Construction d'une rocade

Le
Jean34
salut

ça y est, le tracé du contournement routier de notre bonne ville est décidé.

Pas de bol, ça va passer sous mes fenêtres, ou presque


Comment cela se passe t'il en général ?
Y'a t'il des indemnisations prévues pour ceux qui ne vont pas être
expropriés (on ne sera pas sous la route, mais à quelques centaines de
mètres) ?

Dans notre cas, la maison donnait sur une paisible vigne, avec une ville
médiévale en fond. A terme ça va être barré par une quatre voies urbaine sur
piliers ( zone inondable).

Si on reste, on va être obligé d'isoler le toit phoniquement (on entend
actuellement les rares sirènes de pompiers passant à deux kilomètres).
Si on se casse, la baraque aura forcemment perdu pas mal de sa valeur à
cause de cet environnement dégradé.

Qu'en pensez vous ?

merci d'avance
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Deltaplan
Le #18324841
Jean34 a écrit :
salut

ça y est, le tracé du contournement routier de notre bonne ville est
décidé.

Pas de bol, ça va passer sous mes fenêtres, ou presque...


Comment cela se passe t'il en général ?
Y'a t'il des indemnisations prévues pour ceux qui ne vont pas être
expropriés (on ne sera pas sous la route, mais à quelques centaines de
mètres) ?

Dans notre cas, la maison donnait sur une paisible vigne, avec une ville
médiévale en fond. A terme ça va être barré par une quatre voies urbaine
sur piliers ( zone inondable).

Si on reste, on va être obligé d'isoler le toit phoniquement (on entend
actuellement les rares sirènes de pompiers passant à deux kilomètres).
Si on se casse, la baraque aura forcemment perdu pas mal de sa valeur à
cause de cet environnement dégradé.

Qu'en pensez vous ?



Il peut y avoir une prise en charge du coût de travaux d'isolations
phonique si le logement est inclus dans la zone concernée. Il y a des
critères de niveau sonore et d'antériorité du logement (consulter le
décret et l'arrêté du 3 mai 2002, ainsi que la circulaire du 23 mai 2002
à ce sujet, à voir s'il n'y en a pas d'autres plus récentes).

En règle générale, la prise en charge du coût des travaux est de 80%,
qui peut être portée à 90 voir à 100% dans certains cas (plafond de
revenus, personne âgée ou invalide... je n'ai pas les critères exacts en
vigueur actuellement)

A priori, il faut se renseigner à la DDE, ou à tout autre organisme qui
pourrait être responsable de ce contournement routier le cas échéant.

Par contre, il est d'usage que les travaux pris en charge se limitent au
remplacement des fenêtres et éventuellement de la porte d'entrée, et
encore, uniquement sur la façade exposée en direction de la route... Les
volets peuvent ne pas être compris si leur remplacement est nécessaire.
Je n'ai jamais entendu parler d'une prise en charge d'une isolation
phonique au niveau du toît.
les pipoux
Le #18326081
Jean34 a écrit :
salut

ça y est, le tracé du contournement routier de notre bonne ville est
décidé.

Pas de bol, ça va passer sous mes fenêtres, ou presque...


Comment cela se passe t'il en général ?
Y'a t'il des indemnisations prévues pour ceux qui ne vont pas être
expropriés (on ne sera pas sous la route, mais à quelques centaines de
mètres) ?




A quelques centaines de mètres, alors là, faut pas réver, vous n'aurez
strictement rien.
SI ca avait été au fond de votre jardin (genre 50 metres) vous auriez pu
avoir un joli mur anti-bruit (ou un talus anti-bruit) mais là, vous êtes
vraiment trop loin pour que quelqu'un se préoccupe de votre sort.

merci d'avance





_ _ vocatus
Le #18326621
"les pipoux" gk2on1$is1$
Jean34 a écrit :
salut

ça y est, le tracé du contournement routier de notre bonne ville est
décidé.

Pas de bol, ça va passer sous mes fenêtres, ou presque...


Comment cela se passe t'il en général ?
Y'a t'il des indemnisations prévues pour ceux qui ne vont pas être
expropriés (on ne sera pas sous la route, mais à quelques centaines de
mètres) ?





En été en plaine c'est perceptible à 300m fenetres ouvertes mais le signal
est trop faible pour
être inscrit en nuisance
Soit une solution collective est adoptée pour les riverains proches
==> mur anti bruit et indirectement vous en bénéficierez
soit vous vous dem.. tout seul pour un prêt avec votre banque ou agence
locale d'amelioration de l'habitat
vitrage isolants + volets battants isolants qui possèdent aussi un pouvoir
affaiblissant

Acheter une bande de terrain en visuel intermédiare et y planter des
peupliers

Si la rocade est sur pilotis il y aura peut-être des petits panneaux
latéraux
inclinés suffisants pour casser le sifflement des attelages des PL

consultez les plans et rapprochez vous des associations de riverain


Victor

.
nestor burma
Le #18326751
Jean34 a écrit :
salut

ça y est, le tracé du contournement routier de notre bonne ville est
décidé.

Pas de bol, ça va passer sous mes fenêtres, ou presque...


Comment cela se passe t'il en général ?
Y'a t'il des indemnisations prévues pour ceux qui ne vont pas être
expropriés (on ne sera pas sous la route, mais à quelques centaines de
mètres) ?

Dans notre cas, la maison donnait sur une paisible vigne, avec une ville
médiévale en fond. A terme ça va être barré par une quatre voies urbaine
sur piliers ( zone inondable).

Si on reste, on va être obligé d'isoler le toit phoniquement (on entend
actuellement les rares sirènes de pompiers passant à deux kilomètres).
Si on se casse, la baraque aura forcemment perdu pas mal de sa valeur à
cause de cet environnement dégradé.

Qu'en pensez vous ?

merci d'avance





A quelques centaines de mètres (combien au juste?), il n'est pas certain
que vous soyez vraiment incommodé par le bruit: cela dépend de la
configuration des terrains et surtout du régime des vents dominants. Il
est certain cependant qu'une rocade sur piliers n'arrangera pas les choses.
Etes-vous en vue directe de la rocade (pas d'arbres, ni maisons
intermédiaires, ou mur)?
edgar
Le #18328301
"Jean34" 4964c214$0$3506$
salut

ça y est, le tracé du contournement routier de notre bonne ville est
décidé.

Pas de bol, ça va passer sous mes fenêtres, ou presque...


Comment cela se passe t'il en général ?
Y'a t'il des indemnisations prévues pour ceux qui ne vont pas être
expropriés (on ne sera pas sous la route, mais à quelques centaines de
mètres) ?

Dans notre cas, la maison donnait sur une paisible vigne, avec une ville
médiévale en fond. A terme ça va être barré par une quatre voies urbaine
sur piliers ( zone inondable).




j'habite a paris 19°art a exctement 670m du peripherique, pas de maison
entre, et je n'entends absolument pas les voitures (entre 60.00 et 100.000
par jour). Mais a cet ebdroit, le peif est au niveau du sol environnant.
moisse
Le #18330591
Dans le message 4965105b$0$10269$, edgar
"Jean34" 4964c214$0$3506$
salut

ça y est, le tracé du contournement routier de notre bonne ville est
décidé.

Pas de bol, ça va passer sous mes fenêtres, ou presque...


Comment cela se passe t'il en général ?
Y'a t'il des indemnisations prévues pour ceux qui ne vont pas être
expropriés (on ne sera pas sous la route, mais à quelques centaines
de mètres) ?

Dans notre cas, la maison donnait sur une paisible vigne, avec une
ville médiévale en fond. A terme ça va être barré par une quatre
voies urbaine sur piliers ( zone inondable).




j'habite a paris 19°art a exctement 670m du peripherique, pas de
maison entre, et je n'entends absolument pas les voitures (entre
60.00 et 100.000 par jour). Mais a cet ebdroit, le peif est au niveau
du sol environnant.



Fichtre, quel est donc cet endroit à Paris où il existe un ras de
campagne de 670 m.
Ou alors il s'agit d'une distance considérée depuis un point de vue
aérien, en hauteur dans les étages.
Je dis cela pour nos amis ignorants de la capitale et de la disette de
foncier disponible;
a
--
Emma
Le #18330871
Le mercredi 07 janvier 2009 à 15:54 +0100, Jean34 a écrit :
salut

ça y est, le tracé du contournement routier de notre bonne vill e est décidé.

Pas de bol, ça va passer sous mes fenêtres, ou presque...


Comment cela se passe t'il en général ?
Y'a t'il des indemnisations prévues pour ceux qui ne vont pas à ªtre
expropriés (on ne sera pas sous la route, mais à quelques centa ines de
mètres) ?

Dans notre cas, la maison donnait sur une paisible vigne, avec une ville
médiévale en fond. A terme ça va être barré par une quatre voies urbaine sur
piliers ( zone inondable).

Si on reste, on va être obligé d'isoler le toit phoniquement (o n entend
actuellement les rares sirènes de pompiers passant à deux kilom ètres).
Si on se casse, la baraque aura forcemment perdu pas mal de sa valeur à  
cause de cet environnement dégradé.



voir auprès de la DDE ou de la préfecture si un PEB (plan d'Expos ition
au Bruit) a été réalisé.
Suivant les zones cela induit des aides pour l'isolation.
(on en fait pour les aérodromes)

se regrouper (association) : riverains

Emma
JPP
Le #18334551
Bonjour
Pour vous faire une idée, vous pouvez consulter la juriprudence relative à
la question sur le site Légifrance.
Bon courage
JPP
JPP
Le #18334541
Re-bonjour
si vous avez une assistance juridique sur votre assurance maison c'est le
moment de l'activer ou il n'est peut être pas trop tard pour en prendre une.
JPP
edgar
Le #18339901
"moisse" 4965a3c2$0$18746$
j'habite a paris 19°art a exctement 670m du peripherique, pas de
maison entre, et je n'entends absolument pas les voitures (entre
60.00 et 100.000 par jour). Mais a cet ebdroit, le peif est au niveau
du sol environnant.



Fichtre, quel est donc cet endroit à Paris où il existe un ras de campagne
de 670 m.



paris 19 - entre les portes aubervilliers et villette
rue curial - voies ferrees de la gare de l'est parralleles a la rue puis
boulevard exterieurs
Ou alors il s'agit d'une distance considérée depuis un point de vue
aérien, en hauteur dans les étages.



exact, 7eme etage

Je dis cela pour nos amis ignorants de la capitale et de la disette de
foncier disponible;



vous trouverez facilement sur un plan, ou avec google earth!!
Publicité
Poster une réponse
Anonyme