Contacter pour un héritage "providentiel"...

Le
cthorel
Bonjour à tous,

Mon grand-mère de 91 ans qui vit dans une maison de retraite vient d'être contacter par un cabinet de généalogie de Versailles pour "toucher" un héritage;

La personne qu'elle a eu au téléphone refuse de lui donner le nom de la personne décéder même si elle sait sur quelle branche généalogique cela se situe, ni même le contenu, la valeur de l'héritage. Il lui a dit d'un ton convaincant "il y a de l'argent"!!!!

Est-ce vrai qu'elle peut hériter des dettes de cette personne ?
Doit-elle se méfier ?
Bref que faire dans ce genre de situation ?
Ou puis-je me renseigner ?

Le généalogiste a pris rendez-vous avec elle, je vis loin d'elle et je peux l'assister dans cette démarche.

Merci de votre aide
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Séb.
Le #16791751
cthorel a écrit :
Bonjour à tous,

Mon grand-mère de 91 ans qui vit dans une maison de retraite vient d'être
contacter par un cabinet de généalogie de Versailles pour "to ucher" un
héritage;

La personne qu'elle a eu au téléphone refuse de lui donner le nom de la
personne décéder même si elle sait sur quelle branche gà ©néalogique cela se
situe, ni même le contenu, la valeur de l'héritage. Il lui a dit d'un ton
convaincant "il y a de l'argent"!!!!

Est-ce vrai qu'elle peut hériter des dettes de cette personne ?
Doit-elle se méfier ?
Bref que faire dans ce genre de situation ?
Ou puis-je me renseigner ?

Le généalogiste a pris rendez-vous avec elle, je vis loin d'e lle et je peux
l'assister dans cette démarche.

Merci de votre aide



c'est ton GP ou ta GM ?

bon sinon : on peut accepter un héritage sous réserve d'inventa ire, le
notaire chargé de la succession fera le total passif et actif, et si passif
> actif bah logiquement on prend pas

moi ca m'amène une question : un membre de ma famille, très ais é,
propriétaire terrien etc, est assez agé et il a 2 filles (dont ma compagne)
quand il va décéder, elle compte donc demander un inventaire av ant de
décider si oui ou non elle accepte.

supposons que l'autre accepte sans condition, ma moitié doit-elle ac cepeter
aussi ou est-ce que l'actif et le passif est partagé en 2 donc celle qui
prend sans condition prend aussi sa moitié des dettes ?

dans le même ordre d'idée, vu les activités parfois douteu ses d ubonhomme,
si par hasard après l'inventaire des créanciers se pointent et réclament
leur du, que se passe il ?

Séb.
Patrick V
Le #16791741
cthorel a écrit :
Mon grand-mère de 91 ans qui vit dans une maison de retraite vient d'être
contacter par un cabinet de généalogie de Versailles pour "toucher" un
héritage;



C'est sur fr.misc.droit.famille que se traitent ce genre de question qui
n'a rien à voir avec internet. Je transfère donc là-bas.

La personne qu'elle a eu au téléphone refuse de lui donner le nom de la
personne décéder



Bien-sûr !

même si elle sait sur quelle branche généalogique cela se
situe, ni même le contenu, la valeur de l'héritage. Il lui a dit d'un ton
convaincant "il y a de l'argent"!!!!



Est-ce vrai qu'elle peut hériter des dettes de cette personne ?



Comme tout héritage, qui ne s'accepte qu'après inventaire ou sous
réserve. Et on peut toujours refuser un héritage si il y a plus de
dettes que de patrimoine.

Les habitués de fmd.famille confirmeront ou infirmeront.

Doit-elle se méfier ?



La démarche peut être légitime. Ou ça peut être une tentative
d'escroquerie, mais pas forcément.

Bref que faire dans ce genre de situation ?



Surtout ne RIEN payer. Le généalogiste se rémunère sur l'actif net et
non à l'avance. Par contre, cela signifie qu'il faudra un contrat signé
avec qu'il indique de quelle succession il s'agit.

Ou puis-je me renseigner ?

Le généalogiste a pris rendez-vous avec elle, je vis loin d'elle et je peux
l'assister dans cette démarche.


Publicité
Poster une réponse
Anonyme