comment mesurer la mumière avec un flachmètre

Le
thierry
Bonjour,

lorsque l'on fait des photos en studios, on doit utiliser un
flachmètre. Il y a deux types de mesures: en lumière directe et en
lumière incidente. Le problème, c'est que je ne sais pas comment
utiliser le flachmètre dans ce chacun des deux cas. Quand dois je mettre
la boule devant le cellule de mesure?
Est ce que je dois me mettre près de l'appareil photo ou bien près du
modèle?


Cordialement
Thierry
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Fabigars
Le #1797623
thierry a utilisé son clavier pour écrire :
Bonjour,

lorsque l'on fait des photos en studios, on doit utiliser un
flachmètre. Il y a deux types de mesures: en lumière directe et en
lumière incidente. Le problème, c'est que je ne sais pas comment
utiliser le flachmètre dans ce chacun des deux cas. Quand dois je mettre
la boule devant le cellule de mesure?
Est ce que je dois me mettre près de l'appareil photo ou bien près du
modèle?


Cordialement
Thierry


Bonjour,
Quand tu prends la lumière sur le sujet, flashmètre collé au visage du
sujet pour un portrait, tu dois mettre la demi-sphère sur le capteur.
Pour calculer comme une cellule d'appareil classique, tu mets le
flashmètre au niveau de l'appareil dirigé vers le sujet sans la demi-
sphère (moins précis).

A+
Fabigars

Daniel Rocha
Le #1797621
thierry wrote:

B'jour !

(...) Quand dois je
mettre la boule devant le cellule de mesure?
Est ce que je dois me mettre près de l'appareil photo ou bien près du
modèle?


Quand tu mets la demisphère sur la cellule tu fais une mesure incidente.
Donc tu mesures la lumière qui atteint le sujet, et non pas celle qui est
réfléchie.

--
<> Daniel Rocha | Photographie <>
http://www.monochromatique.com

Fernand Naudin
Le #1797619
"Daniel Rocha" f36hgn$21ul$
thierry wrote:

B'jour !

(...) Quand dois je
mettre la boule devant le cellule de mesure?
Est ce que je dois me mettre près de l'appareil photo ou bien près du
modèle?


Quand tu mets la demisphère sur la cellule tu fais une mesure incidente.
Donc tu mesures la lumière qui atteint le sujet, et non pas celle qui est
réfléchie.


Autrement dit tu diriges la cellule vers la source lumineuse.




--
<> Daniel Rocha | Photographie <>
http://www.monochromatique.com




Vincent Becker
Le #1797616

Autrement dit tu diriges la cellule vers la source lumineuse.


J'aurais plutôt tendance à dire que dans ce cas il faut diriger la
cellule vers l'appareil pour tenir compte de l'orientation du sujet par
rapport à la source lumineuse.

--
Vincent Becker
Photographies et appareils anciens - Photography and classic cameras

Daniel Rocha
Le #1797605
Fernand Naudin wrote:
Quand tu mets la demisphère sur la cellule tu fais une mesure
incidente. Donc tu mesures la lumière qui atteint le sujet, et non
pas celle qui est réfléchie.


Autrement dit tu diriges la cellule vers la source lumineuse.


Non. La demisphère vers toi. Pour un portrait de face, tu mets la
cellule le dos de la cellule devant le nez du modèle.

--
<> Daniel Rocha | Photographie <>
http://www.monochromatique.com


Ricco
Le #1797601

Fernand Naudin wrote:
Quand tu mets la demisphère sur la cellule tu fais une mesure
incidente. Donc tu mesures la lumière qui atteint le sujet, et non
pas celle qui est réfléchie.


Autrement dit tu diriges la cellule vers la source lumineuse.


Non. La demisphère vers toi. Pour un portrait de face, tu mets la
cellule le dos de la cellule devant le nez du modèle.


mais en général on se ballade un peu avec le flashmètre aussi, ça rafraîchi
et ça permet de vérifier la répartition de la lumière, de plus, ça fait très
pro :=)

--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr



Daniel Rocha
Le #1797598
Ricco wrote:
mais en général on se ballade un peu avec le flashmètre aussi, ça
rafraîchi et ça permet de vérifier la répartition de la lumière, de
plus, ça fait très pro :=)


On peut se ballader avec, mesurer la lumière ambiante dans une
grande pièce comme un musée par exemple :)

--
<> Daniel Rocha | Photographie <>
http://www.monochromatique.com

Claudio Bonavolta
Le #1797594
Bonjour,

lorsque l'on fait des photos en studios, on doit utiliser un
flachmètre. Il y a deux types de mesures: en lumière directe et en
lumière incidente. Le problème, c'est que je ne sais pas comment
utiliser le flachmètre dans ce chacun des deux cas. Quand dois je mettre
la boule devant le cellule de mesure?
Est ce que je dois me mettre près de l'appareil photo ou bien près du
modèle?


Cordialement
Thierry


Les petits copains t'ont expliqué comment fonctionne un flashmètre mais,
comme on est sur frp.*numerique*, une petite remarque perso:
"Lorsque l'on fait des photos en studio, on ne doit pas
*obligatoirement* utiliser un flashmètre".

Il est très facile de faire les réglages par quelques essais: la
visualisation, l'histogramme ou le "clipping" des hautes lumières
permettent de s'assurer de l'exposition tant en quantité (=remplacement
du flashmètre) qu'en qualité (=remplacement du bon vieux dos Polaroid
cher aux argentiques et bien plus précis que les lampes-pilotes).

Perso, et probablement aussi parce que je suis une pince en studio, je
ne fais pas de studio sans un numérique pour ajuster l'éclairage, même
quand je shoote en argentique.

Claudio Bonavolta
http://www.bonavolta.ch

Tallguy
Le #1797587
"Daniel Rocha" f36hgn$21ul$
thierry wrote:

B'jour !

(...) Quand dois je
mettre la boule devant le cellule de mesure?
Est ce que je dois me mettre près de l'appareil photo ou bien près du
modèle?
Quand tu mets la demisphère sur la cellule tu fais une mesure incidente.

Donc tu mesures la lumière qui atteint le sujet, et non pas celle qui est
réfléchie.


Autrement dit tu diriges la cellule vers la source lumineuse.



Ben non...
Si tu fais un effet, décrochage cheveux ou
épaules, il sera sur ex, tu ne dois pas calculer
ton expo ainsi. Dans presque (presque) tous les
cas c'est la boule tournée vers l'objectif
la cellule au plus proche du sujet.
Se souvenir que c'est la lumière que reçoit
le sujet (compte-tenu éventuellement de son coefficient
de réflexion) qui détermine l'exposition. Ensuite
tu peux photographier à 1 m ou 1 km, ça ne change rien.
Cordialement


--
tallguy
www.cordelier.eu



LG
Le #1797572

Perso, et probablement aussi parce que je suis une pince en studio, je ne
fais pas de studio sans un numérique pour ajuster l'éclairage, même quand
je shoote en argentique.

Il est vrais qu'un numérique est idéal pour visionner une première
"jetée", mais rien de tel que la preuve du pola pour une belle dia à la
chambre. Question de vérif à iso et position égale.
Lg


Publicité
Poster une réponse
Anonyme