COmment se défendre d'un voisin voulant le silence total ?

Le
Nobody
Bonjour,

Nous sommes une famille avec 3 enfants (de 10, 8 et 2 ans) habitant dans
un immeuble neuf (2002). Notre voisin du dessous se plaint de nuisances
sonores de notre part, soit disant insupportables (bruits de pas
principalement). Par souci de conciliation nous avons bien sûr fait des
efforts pour éviter les nuisances anormales (nous sommes déchaussés chez
nous, etc.).

Malgré tous nos efforts, notre voisin, âgé, semble attendre de fait une
seule chose, le silence total, et nous menace de poursuites. Dans ces
courriers, il cite des faits qui sont soit très exagérés, soit
complètement faux. Malheureusement, notre voisin semble être
complètement sorti du rationel, et semble prêt à tout pour nous causer
des ennuis. Cela frise même le harcèlement, notamment envers notre
nounou, régulièrement importunée alors que nos enfants jouent
tranquillement et sans excès.

Nous pouvons comprendre qu'ayant 3 enfants en bas âge nous puissions
faire du bruit, mais ne pensons pas causer de trouble anormal de
voisinage, notamment compte tenu de l'isolation acoustique de
l'immeuble, qui est tout à fait correcte, et a été vérifiée juste après
la livraison de l'immeuble (à la demande du même voisin )

Avz-vous des conseils pour nous défendre d'un tel voisin, nous menaçant
de poursuites et n'hésitant pas à mentir (car il n'y a pas d'autre mot)
? A la lecture de ces lettre on pourrait croire que nous sommes une
bande de sauvages qui faisons des orgies tous les soirs Comment
apporter la preuve que ces allégations sont fausses ? COmment nous
défendre efficacement d'un tel comportement ?

Merci par avance de votre aide.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Séb.
Le #15626391
Nobody a écrit :
Bonjour,

Nous sommes une famille avec 3 enfants (de 10, 8 et 2 ans) habitant dan s
un immeuble neuf (2002). Notre voisin du dessous se plaint de nuisance s
sonores de notre part, soit disant insupportables (bruits de pas
principalement). Par souci de conciliation nous avons bien sûr fait d es
efforts pour éviter les nuisances anormales (nous sommes déchaussé s chez
nous, etc.).

Malgré tous nos efforts, notre voisin, âgé, semble attendre de fa it une
seule chose, le silence total, et nous menace de poursuites. Dans ces
courriers, il cite des faits qui sont soit très exagérés, soit
complètement faux. Malheureusement, notre voisin semble être
complètement sorti du rationel, et semble prêt à tout pour nous c auser
des ennuis. Cela frise même le harcèlement, notamment envers notre
nounou, régulièrement importunée alors que nos enfants jouent
tranquillement et sans excès.

Nous pouvons comprendre qu'ayant 3 enfants en bas âge nous puissions
faire du bruit, mais ne pensons pas causer de trouble anormal de
voisinage, notamment compte tenu de l'isolation acoustique de
l'immeuble, qui est tout à fait correcte, et a été vérifiée j uste après
la livraison de l'immeuble (à la demande du même voisin ...)

Avz-vous des conseils pour nous défendre d'un tel voisin, nous menaç ant
de poursuites et n'hésitant pas à mentir (car il n'y a pas d'autre mot)
? A la lecture de ces lettre on pourrait croire que nous sommes une
bande de sauvages qui faisons des orgies tous les soirs... Comment
apporter la preuve que ces allégations sont fausses ? COmment nous
défendre efficacement d'un tel comportement ?

Merci par avance de votre aide.



tu descends et tu lui dis que le tic-tac de son réveil te dérange...

j'ai eu le pb avec mon voisin du dessus. je lui ai fait remarquer que 2
gamines qui jouent et en dessous on dirait un troupeau d'éléphants... iol
leur a juste mis des chaussons (2x5euros) et hop réglé le pb
Roland Garcia
Le #15626381
Nobody a écrit :

Avz-vous des conseils pour nous défendre d'un tel voisin, nous menaçant
de poursuites et n'hésitant pas à mentir (car il n'y a pas d'autre mot)
? A la lecture de ces lettre on pourrait croire que nous sommes une
bande de sauvages qui faisons des orgies tous les soirs... Comment
apporter la preuve que ces allégations sont fausses ? COmment nous
défendre efficacement d'un tel comportement ?



Vous inversez la charge de la preuve, c'est au voisin de démontrer que
vous faites du bruit.

--
Roland Garcia
Sylvain
Le #15626371
"Roland Garcia"

Vous inversez la charge de la preuve, c'est au voisin de démontrer que
vous faites du bruit.




