Contexte objectif + boitier / DXOMark "Perceptual Megapixel"

Le
jfc
je suis tombé il y'a peu sur une un article de vulgarisation qui me
semble particulièrement bien fait :
http://forum.nikonlovers.net/viewtopic.php?t34&p8057

Notamment le développement intitulé "comment mesure t-on le piqué ?".
Tout le monde sait que la qualité de quelque chose est très dépendante
de sa (ou ses) partie(s) la plus faible(s). L'auteur analyse l'effet
conjugué de la résolution de l'appareil, du pouvoir de séparation de
l'optique et du tirage.
Bon à savoir pour juger de la pertinence d'adapter tel objectif à tel
boitier pour tel tirage souhaité.

Mille Mercis à Antonien "Les Tutos du père Anto" ;-)


DxOMark's Perceptual MegapixelPS :
Je ne sais pas si c'est dans l'air du temps, mais DxoMark vient tout
juste de réviser sa façon de noter les matériels en tenant compte à la
fois de la résolution intrinsèque du boitier et du pouvoir de séparation
de l'optique.
http://www.dxomark.com/index.php/Publications/DxOMark-Reviews/Looking-for-new-photo-gear-DxOMark-s-Perceptual-Megapixel-can-help-you

Comparison of perceived resolution between combinations of lenses and
Canon EOS 5D mark II.

DXOMark chamboule en conséquence sa notation des objectifs.
On peut observer au passage que le nouveau Sigma 35mm 1.4 série "Art"
prend la tête des 35mm (test CI de janvier-février page 135)
http://www.dxomark.com/index.php/Lenses/Camera-Lens-Ratings
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Charles Vassallo
Le #25077422
jfc a écrit :
je suis tombé il y'a peu sur une un article de vulgarisation qui me
semble particulièrement bien fait :
http://forum.nikonlovers.net/viewtopic.php?t34&p8057



Beaucoup de bonnes choses en effet, sauf quand il entre dans le vif du
sujet et qu'il dit (en gros) que ce piqué se chiffre par le point où la
courbe de FTM chute de 50%. C'est effectivement quelque chose comme ça
mais ça se discute, notamment chez DxO. Le révéré Bouillot y avait
consacré tout un chapitre dans son bouquin sur la photo numérique (sans
dire grand chose de très précis, sinon que le fondateur de DxO avait
fait sa thèse sur le sujet -- je dis tout ça de mémoire en espérant ne
pas trop dire de bêtises).

La démarche revient à vouloir résumer toute une courbe par un nombre
unique : ça ne marche que si toutes ces courbes ont strictement la même
forme, ne dépendant que d'un seul paramètre (des courbes gaussiennes,
par exemple). Dans un autre domaine, c'est comme si on pouvait définir
la qualité d'une chaine hi-fi par le seul chiffre de sa bande passante à
3 dB.

C'est très commode pour faire des classements -- éventuellement pour
chambouler lesdits classements quand on change la recette pour obtenir
ce nombre, ça occupe les lecteurs --, mais c'est forcément une
simplification. Donc, ne pas y attacher plus d'importance que ça n'en
mérite. Deux objectifs auxquels on aura attribué le même chiffre de
piqué pourraient fort bien être appréciés assez différemment par les uns
et les autres selon le type de photographie qu'ils pratiquent.


Charles
Jean-Pierre Roche
Le #25077512
Le 21/12/2012 10:27, Charles Vassallo a écrit :

La démarche revient à vouloir résumer toute une courbe par
un nombre unique : ça ne marche que si toutes ces courbes
ont strictement la même forme, ne dépendant que d'un seul
paramètre (des courbes gaussiennes, par exemple). Dans un
autre domaine, c'est comme si on pouvait définir la qualité
d'une chaine hi-fi par le seul chiffre de sa bande passante
à 3 dB.

C'est très commode pour faire des classements --
éventuellement pour chambouler lesdits classements quand on
change la recette pour obtenir ce nombre, ça occupe les
lecteurs --, mais c'est forcément une simplification. Donc,
ne pas y attacher plus d'importance que ça n'en mérite. Deux
objectifs auxquels on aura attribué le même chiffre de piqué
pourraient fort bien être appréciés assez différemment par
les uns et les autres selon le type de photographie qu'ils
pratiquent.



C'est tout le problème de vouloir résumer l'analyse d'un
dispositif technique complexe quelconque par un seul
chiffre... Ca n'a pas beaucoup de sens. Mais ça plait.
Par ailleurs, si je regarde les optiques dont je dispose,
les conclusions qu'on pourrait tirer de DXO sont très
différentes de celles que j'ai tirées par une pratique
réelle... Donc...


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
jfc
Le #25079412
Le 21/12/2012 10:55, Jean-Pierre Roche a écrit :
C'est tout le problème de vouloir résumer l'analyse d'un dispositif
technique complexe quelconque par un seul chiffre... Ca n'a pas beaucoup
de sens. Mais ça plait.



Ca n'est pas sans rappeler les mythes de la hifi :-) la passion absurde
pour les distorsions à N décimales, la puissance etc.. tandis que des
paramètres importants ou incompréhensibles du grand public sont
largement ignorés..

La notation de DXOMark serait très différente si on prenait par ex. la
distorsion à PO, et ainsi de suite.. Et pas que les paramètres
spécifiquement optiques d'ailleurs, la vitesse de l'AF (déjà s'il y'en a
un) est un paramètre important pour le sport par exemple etc.
C'est l'usage qui détermine le choix (sport, reportage, mariage, archi
etc) il serait surement plus pertinent d'avoir une classification par
"usage" avec comparaisons d'images en conditions réelles puisque le but
n'est pas de photographier des mires.
Le problème est que rares sont ceux qui ont sous la main les différents
objectifs à tester en conditions réelles d'utilisation et qu'il faut
bien se baser sur quelque chose. Quand on voit le prix d'un objectif de
qualité on y regarde à deux fois avant de sortir sa carte bleue.
René
Le #25079932
"jfc" a écrit dans le message de groupe de discussion :
50d39461$0$8999$

DxOMark's Perceptual MegapixelPS :
Je ne sais pas si c'est dans l'air du temps, mais DxoMark vient tout
juste de réviser sa façon de noter les matériels en tenant compte à la
fois de la résolution intrinsèque du boitier et du pouvoir de séparation
de l'optique.
http://www.dxomark.com/index.php/Publications/DxOMark-Reviews/Looking-for-new-photo-gear-DxOMark-s-Perceptual-Megapixel-can-help-you



C'est le seul que j'ai lu, je suis un peu pressé.

Le contenu et la nouvelle méthode de classification me paraissent valables.

Mais hum. Je tique lorsque je lis "45% of megapixels are lost due to lens or
sensor defects"
Mais où est la démonstration de ce 45% ???

Un telle affirmation demande des exemples. Elle laisse brutalement supposer
que mon D700 avec 24-70 gaspille 45 % des 12 megapixels, donc que ce couple
ne vaut que 6,6 megapixels.
Ce chiffre de 45 % est-il un maximum? Une moyenne? Comment ce 45 % a-t-il
été calculé?

On nous dit:
"The example above is based on data from DxOMark’s database of test reults
for more than 2,500 camera and lens combinations. These tests reveal that
roughly 45% of the resolution is lost due to lens or sensor defects"

Le calcul du 45% n'est pas expliqué.

Dans les exemples il est bien montré qu'un objectif de moins bonne qualité
(le samyang) donne de moins bons résultats sur les 3 boitiers, chose que
l'on savait. Est-ce l'exemple qui montre un cas extrême de 45 % ?

