire (tmpfs ??) en "rw" ?




Mettre le contenu de /var en tmpfs risque d'être galère (pas mal de services
modifient ce dossier pendant leur fonctionnement).

Perso je ferais ça :
- partage pour la racine du système en RO
- partage pour /home en RW
- partage pour /var (un sous-dossier par client) en RW

Unionfs (ou aufs) pour fusionner le /var RW avec le reste de l'arborescence.

Seb






--
-
M. FARGET Vincent
Systemes Informatiques et developpements webs


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/
Sylvain L. Sauvage
Le #26325840
Le vendredi 28 novembre 2014, 14:37:10 Vincent Farget a écrit :
Ok.
Créer autant de dossiers/partages NFS de "/var", que de
clients, ne m'arrange pas, mais bon, ...



Soit ils sont sur les clients (en local), soit ils sont sur le
serveur. De toute façon, ils doivent être quelque part.

Tu pourrais affiner ce qu’il y a de vraiment variable dans
/var (p.ex. /var/lib/ doit être commun à tous les systèm es qui
partagent le même / mais /var/log doit être individualisé , etc.)
pour mettre tout ça dans des tmpfs mais je ne suis pas sûr qu e
ça en vaille la chandelle.

Tu peux laisser un seul /var original dans / et monter dessus
un /var en tmpfs et aufs/unionfs. Ça demande de la RAM mais :
1. avec aufs/unionfs, tu n’as que les différences en mé moire,
pas le /var original ;
2. tu as un /var « propre » à chaque redémarrage (c e qui n’est
pas forcément un avantage suivant l’usage).

[…]
/data/disklessvar1


192.168.1.0/255.255.255.0(rw,sync,no_root_squash,no_subtree_check)

Euh, tu auras peut-être envie de limiter l’accès de var_n à
l’IP de la machine n (pour ce que ça vaut comme sécur ité)…

[…]
Alors :
Ai-je bon ou pas concernant la conf NFS et le fichier FSTAB du
client ?



Ça y ressemble.

Pour l'instant, je ne sais pas comment configurer unionfs/aufs
dans le FSTAB du client.



Tu veux faire du aufs/unionfs en plus d’avoir des /var
individuels ? Quel intérêt ?

Faut-il, dans le fichier FSTAB du client, que les différents
systèmes de fichiers formant l'union, soit aussi monter
(avant) ?



D’après ce dont je me souviens, pour fuse.unionfs, les b outs
qui forment le fs final sont unis dans le fstab avec le type
fuse.unionfs et sont montés avant (quand il s’agit de
répertoires ; je ne sais plus si on peut utiliser directement
des périphériques).

Lorsque je test la configuration ci-dessus, mon système client
se lance correctement, mais reste en console (alors que j'ai
bien une interface graphique d'installée).



Ton /var est-il correctement rempli ?
Que disent /var/log/syslog et consorts ?

--
Sylvain Sauvage

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: https://lists.debian.org/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme