Code source d'un viewer d'images GIF ?

Le
Zeldus
Bonjour,

Je suis à la recherche d'un code source complet en C qui permet de visionner
des images GIF. J'ai fait des recherches sous Google mais rien trouvé dans
ce langage.

Je précise que ce serait pour une adaptation sur Amiga 68K.

Par avance, merci

Pierre
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Alexandre Bacquart
Le #19636681
Zeldus wrote:
Bonjour,

Je suis à la recherche d'un code source complet en C qui permet de
visionner des images GIF. J'ai fait des recherches sous Google mais rien
trouvé dans ce langage.



Si tu ne trouves vraiment rien, je peux toujours te fournir une
implémentation de mon propre cru pour décompresser des GIF en mémoire.

L'interface se présente sous la forme de 3 fonctions
Gif_GetDescription(), Gif_GetNextImage() et Gif_Decompress() (ça permet
également de lire des GIF animés) que j'ai utilisé tel quel pour un
outil industriel d'animation (propriétaire, mais les gif.cpp + gif.h
sont libres car je les ai codé il y a bien longtemps, hors du cadre de
mon travail, je n'ai retouché que pour supporter GIF89a et ça a très
bien fonctionné à l'usage).

Pour information, ce n'est pas du C++, mais bien du C. Même si ce n'est
pas strictement portable (l'outil tournait uniquement sous Windows),
rien de bien méchant à porter en soi, juste quelques bêtises comme
remplacer des U8 par des uint8_t, ce qui ne devrait pas poser de
problèmes pour un bon vieux 68000.

Ce n'est pas un viewer que je te propose, mais ça décompresse les images
en mémoire (format 8 bits indexé), à toi ensuite d'en faire ce que tu veux.

C'est basé sur cette spécification :

http://www.w3.org/Graphics/GIF/spec-gif89a.txt

Je ne sais pas s'il y a des sources disponibles sur le net puisque le
format de Compuserve est longtemps resté propriétaire (PNG est une bien
meilleure alternative), mais il semble (à confirmer) qu'il soit
maintenant ouvert.

Tu peux me contacter par mail.


--
Alex
Zeldus
Le #19647641
"Alexandre Bacquart" news:4a43a67f$0$31118$

Merci beaucoup pour ta proposition, effectivement, le format GIF est devenu
libre de droits depuis quelques années, les brevets étant arrivés à
échéance, ce qui explique peut etre le peu de code source qu'on trouve sur
le web à ce sujet.

Je te contacte par email, bonne journée,

Pierre
espie
Le #19648251
In article Zeldus

"Alexandre Bacquart" news:4a43a67f$0$31118$

Merci beaucoup pour ta proposition, effectivement, le format GIF est devenu
libre de droits depuis quelques années, les brevets étant arrivés à
échéance, ce qui explique peut etre le peu de code source qu'on trouve sur
le web à ce sujet.



Il n'y a pas besoin de beaucoup de code source a ce sujet, celui qu'on
trouve fonctionne...

Beaucoup de soft aujourd'hui utilisent la libungif, d'ESR
http://sourceforge.net/projects/libungif/
Celle-ci est sous une licence de type BSD, tu peux en faire ce que tu
veux.
Xavier Roche
Le #19648431
Alexandre Bacquart a écrit :
Je ne sais pas s'il y a des sources disponibles sur le net puisque le
format de Compuserve est longtemps resté propriétaire (PNG est une bien
meilleure alternative), mais il semble (à confirmer) qu'il soit
maintenant ouvert.



Oui, le pseudo-brevet sur le GIF a expiré. (la validité du brevet était
fortement sujette à caution, et évidemment à plus forte raison en Europe
où les brevets logiciels sont en théorie illégaux)
Zeldus
Le #19648511
"Xavier Roche" news:h24r6n$tju$
Alexandre Bacquart a écrit :
Je ne sais pas s'il y a des sources disponibles sur le net puisque le
format de Compuserve est longtemps resté propriétaire (PNG est une bien
meilleure alternative), mais il semble (à confirmer) qu'il soit
maintenant ouvert.