Je m'arrête. Je tique lorsque je vois des titres un peu trop sensationnels.
Il suffisait de nous dire qu'un boiter avec beaucoup de Mpix exige un
objectif conséquent.
Et qu'un objectif minable en peut donner plus que ce qu'il a.

Par ailleurs l'idée de ce genre de classification peut aider, je suppose.

René
Elohan
Le #25080262
René a écrit :

"jfc" a écrit dans le message de groupe de discussion :
50d39461$0$8999$

DxOMark's Perceptual MegapixelPS :
Je ne sais pas si c'est dans l'air du temps, mais DxoMark vient tout juste
de réviser sa façon de noter les matériels en tenant compte à la fois de la
résolution intrinsèque du boitier et du pouvoir de séparation de l'optique.
http://www.dxomark.com/index.php/Publications/DxOMark-Reviews/Looking-for-new-photo-gear-DxOMark-s-Perceptual-Megapixel-can-help-you



C'est le seul que j'ai lu, je suis un peu pressé.

Le contenu et la nouvelle méthode de classification me paraissent valables.

Mais hum. Je tique lorsque je lis "45% of megapixels are lost due to lens or
sensor defects"
Mais où est la démonstration de ce 45% ???

Un telle affirmation demande des exemples. Elle laisse brutalement supposer
que mon D700 avec 24-70 gaspille 45 % des 12 megapixels, donc que ce couple
ne vaut que 6,6 megapixels.
Ce chiffre de 45 % est-il un maximum? Une moyenne? Comment ce 45 % a-t-il été
calculé?



Quand tu le sauras, ton boîtier se mettra à beaucoup moins bien
marcher.
Bour-Brown
Le #25080392
Charles Vassallo a écrit
( 50d42b6d$0$1382$ )

Deux objectifs auxquels on aura attribué le même chiffre de piqué
pourraient fort bien être appréciés assez différemment par les uns et les
autres selon le type de photographie qu'ils pratiquent.



La grande nouveauté, c'est quand même qu'aujourd'hui, grâce à DxO, si on
veut améliorer le piqué de son objectif, il suffit de mettre un meilleur
boîtier derrière, voilà tout.

Exemple de sharpness en P-Mpx :

http://cjoint.com/12dc/BLwliWnqXiE_capteur.jpg

On n'arrête pas le progrès.
£g
Le #25080372
"René" news:


"jfc" a écrit dans le message de groupe de discussion :
50d39461$0$8999$

DxOMark's Perceptual MegapixelPS :
Je ne sais pas si c'est dans l'air du temps, mais DxoMark vient tout
juste de réviser sa façon de noter les matériels en tenant compte à
la fois de la résolution intrinsèque du boitier et du pouvoir de
séparation de l'optique.
http://www.dxomark.com/index.php/Publications/DxOMark-Reviews/Looking-for-new-photo-gear-DxOMark-s-Perceptual-Megapixel-can-help-you



C'est le seul que j'ai lu, je suis un peu pressé.

Le contenu et la nouvelle méthode de classification me paraissent
valables.

Mais hum. Je tique lorsque je lis "45% of megapixels are lost due to
lens or sensor defects"
Mais où est la démonstration de ce 45% ???

Un telle affirmation demande des exemples. Elle laisse brutalement
supposer que mon D700 avec 24-70 gaspille 45 % des 12 megapixels, donc
que ce couple ne vaut que 6,6 megapixels.
Ce chiffre de 45 % est-il un maximum? Une moyenne? Comment ce 45 %
a-t-il été calculé?

On nous dit:
"The example above is based on data from DxOMark’s database of test
reults for more than 2,500 camera and lens combinations. These tests
reveal that roughly 45% of the resolution is lost due to lens or
sensor defects"

Le calcul du 45% n'est pas expliqué.

Dans les exemples il est bien montré qu'un objectif de moins bonne
qualité (le samyang) donne de moins bons résultats sur les 3 boitiers,
chose que l'on savait. Est-ce l'exemple qui montre un cas extrême de
45 % ?

Je m'arrête. Je tique lorsque je vois des titres un peu trop
sensationnels.
Il suffisait de nous dire qu'un boiter avec beaucoup de Mpix exige un
objectif conséquent.
Et qu'un objectif minable en peut donner plus que ce qu'il a.

Par ailleurs l'idée de ce genre de classification peut aider, je
suppose.




C'est comme le pourcentage de matières grasses dans le fromage {|);-)

--
£g
Charles Vassallo
Le #25080502
Bour-Brown a écrit :
Charles Vassallo a écrit

Deux objectifs auxquels on aura attribué le même chiffre de piqué
pourraient fort bien être appréciés assez différemment par les uns et les
autres selon le type de photographie qu'ils pratiquent.



La grande nouveauté, c'est quand même qu'aujourd'hui, grâce à DxO, si on
veut améliorer le piqué de son objectif, il suffit de mettre un meilleur
boîtier derrière, voilà tout.
Exemple de sharpness en P-Mpx :
http://cjoint.com/12dc/BLwliWnqXiE_capteur.jpg

On n'arrête pas le progrès.



C'est une grande avancée. Si DxO se reconvertissait dans l'analyse des
chaines hifi, ils ne tarderaient pas à découvrir qu'on peut nettement
améliorer le rendu d'un ampli en mettant de bonnes enceintes derrière.

Charles
jfc
Le #25082102
Le 22/12/2012 06:52, René a écrit :
Mais hum. Je tique lorsque je lis "45% of megapixels are lost due to
lens or sensor defects"

Mais où est la démonstration de ce 45% ???



on peut lire :
"Un certain nombre de facteurs peuvent causer cette perte en mégapixels
et résolution, y compris les défauts d'objectifs tels que des
aberrations optiques de diffraction, la lumière ou l'inefficacité de
filtre anti-repliement."

45% à partir de choses aussi hétérogènes ? je ne vois pas d'autre
utilité que de frapper les esprits pour montrer qu'il existe une
différence notable entre la théorie et la pratique. mais ca on s'en
doutait un peu Non ? :-)

Un telle affirmation demande des exemples. Elle laisse brutalement
supposer que mon D700 avec 24-70 gaspille 45 % des 12 megapixels, donc
que ce couple ne vaut que 6,6 megapixels.



surement pas ! 45% n'a pas de sens en soit sinon de dire qu'il y a une
différence entre théorie et pratique dans les allégations des fabricants
+ la diffraction éventuelle + filtre AAA + l'âge du capitaine (s'il
tremble) etc... ca peut faire beaucoup..

"100% of megapixels are lost due to forgetting to remove the cap" :-)
jfc
Le #25082182
Le 22/12/2012 06:52, René a écrit :

Un telle affirmation demande des exemples. Elle laisse brutalement
supposer que mon D700 avec 24-70 gaspille 45 % des 12 megapixels, donc
que ce couple ne vaut que 6,6 megapixels.



René, dans le premier lien que j'avais cité, on peut justement voir
pourquoi le 24-70mm donne d'excellents résultats avec un D700 et pas
qu'avec lui d'ailleurs.

http://forum.nikonlovers.net/viewtopic.php?t34&p8057
Que nous apprend ce graphique ?
-Que le Nikkor 24-70 f/2.8 G-ED est tout simplement excellent sur tout
le champ quel que soit le diaphragme avec le D700 à 24mm ! La raison en
est simple : le pouvoir de séparation de l’optique est supérieur à la
résolution du boîtier…
-Que ce même objectif donnera des images un tout petit peu plus « molles
» dans les angles à f/2.8 avec un D600 mais que cela ne se verra ni sur
un A3 ni, a fortiori, sur un A4.
-Que les résultats seront plus nuancés avec un D800… mais qu’il faudra
se payer un tirage 40x60 pour s’en rendre compte !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme