compteur de gaz

Le
Hugo
Bonjour,

Après un an d'utilisation, j'ai fait un relevé de mon compteur que j'ai
communiqué à mon fournisseur de gaz.

Celui-ci a été très étonné du volume, nettement inférieur à ce qui été
attendu selon leurs estimations (9 fois moindre)

Il pense que le compteur est défectueux, et qu'il faut le changer (je
suis premier locataire de l'appartement, c'est donc tout à fait probable).

Par contre, j'ai l'impression qu'il ne compte pas me facturer le volume
que le compteur indique (~60€), mais une "estimation" de ce que le
volume aurait du être. (~550€)

Comment savoir si cette estimation sera correcte. Elle peut être en
dessous ou au dessus de la réalité.

N'est-ce pas le compteur qui fait fois, surtout qu'il s'agit de leur
matériel qu'ils ont installé eux-même et que je ne l'ai bien entendu pas
détériorer ni même toucher. Est-ce très légal ?

Le litige pourrait porter sur une somme de l'ordre de 500€. Que puis-je
faire raisonnablement et pratiquement, sachant que je suis en
prélèvement automatique, et que donc ils disposent aujourd'hui de facto
de cette somme que j'aurai donc sans doute du mal à recouvrer, si
j'étais dans mon droit.

Merci,

--
Hugo
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
koumac
Le #20973171
"Hugo" 4b4f5d19$0$10165$
Bonjour,

Après un an d'utilisation, j'ai fait un relevé de mon compteur que j'ai
communiqué à mon fournisseur de gaz.

Celui-ci a été très étonné du volume, nettement inférieur à ce qui été
attendu selon leurs estimations (9 fois moindre)

Il pense que le compteur est défectueux, et qu'il faut le changer (je
suis premier locataire de l'appartement, c'est donc tout à fait probable).

Par contre, j'ai l'impression qu'il ne compte pas me facturer le volume
que le compteur indique (~60€), mais une "estimation" de ce que le
volume aurait du être. (~550€)

Comment savoir si cette estimation sera correcte. Elle peut être en
dessous ou au dessus de la réalité.

N'est-ce pas le compteur qui fait fois, surtout qu'il s'agit de leur
matériel qu'ils ont installé eux-même et que je ne l'ai bien entendu pas
détériorer ni même toucher. Est-ce très légal ?

Le litige pourrait porter sur une somme de l'ordre de 500€. Que puis-je
faire raisonnablement et pratiquement, sachant que je suis en
prélèvement automatique, et que donc ils disposent aujourd'hui de facto
de cette somme que j'aurai donc sans doute du mal à recouvrer, si
j'étais dans mon droit.

Merci,





Comencez par annuler autorisation de prélévement automatique.
R1
Le #20973361
Hugo wrote on jeudi 14 janvier 2010 19:02:

Bonjour,

Après un an d'utilisation, j'ai fait un relevé de mon compteur que j'ai
communiqué à mon fournisseur de gaz.

Celui-ci a été très étonné du volume, nettement inférieur à ce qui été
attendu selon leurs estimations (9 fois moindre)

Il pense que le compteur est défectueux, et qu'il faut le changer (je
suis premier locataire de l'appartement, c'est donc tout à fait probable).

Par contre, j'ai l'impression qu'il ne compte pas me facturer le volume
que le compteur indique (~60¤), mais une "estimation" de ce que le
volume aurait du être. (~550¤)

Comment savoir si cette estimation sera correcte. Elle peut être en
dessous ou au dessus de la réalité.


ça dépend des consommateurs de gaz que vous avez: à ce stade, vous êtes le
seul à connaître ce point.
Demandez leur aussi sur quelle base ils déterminent cette estimation.
(...)
Hugo
Le #20973351
R1 a écrit :

ça dépend des consommateurs de gaz que vous avez: à ce stade, vous êtes le
seul à connaître ce point.



Je ne comprends pas cette phrase. qu'entendez vous par 'consommateurs de
gaz' ?

Chez moi je me chauffe au gaz, radiateurs + eau chaude. C'est cela la
question ?

Demandez leur aussi sur quelle base ils déterminent cette estimation.
(...)



