Cloner le disque d'un PC HP comportant une partition de restauration

Le
La Bete des Vosges (Francis Chartier)
Bonjour

Un copain me demande un coup de main pour remplacer le disque dur de son
HP dc5100 (un disque 80 Go) par un disque dur plus gros et plus récent.
Son PC fonctionne actuellement sous Windows XP SP2 (32 bits), installé à
la mode HP, càd qu'il n'a pas de CD original et que le disque dur
comporte une partition de restauration non visible simplement et
comportant des utilitaires accessible lors du Boot.

Bien entendu, il n'a a l'époque pas généré le CD de réinstallation, et il
est inenvisageable de tout réinstaller : pas de sauvegardes, des
logiciels/utilitaires installés et configurés au fil du temps par
plusieurs personnes aujourd'hui injoignables, des CD originaux embarqués
par lesdites personnes, etc

En gros deux options : l'idéal serait de réussir à cloner le disque
actuel sur le plus gros, mais je crains d'être embêté par la partition de
restauration qui ne sera pas dupliquée par le clonage, non plus que le
bootloader maison qui permet d'y accéder.
J'ai déjà pratiqué sur du XP et Windows7 avec XXclone et/ou DriveImageXML
mais sur des postes installés de manière classique à partir d'un CD
original, sans partition cachée.

Je crains les problème lors de l'échange des disques durs une fois la
copie effectuée, même si XXClone permet de recréer le MBR, le fichier BCD,
de rendre la partition clonée active et de conserver le Volume ID.


Seconde option si ce n'est pas jouable : ajouter le deuxième disque et y
déplacer des fichiers pour faire de la place sur le disque d'origine que
l'on conserve.

Qu'en pensez-vous ?

--
La Bête des Vosges
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
JP
Le #23960971
pas de sauvegardes, des


logiciels/utilitaires installés et configurés au fil du temps par
plusieurs personnes aujourd'hui injoignables, des CD originaux embarqués
par lesdites personnes, etc...

Bref des logiciels pirates ........ ;>)))


le fichier BCD



Si c'est du Xp, y'a pas

Le secteur de boot et le menu de démarrage peuvent être recrées facilement
avec un cd Windows.

En gros deux options : l'idéal serait de réussir à cloner le disque


actuel sur le plus gros, mais je crains d'être embêté par la partition de
restauration qui ne sera pas dupliquée par le clonage, non plus que le
bootloader maison qui permet d'y accéder.


Et alors quel est le problème ? La partition de restauration HP initiale ne
sert plus a rien ( logiciels exotiques installés ultérieurement ) alors
pourquoi la garder ?

La solution la plus simple est : Partitionnement du nouveau disque avec une
partition pour copier l'os actuel, une autre serait pas mal pour les données
pendant que l'on y est, et une dernière pour sauvegarder la première, bref
pour refaire une nouvelle partition de restauration avec l'utilitaire que
tu va utiliser, que ce soit ghost, acronis ou autre


Seconde option si ce n'est pas jouable : ajouter le deuxième disque et y


déplacer des fichiers pour faire de la place sur le disque d'origine que
l'on conserve.

Et quand le vieux disque est HS tu est dans le caca. D'ailleurs, dans ma
solution précédente une variante est d'utiliser le vieux disque pour
sauvegarder le système et de le garder au chaud dans un tiroir.
La Bete des Vosges (Francis Chartier)
Le #23963681
Le Sun, 13 Nov 2011 11:20:44 +0100, JP a écrit :

pas de sauvegardes, des


logiciels/utilitaires installés et configurés au fil du temps par
plusieurs personnes aujourd'hui injoignables, des CD originaux embarqués
par lesdites personnes, etc...

Bref des logiciels pirates ........ ;>)))



J'en sais rien, peut-être, mais ce n'est pas mon problème : ce sont juste
les conséquences sur l'install qui me posent problème.



le fichier BCD



Si c'est du Xp, y'a pas



Le secteur de boot et le menu de démarrage peuvent être recrées
facilement avec un cd Windows.



