Comment trafiquer de la musique sur streaming ?

Le
wma imperator
Comment trafiquer de la musique sur streaming ?

Avec le refus grandissant (et justifié) de la musique protégée en DRM,
certaines maisons de disque ont décidé de livrer au public des
fichiers musicaux dépourvus de toutes contraintes d'utilisation (le
format MP3 est le plus usité pour ce faire). Que cette musique soit
gratuite (grâce à la manne publicitaire) ou payante (cas général), =

n'est pas la question dans cet article. Je m'intéresse plutôt aux
rares sites (comme Deezer) qui proposent, sans la moindre contrepartie
apparente (financière ou publicitaire), de la musique de qualité
raisonnable en écoute. Pour peu que vous ayez une bonne connexion
Internet (disons avec un débit minimal de 128 kb/s) capable de
supporter sans interruption un flux audio de bonne qualité, il y a
toujours moyen de capturer ledit flux dans son ordi ! Mais autant vous
prévenir : un tel acte frise la violation sur le copyright et peut
vous exposer à de sévères sanctions.

Ici, pas besoin de passer par un tutoriel. Je vous renvoie à la
lecture de mon topic intitulé « Capturer l'audio ? Simplissime ! ».
Sauf qu'ici, pas besoin d'Audacity, car la source est censée s'avérer
fidèle. Pas besoin par ailleurs de toute la connectique câblée, du
moment que le son à capturer est lu par l'ordi lui-même et au sein
même de l'ordi lui-même ([1]). Je me servirai de HarddiskOgg pour la
capture et de dBPoweramp pour la conversion (notamment au format WMA).
Je n'apporte de remarque que quant au premier freeware, la procédure
de conversion des fichiers effectuée par le second freeware ne
différant pas de ce que j'ai écrit dans le topic susmentionné.

En effet, au niveau du choix de la source audio, ne cochez pas Line In
(ou Entrée Ligne), mais plutôt Stereo Mix (ou Mixage Stéréo ou une
chose du genre). Si cette case à cocher fait défaut, cliquer sur
Option, puis sur Propriétés. Cochez la case faisant défaut (à savoir
Stereo Mix) et cliquez sur OK. Enfin, laissez les valeurs de volume
telles quelles.

Voilà ! Bonne capture et gare à vous si la police vous attrape !



=
--

[1] Cela suppose bien entendu que vous avez désactivé au préalable
tout son système qui pourrait surgir lors de la capture.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gerald
Le #13229941
wma imperator
Voilà ! Bonne capture et gare à vous si la police vous attrape !



Pourquoi cette remarque ? Où bien ce que tu décris est légal (sous
certaines conditions à décrire éventuellement, merci de les préciser) et
il n'y a pas de problème, ou bien c'est illégal et il n'est pas possible
d'en discuter sur ce forum. C'est simple !

--
Gérald
Gérald Niel
Le #13229921
Le Dimanche 04 novembre 2007 à 20:16 UTC, Gerald écrivait sur
fr.comp.musique :

Pourquoi cette remarque ? Où bien ce que tu décris est légal (sous
certaines conditions à décrire éventuellement, merci de les préciser) et
il n'y a pas de problème, ou bien c'est illégal et il n'est pas possible
d'en discuter sur ce forum. C'est simple !



Puisqu'on en parle. Il me semble, mais je peux me tromper,
qu'enregistrer (capturer le flux) une radio (donc des ½uvres
musicales) et ce dans le cadre de la copie privé ne soit pas illégal.
Pourvu que le diffuseur se soit acquité des droits de diffusion.

@+
--
Gérald Niel
Gerald
Le #13229901
Gérald Niel
Puisqu'on en parle. Il me semble, mais je peux me tromper,
qu'enregistrer (capturer le flux) une radio (donc des ½uvres
musicales) et ce dans le cadre de la copie privé ne soit pas illégal.
Pourvu que le diffuseur se soit acquité des droits de diffusion.



Oui, pour ce que j'en ai compris aussi : ce n'est pas différent de la
"capture" qu'on fait d'un titre sur un CD pour l'utiliser sur son
lecteur audio à titre personnel. C'est la mise à disposition de ce
fichier pour *d'autres* (soit en téléchargement sur le web, soit par
gravure d'un CD, soit en diffusion publique sans payer de droits) qui
est interdite.

--
Gérald
wma imperator
Le #13229841
Au fait, la question est fort controversée...

J'ai cru comprendre que si vous détenez "une certaine" quantité de
fichiers audio et vidéo dans votre disque dur, vous êtes poursuivable
du moment qu'un manque à gagner calculable et chiffrable dans le chef
de l'auteur ou de l'ayant-droit peut être dégagé. Quand bien même v ous
ne distribureriez pas lesdits fichiers...
Si je ne me trompe, tel fut le cas d'une mémé récemment condamné à une
peine d'amende pour avoir trafiqué pas mal de MP3 dans son ordi.
jean-daniel dodin
Le #13229821
wma imperator wrote:
Au fait, la question est fort controversée...

J'ai cru comprendre que si vous détenez "une certaine" quantité de
fichiers audio et vidéo dans votre disque dur, vous êtes poursuivable
du moment qu'un manque à gagner calculable et chiffrable dans le chef
de l'auteur ou de l'ayant-droit peut être dégagé. Quand bien même vous
ne distribureriez pas lesdits fichiers...
Si je ne me trompe, tel fut le cas d'une mémé récemment condamné à une
peine d'amende pour avoir trafiqué pas mal de MP3 dans son ordi.




je crois que c'est plus compliqué que ca. Il y a un droit à la copie
privée, en France, donc si tu as des mp3 de disques anciens que tu as
chez toi, je ne vois pas ce qu'on peut te reprocher...

je dirais même si tu les a téléchargés...

jdd

--
http://www.dodin.net
http://www.ladepeche.fr/article/200...treme.html
Gerald
Le #13229801
wma imperator
J'ai cru comprendre que si vous détenez "une certaine" quantité de
fichiers audio et vidéo dans votre disque dur, vous êtes poursuivable
du moment qu'un manque à gagner calculable et chiffrable dans le chef
de l'auteur ou de l'ayant-droit peut être dégagé.



Aussi bien ne parlais-je que de copies privées, réalisées par des biais
ayant permis la perception de ses droits par l'auteur : copie de CDs
qu'on possède, numérisation de vinyls, enregistrement de radios
autorisées, achats en ligne, etc. et naturellement sans redistribution
ou mise à disposition qui violerait le copyright.

--
Gérald
Gérald Niel
Le #13229741
Le Mardi 06 novembre 2007 à 13:52 UTC, Gerald écrivait sur
fr.comp.musique :

Aussi bien ne parlais-je que de copies privées, réalisées par des biais
ayant permis la perception de ses droits par l'auteur : copie de CDs
qu'on possède, numérisation de vinyls, enregistrement de radios
autorisées, achats en ligne, etc. et naturellement sans redistribution
ou mise à disposition qui violerait le copyright.



Pas uniquement que l'on possède.
La copie d'un CD ou DVD loué à la médiathèque ou chez un loueur entre
aussi dans le cadre de l'exception à la copie privée puisque les
loueurs payent des droits.

Je diapublie sur fr.misc.droit pour plus de précision.
Je n'ai pas placé de suivi.

--
Gérald Niel
Gérald Niel
Le #15716781
Le Mardi 06 novembre 2007 à 13:52 UTC, Gerald écrivait sur
fr.comp.musique :

Aussi bien ne parlais-je que de copies privées, réalisées par des biais
ayant permis la perception de ses droits par l'auteur : copie de CDs
qu'on possède, numérisation de vinyls, enregistrement de radios
autorisées, achats en ligne, etc. et naturellement sans redistribution
ou mise à disposition qui violerait le copyright.



Pas uniquement que l'on possède.
La copie d'un CD ou DVD loué à la médiathèque ou chez un loueur entre
aussi dans le cadre de l'exception à la copie privée puisque les
loueurs payent des droits.

Je diapublie sur fr.misc.droit pour plus de précision.
Je n'ai pas placé de suivi.

--
Gérald Niel
Zozo
Le #13229721
Farpaitement !
Un club ou une MJC qui loue des CD achète ses disques le double du prix
"normal", qui lui même ne reflète en rien la rémunération de l'artiste et de
ceux qui ont bossé...
Imagine-t-on un loueur de voitures qui achète ses véhicules deux fois plus
chers sous prétexte que cela dissuade ses clients d'acheter une voiture et
crée du manque à gagner aux fabricants ?
Je n'ai donc aucun scrupule à me faire moultes copies... sur des CD achetés
en Allemagne bien entendu !
Zozo





"Gérald Niel"
Le Mardi 06 novembre 2007 à 13:52 UTC, Gerald écrivait sur
fr.comp.musique :

Aussi bien ne parlais-je que de copies privées, réalisées par des biais
ayant permis la perception de ses droits par l'auteur : copie de CDs
qu'on possède, numérisation de vinyls, enregistrement de radios
autorisées, achats en ligne, etc. et naturellement sans redistribution
ou mise à disposition qui violerait le copyright.



Pas uniquement que l'on possède.
La copie d'un CD ou DVD loué à la médiathèque ou chez un loueur entre
aussi dans le cadre de l'exception à la copie privée puisque les
loueurs payent des droits.

Je diapublie sur fr.misc.droit pour plus de précision.
Je n'ai pas placé de suivi.

--
Gérald Niel


Zozo
Le #15716711
Farpaitement !
Un club ou une MJC qui loue des CD achète ses disques le double du prix
"normal", qui lui même ne reflète en rien la rémunération de l'artiste et de
ceux qui ont bossé...
Imagine-t-on un loueur de voitures qui achète ses véhicules deux fois plus
chers sous prétexte que cela dissuade ses clients d'acheter une voiture et
crée du manque à gagner aux fabricants ?
Je n'ai donc aucun scrupule à me faire moultes copies... sur des CD achetés
en Allemagne bien entendu !
Zozo





"Gérald Niel"
Le Mardi 06 novembre 2007 à 13:52 UTC, Gerald écrivait sur
fr.comp.musique :

Aussi bien ne parlais-je que de copies privées, réalisées par des biais
ayant permis la perception de ses droits par l'auteur : copie de CDs
qu'on possède, numérisation de vinyls, enregistrement de radios
autorisées, achats en ligne, etc. et naturellement sans redistribution
ou mise à disposition qui violerait le copyright.



Pas uniquement que l'on possède.
La copie d'un CD ou DVD loué à la médiathèque ou chez un loueur entre
aussi dans le cadre de l'exception à la copie privée puisque les
loueurs payent des droits.

Je diapublie sur fr.misc.droit pour plus de précision.
Je n'ai pas placé de suivi.

--
Gérald Niel


Publicité
Poster une réponse
Anonyme