Comment faire des doubles expositions ..

Le
pf
avec un numérique. Avec mon vieux Nikkormat je savais faire !
Merci d'avance.Phil
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
isocline
Le #21633941
"pf" a écrit dans le message de
news:
avec un numérique. Avec mon vieux Nikkormat je savais faire !
Merci d'avance.Phil




Il me semble que le plus simple en numérique, c'est de
prendre 2 photos à suivre et de les assembler dans un
logiciel de traitement photo.
Pour qq'un qui tient absolument à réaliser l'effet à la prise
de vue; le Nikon D300 permet de faire 2 à 10 suripressions
et permet de régler le % d'exposition dévolu à chacune.

PS. Chez moi le D300 a été le successeur du Nikkormat FTN ;)
Jean-Pierre Roche
Le #21637241
Le 26/04/2010 18:17, pf a écrit :
avec un numérique. Avec mon vieux Nikkormat je savais faire !



Bon nombre d'appareils offrent cette fonction.
On peut toujours (sur pied) faire plusieurs photos et les
réunir ensuite en une seule dans un logiciel. Dans pas mal
de cas où je faisais une double expo en argentique, je n'en
fais plus qu'une et j'effectue des corrections locales. La
dynamique des capteurs actuels (en raw) est assez
impressionnante...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
delestaque
Le #21638351
Jean-Pierre Roche wrote:
Le 26/04/2010 18:17, pf a écrit :
avec un numérique. Avec mon vieux Nikkormat je savais faire !



Bon nombre d'appareils offrent cette fonction.
On peut toujours (sur pied) faire plusieurs photos et les
réunir ensuite en une seule dans un logiciel. Dans pas mal
de cas où je faisais une double expo en argentique, je n'en
fais plus qu'une et j'effectue des corrections locales. La
dynamique des capteurs actuels (en raw) est assez
impressionnante...




frnachement, la surimpression en argentique c'est : sortira ce qu'il pourra,
au petit bonheur la chance, a part en banc titre.
Quand on a comme maintenant tous les moyens les plus fabuleux, non
destructifs, visibles immediatement, mofifiables à l'oeil en temps réél,
tous les paramètres possibles et imaginables, de fusion, de proportion,
etc...
je me demande ce qu'on peut regretter d'un Nikkormat , que j'ai eu
d'ailleurs un " EL "
--
--
Ricco
Jean-Pierre Roche
Le #21638511
Le 27/04/2010 11:11, delestaque a écrit :

frnachement, la surimpression en argentique c'est : sortira ce qu'il pourra,
au petit bonheur la chance, a part en banc titre.



Non : ça dépend du type de prise de vue que tu faisais. J'en
ai fait des quantités (soit au 24X36 soit à la chambre) et
c'était pas pour les mettre à la poubelle ;-)

Quand on a comme maintenant tous les moyens les plus fabuleux, non
destructifs, visibles immediatement, mofifiables à l'oeil en temps réél,
tous les paramètres possibles et imaginables, de fusion, de proportion,
etc...



Ah c'est sûr que c'est moins acrobatique !

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
delestaque
Le #21639421
Jean-Pierre Roche wrote:
Le 27/04/2010 11:11, delestaque a écrit :

frnachement, la surimpression en argentique c'est : sortira ce qu'il
pourra, au petit bonheur la chance, a part en banc titre.



Non : ça dépend du type de prise de vue que tu faisais. J'en
ai fait des quantités (soit au 24X36 soit à la chambre) et
c'était pas pour les mettre à la poubelle ;-)



a la chambre, c'est pas du tout pareil, c'est comme tout, il faut maîtriser,
à la chambre, tu as des possibilités de placement plus précises et ce que je
voulais dire, c'est l'improvisation qui est hasardeuse, si ton truc est bien
au point, bien sûr ça va marcher.

Quand on a comme maintenant tous les moyens les plus fabuleux, non
destructifs, visibles immediatement, mofifiables à l'oeil en temps
réél, tous les paramètres possibles et imaginables, de fusion, de
proportion, etc...



Ah c'est sûr que c'est moins acrobatique !



et parfois tentant d'en faire un peu trop :=)
mais dans l'ensemble, je suis d'accord avec toi.

--
--
Ricco
Ofnuts
Le #21641411
On 27/04/2010 11:11, delestaque wrote:
Jean-Pierre Roche wrote:
Le 26/04/2010 18:17, pf a écrit :
avec un numérique. Avec mon vieux Nikkormat je savais faire !



Bon nombre d'appareils offrent cette fonction.
On peut toujours (sur pied) faire plusieurs photos et les
réunir ensuite en une seule dans un logiciel. Dans pas mal
de cas où je faisais une double expo en argentique, je n'en
fais plus qu'une et j'effectue des corrections locales. La
dynamique des capteurs actuels (en raw) est assez
impressionnante...




frnachement, la surimpression en argentique c'est : sortira ce qu'il pourra,
au petit bonheur la chance, a part en banc titre.
Quand on a comme maintenant tous les moyens les plus fabuleux, non
destructifs, visibles immediatement, mofifiables à l'oeil en temps réél,
tous les paramètres possibles et imaginables, de fusion, de proportion,
etc...



Je suppose qu'on peut faire de l'expo multiple au labo en mettant un
papier sous l'agrandisseur et en faisant se succéder des négatifs dans
le passe-vues (en changeant le facteur d'agrandissement, en plus), non?
Pas aussi simple que photoshop, mais sans doute moins la roulette que
l'expo multiple dans l'appareil?

--
Bertrand
Jean-Pierre Roche
Le #21641471
Le 27/04/2010 18:00, Ofnuts a écrit :

Je suppose qu'on peut faire de l'expo multiple au labo en mettant un
papier sous l'agrandisseur et en faisant se succéder des négatifs dans
le passe-vues (en changeant le facteur d'agrandissement, en plus), non?
Pas aussi simple que photoshop, mais sans doute moins la roulette que
l'expo multiple dans l'appareil?



Sauf qu'en photo pro on fournit le plus souvent un Ekta...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
delestaque
Le #21642051
Ofnuts wrote:


Je suppose qu'on peut faire de l'expo multiple au labo en mettant un
papier sous l'agrandisseur et en faisant se succéder des négatifs dans
le passe-vues (en changeant le facteur d'agrandissement, en plus),
non? Pas aussi simple que photoshop, mais sans doute moins la
roulette que l'expo multiple dans l'appareil?



Bien sûr on peut et on le faisait souvent, par exemple quand on devait
mettre un texte en noir sur un tirage, là, double expo, on peut le faire
avec tout, papier n&b, papier inversible, papier couleur, la différence , en
papier inversible ce qu'on expose deux fois devient plus clair et vice versa
pour le papier pour négatifs couleurs.
Ce qui se fait en prise de vue se fait en labo, c'este exactement pareil, le
sujet etant le document , négatif, dia, dans le passe vue ou en contact, ou
à la Man Ray, posé sur la feuille.

--
--
Ricco
Publicité
Poster une réponse
Anonyme