D'accord. J'imagine que ça sera sur la consommation des voisins ?

--
Hugo
Vsin
Le #20973721
Hugo a écrit :
Bonjour,

Après un an d'utilisation, j'ai fait un relevé de mon compteur que j'ai
communiqué à mon fournisseur de gaz.

Celui-ci a été très étonné du volume, nettement inférieur à ce qui été
attendu selon leurs estimations (9 fois moindre)

Il pense que le compteur est défectueux, et qu'il faut le changer (je
suis premier locataire de l'appartement, c'est donc tout à fait probable).

Par contre, j'ai l'impression qu'il ne compte pas me facturer le volume
que le compteur indique (~60€), mais une "estimation" de ce que le
volume aurait du être. (~550€)

Comment savoir si cette estimation sera correcte. Elle peut être en
dessous ou au dessus de la réalité.

N'est-ce pas le compteur qui fait fois, surtout qu'il s'agit de leur
matériel qu'ils ont installé eux-même et que je ne l'ai bien entendu pas
détériorer ni même toucher. Est-ce très légal ?

Le litige pourrait porter sur une somme de l'ordre de 500€. Que puis-je
faire raisonnablement et pratiquement, sachant que je suis en
prélèvement automatique, et que donc ils disposent aujourd'hui de facto
de cette somme que j'aurai donc sans doute du mal à recouvrer, si
j'étais dans mon droit.

Merci,



500 euros de gaz pour un appartement, cela me parait beaucoup. Quelle
surface ? Combien de personnes ? Temperature ambiante ?

;)




--
Vsin


"Je ne connaîtrai pas la pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur
est la petite mort qui conduit a l'oblitération totale. J'affronterai ma
peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et
lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon oeil intérieur sur son chemin.
Et la ou elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi."
R1
Le #20973711
Hugo wrote on jeudi 14 janvier 2010 20:13:

R1 a écrit :

ça dépend des consommateurs de gaz que vous avez: à ce stade, vous êtes
le seul à connaître ce point.



Je ne comprends pas cette phrase. qu'entendez vous par 'consommateurs de
gaz' ?


les appareils qui consomment du gaz

Chez moi je me chauffe au gaz, radiateurs + eau chaude. C'est cela la
question ?


ça c'est la réponse :-)

Demandez leur aussi sur quelle base ils déterminent cette estimation.
(...)



D'accord. J'imagine que ça sera sur la consommation des voisins ?


très peu de chance. Plus probablement sur la taille de l'appartement
(surface et volume à chauffer) et nombre d'occupants (quantité d'eau chaude
à produire), ainsi que éventuellement la température que vous souhaitez
maintenir dans le logement (selon qu'il est récent et bien isolé ou ancien
et avec des tous partout)
Hugo
Le #20973691
Vsin a écrit :

500 euros de gaz pour un appartement, cela me parait beaucoup. Quelle
surface ? Combien de personnes ? Temperature ambiante ?



2 personnes, 65 m², en duplex (je ne sais pas si cela peu jouer). 19 degrés.

--
Hugo
Hugo
Le #20973821
R1 a écrit :

Demandez leur aussi sur quelle base ils déterminent cette estimation.
(...)


D'accord. J'imagine que ça sera sur la consommation des voisins ?


très peu de chance. Plus probablement sur la taille de l'appartement
(surface et volume à chauffer) et nombre d'occupants (quantité d'eau chaude
à produire), ainsi que éventuellement la température que vous souhaitez
maintenir dans le logement (selon qu'il est récent et bien isolé ou ancien
et avec des tous partout)



Mais qui va faire cette évaluation ? Eux de manière arbitraire ? Moi
avec plein de mauvaise fois ?

2 familles dans le même appartement peuvent avoir des consommation bien
différentes quand même, non ! C'est bien à ça que sert un compteur non ?
Sinon on payerai au forfait, je ne sais pas moi...

Que dit la loi, la jurisprudence la dessus ?

--
Hugo
Vsin
Le #20973811
Hugo a écrit :
Vsin a écrit :

500 euros de gaz pour un appartement, cela me parait beaucoup. Quelle
surface ? Combien de personnes ? Temperature ambiante ?



