Comprendre les notions d'Ethernet

Le
Elekaj34
Bonjour,

Maitrisant assez bien TCP/IP, j'aimerais comprendre plus en profondeur
les notions "Ethernet", les fameux 802.x.
Bien qu'ayant un petit réseau domestique de base, j'aimerais me
familiariser avec les notions réseaux et comprendre (puis utiliser à but
pédagogique) les notions plus ou moins avancées d'Ethernet.

Les notions de base
-

- La gestion de flux 802.3x
J'ai fait quelques recherches sur le Net pour appréhender ces notions.
Pour le 802.3x, j'ai compris grosso modo qu'il s'agit de la manière
d'échanger les données sur le média, je me trompe ?
Donc j'en conclue qu'il n'y a aucun paramétrages ou actions possibles
sur ce point. Vous confirmer ?

- La gestion des priorités 802.1p
Pour le 802.1p, j'ai du mal à comprendre, j'ai compris que c'est une
gestion des priorités, pour faire entre autres de la qualité de
services. Me trompe je ?
Comment fait on pour utiliser, configurer ce protocole ? S'agit il de
manip à faire sur la carte réseaux ? le switch ?

Les notions plus avancées
-

Les matériels plus en "haut" de gamme supportent plusieurs autres
protocoles. J'ai cru comprendre qu'il fallait avoir des switchs
manageables. Une nécessité ?


- La gestion des VLAN 802.1Q
Là pas trop de problèmes encore que. Si j'ai bien compris, il s'agit
d'un moyen de "compartimenter" le réseau. Un peu comme si l'on avait des
brins réseaux indépendants. Mais cela implique t il d'avoir des adresses
ip/masque spécifique à chaque VLAN ?
Par ex, si 192.168.0.10/24 se trouve sur le VLAN 1, pourra t il
communiquer avec 192.168.0.5/24 du VLAN 2 (en supposant qu'il n'y ai
qu'un switch) ?

- L'agrégation de liens 802.3ad
Là pas de soucis, il s'agit de faire transiter (entre switch en génaral)
le traffic entre plusieurs liens Ethernet (afin d'augmenter la BP
disponible). Est ce une fonction réservée au switch ou bien cela est
réalisable aussi sur une machine équipé de plusieurs cartes réseau ? un
genre de bridge Ethernet, les BP de chaque interfaces s'ajoute ?

- Le spanning Tree 802.1d
C'est le flou le plus total !!! Un pont (bridge) MAC !!!!
En dehors de cela, à quoi cela sert il ? son utilité ?

La mise en oeuvre
--

Comprendre est une chose, mais j'aime bien manipuler, cela permet de
mieux appréhender les notions théoriques. Dans mon cas, j'imagine qu'un
switch manageable est incontournable.
J'ai pas vu de switch manageable FastEthernet manageable. Ca existe ?
Par ce que du Gigabit manageable, c'est 160€ tout de même (en premier prix).
Mais est il possible de réaliser un switch manageable avec un PC doté de
plusieurs cartes réseaux par ex ?
(vu que je n'ai pas cinquante équipements, ça devrait le faire)

Si plutôt qu'un long discours, vous avez une bonne URI ou un bon
bouquin, je suis preneur.

Voila pour ce long post . merci d'avoir lu jusqu'ici

Elekaj
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Dominique ROUSSEAU
Le #839722
Le jeu, 14 fév 2008 at 11:05 GMT, Elekaj34
- La gestion des VLAN 802.1Q
Là pas trop de problèmes ... encore que. Si j'ai bien compris, il s'agit
d'un moyen de "compartimenter" le réseau. Un peu comme si l'on avait des
brins réseaux indépendants. Mais cela implique t il d'avoir des adresses
ip/masque spécifique à chaque VLAN ?
Par ex, si 192.168.0.10/24 se trouve sur le VLAN 1, pourra t il
communiquer avec 192.168.0.5/24 du VLAN 2 (en supposant qu'il n'y ai
qu'un switch) ?


802.1q permet une seule chose : compartimenter les zones de broadcast.
Celà n'agit qu'au niveau ethernet, sans aucun lien avec l'utilisation
d'IP.
Dans une trame qui utilise 802.1q, il y un "tag" qui est ajouté à la
trame ethernet standard (qui fait au passage augmenter sa taille),
indiquant à quel VLAN elle appartient.
Les trames contenant une etiquette donnée n'étant propagée, à
l'intérieur du switch, que sur les ports correspondant à l'étiquette en
question.
Après, selon la configuration du switch, il peut sortir la trame au
format "normal" sur le port, ou en incluant le/s tag/s qui devront alors
être traitées par l'équipement à l'autre extremité (switch, routeur,
serveur).

[...]

- Le spanning Tree 802.1d
C'est le flou le plus total !!! Un pont (bridge) MAC !!!!
En dehors de cela, à quoi cela sert il ? son utilité ?


Les algorithmes de Spanning Tree permettent de gérer les situations où
l'on devrait noramlement créer une boucle, du fait des connexions
établies.
Le protocole STP permet ainsi "d'ouvrir" la boucle, en fonction de
critères déterminés par la configuration (priorité du lien, notamment).
Le tout étant dynamique, de façon à reconfigurer les ports actifs, si un
lien venait à disparaitre.

Par exemple, si on a :

+-----------------------------------------+
| |
+-- [ sw1 ] ----- [ sw2 ] ----- [ sw3 ] --+

On se trouverait normalement avec une boucle entre les 3 switchs, qui
rentrait le tout rapidement inexploitable. STP va permettre de "casser"
cette boucle, en désactivant un des liens, par exemple celui entre sw1
et sw3 :


+----------------/ /-------------------+
| |
+-- [ sw1 ] ----- [ sw2 ] ----- [ sw3 ] --+

Mais si un des autres liens vient à être rompu (par exemple sw1 à sw2),
il sera réactivé :

+-----------------------------------------+
| |
+-- [ sw1 ] [ sw2 ] ----- [ sw3 ] --+

Le tout, sur les switchs qui le supporte, pouvant être géré VLAN par
VLAN.

Elekaj34
Le #841015
- La gestion des VLAN 802.1Q
Là pas trop de problèmes ... encore que. Si j'ai bien compris, il s'agit
d'un moyen de "compartimenter" le réseau. Un peu comme si l'on avait des
brins réseaux indépendants. Mais cela implique t il d'avoir des adresses
ip/masque spécifique à chaque VLAN ?
Par ex, si 192.168.0.10/24 se trouve sur le VLAN 1, pourra t il
communiquer avec 192.168.0.5/24 du VLAN 2 (en supposant qu'il n'y ai
qu'un switch) ?


802.1q permet une seule chose : compartimenter les zones de broadcast.
Celà n'agit qu'au niveau ethernet, sans aucun lien avec l'utilisation
d'IP.
Dans une trame qui utilise 802.1q, il y un "tag" qui est ajouté à la
trame ethernet standard (qui fait au passage augmenter sa taille),
indiquant à quel VLAN elle appartient.
Les trames contenant une etiquette donnée n'étant propagée, à
l'intérieur du switch, que sur les ports correspondant à l'étiquette en
question.
Après, selon la configuration du switch, il peut sortir la trame au
format "normal" sur le port, ou en incluant le/s tag/s qui devront alors
être traitées par l'équipement à l'autre extremité (switch, routeur,
serveur).

[...]

- Le spanning Tree 802.1d
C'est le flou le plus total !!! Un pont (bridge) MAC !!!!
En dehors de cela, à quoi cela sert il ? son utilité ?


Les algorithmes de Spanning Tree permettent de gérer les situations où
l'on devrait noramlement créer une boucle, du fait des connexions
établies.
Le protocole STP permet ainsi "d'ouvrir" la boucle, en fonction de
critères déterminés par la configuration (priorité du lien, notamment).
Le tout étant dynamique, de façon à reconfigurer les ports actifs, si un
lien venait à disparaitre.

Par exemple, si on a :

+-----------------------------------------+
| |
+-- [ sw1 ] ----- [ sw2 ] ----- [ sw3 ] --+

On se trouverait normalement avec une boucle entre les 3 switchs, qui
rentrait le tout rapidement inexploitable. STP va permettre de "casser"
cette boucle, en désactivant un des liens, par exemple celui entre sw1
et sw3 :


+----------------/ /-------------------+
| |
+-- [ sw1 ] ----- [ sw2 ] ----- [ sw3 ] --+

Mais si un des autres liens vient à être rompu (par exemple sw1 à sw2),
il sera réactivé :

+-----------------------------------------+
| |
+-- [ sw1 ] [ sw2 ] ----- [ sw3 ] --+

Le tout, sur les switchs qui le supporte, pouvant être géré VLAN par
VLAN.



Merci, j'y vois plus clair notamment sur le spanning tree (ou j'avais
vraiment tout faut !!!

Reste plus qu'a me trouver un petit switch FastEthernet ou Gigabit
manageable, et a moindre cout.

Elekaj


Publicité
Poster une réponse
Anonyme