A priori XXClone sait faire aussi.


En gros deux options : l'idéal serait de réussir à cloner le disque>



Et alors quel est le problème ? La partition de restauration HP initiale
ne sert plus a rien ( logiciels exotiques installés ultérieurement )
alors pourquoi la garder ?



Je n'ai jamais utilisé ce genre de PC de marque, donc je ne sais pas si
le fait de dupliquer la partition système suffit à obtenir un système
bootable et opérationnel.
J'entends bien qu'on n'aura plus accès aux utilitaires HP de restauration/
réinstallation, mais est-ce que la configuration Windows qui en résultera
sera autonome et fonctionnelle ?


La solution la plus simple est : Partitionnement du nouveau disque avec
une partition pour copier l'os actuel, une autre serait pas mal pour les
données pendant que l'on y est, et une dernière pour sauvegarder la
première, bref pour refaire une nouvelle partition de restauration avec
l'utilitaire que tu va utiliser, que ce soit ghost, acronis ou autre



La sauvegarde se fera sur un disque externe, pas sur le même disque.
Enfin, c'est ce qui est prévu, si l'utilisateur se motive, ce qui n'est
pas gagné. :)
La deuxième partition pour les données c'est aussi ce que je préconise
mais plutôt si c'est fait dès le départ. Là, il y a tout un historique
d'applications installés avec leurs fichiers de données sur la première
partition. Je préfère ne pas déplacer les données sur une autre partition
pour ne pas risquer de péter un truc qui fonctionne.
Surtout qu'il a sa compta dessus, et des applis métiers qui s'appuient
sur des bases de données, et dont je ne connais pas le mode de
fonctionnement. Je préfère ne pas y toucher.

Merci pour l'avis.


--
La Bête des Vosges
Pierre Maurette
Le #23963781
La Bete des Vosges (Francis Chartier) :
Bonjour

Un copain me demande un coup de main pour remplacer le disque dur de son
HP dc5100 (un disque 80 Go) par un disque dur plus gros et plus récent.
Son PC fonctionne actuellement sous Windows XP SP2 (32 bits), installé à
la mode HP, càd qu'il n'a pas de CD original et que le disque dur
comporte une partition de restauration non visible simplement et
comportant des utilitaires accessible lors du Boot.

Bien entendu, il n'a a l'époque pas généré le CD de réinstallation, et il
est inenvisageable de tout réinstaller : pas de sauvegardes, des
logiciels/utilitaires installés et configurés au fil du temps par
plusieurs personnes aujourd'hui injoignables, des CD originaux embarqués
par lesdites personnes, etc...

En gros deux options : l'idéal serait de réussir à cloner le disque
actuel sur le plus gros, mais je crains d'être embêté par la partition de
restauration qui ne sera pas dupliquée par le clonage, non plus que le
bootloader maison qui permet d'y accéder.
J'ai déjà pratiqué sur du XP et Windows7 avec XXclone et/ou DriveImageXML
mais sur des postes installés de manière classique à partir d'un CD
original, sans partition cachée.

Je crains les problème lors de l'échange des disques durs une fois la
copie effectuée, même si XXClone permet de recréer le MBR, le fichier BCD,
de rendre la partition clonée active et de conserver le Volume ID.


Seconde option si ce n'est pas jouable : ajouter le deuxième disque et y
déplacer des fichiers pour faire de la place sur le disque d'origine que
l'on conserve.

Qu'en pensez-vous ?



Ce cas de figure est en définitive assez classique. Je l'ai fait
récemment "à blanc" avant de mettre en exploitation un portable
(Samsung) et avant de détruire la partition de récupération, ça
fonctionne comme papa dans maman avec Acronis True Image Home 2011,
sans avoir eu à lire la documentation. Néanmoins celle-ci existe, voyez
ici <URL:
http://download2.acronis.com/u/pdf/ATIH2011_userguide_en-US.pdf> au
paragraphe 4.5, plus précisément 4.5.2.