Comment fait-on pour apporter la preuve du bruit régulié ou la preuve de
non-bruit ?
Taureau Debout
Le #15626361
Nobody wrote:
Bonjour,

Nous sommes une famille avec 3 enfants (de 10, 8 et 2 ans) habitant dans
un immeuble neuf (2002). Notre voisin du dessous se plaint de nuisances
sonores de notre part, soit disant insupportables (bruits de pas
principalement). Par souci de conciliation nous avons bien sûr fait des
efforts pour éviter les nuisances anormales (nous sommes déchaussés chez
nous, etc.).

Malgré tous nos efforts, notre voisin, âgé, semble attendre de fait une
seule chose, le silence total, et nous menace de poursuites. Dans ces
courriers, il cite des faits qui sont soit très exagérés, soit
complètement faux. Malheureusement, notre voisin semble être
complètement sorti du rationel, et semble prêt à tout pour nous causer
des ennuis. Cela frise même le harcèlement, notamment envers notre
nounou, régulièrement importunée alors que nos enfants jouent
tranquillement et sans excès.

Nous pouvons comprendre qu'ayant 3 enfants en bas âge nous puissions
faire du bruit, mais ne pensons pas causer de trouble anormal de
voisinage, notamment compte tenu de l'isolation acoustique de
l'immeuble, qui est tout à fait correcte, et a été vérifiée juste après
la livraison de l'immeuble (à la demande du même voisin ...)

Avz-vous des conseils pour nous défendre d'un tel voisin, nous menaçant
de poursuites et n'hésitant pas à mentir (car il n'y a pas d'autre mot)
? A la lecture de ces lettre on pourrait croire que nous sommes une
bande de sauvages qui faisons des orgies tous les soirs... Comment
apporter la preuve que ces allégations sont fausses ? COmment nous
défendre efficacement d'un tel comportement ?

Merci par avance de votre aide.



Achetez une maison dans une campagne perdue....
Roland Garcia
Le #15626331
Sylvain a écrit :
"Roland Garcia"
Vous inversez la charge de la preuve, c'est au voisin de démontrer que
vous faites du bruit.




Comment fait-on pour apporter la preuve du bruit régulié ou la preuve de
non-bruit ?



Avec un sonomètre homologué:
http://www.bksv.fr/tbDoc/3582/HOMOLOGATION%202250.pdf

--
Roland Garcia
eric
Le #15626291
enregistrez votre appart ...

si il veut des poursuite, pourquoi pas ?

vous pouvez aussi lui offrir des boules quiez


"Nobody" news:4706a9f4$0$22307$
Bonjour,

Nous sommes une famille avec 3 enfants (de 10, 8 et 2 ans) habitant dans
un immeuble neuf (2002). Notre voisin du dessous se plaint de nuisances
sonores de notre part, soit disant insupportables (bruits de pas
principalement). Par souci de conciliation nous avons bien sûr fait des
efforts pour éviter les nuisances anormales (nous sommes déchaussés chez
nous, etc.).

Malgré tous nos efforts, notre voisin, âgé, semble attendre de fait une
seule chose, le silence total, et nous menace de poursuites. Dans ces
courriers, il cite des faits qui sont soit très exagérés, soit
complètement faux. Malheureusement, notre voisin semble être complètement
sorti du rationel, et semble prêt à tout pour nous causer des ennuis. Cela
frise même le harcèlement, notamment envers notre nounou, régulièrement
importunée alors que nos enfants jouent tranquillement et sans excès.

Nous pouvons comprendre qu'ayant 3 enfants en bas âge nous puissions faire
du bruit, mais ne pensons pas causer de trouble anormal de voisinage,
notamment compte tenu de l'isolation acoustique de l'immeuble, qui est
tout à fait correcte, et a été vérifiée juste après la livraison de
l'immeuble (à la demande du même voisin ...)

Avz-vous des conseils pour nous défendre d'un tel voisin, nous menaçant de
poursuites et n'hésitant pas à mentir (car il n'y a pas d'autre mot) ? A
la lecture de ces lettre on pourrait croire que nous sommes une bande de
sauvages qui faisons des orgies tous les soirs... Comment apporter la
preuve que ces allégations sont fausses ? COmment nous défendre
efficacement d'un tel comportement ?

Merci par avance de votre aide.


Moisse
Le #15626171
D'une plume alerte, dans le message fe6b0r$4o4$,
Sylvain
"Roland Garcia" news:

Vous inversez la charge de la preuve, c'est au voisin de démontrer
que vous faites du bruit.




Comment fait-on pour apporter la preuve du bruit régulié ou la preuve
de non-bruit ?



C'est le problème du plaignant, le demandeur.
Pas de preuve;, pas de nuisance, instance abusive.
A+

--
Globern
Le #15626161
Le Fri, 05 Oct 2007 23:25:40 +0200, Roland Garcia a écrit:

Nobody a écrit :

Avz-vous des conseils pour nous défendre d'un tel voisin, nous menaçant
de poursuites et n'hésitant pas à mentir (car il n'y a pas d'autre mot)
? A la lecture de ces lettre on pourrait croire que nous sommes une
bande de sauvages qui faisons des orgies tous les soirs... Comment
apporter la preuve que ces allégations sont fausses ? COmment nous
défendre efficacement d'un tel comportement ?






Tant que ça reste au niveau de la simple menace.... Il y a des spécialistes
du "Retenez moi ou je fais un malheur...."

Vous inversez la charge de la preuve, c'est au voisin de démontrer que
vous faites du bruit.




Toutafé ! Et puis un spectacle sans spectateur s'arrête de lui même.

S'il ne reçoit pas de réponse à ses trépignements, àmha, il arrêtera sa
danse de St Guy.

Ce n'est pas du droit mais du comportement humain :)

--
IFF (Identifying Friend or Foe)
Révérend Père Globern
Primat de Première Classe retraité
DOUG
Le #15626091
"Nobody" 4706a9f4$0$22307$
Bonjour,

Nous sommes une famille avec 3 enfants (de 10, 8 et 2 ans) habitant dans
un immeuble neuf (2002). Notre voisin du dessous se plaint de nuisances
sonores de notre part, soit disant insupportables (bruits de pas
principalement). Par souci de conciliation nous avons bien sûr fait des
efforts pour éviter les nuisances anormales (nous sommes déchaussés chez
nous, etc.).

Malgré tous nos efforts, notre voisin, âgé, semble attendre de fait une
seule chose, le silence total, et nous menace de poursuites. Dans ces
courriers, il cite des faits qui sont soit très exagérés, soit
complètement faux. Malheureusement, notre voisin semble être complètement
sorti du rationel, et semble prêt à tout pour nous causer des ennuis. Cela
frise même le harcèlement, notamment envers notre nounou, régulièrement
importunée alors que nos enfants jouent tranquillement et sans excès.

Nous pouvons comprendre qu'ayant 3 enfants en bas âge nous puissions faire
du bruit, mais ne pensons pas causer de trouble anormal de voisinage,
notamment compte tenu de l'isolation acoustique de l'immeuble, qui est
tout à fait correcte, et a été vérifiée juste après la livraison de
l'immeuble (à la demande du même voisin ...)

Avz-vous des conseils pour nous défendre d'un tel voisin, nous menaçant de
poursuites et n'hésitant pas à mentir (car il n'y a pas d'autre mot) ? A
la lecture de ces lettre on pourrait croire que nous sommes une bande de
sauvages qui faisons des orgies tous les soirs... Comment apporter la
preuve que ces allégations sont fausses ? COmment nous défendre
efficacement d'un tel comportement ?

Merci par avance de votre aide.



Il fallait effectviement commencer par vérifier l'isolation acoustique car
dans un immeuble récent, elle ne peut provenir que d'un défaut de
construction.

A l'évidence votre voisin fait une fixation et une obsession sur vous, il va
même jusqu'à inventer des choses fausses pour se conforter dans son délire.
N'entrez pas dans son jeu, réprimandez le lorsqu'il s'en prend à vos
visiteurs ou à votre nounou, comme vous le feriez envers un petit enfant qui
fait une chose interdite, sans le menacer mais en vous montrant sévère et en
lui disant que vous n'accepterez pas qu'il dépasse les bornes.. soyez
confiants en vous
Passé simple de l'imparfait
Le #15626081
On Fri, 05 Oct 2007 23:17:21 +0200, Nobody
Avz-vous des conseils pour nous défendre d'un tel voisin, nous menaçant
de poursuites et n'hésitant pas à mentir (car il n'y a pas d'autre mot)
?



Offrez lui des bouchons pour mettre dans les oreilles.
J'ai deja eu a faire a ce genre de con. Ils vivent dans leur monde a
eux et se montent contre les autres. Si c'est pas le bruit c'est les
portes qui ne sont jamais fermé ou bien la lumiere qui est tout le
temps allumé...
Ces gens là ont oublié qu'ils avaient eux aussi des enfants en bas age
et se croient tout permis (de faire chier le monde) parce qu'ils sont
a la retraite. Ils n'ont qu'a aller en maison de retraite ou se
prendre une maison isolé.




--
La vie, c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber...
C'est de la connerie, il suffit de retourner la boite pour voir les differente sorte sur la photo.
Seulement maintenant t'es dans la merde parce que les chocolats sont par terre....
Publicité
Poster une réponse
Anonyme