2 personnes, 65 m², en duplex (je ne sais pas si cela peu jouer). 19 degrés.



A vue de nez, pour 500 euros, cela represente environs a la louche 8800
kwh pour cuisson, eau et chauffage. (j'ai fait le ratio avec ma propre
consommation).

Pour 65 metres carres, cela fait tout compris (oui, c'est une
approximation, car j'integre la cuisson et l'eau chaude) environs 134
kwh au metre carre.

Si l'appartement est neuf ET que l'isolatione est bien faite, alors, on
peu trouver ca un peu elever. On devrait etre plutot entre 80 et 100kwh.

Si l'appartement est ancien ET/OU mal isole, il n'y a rien de choquant,
meme si cela me parait un peu eleve quand meme (en supposant qu'il y ait
des apaprtements a cote et au dessous qui apportent un peu de chaleur).

Bon, tout cela est une estimation grossiere, mais si cela peut t'aider.

;)







--
Vsin


"Je ne connaîtrai pas la pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur
est la petite mort qui conduit a l'oblitération totale. J'affronterai ma
peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et
lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon oeil intérieur sur son chemin.
Et la ou elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi."
Cray
Le #20973911
"koumac" 4b4f6a18$0$919$

"Hugo" 4b4f5d19$0$10165$
Bonjour,

Après un an d'utilisation, j'ai fait un relevé de mon compteur que j'ai
communiqué à mon fournisseur de gaz.

Celui-ci a été très étonné du volume, nettement inférieur à ce qui été
attendu selon leurs estimations (9 fois moindre)

Il pense que le compteur est défectueux, et qu'il faut le changer (je
suis premier locataire de l'appartement, c'est donc tout à fait
probable).

Par contre, j'ai l'impression qu'il ne compte pas me facturer le volume
que le compteur indique (~60?), mais une "estimation" de ce que le
volume aurait du être. (~550?)

Comment savoir si cette estimation sera correcte. Elle peut être en
dessous ou au dessus de la réalité.

N'est-ce pas le compteur qui fait fois, surtout qu'il s'agit de leur
matériel qu'ils ont installé eux-même et que je ne l'ai bien entendu pas
détériorer ni même toucher. Est-ce très légal ?

Le litige pourrait porter sur une somme de l'ordre de 500?. Que puis-je
faire raisonnablement et pratiquement, sachant que je suis en
prélèvement automatique, et que donc ils disposent aujourd'hui de facto
de cette somme que j'aurai donc sans doute du mal à recouvrer, si
j'étais dans mon droit.

Merci,





Comencez par annuler autorisation de prélévement automatique.




Bonsoir à tous. Si vous reconnaissez que votre compteur n'a pas enregistré
vos consommations, une estimation peut vous être proposée; sur bases
antérieurs, ou sur des "bases futures". Il s'agit d'un accord amiable, vous
êtes en droit de faire baisser l'estimation, prétextant une absence, ou une
non utilisation; et de ne signer que ce que vous aurez conclu.
Sachez que devant la loi, ils ne peuvent rien exiger. Bon courage.
Cray.
Hugo
Le #20973901
Cray a écrit :

Bonsoir à tous. Si vous reconnaissez que votre compteur n'a pas enregistré
vos consommations, une estimation peut vous être proposée; sur bases
antérieurs, ou sur des "bases futures". Il s'agit d'un accord amiable, vous
êtes en droit de faire baisser l'estimation, prétextant une absence, ou une
non utilisation; et de ne signer que ce que vous aurez conclu.
Sachez que devant la loi, ils ne peuvent rien exiger. Bon courage.



Dans ce cas j'ai du mal à voir ce qu'il m'empêche de m'en tenir aux
consommations effectivement relevé par le compteur ? Pourquoi signer un
contrat à l'amiable qui peut m'être défavorable par rapport à ma
consommation réelle (que je ne sais pas plus évaluer qu'eux ?)

Merci de ces explications. Avez-vous des textes de loi ou de
jurisprudence à m'indiquer pour étayer vos propos ?

Que sous-entend votre "Bon courage" ?

--
Hugo
Publicité
Poster une réponse
Anonyme