--
Pierre Maurette
D
Le #23967821
Ce cas de figure est en définitive assez classique. Je l'ai fait
récemment "à blanc" avant de mettre en exploitation un portable (Samsung)
et avant de détruire la partition de récupération, ça fonctionne comme
papa dans maman avec Acronis True Image Home 2011, sans avoir eu à lire la
documentation. Néanmoins celle-ci existe, voyez ici <URL:
http://download2.acronis.com/u/pdf/ATIH2011_userguide_en-US.pdf> au
paragraphe 4.5, plus précisément 4.5.2.

--
Pierre Maurette




Bonjour à tous,

J'ai effectué plusieurs fois cette manipulation (changement de disque) en
utilisant Acronis.
Il est payant mais hyper fiable.

- Installer Acronis 2012
- Sauvegarder toutes les partitions (et/ou cloner) sur un DD externe. (il
s'occupe aussi des partitions cachées si elles sont cochées)
- Créer le support de démarrage d'Acronis.
- Déposer l'ancien et poser le nouveau disque (nota: il est toujours
possible de revenir en arrière en remettant l'ancien)
- Démarrer le pc avec le support de démarrage d'Acronis.
- Restaurer toutes les partitions d'un seul coup (Acronis formate et
répartit les volume en proportion de l'ancien état)

Facile, rapide et sûr, l'investissement en vaut la peine (je n'ai pas
d'actions chez Acronis mais par expérience cet outil est fiable)

Cordialement

--

Pierre Maurette
Le #23968501
:
Ce cas de figure est en définitive assez classique. Je l'ai fait
récemment "à blanc" avant de mettre en exploitation un portable (Samsung)
et avant de détruire la partition de récupération, ça fonctionne comme papa
dans maman avec Acronis True Image Home 2011, sans avoir eu à lire la
documentation. Néanmoins celle-ci existe, voyez ici <URL:
http://download2.acronis.com/u/pdf/ATIH2011_userguide_en-US.pdf> au
paragraphe 4.5, plus précisément 4.5.2.

-- Pierre Maurette




Bonjour à tous,

J'ai effectué plusieurs fois cette manipulation (changement de disque) en
utilisant Acronis.
Il est payant mais hyper fiable.



La version 2011 était à une trentraine d'euros l'été dernier, avant la
sortie de la 2012 je suppose. J'ai gardé 2011, d'autant qu'il me semble
qu'elle est moins regardante sur la comptabilité des licences.
Ça vaudrait le coup de tester en profondeur la backup de la maintenance
fourni avec toutes les éditions de Windows 7. Ce qui m'en avait
dissuadé était juste un détail, à savoir l'impossibilité (semble-t-il)
de rentrer dans la sauvegarde ou de la monter pour récupérer juste un
ou quelques fichiers.

- Installer Acronis 2012
- Sauvegarder toutes les partitions (et/ou cloner) sur un DD externe. (il
s'occupe aussi des partitions cachées si elles sont cochées)



Sur 2011 (sans doute l'équivalent avec 2012) vous avez un petit /Switch
to disk mode/ qui se débrouille tout seul. J'ai eu fait /ceinture et
bretelles/ en sauvant le MBR et quelques bricoles à part, mais c'est
inutile.

- Créer le support de démarrage d'Acronis.
- Déposer l'ancien et poser le nouveau disque (nota: il est toujours possible
de revenir en arrière en remettant l'ancien)
- Démarrer le pc avec le support de démarrage d'Acronis.
- Restaurer toutes les partitions d'un seul coup (Acronis formate et répartit
les volume en proportion de l'ancien état)



On peut de plus corriger les tailles, et à la souris qui plus est.
Pour virer la partition de récupération, une fois qu'on est
tranquillisé sur le fait qu'on saura éventuellement la retrouver, j'ai
fait (spécifique Windows 7 à priori):
- Destruction sauvage de la partition de récupération par GParted (Live
CD Ubuntu, choix moyen car met des plombes à booter, mais moins que de
charger et/ou graver un disque GParted).
- Installation d'un MBR Windows clean via l'installateur de Windows 7.
Google -> /windows 7 restaurer MBR/.
- Resizer depuis Windows (diskmgmt.msc).
Il y a sans doute des tas d'alternatives, mais comme ça ça marche. Pour
papoter, remarquons que le principal intérêt de la partition de
récupération est de protéger un utilisateur de base de ses propres
expérimentations par une procédure simple qui peut être décrite dans un
manuel simplifié. Mais ça ne protège en rien de la perte du disque, ce
qui est le danger majeur, même et peut-être surtout lors des premières
semaines d'utilisation. Je remarque également à partir de deux
expériences, c'est à dire en gros rien, les rumeurs de tatouages et
autres impossibilités de se débarrasser ou de reconstruire la partition
de récupération, rumeurs qui occupaient la majorité des réponses
Google, se sont révélées fausses.

Facile, rapide et sûr, l'investissement en vaut la peine (je n'ai pas
d'actions chez Acronis mais par expérience cet outil est fiable)

Cordialement



Cordialement

--
Pierre Maurette
Droger Jean-Paul
Le #23969511
Je remarque
également à partir de deux expériences, c'est à dire en gros rien, les
rumeurs de tatouages et autres impossibilités de se débarrasser ou de
reconstruire la partition de récupération, rumeurs qui occupaient la majorité
des réponses Google, se sont révélées fausses.

Facile, rapide et sûr, l'investissement en vaut la peine (je n'ai pas
d'actions chez Acronis mais par expérience cet outil est fiable)

Cordialement





Bonjour!!

ce d'autant plus que les versions antérieures d'Acronis (mais aussi
Paragon, Ghost, et quelques autres) font ce travail depuis longtemps
sans probmèmes particuliers!!

Pour l'ami Maurette, le tatouage existe chez certains fabricants, pas
toujours et visiblement de moins en moins parmi les ordis récupérés par
mon club d'informatique de l'APF (paralysés de France)! Cela peut
souvent se contourner assez facilement sauf si le bios est spécifique
et tatoué (enfin plus précisément si la CM est spécifique avec un bios
spécifique et que l'on ne trouve pas sur le Net de bios non tatoué pour
la carte).

Bonne soirée à tous.

--
Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger et manama par
wanadoo; to send me directly a mail replace anti with droger and manama
with wanadoo;

La Bete des Vosges (Francis Chartier)
Le #23975091
Le Tue, 15 Nov 2011 18:27:16 +0100, Droger Jean-Paul a écrit :

ce d'autant plus que les versions antérieures d'Acronis (mais aussi
Paragon, Ghost, et quelques autres) font ce travail depuis longtemps
sans probmèmes particuliers!!



Finalement, le clonage a été effectué avec DriveImageXML pour la partie
copie des données et XXClone pour la recréation du MBR, du boot sector et
la copie du boot.ini ainsi que la réplication du VolumeID, après avoir
formatée et rendue active la partition cible en utilisant le manager de
disque d'XP.

Durée de l'opération : 2 heures pour la recopie d'un disque sata de 80G0
plein (sauf les 250 derniers MO...), et 10 minutes pour le chkdsk lors du
premier reboot sur le nouveau disque après échange des cables sata.

Avantage de cette solution : réalisable avec des logiciels gratuits (pour
un usage privé).

Zéro problème au redémarrage.

--
La Bête des Vosges
Laszlo Lebrun
Le #23982611
On 13.11.11 10:16, La Bete des Vosges (Francis Chartier) wrote:
En gros deux options : l'idéal serait de réussir à cloner le disque
actuel sur le plus gros, mais je crains d'être embêté par la partition de
restauration qui ne sera pas dupliquée par le clonage, non plus que le
bootloader maison qui permet d'y accéder.



Telecharge Clonezilla, boote avec, clone tes disques...


--
One computer and three operating systems, not the other way round.
One mobile and two operating systems, not the other way round.
One wife and many hotels, not the other way round ! ;-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme