Le cogneur Leymergie

Le
Dr Hope
Selon une main courante déposée dans un commissariat parisien, William
Leymergie aurait tenté d¹étrangler un de ses chroniqueurs. Les syndicats
montent au créneau et dénoncent cette violence.
« Il faut que la direction prenne des mesures pouvant aller jusqu'au
licenciement », a expliqué Jean Jacques Cordival, Président du syndicat CGC
média. « Ce n'est pas la première fois qu'un tel incident se produit. Š
Cette fois ça suffit ! Il faut que la direction prenne des mesures pouvant
aller jusqu'au licenciement, mais dans l'immédiat il doit être suspendu de
ses fonctions et de l'antenne. »
Enfin, le SNJ (syndicat national des journalistes) juge ce comportement
indigne du service public. « Cela fait des années qu'on a des plaintes, que
des salariés arrivent dans nos bureaux en pleurs, qu'ils subissent des
pressions. Cet homme devient excessivement violent. Il n'est pas digne du
service public car l'image qu'il en donne est proprement scandaleuse ».
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
zarak
Le #10543021
D'après une autre source très sérieuse, le chroniqueur n'aurait pas été
d'accord avec Leymergie sur la question du réchauffement climatique.
Ce dernier aurait alors tenté de lui trancher la tête avec un sabre trouvé
dans un débarras du plateau. Se prenant un double mawashi-geri et un
high-kick dans les gencives, Leymergie, voyant son sang gicler, aurait
alors mordu le bras du chroniqueur en lui arrachant un gros morceau de
chair et en hurlant. Désirant récupérer son morceau de bras, le chroniqueur
l'aurait poursuivi dans les couloirs de la direction. Leymergie, qui venait
de rentrer d'un voyage dans les Carpates et avait avalé dans l'avion un
mélange de Tranxène, de Zooloft et d'alcool à brûler, a été stoppé par
un groupe de quinze personne alors qu'il s'apprêtait plastiquer le bâtiment
avec du C4.

On n'en sait pas plus sur le moment.
tking
Le #10542701
Dr Hope a formulé la demande :
Selon une main courante déposée dans un commissariat parisien, William
Leymergie aurait tenté d¹étrangler un de ses chroniqueurs. Les syndicats
montent au créneau et dénoncent cette violence.




Avec le crash de cet avion dans la ville de Tixkokob du coté de Mexico,
avion qui transportait 3,3 tonnes de cocaïne, c'est toute la planète
Show Biz qui devient borderline et sur FarceTélévision, l'absence de
quelques lignes blanches avant chaque émission a déjà des effets sur
l'humeur des petites embarcations à moteurs.
Pierre Maurette
Le #10542641
Dr Hope, le 27/09/2007 a écrit :
Selon une main courante déposée dans un commissariat parisien, William
Leymergie



Leymergie est renouvelable.

--
Pierre Maurette
Stéphane
Le #10542581
"zarak" news:46fb8eef$0$26127$:

D'après une autre source très sérieuse, le chroniqueur n'aurait pas
été d'accord avec Leymergie sur la question du réchauffement
climatique. Ce dernier aurait alors tenté de lui trancher la tête avec
un sabre trouvé dans un débarras du plateau. Se prenant un double
mawashi-geri et un high-kick dans les gencives, Leymergie, voyant son
sang gicler, aurait alors mordu le bras du chroniqueur en lui
arrachant un gros morceau de chair et en hurlant. Désirant récupérer
son morceau de bras, le chroniqueur l'aurait poursuivi dans les
couloirs de la direction. Leymergie, qui venait de rentrer d'un voyage
dans les Carpates et avait avalé dans l'avion un mélange de Tranxène,
de Zooloft et d'alcool à brûler, a été stoppé par un groupe de quinze
personne alors qu'il s'apprêtait plastiquer le bâtiment avec du C4.

On n'en sait pas plus sur le moment.



C'est dommage, ça partait bien... :-)
zarak
Le #10542541
> C'est dommage, ça partait bien... :-)



C'était en fait le teaser du nouveau slash-movie à la française
qui va sortir très prochainement :
Présentator, épisode I : Bloody Public Service.

Vivement la suite...
Cal
Le #10542021
"Dr Hope" C321506E.8046B%
Selon une main courante déposée dans un commissariat parisien, William
Leymergie aurait tenté d¹étrangler un de ses chroniqueurs.




à part une histoire de miches, on voit pas trop...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme