Cochon corse de Corte(i)

Le
.
Bonsoir

Ne pas rater demain soir à 22h35 sur FR2
l'engraissement des cochons de Caûrse

Question :
Après une telle affaire , l'appellation AOCNC
( Appellation d'Origine de Corte Non Controlée )
peut-elle être encore demandée, crée ou conservée
sur les cochonailles ?


V
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Haricot Mashy-Ass
Le #24787442
. a whateslé :
Bonsoir

Ne pas rater demain soir à 22h35 sur FR2
l'engraissement des cochons de Caûrse

Question :
Après une telle affaire , l'appellation AOCNC
( Appellation d'Origine de Corte Non Controlée )
peut-elle être encore demandée, crée ou conservée
sur les cochonailles ?



90% des cochons corses sont élevés à taiwan et les autres au sri lanka
on les abat en mer et leurs tripes servent à pêcher les derniers thons
rouges
.
Le #24787992
"Haricot Mashy-Ass" k32qnc$shq$
. a whateslé :
Bonsoir



Ne pas rater demain soir à 22h35 sur FR2
l'engraissement des cochons de Caûrse



Question :
Après une telle affaire , l'appellation AOCNC
( Appellation d'Origine de Corte Non Controlée )
peut-elle être encore demandée, crée ou conservée
sur les cochonailles ?



90% des cochons corses sont élevés à taiwan et les autres au sri lanka on
les abat en mer et leurs tripes servent à pêcher les derniers thons rouges




alors..
Asterix, les randonneurs etc ..on nous aurait menti
depuis le début
sur la prolifération insulaire de ces mammiferes omnivores
typés ?

monde cruel

V
NOC


Haricot Mashy-Ass
Le #24788052
. a whateslé :
"Haricot Mashy-Ass" k32qnc$shq$
. a whateslé :
Bonsoir



Ne pas rater demain soir à 22h35 sur FR2
l'engraissement des cochons de Caûrse



Question :
Après une telle affaire , l'appellation AOCNC
( Appellation d'Origine de Corte Non Controlée )
peut-elle être encore demandée, crée ou conservée
sur les cochonailles ?



90% des cochons corses sont élevés à taiwan et les autres au sri lanka on
les abat en mer et leurs tripes servent à pêcher les derniers thons rouges



alors..
Asterix, les randonneurs etc ..on nous aurait menti
depuis le début
sur la prolifération insulaire de ces mammiferes omnivores
typés ?

monde cruel



il en reste une centaine à tout casser alors qu'il en faut des dizaines
de milliers pour fabriquer toute la charcuterie corse vendue aux
continentaux
Boulégan
Le #24788232
"Haricot Mashy-Ass" k340lc$he4$

il en reste une centaine à tout casser alors qu'il en faut des dizaines de
milliers pour fabriquer toute la charcuterie corse vendue aux continentaux




C'est faux, il en reste des milliers et il suffit de sortir des routes
principales pour s'en rendre compte. Ils prolifèrent et la nuit ça devient
dangereux.

Le problème c'est que ce sont souvent des "croisés" (cochon/sanglier) donc
impropres à la fabrication de charcuterie (la viande est trop ferme et juste
bonne pour les civets).

C'est vrai qu'il n'y en a pas assez mais il ne viennent pas de Taiwan,
(là-bas ce sont plutôt les contrefaçon de Vuitons et Rolex, leur spécialité)
mais un peu de partout : Bretagne, Allemagne, Roumanie, Bulgarie.

Ceci dit je pense que c'est plus la méthode de fabrication qui compte, que
la provenance des cochons. 99% des dégustateurs ne font pas la différence.
Il faut vraiment être un expert en cochonnaille pour sentir la différence de
goût entre un lonzo fabriqué avec du cochon élevé en Corse et un autre élevé
ailleurs.

D'ailleurs qu'est-ce que vous croyez, les cochons corses sont nourris avec
le même grain que celui des cochons allemands. Quand à ceux qui gambadent
dans le maquis, je vous l'ai dit ce sont la plupart du temps des croisés
inutilisables.
Marc-Antoine
Le #24788402
Je réponds à Boulégan qui a écrit
"Haricot Mashy-Ass" k340lc$he4$

il en reste une centaine à tout casser alors qu'il en faut des dizaines de
milliers pour fabriquer toute la charcuterie corse vendue aux continentaux




C'est faux, il en reste des milliers et il suffit de sortir des routes
principales pour s'en rendre compte. Ils prolifèrent et la nuit ça devient
dangereux.

Le problème c'est que ce sont souvent des "croisés" (cochon/sanglier) donc
impropres à la fabrication de charcuterie (la viande est trop ferme et juste
bonne pour les civets).

C'est vrai qu'il n'y en a pas assez mais il ne viennent pas de Taiwan,
(là-bas ce sont plutôt les contrefaçon de Vuitons et Rolex, leur spécialité)
mais un peu de partout : Bretagne, Allemagne, Roumanie, Bulgarie.


Pour une grande partie en effet ils vienne de Bretagne, Belgique et
Pays-Bas, et d'Europe de l'est pour une autre, mais de Taïwan et Sri
Lanka ? doit bien y avoir quelques clandestins ...

Ceci dit je pense que c'est plus la méthode de fabrication qui compte, que la
provenance des cochons. 99% des dégustateurs ne font pas la différence. Il
faut vraiment être un expert en cochonnaille pour sentir la différence de
goût entre un lonzo fabriqué avec du cochon élevé en Corse et un autre élevé
ailleurs.


J'ai parfois l'occasion d'en manger sachant qu'elle n'est pas un pur
produit corse et je l'a trouve parfois excellente en effet.
Mais pour autant il n'y a pas que la méthode de fabrication, qui
compte, pour une grande partie de ce qui fait la qualité de la
charcuterie corse c'est la façon dont les cochons sont élevés (en plein
air) et leur alimentation (châtaignes glands etc...). D'ailleurs si la
région "Castagniccia" (châtaigneraie) est réputée pour sa charcuterie
il doit y avoir une raison.
A voir :
http://www.corsematin.com/video/Ucciani,+terre+d'%C3%A9l%C3%A9vage+du+vrai+cochon+corse/iLyROoafZtO6
Ca existe, pas assez mais ça existe.

Cela dit bientôt on pourra donc voir sur les étals de l'île de beauté
de la vrai charcuterie Corse :
http://www.corsematin.com/article/ajaccio/la-charcuterie-corse-decroche-enfin-lappellation-dorigine-controlee.601989.html

.
Le #24788392
"Boulégan" 50559bbf$0$2009$

"Haricot Mashy-Ass" k340lc$he4$

il en reste une centaine à tout casser alors qu'il en faut des dizaines
de milliers pour fabriquer toute la charcuterie corse vendue aux
continentaux




C'est faux, il en reste des milliers et il suffit de sortir des routes
principales pour s'en rendre compte. Ils prolifèrent et la nuit ça devient
dangereux.



Existe-t-il un recensement insee?


Le problème c'est que ce sont souvent des "croisés" (cochon/sanglier) donc
impropres à la fabrication de charcuterie (la viande est trop ferme et
juste bonne pour les civets).

C'est vrai qu'il n'y en a pas assez mais il ne viennent pas de Taiwan,
(là-bas ce sont plutôt les contrefaçon de Vuitons et Rolex, leur
spécialité) mais un peu de partout : Bretagne, Allemagne, Roumanie,
Bulgarie.

Ceci dit je pense que c'est plus la méthode de fabrication qui compte, que
la provenance des cochons. 99% des dégustateurs ne font pas la différence.
Il faut vraiment être un expert en cochonnaille pour sentir la différence
de goût entre un lonzo fabriqué avec du cochon élevé en Corse et un autre
élevé ailleurs.



D'ailleurs qu'est-ce que vous croyez, les cochons corses sont nourris avec
le même grain que celui des cochons allemands.



ce soir il dévoilent leur secret de fabrication
ils rajoutent du "jojo"


Quand à ceux qui gambadent
dans le maquis, je vous l'ai dit ce sont la plupart du temps des croisés
inutilisables.


si on ne peut pas les ouvrir
autant les condamner


V

©
Le #24788552
"."
Bonsoir

Ne pas rater demain soir à 22h35 sur FR2
l'engraissement des cochons de Caûrse

Question :
Après une telle affaire , l'appellation AOCNC
( Appellation d'Origine de Corte Non Controlée )
peut-elle être encore demandée, crée ou conservée
sur les cochonailles ?


V




Ils ne cachent pas qu'il serait impossible de fournir tous les estivants en
saucissons pur "corse" ...

D'ailleurs quand on leur pose la question ça les fait sourire.

--
DTC
Haricot Mashy-Ass
Le #24789092
Boulégan a whateslé :

il en reste une centaine à tout casser alors qu'il en faut des dizaines de
milliers pour fabriquer toute la charcuterie corse vendue aux continentaux


C'est faux, il en reste des milliers et il suffit de sortir des routes
principales pour s'en rendre compte. Ils prolifèrent et la nuit ça devient
dangereux.



ce sont des cochons sans papiers lâchés par les bateaux chinois
directement sur les plages corses dans la plaine d'aleria jusqu'à porto
vecchio

Le problème c'est que ce sont souvent des "croisés" (cochon/sanglier) donc
impropres à la fabrication de charcuterie (la viande est trop ferme et juste
bonne pour les civets).



les croisés ne sont pas des cochons et ils étaient en palestine sous
louis ix

C'est vrai qu'il n'y en a pas assez mais il ne viennent pas de Taiwan,
(là-bas ce sont plutôt les contrefaçon de Vuitons et Rolex, leur spécialité)



les cochons de taiwan ont l'estomac bourré de rolex et de vuitton comme
ça d'une pierre deux coups

mais un peu de partout : Bretagne, Allemagne, Roumanie, Bulgarie



même d'arabie saoudite paraît-il

Ceci dit je pense que c'est plus la méthode de fabrication qui compte, que la
provenance des cochons. 99% des dégustateurs ne font pas la différence.



autant donner de la confiture aux cochons

Il faut vraiment être un expert en cochonnaille pour sentir la différence de
goût entre un lonzo fabriqué avec du cochon élevé en Corse et un autre élevé
ailleurs



et nourri aux farines de poisson bien entendu ainsi qu'aux carcasses
retraitées dans les abattoirs du monde entier alors que le cochon corse
ne bouffe que des châtaignes et des glands de chêne vert

D'ailleurs qu'est-ce que vous croyez, les cochons corses sont nourris avec le
même grain que celui des cochons allemands.



bien sûr que non les cochons allemands bouffent les grains et après il
n'y en a plus pour les corses

Quand à ceux qui gambadent dans
le maquis, je vous l'ai dit ce sont la plupart du temps des croisés
inutilisables.



les guerres de religion se sont déplacées ternez-vous au courant de
l'actu merde
Publicité
Poster une réponse
Anonyme