Conseils pour une compositrice

Le
liaM
Sofia Gubaidulina apprend à présent Sibelius; elle acheta
(malgré mes conseils qu'elle devrait acheter un Mac)
un laptop Windows. Or voilà, après une semaine passée
à apprendre le programme, elle désire de tester l'écoute
de ce qu'elle écrit. Qqu'un ici peut-il lui recommander
le meilleur boitier pour son laptop (USB? Firewire?)
apte à réproduire les instruments de l'orchestre traditionnel
(et non pour la création de nouveaux instruments synthétiques..) ?


Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 10
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gerald
Le #20253381
liaM
Sofia Gubaidulina apprend à présent Sibelius; elle acheta
(malgré mes conseils qu'elle devrait acheter un Mac)
un laptop Windows. Or voilà, après une semaine passée
à apprendre le programme, elle désire de tester l'écoute
de ce qu'elle écrit. Qqu'un ici peut-il lui recommander
le meilleur boitier pour son laptop (USB? Firewire?)
apte à réproduire les instruments de l'orchestre traditionnel
(et non pour la création de nouveaux instruments synthétiques..) ?



Si je comprends bien elle utilise un éditeur de partition coûteux (369
euros) et à visée professionnelle comme séquenceur ?

Quand je vois quelqu'un que je crois dans l'impasse (selon mes critères
qui ne prétendent pas à l'universel), j'estime que le mieux est de ne
rien faire. Il est en général imperméable à tout conseil (on en a vu des
exemples récents ici). Tout ce qu'on peut faire est attendre qu'il se
rende compte de lui-même qu'il se trompe. À la rigueur on peut
l'informer qu'on fait différemment, mais il faut se garder de toute
tentative d'influence.

Dans un grand nombre de cas il restera planté, et passera beaucoup de
temps à essayer de faire entrer des pieds de 42 dans des chaussures de
38, sans rien produire d'utile. Dans quelques cas il se rendra compte de
son impasse et viendra éventuellement demander conseil, en général
poussé par la nécessité d'arriver à produire quelque chose :
atterrissage dans le monde réel.

Sous réserves d'ailleurs que Sibélius ne soit pas un éditeur de
partition "vrai". Leur site est en effet assez ambigu à ce sujet.

--
Gérald
Paul Gaborit
Le #20254941
À (at) Tue, 29 Sep 2009 15:47:53 +0200,
(Gerald) écrivait (wrote):
Si je comprends bien elle utilise un éditeur de partition coûteux (369
euros) et à visée professionnelle comme séquenceur ?



Je n'ai jamais utilisé ni même vu de démo de Sibelius mais leur site
Web ne le présente vraiment pas comme un éditeur de partition à visée
professionnelle. En tous cas, ce n'est pas du tout ces apsects qu'ils
mettent en avant sur leur site. D'ailleurs les exemples présentés me
semblent loin des critères professionnels.

Par contre, il monter bien qu'on peut s'en servir comme outil de
composition avec rendu audio en temps réel via les instruments
intégrés ou via des instruments VST externes. À ce titre, on peut donc
dire que c'est un séquenceur utilisant une notation musicale
traditionnelle sur partition.

Pourquoi ne serait-ce pas un bon outil (mis à part sans doute le prix,
mais vu qu'il est déjà payé...) ?

--
Paul Gaborit -
siger
Le #20254931
liaM a écrit :

Sofia Gubaidulina apprend à présent Sibelius; elle acheta
(malgré mes conseils qu'elle devrait acheter un Mac)
un laptop Windows. Or voilà, après une semaine passée
à apprendre le programme, elle désire de tester l'écoute
de ce qu'elle écrit. Qqu'un ici peut-il lui recommander
le meilleur boitier pour son laptop (USB? Firewire?)
apte à réproduire les instruments de l'orchestre traditionnel
(et non pour la création de nouveaux instruments synthétiques..) ?



Bonjour,

Je suppose que Sibelius permet de composer en MIDI.
Si elle désire seulement écouter, peut-être que sa carte son lui
suffit, à condition qu'elle ai programmé les sons selon la norme GM.

Si c'est pour avoir une bonne écoute, il faut un expandeur logiciel ou
matériel. Si c'est matériel il se branchera en MIDI, par
l'intermédiaire d'un convertisseur USB-MIDI. Puis il faut le brancher
sur des écoutes, une chaine hi-fi, une sono, des enceintes amplifiées,
ou simplement le casque.

Si c'est logiciel, elle pourra utiliser la sortie casque du portable et
brancher ça sur une chaine hifi etc.

Si c'est pour un très bon résultat, là il faut essayer, télécharger des
démos, avoir de bonnes enceintes etc.

Je n'utilise pas ces choses donc je ne peux rien conseiller, mais il y
a beaucoup de choix dans les expandeurs moyens, logiciels ou matériels
(norme GM), ou dans des choses de bien meilleure qualité.

--
siger
siger
Le #20255031
Paul Gaborit a écrit :

Par contre, il monter bien qu'on peut s'en servir comme outil de
composition avec rendu audio en temps réel via les instruments
intégrés



voilà la réponse, si c'est juste pour écouter, ça peut suffire si
Sibelius a des instruments.

--
siger
Gerald
Le #20255681
Paul Gaborit
Pourquoi ne serait-ce pas un bon outil (mis à part sans doute le prix,
mais vu qu'il est déjà payé...) ?



J'ai été relire : il semble que le logiciel ait évolué et qu'il se
positionnerait désormais en remplaçant du célèbre Encore.

Mon doute reposait sur la constatation d'expérience suivante : les
séquenceurs et les éditeurs de partition ont (devraient avoir ?) une
logique différente et opposée :

- le séquenceur est destiné (in fine) à "jouer" un morceau en mesure.
Pour cela il faut que chaque mesure ne contienne que la valeur
temporelle requise (l'équivalent de 4 noires dans une mesure à 4/4 par
exemple).

- l'éditeur de partition est destiné (in fine) à présenter une page (à
l'écran ou imprimée) dans laquelle, pour des tas de raisons, on peut
être amené à insérer l'équivalent de 5 temps dans une mesure à 4/4, que
ce soit en notes invisibles ou autres, pour ménager de l'espace pour des
indications d'exécution, des paroles non centrées sur les notes par
exemple ou pour toute autre raison.

De plus en plus les uns font le travail de l'autre mais l'état d'esprit
"métrique" ou pas reste sous-jacent. C'était une des raisons pour
laquelle je critiquais il y a quelques temps l'utilisation de Finale en
tant que séquenceur pour composer.

Surtout, la plupart des "bons" séquenceurs : Logic Studio, Cubase Score,
etc. proposent désormais une "sortie papier" généralement très
satisfaisante pour l'utilisateur standard (qu'il soit compositeur,
arrangeur...). Je trouve donc inutile de s'encombrer de (et de payer
pour des) fonctions graphiques qu'on n'utilisera jamais et de se priver,
a contrario, des puissantes capacités d'édition des séquenceurs dédiés.

D'autant que, et la question initiale de ce fil le confirme, les
éditeurs de partitions qui n'ont qu'une sortie sonore "facultative" ne
sont pas dotés d'origine de sons de qualité et que leur en affecter
n'est pas chose facile, alors que les plus élémentaires des séquenceurs
(GarageBand par exemple) sont désormais livrés avec des bibliothèques de
sons de qualité professionnelle parfaitement intégrées au logiciel.

Une fois dit tout ça, chacun fait ce qu'il veut, mais s'il a été
s'embêter dès le départ dans des choix mal adaptés, négligeant les bons
conseils qui lui étaient proposés, faut pas qu'il s'étonne de
rencontrer des problèmes : c'était prévu dès le départ !

--
Gérald
Alain Naigeon
Le #20255901
"Paul Gaborit" news:

À (at) Tue, 29 Sep 2009 15:47:53 +0200,
(Gerald) écrivait (wrote):
Si je comprends bien elle utilise un éditeur de partition coûteux (369
euros) et à visée professionnelle comme séquenceur ?



Je n'ai jamais utilisé ni même vu de démo de Sibelius mais leur site
Web ne le présente vraiment pas comme un éditeur de partition à visée
professionnelle. En tous cas, ce n'est pas du tout ces apsects qu'ils
mettent en avant sur leur site.



Peut-être qu'ils n'en font pas tout un plat, ce qui serait à leur honneur
(soyons naïfs).
Ou peut-être, plus prosaïquement, qu'ils mettent l'accent sur des
caractéristiques plus vendeuses pour le plus grand nombre.

D'ailleurs les exemples présentés me
semblent loin des critères professionnels.



Tu peux préciser ?

Par contre, il monter bien qu'on peut s'en servir comme outil de
composition avec rendu audio en temps réel via les instruments
intégrés ou via des instruments VST externes. À ce titre, on peut donc
dire que c'est un séquenceur utilisant une notation musicale
traditionnelle sur partition.



Vraiment pas d'accord. Ce que tu dis pourrait s'appliquer à Cubase,
bien moins bon dans l'édition, et bien plus puissant dans le séquençage.

Evidemment ces logiciels ont tous des limitations, mais l'essentiel du
résultat vient de ce que l'utilisateur fait avec l'outil ; pour cela il y a
des traités de typographie musicale.

PS : je ne suis pas utilisateur de Sibélius, histoire d'éviter tout
malentendu.

--

Français *==> "Musique renaissance" <==* English
midi - facsimiles - ligatures - mensuration
http://anaigeon.free.fr | http://www.medieval.org/emfaq/anaigeon/
Alain Naigeon - - Oberhoffen/Moder, France
http://fr.youtube.com/user/AlainNaigeon
Alain Naigeon
Le #20255801
"Paul Gaborit" news:

À (at) Tue, 29 Sep 2009 15:47:53 +0200,
(Gerald) écrivait (wrote):
Si je comprends bien elle utilise un éditeur de partition coûteux (369
euros) et à visée professionnelle comme séquenceur ?



Je n'ai jamais utilisé ni même vu de démo de Sibelius mais leur site
Web ne le présente vraiment pas comme un éditeur de partition à visée
professionnelle. En tous cas, ce n'est pas du tout ces apsects qu'ils
mettent en avant sur leur site.



Peut-être qu'ils n'en font pas tout un plat, ce qui serait à leur honneur
(soyons naïfs).
Ou peut-être, plus prosaïquement, qu'ils mettent l'accent sur des
caractéristiques plus vendeuses pour le plus grand nombre.

D'ailleurs les exemples présentés me
semblent loin des critères professionnels.



Tu peux préciser ?

Par contre, il monter bien qu'on peut s'en servir comme outil de
composition avec rendu audio en temps réel via les instruments
intégrés ou via des instruments VST externes. À ce titre, on peut donc
dire que c'est un séquenceur utilisant une notation musicale
traditionnelle sur partition.



Vraiment pas d'accord. Ce que tu dis pourrait s'appliquer à Cubase,
bien moins bon dans l'édition, et bien plus puissant dans le séquençage.

Evidemment ces logiciels ont tous des limitations, mais l'essentiel du
résultat vient de ce que l'utilisateur fait avec l'outil ; pour cela il y a
des traités de typographie musicale.

De toute façon, le rendu sonore n'a rien à voir Sibelius, ni avec
le dilemne PC / Mac, mais avec le choix d'une banque de sons
(VST ou autre), qui peut valoir de quelques centaines à quelques
milliers d'euros :-o

PS : je ne suis pas utilisateur de Sibélius, histoire d'éviter tout
malentendu.

--

Français *==> "Musique renaissance" <==* English
midi - facsimiles - ligatures - mensuration
http://anaigeon.free.fr | http://www.medieval.org/emfaq/anaigeon/
Alain Naigeon - - Oberhoffen/Moder, France
http://fr.youtube.com/user/AlainNaigeon
liaM
Le #20256191
Gerald a écrit :
Paul Gaborit
Pourquoi ne serait-ce pas un bon outil (mis à part sans doute le prix,
mais vu qu'il est déjà payé...) ?



J'ai été relire : il semble que le logiciel ait évolué et qu'il se
positionnerait désormais en remplaçant du célèbre Encore.

Mon doute reposait sur la constatation d'expérience suivante : les
séquenceurs et les éditeurs de partition ont (devraient avoir ?) une
logique différente et opposée :

- le séquenceur est destiné (in fine) à "jouer" un morceau en mesure.
Pour cela il faut que chaque mesure ne contienne que la valeur
temporelle requise (l'équivalent de 4 noires dans une mesure à 4/4 par
exemple).

- l'éditeur de partition est destiné (in fine) à présenter une page (à
l'écran ou imprimée) dans laquelle, pour des tas de raisons, on peut
être amené à insérer l'équivalent de 5 temps dans une mesure à 4/4, que
ce soit en notes invisibles ou autres, pour ménager de l'espace pour des
indications d'exécution, des paroles non centrées sur les notes par
exemple ou pour toute autre raison.

De plus en plus les uns font le travail de l'autre mais l'état d'esprit
"métrique" ou pas reste sous-jacent. C'était une des raisons pour
laquelle je critiquais il y a quelques temps l'utilisation de Finale en
tant que séquenceur pour composer.

Surtout, la plupart des "bons" séquenceurs : Logic Studio, Cubase Score,
etc. proposent désormais une "sortie papier" généralement très
satisfaisante pour l'utilisateur standard (qu'il soit compositeur,
arrangeur...). Je trouve donc inutile de s'encombrer de (et de payer
pour des) fonctions graphiques qu'on n'utilisera jamais et de se priver,
a contrario, des puissantes capacités d'édition des séquenceurs dédiés.

D'autant que, et la question initiale de ce fil le confirme, les
éditeurs de partitions qui n'ont qu'une sortie sonore "facultative" ne
sont pas dotés d'origine de sons de qualité et que leur en affecter
n'est pas chose facile, alors que les plus élémentaires des séquenceurs
(GarageBand par exemple) sont désormais livrés avec des bibliothèques de
sons de qualité professionnelle parfaitement intégrées au logiciel.

Une fois dit tout ça, chacun fait ce qu'il veut, mais s'il a été
s'embêter dès le départ dans des choix mal adaptés, négligeant les bons
conseils qui lui étaient proposés, faut pas qu'il s'étonne de
rencontrer des problèmes : c'était prévu dès le départ !






Merci à tous pour vos commentaires. Sibelius fut choisi par ignorance
(héhé) en cadeau par un éditeur de musique. Mme. Gubaidulina
a des problêmes de vue : son utilisation d'un laptop avec Sibelius
est censé de l'aider à rediger ses idées musicales "en grosses
lettres.." et non pas plus " pattes de mouches" sur papier à musique.
Mais Sofia est une dame curieuse, ainsi elle s'interesse à explorer
les possibilitées en dehors de la pure notation auquel est dédié
son nouveau outil de travail.

Je lui dirai (1) d'essayer les sons natifs à Sibelius. Cela ne
peut pas faire du mal. (2) acquérir un convertisseur USB -> midi, pour
pouvoir utiliser un clavier midi de bonne qualité (yamaha - je me
rapelle du DX7) et (3) d'acheter Logic Studio ou Cubase Score, pour
experimenter ainsi la composition musicale avec un séquencer.


A+
liaM






PS. Dans le monde de la typographie professionelle musicale, trois
logiciels se partage la palme d'honneur : Sibelius, Finale, et Score
de Lelan Smith, d'habitude tous les trois sous le même toit, comme
chez Schott Music à Mayence, l'éditeur de Ligeti, Penderecki, etc.
soudanpierre
Le #20256661
Pour sibelius
http://www.youtube.com/watch?v=GManw-_2gGA


et pour le plaisir, ce que ça donne si on y met un VSTi East West
http://www.youtube.com/watch?v=j9vHSiAC03w
il y a pire question rendu non ?
º¿º
soudanpierre
Le #20256651
Pour sibelius
http://www.youtube.com/watch?v=GManw-_2gGA


et pour le plaisir, ce que ça donne si on y met un VSTi Galaxy
http://www.youtube.com/watch?v=j9vHSiAC03w
il y a pire question rendu non ?
º¿º
Publicité
Poster une réponse
Anonyme