Oui, le pseudo-brevet sur le GIF a expiré. (la validité du brevet était
fortement sujette à caution, et évidemment à plus forte raison en Europe
où les brevets logiciels sont en théorie illégaux)




Merci à Marc pour le lien qu'il a fourni, je vais commencer à travailler sur
ça.

Sinon, je crois me souvenir qu'il avait eu un débat en Europe sur les
brevets logiciels, mais comment ça se passe ? Beaucoup de logiciels sont
propriétaires comme Photoshop, Windows et d'autres, même s'il n'y a pas de
brevets dessus, ces logiciels sont protégés par le copyright et la propriété
intellectuelle, non ?

Merci de tes éclaircissements,

Pierre
Xavier Roche
Le #19648581
Zeldus a écrit :
Sinon, je crois me souvenir qu'il avait eu un débat en Europe sur les
brevets logiciels, mais comment ça se passe ?



Pour résumer, les brevets logiciels sont illégaux en Europe. En théorie.
En pratique, l'office des brevets accepte, moyennant finance, de
brevetter à peu près n'importe quoi. (On pourrait objecter que le fait
d'accepter ou non un brevet rapporte la même chose, ce qui est vrai,
mais dans les faits le fait d'accepter n'importe quoi a fait exploser le
nombre de demandes par un effet "d'appel d'air", et donc, des recettes).

La situation est que 30,000 brevets logiciels, la plupart triviaux, ont
été illégalement acceptés en Europe.

Cette situation est scandaleuse, mais aucun contrôle sérieux n'a jamais
été imposé sur les différents offices, y compris sur l'EPO (Office
Européen des Brevets, "European Patent Office"), et donc, pourquoi se
gêner quand on ne risque rien ?

Le souci, c'est que la validité de ces brevets est tout de même
discutable. Il y a certes une présomption de culpabilité en cas de
violation de brevet (même abusivement accordé), ce qui permet
d'organiser le racket de nombre de sociétés du secteur (qui préfèrent en
général payer discrètement à l'amiable que d'alimenter des avocats
pendant dix ans), mais il est toujours possible d'attaquer un brevet,
moyennant moult avocats et finances solides, évidemment.

Pour cette raison, les lobbies des brevets (EPO en tête, cabinets
parasites en propriété intellectuelle, etc.) ont tenté de légaliser ces
pratiques illégales en passant par le parlement européen -- en vain:
c'était la fameuse "bataille des brevets logiciels" à Bruxelles,
jusqu'en 2005.

Cependant, c'est désormais le statu-quo qui prime: les pratiques
illégales continuent, et l'EPO tente désormais de pousser la
légalisation des brevets logiciels par des accords bilatéraux avec
l'office américain (USPTO, qui est un peu le "Al Capone" des offices des
brevets sur le plan mondial)

Beaucoup de logiciels sont
propriétaires comme Photoshop, Windows et d'autres, même s'il n'y a pas
de brevets dessus, ces logiciels sont protégés par le copyright et la
propriété intellectuelle, non ?



Absolument. Le copyright suffit amplement. Le brevet n'est utile que
pour les sociétés qui n'innovent plus, et veulent entraver légalement la
concurrence.

A la base, le brevet est -de fait- une "exception" au principe de libre
concurrence. En pratique, il est devenu une arme anti-concurrentielle
dans le domaine du logiciel pour de grosses sociétés, et une arme de
racket pour des cabinets d'avocats.

Mais en fait, le principal souci avec les brevets, c'est que l'écrasante
majorité de ce qui est déposé est totalement trivial.

Voici une lecture fort intéressante qui résume la situation, de Philip
Karn (Bell labs.) dont je conseille la lecture à tous:


Nota: je fais suivre sur le groupe fr.soc.internet, où cette discussion
est un peu plus en charte que sur fr.comp.lang.c ou sur fr.comp.sys.amiga.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme