conséquences d'une altercation

Le
JamesRond
Bonjour,

Fin septembre je me suis disputé avec un Monsieur. J'ai crié assez fort, et
j'ai même été jusqu'à lui arracher un papier des mains. Le monsieur, tout en
restant calme a quand même été jusqu'à me menacer de "m'envoyer une patate",
et sa femme m'a aussi fait quelques bras d'honneur pour ne pas être en
reste. Il n'y a cependant eu aucune violence autre. Pas de coup de poing, de
coup de pieds ou je ne sais quoi d'autre. Pas de menace non plus.
L'histoire était pour moi terminée. Mais aujourd'hui je viens de recevoir
une convocation par un capitaine de Police Judiciaire pour "nécessité d'une
enquête judiciaire". Cela me paraît un peu disproportionné, mais a votre
avis je risque quoi?
Dommages et intérêts?
prison?
Un casier judiciaire? Evidemment le mien est vierge pour l'instant,
j'aimerais qu'il le reste.

Je précise que le Monsieur est un CRS (de base) en retraite et que
l'altercation s'est produite sur le seuil de chez lui.

Merci de vos avis éclairés.

James
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Roland Garcia
Le #15666111
JamesRond a écrit :
Bonjour,

Fin septembre je me suis disputé avec un Monsieur. J'ai crié assez fort, et
j'ai même été jusqu'à lui arracher un papier des mains.



C'était quoi le papier ? est-il déchiré ?

--
Roland Garcia
Tristan Kepler
Le #15666101
"JamesRond" 4710cd93$0$25928$
Bonjour,

Fin septembre je me suis disputé avec un Monsieur. J'ai crié assez fort,
et j'ai même été jusqu'à lui arracher un papier des mains. Le monsieur,
tout en restant calme a quand même été jusqu'à me menacer de "m'envoyer
une patate", et sa femme m'a aussi fait quelques bras d'honneur pour ne
pas être en reste. Il n'y a cependant eu aucune violence autre. Pas de
coup de poing, de coup de pieds ou je ne sais quoi d'autre. Pas de menace
non plus.
L'histoire était pour moi terminée. Mais aujourd'hui je viens de recevoir
une convocation par un capitaine de Police Judiciaire pour "nécessité
d'une enquête judiciaire". Cela me paraît un peu disproportionné, mais a
votre avis je risque quoi?
Dommages et intérêts?
prison?
Un casier judiciaire? Evidemment le mien est vierge pour l'instant,
j'aimerais qu'il le reste.

Je précise que le Monsieur est un CRS (de base) en retraite et que
l'altercation s'est produite sur le seuil de chez lui.

Merci de vos avis éclairés.



C'était pourquoi la dispute; détails ?
DOUG
Le #15666071
"JamesRond" 4710cd93$0$25928$
Bonjour,

Fin septembre je me suis disputé avec un Monsieur. J'ai crié assez fort,
et j'ai même été jusqu'à lui arracher un papier des mains. Le monsieur,
tout en restant calme a quand même été jusqu'à me menacer de "m'envoyer
une patate", et sa femme m'a aussi fait quelques bras d'honneur pour ne
pas être en reste. Il n'y a cependant eu aucune violence autre. Pas de
coup de poing, de coup de pieds ou je ne sais quoi d'autre. Pas de menace
non plus.
L'histoire était pour moi terminée. Mais aujourd'hui je viens de recevoir
une convocation par un capitaine de Police Judiciaire pour "nécessité
d'une enquête judiciaire". Cela me paraît un peu disproportionné, mais a
votre avis je risque quoi?
Dommages et intérêts?
prison?
Un casier judiciaire? Evidemment le mien est vierge pour l'instant,
j'aimerais qu'il le reste.

Je précise que le Monsieur est un CRS (de base) en retraite et que
l'altercation s'est produite sur le seuil de chez lui.

Merci de vos avis éclairés.

James




Il y a certainement eu plainte. la PJ va instruire à charge et à décharge
rendez-vous serein à la convocation, insistez sur l'absence de violence
physique, reconnaissez que vous vous êtes emporté, dites la vérité, y
compris les menaces.
demandez conseil au capitaine, il vous dira ce que risque de faire le juge
(classement sans suite ou autre...)
François
Le #15666041
JamesRond a écrit le 13.10.2007 15:52:
Bonjour,

Fin septembre je me suis disputé avec un Monsieur. J'ai crié assez fort, et
j'ai même été jusqu'à lui arracher un papier des mains. Le monsieur, tout en
restant calme a quand même été jusqu'à me menacer de "m'envoyer une patate",
et sa femme m'a aussi fait quelques bras d'honneur pour ne pas être en
reste. Il n'y a cependant eu aucune violence autre. Pas de coup de poing, de
coup de pieds ou je ne sais quoi d'autre. Pas de menace non plus.
L'histoire était pour moi terminée. Mais aujourd'hui je viens de recevoir
une convocation par un capitaine de Police Judiciaire pour "nécessité d'une
enquête judiciaire". Cela me paraît un peu disproportionné, mais a votre
avis je risque quoi?



D'être poursivi pour vol, ou tentative de vol. Tout dépend de
l'importance du morceau de papier. C'est plus grave si c'est un billet
gagnant du loto ou sa carte d'identité que si c'est une feuille de PQ
usagée.


--
François
JamesRond
Le #15666021
Le papier n'a pas beaucoup d'importance. Il s'agissait d'un cours manuscrit
sur le développement de l'enfant(le monsieur passe l'examen pour devenir
assistant maternel). Il était dans une pochette plastique et n'a donc pas
été abîmé.
Un voisin a assisté à toute la scène, et lorsque je me suis aperçu que ce
papier n'était pas ce que j'espérais (environ 2 minutes plus tard), et le
monsieur étant déjà rentré chez lui, je l'ai rendu à ce voisin (visiblement
un de leurs amis) en le priant d'aller le rendre.
Il n'y a donc ni vol, ni même détérioration de ce document de peu
d'importance.

"Roland Garcia"
JamesRond a écrit :
Bonjour,

Fin septembre je me suis disputé avec un Monsieur. J'ai crié assez fort,
et j'ai même été jusqu'à lui arracher un papier des mains.



C'était quoi le papier ? est-il déchiré ?

--
Roland Garcia



JamesRond
Le #15666011
Est ce que je peux faire vraiment confiance à ce capitaine? Je suis certain
que pour une altercation entre deux citoyens lambda, sans agression physique
la police ne ferait rien. S'ils interviennent dans ce cas c'est sans doute
parce que le monsieur a gardé des copains dans la police non?


"DOUG" 471100a2$0$21142$

"JamesRond" 4710cd93$0$25928$
Bonjour,

Fin septembre je me suis disputé avec un Monsieur. J'ai crié assez fort,
et j'ai même été jusqu'à lui arracher un papier des mains. Le monsieur,
tout en restant calme a quand même été jusqu'à me menacer de "m'envoyer
une patate", et sa femme m'a aussi fait quelques bras d'honneur pour ne
pas être en reste. Il n'y a cependant eu aucune violence autre. Pas de
coup de poing, de coup de pieds ou je ne sais quoi d'autre. Pas de menace
non plus.
L'histoire était pour moi terminée. Mais aujourd'hui je viens de recevoir
une convocation par un capitaine de Police Judiciaire pour "nécessité
d'une enquête judiciaire". Cela me paraît un peu disproportionné, mais a
votre avis je risque quoi?
Dommages et intérêts?
prison?
Un casier judiciaire? Evidemment le mien est vierge pour l'instant,
j'aimerais qu'il le reste.

Je précise que le Monsieur est un CRS (de base) en retraite et que
l'altercation s'est produite sur le seuil de chez lui.

Merci de vos avis éclairés.

James




Il y a certainement eu plainte. la PJ va instruire à charge et à décharge
rendez-vous serein à la convocation, insistez sur l'absence de violence
physique, reconnaissez que vous vous êtes emporté, dites la vérité, y
compris les menaces.
demandez conseil au capitaine, il vous dira ce que risque de faire le juge
(classement sans suite ou autre...)




JamesRond
Le #15666001
Le papier n'a pas beaucoup d'importance. Il s'agissait d'un cours manuscrit
sur le développement de l'enfant(le monsieur passe l'examen pour devenir
assistant maternel). Il était dans une pochette plastique et n'a donc pas
été abîmé.
Un voisin a assisté à toute la scène, et lorsque je me suis aperçu que ce
papier n'était pas ce que j'espérais (environ 2 minutes plus tard), et le
monsieur étant déjà rentré chez lui, je l'ai rendu à ce voisin (visiblement
un de leurs amis) en le priant d'aller le rendre.
Il n'y a donc ni vol, ni même détérioration de ce document de peu
d'importance.


"François" de news: 47111a4f$0$25912$
JamesRond a écrit le 13.10.2007 15:52:
Bonjour,

Fin septembre je me suis disputé avec un Monsieur. J'ai crié assez fort,
et j'ai même été jusqu'à lui arracher un papier des mains. Le monsieur,
tout en restant calme a quand même été jusqu'à me menacer de "m'envoyer
une patate", et sa femme m'a aussi fait quelques bras d'honneur pour ne
pas être en reste. Il n'y a cependant eu aucune violence autre. Pas de
coup de poing, de coup de pieds ou je ne sais quoi d'autre. Pas de menace
non plus.
L'histoire était pour moi terminée. Mais aujourd'hui je viens de recevoir
une convocation par un capitaine de Police Judiciaire pour "nécessité
d'une enquête judiciaire". Cela me paraît un peu disproportionné, mais a
votre avis je risque quoi?



D'être poursivi pour vol, ou tentative de vol. Tout dépend de l'importance
du morceau de papier. C'est plus grave si c'est un billet gagnant du loto
ou sa carte d'identité que si c'est une feuille de PQ usagée.


--
François



Albert ARIBAUD
Le #15665981
Le Sat, 13 Oct 2007 22:55:17 +0200, JamesRond a écrit:

Le papier n'a pas beaucoup d'importance. Il s'agissait d'un cours
manuscrit sur le développement de l'enfant(le monsieur passe l'examen
pour devenir assistant maternel). Il était dans une pochette plastique
et n'a donc pas été abîmé.
Un voisin a assisté à toute la scène, et lorsque je me suis aperçu que
ce papier n'était pas ce que j'espérais (environ 2 minutes plus tard),
et le monsieur étant déjà rentré chez lui, je l'ai rendu à ce voisin
(visiblement un de leurs amis) en le priant d'aller le rendre. Il n'y a
donc ni vol, ni même détérioration de ce document de peu d'importance.



Cela fait deux fois que tu en parles, alors tu dois t'attendre à la
question qui te sera posée : si le papier n'était pas celui que tu
espérais... quel papier espérais-tu ?

Amicalement,
--
Albert.
Moisse
Le #15665951
D'une plume alerte, dans le message
4711307d$0$27394$,
JamesRond
Est ce que je peux faire vraiment confiance à ce capitaine? Je suis
certain que pour une altercation entre deux citoyens lambda, sans
agression physique la police ne ferait rien. S'ils interviennent dans
ce cas c'est sans doute parce que le monsieur a gardé des copains
dans la police non?




Copains ou pas, cela va se terminer devant le juge de proximité.
Car en France ceux ne sont les les policiers et leurs copains qui
traduisent en justice et infligent les peines.
A+


--
JamesRond
Le #15665931
Le motif de la dispute:
Courant août je trouve une assistante maternelle pour mon bébé. Elle me
paraît extra, je suis en confiance, et c'est ma première assistante
maternelle.
Je lui propose de commencer lundi 24 septembre 2007, mais elle insiste pour
commencer plus tôt. Ce n'est pas possible pour moi puisque je suis en congé
du 17 au 21 septembre. Mais j'ai peur de la perdre. Une bonne nounou cela ne
coure pas les rues. Nous tombons donc d'accord, verbalement pour signer un
contrat démarrant au 17 septembre, 45 heures par semaine (c'est à dire 10
demi journées), même si je ne lui amènerai pas l'enfant durant la semaine du
17 au 21. En échange, je lui amènerais l'enfant 10 demi journées avant même
le 17 septembre.
Nous sommes donc bien d'accord, et nous remplissons le contrat qu'il me
fournit en double exemplaire l'un à côté de l'autre, à la même table. Puis
nous signons, et enfin signons l'exemplaire remplit par l'autre.
Petit détail, au moment de partir après cette séance de signature, je prends
non pas le contrat que me tends le monsieur, c'est à dire celui que j'ai
rempli, mais le sien.
Au cours du mois d'août, comme convenu, j'amène l'enfant 10 demi journées
(en général plutôt 2 heures que 4 heures 30). Le climat est au beau fixe et
je part tranquille en congé le 14 au soir...
Le dimanche 23 en rentrant de vacances j'appelle ma nounou, qui m'annonce
qu'elle a changé d'avis, et que
1) je dois lui payer la semaine du 17 au 21 en exécution du contrat (jusque
là je suis bien d'accord, c'était bien convenu)
2) elle m'annonce qu'elle a effectué 39 heures avant le début du contrat
(les fameuses 10 demi journées), et que je dois lui payer en heures
supplémentaires.
Pris au dépourvu, et sans nounou de rechange j'accepte de lui payer ses 39
heures en heures supp, et je lui amène l'enfant le lundi et le mardi dans
une ambiance un peu tendue. Evidemment le mardi soir une première dispute
éclate et nous convenons de nous arrêter là. J'envoie une lettre de
licenciement avec A/R, et sans préavis puisque nous sommes toujours en
période d'essai.
Puis je remplis les papiers de déclaration à la CAF (qui se charge de
transmettre à l'URSSAF), et là je m'aperçois que mon exemplaire de contrat,
qui est celui remplit par le monsieur est bien daté du jour de signature,
paraphé, mais ne comporte ni date de début de contrat, ni numéro d'agrément
de la nounou. De plus il me faut également son nom de jeune fille et sa date
de naissance.
J'envoie donc un courrier simple pour lui demander ces informations. Pas de
réponse au bout de 4 jours. Je téléphone donc à la dame pour lui dire que je
vais passer récupérer 3 babioles laissées là (doudou et autres) et que j'en
profiterais pour prendre ces renseignements qui me sont nécessaires pour la
déclarer à la CAF et donc à l'URSSAF et donc la payer.
Lorsque je suis passé chez elle je suis tombé sur le cerbère qui me rends
les babioles mais refuse de me donner les renseignements qui me sont
nécessaires. J'insiste en lui disant que je ne souhaite que les payer et
terminer cette affaire. Il me répond en souriant que j'aurais dû faire la
déclaration aux URSSAF plus tôt et qu'il a un autre moyen de régler cette
affaire. A noter que sa dame avait déjà évoqué devant ma femme son brûlant
désir de requalifier ces fameuses 39 heures en travail au noir.
Je me sens bais.. depuis le début, je m'énerve, il a un papier dans la main
depuis le début de l'entretien, je m'imagine qu'il s'agît des informations
dont j'ai besoin et je lui arrache des mains. Vous connaissez la suite.
Je le crois de mauvaise foi depuis au moins la signature du contrat. J'ai
été naïf, mea culpa, mais ce type est réellement le roi de l'arnaque.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout ;-)

"Tristan Kepler" <___________________________________________> a écrit dans
le message de news: 4710f3cd$0$5077$

"JamesRond" 4710cd93$0$25928$
Bonjour,

Fin septembre je me suis disputé avec un Monsieur. J'ai crié assez fort,
et j'ai même été jusqu'à lui arracher un papier des mains. Le monsieur,
tout en restant calme a quand même été jusqu'à me menacer de "m'envoyer
une patate", et sa femme m'a aussi fait quelques bras d'honneur pour ne
pas être en reste. Il n'y a cependant eu aucune violence autre. Pas de
coup de poing, de coup de pieds ou je ne sais quoi d'autre. Pas de menace
non plus.
L'histoire était pour moi terminée. Mais aujourd'hui je viens de recevoir
une convocation par un capitaine de Police Judiciaire pour "nécessité
d'une enquête judiciaire". Cela me paraît un peu disproportionné, mais a
votre avis je risque quoi?
Dommages et intérêts?
prison?
Un casier judiciaire? Evidemment le mien est vierge pour l'instant,
j'aimerais qu'il le reste.

Je précise que le Monsieur est un CRS (de base) en retraite et que
l'altercation s'est produite sur le seuil de chez lui.

Merci de vos avis éclairés.



C'était pourquoi la dispute; détails ?



Publicité
Poster une réponse
Anonyme