Contre le « mini-traité » : et maintenant l’Espagne

Le
Taureau Assis
Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, se
prononce à son tour contre le « mini-traité » européen de Sarkozy.

C’est d’autant plus notable que pendant la campagne présidentielle
Nicolas Sarkozy avait affirmé que Zapatero, Blair et Merkel avaient
manifesté leur accord sur son projet.

Moratinos le dément ouvertement : « Je peux vous assurer qu’aucun
soutien n’a été donné » à Sarkozy par Zapatero, a-t-il affirmé, à deux
reprises, lors d’une audition devant les députés. « L’Espagne ne peut
accepter que l’on dépouille le traité constitutionnel de tous les
éléments qui font de l’Union européenne un projet politique », a-t-il
précisé. La position de Zapatero est de « défendre au maximum » le texte
approuvé à Rome en 2004. « Nous ne pouvons accepter le démantèlement
total du traité actuel. C’est notre ligne rouge. Nous pouvons accepter
une éventuelle simplification du texte actuel en termes de paragraphes
et d’articles »
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jojolapin
Le #15702761
"Taureau Assis" f21i4d$kdc$

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, se
prononce à son tour contre le « mini-traité » européen de Sarkozy.

C’est d’autant plus notable que pendant la campagne présidentielle Nicolas
Sarkozy avait affirmé que Zapatero, Blair et Merkel avaient manifesté leur
accord sur son projet.

Moratinos le dément ouvertement : « Je peux vous assurer qu’aucun soutien
n’a été donné » à Sarkozy par Zapatero, a-t-il affirmé, à deux reprises,
lors d’une audition devant les députés. « L’Espagne ne peut accepter que l’on
dépouille le traité constitutionnel de tous les éléments qui font de l’Union
européenne un projet politique », a-t-il précisé. La position de Zapatero
est de « défendre au maximum » le texte approuvé à Rome en 2004. « Nous ne
pouvons accepter le démantèlement total du traité actuel. C’est notre
ligne rouge. Nous pouvons accepter une éventuelle simplification du texte
actuel en termes de paragraphes et d’articles... »



On va voir les divers mensonges de Sarko tomber les uns derrières les autres
Eric
Le #15702621
"jojolapin" news:46447b5b$0$27380$

"Taureau Assis" f21i4d$kdc$

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, se
prononce à son tour contre le « mini-traité » européen de Sarkozy.

C'est d'autant plus notable que pendant la campagne présidentielle
Nicolas Sarkozy avait affirmé que Zapatero, Blair et Merkel avaient
manifesté leur accord sur son projet.

Moratinos le dément ouvertement : « Je peux vous assurer qu'aucun soutien
n'a été donné » à Sarkozy par Zapatero, a-t-il affirmé, à deux reprises,
lors d'une audition devant les députés. « L'Espagne ne peut accepter que
l'on dépouille le traité constitutionnel de tous les éléments qui font de
l'Union européenne un projet politique », a-t-il précisé. La position de
Zapatero est de « défendre au maximum » le texte approuvé à Rome en 2004.
« Nous ne pouvons accepter le démantèlement total du traité actuel. C'est
notre ligne rouge. Nous pouvons accepter une éventuelle simplification du
texte actuel en termes de paragraphes et d'articles... »



On va voir les divers mensonges de Sarko tomber les uns derrières les
autres


Celui-là n'est pas mal non plus pour inaugurer la série de mensonges
flagrants du "président élu":
http://www.trends.be/articles/index.jsp?siteID&sectionIDf6&articleIDB544
--
Eric
Taureau Assis
Le #15702361
Eric a écrit :

"jojolapin" news:46447b5b$0$27380$


"Taureau Assis" f21i4d$kdc$


Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos,
se prononce à son tour contre le « mini-traité » européen de Sarkozy.

C'est d'autant plus notable que pendant la campagne présidentielle
Nicolas Sarkozy avait affirmé que Zapatero, Blair et Merkel avaient
manifesté leur accord sur son projet.

Moratinos le dément ouvertement : « Je peux vous assurer qu'aucun
soutien n'a été donné » à Sarkozy par Zapatero, a-t-il affirmé, à
deux reprises, lors d'une audition devant les députés. « L'Espagne ne
peut accepter que l'on dépouille le traité constitutionnel de tous
les éléments qui font de l'Union européenne un projet politique »,
a-t-il précisé. La position de Zapatero est de « défendre au maximum
» le texte approuvé à Rome en 2004. « Nous ne pouvons accepter le
démantèlement total du traité actuel. C'est notre ligne rouge. Nous
pouvons accepter une éventuelle simplification du texte actuel en
termes de paragraphes et d'articles... »




On va voir les divers mensonges de Sarko tomber les uns derrières les
autres



Celui-là n'est pas mal non plus pour inaugurer la série de mensonges
flagrants du "président élu":
http://www.trends.be/articles/index.jsp?siteID&sectionIDf6&articleIDB544




De toute façon Sarko c'est toujours l'approximation (cf. les sous-marins
sur RMC, la part du nucléaire dans l'électricité), l'important c'est
d'avoir l'air de savoir et de paraître crédible.

Beaucoup de Français qui pensaient élire un homme de droite vont être
très vite cocufiés, sans les mesures préconisées par les FN (sortir au
besoin de l'Europe, sans doute une sortie à la carte comme le Danemark),
Sarko n'aura tout simplement pas les moyens de faire ce qu'il a promis
pendant son tour de bonimenteur (ceci suppose qu'il aurait jamais voulu
vraiment appliquer ses promesses nombreuses et contradictoire). Cf.
Chirac incapable de baisser la TVA sur la restauration.

On aura un petit gouverneur mégalo de province européenne qui fera de la
comm' pendant 5 ans.
ALain Montfranc
Le #15702351
Taureau Assis a écrit

De toute façon Sarko c'est toujours l'approximation (cf. les sous-marins sur
RMC, la part du nucléaire dans l'électricité),



C'etait pas mieux de l'autre coté :-D

http://www.segomadit.fr/index.php?quote„&format=txt pour les sous
marin

http://www.segomadit.fr/index.php?quote1&format=txt pour le
nucleaire
Taureau Assis
Le #15702321
ALain Montfranc a écrit :
Taureau Assis a écrit

De toute façon Sarko c'est toujours l'approximation (cf. les
sous-marins sur RMC, la part du nucléaire dans l'électricité),




C'etait pas mieux de l'autre coté :-D

http://www.segomadit.fr/index.php?quote„&format=txt pour les sous marin

http://www.segomadit.fr/index.php?quote1&format=txt pour le nucleaire





C'est exact. J'ai toujours dit ni Ségo, si Sarko.

Sarkozy ne savait pas non plus qu'Al Qaëda est un mouvement sunni (même
émission de Bourdin sur RMC), pas chiite. Puis Sarko s'enfonçait en
disant que sunni/chiite c'est des ethnies... Mais là il ne lisait plus
les discours gaullistes d'Henri Guaino.

On est mal barrés.
anneleguennec
Le #15702121
ALain Montfranc

C'etait pas mieux de l'autre coté :-D

http://www.segomadit.fr/index.php?quote„&format=txt pour les sous
marin

http://www.segomadit.fr/index.php?quote1&format=txt pour le
nucleaire



Ce qu'il ya de mieux sur ce site, ce sont les branchements vers des
sites de rencoontre. Sympa la pub :=))
tijl.uilenspiegel
Le #15702101
jojolapin wrote:
"Taureau Assis" f21i4d$kdc$





snip>
On va voir les divers mensonges de Sarko tomber les uns derrières les
autres



Dans certains cas comme pour la BCE et l'EURO il faut le regretter
d'ailleurs car ses idées sont raisonnables.
En fait Mr Sarkozy est un utopiste de droite-))(ou fait semblant de l'étre)
--
amicalement tijl
tijl.uilenspiegel
Le #15702081
Taureau Assis wrote:
Eric a écrit :

"jojolapin" de news:46447b5b$0$27380$


"Taureau Assis" f21i4d$kdc$


Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel
Moratinos, se prononce à son tour contre le « mini-traité »
européen de Sarkozy. C'est d'autant plus notable que pendant la
campagne présidentielle
Nicolas Sarkozy avait affirmé que Zapatero, Blair et Merkel avaient
manifesté leur accord sur son projet.

Moratinos le dément ouvertement : « Je peux vous assurer qu'aucun
soutien n'a été donné » à Sarkozy par Zapatero, a-t-il affirmé, à
deux reprises, lors d'une audition devant les députés. « L'Espagne
ne peut accepter que l'on dépouille le traité constitutionnel de
tous les éléments qui font de l'Union européenne un projet
politique », a-t-il précisé. La position de Zapatero est de «
défendre au maximum » le texte approuvé à Rome en 2004. « Nous ne
pouvons accepter le démantèlement total du traité actuel. C'est
notre ligne rouge. Nous pouvons accepter une éventuelle
simplification du texte actuel en termes de paragraphes et
d'articles... »




On va voir les divers mensonges de Sarko tomber les uns derrières
les autres



Celui-là n'est pas mal non plus pour inaugurer la série de mensonges
flagrants du "président élu":
http://www.trends.be/articles/index.jsp?siteID&sectionIDf6&articleIDB544




De toute façon Sarko c'est toujours l'approximation (cf. les
sous-marins sur RMC, la part du nucléaire dans l'électricité),
l'important c'est d'avoir l'air de savoir et de paraître crédible.

Beaucoup de Français qui pensaient élire un homme de droite vont être
très vite cocufiés, sans les mesures préconisées par les FN (sortir au
besoin de l'Europe, sans doute une sortie à la carte comme le
Danemark), Sarko n'aura tout simplement pas les moyens de faire ce
qu'il a promis pendant son tour de bonimenteur (ceci suppose qu'il
aurait jamais voulu vraiment appliquer ses promesses nombreuses et
contradictoire). Cf. Chirac incapable de baisser la TVA sur la
restauration.



Oui et c'est grave surtout l'impossibilité de faire baisser l'EURO
http://minilien.com/?l4eaE8h01U
ou
http://www.lesechos.fr/info/france/afp_00036062.htm?xtor=RSS-2000

On aura un petit gouverneur mégalo de province européenne qui fera de
la comm' pendant 5 ans.



Il est probable qu'il aura du mal à empecher l'adhésion de la Turquie aussi,
la France a accepté l'ouverture de négociations, l'Europe peut les faire
trainer en longueur mais sauf fait nouveau il semble impossible d'en refuser
maintenant le principe.
Heureusement pour lui la date de l'adhésion effective est encore
lointaine..donc le dénouement aussi!
--
amicalement tijl
René ALBERT
Le #15701811
ALain Montfranc wrote:
Taureau Assis a écrit

De toute façon Sarko c'est toujours l'approximation (cf. les
sous-marins sur RMC, la part du nucléaire dans l'électricité),



C'etait pas mieux de l'autre coté :-D

http://www.segomadit.fr/index.php?quote1&format=txt pour le nucleaire




"17% seulement de l'électricité est d'origine nucléaire."

Oui, au lieu de
"17% seulement de l'énergie est de l'électricité d'origine nucléaire."

Un lapsus est une chose, un chiffre inventé qui ne correspond à rien
(les 50% de Sarko) une autre.

Et votre mauvaise foi ridicule et dépassée.
--



http://perso.wanadoo.fr/rene.albert6/Reliability/
Fiabilité théorique

http://perso.wanadoo.fr/rene.albert6/Retraites/
Retraites : un modèle mathématique simplifié
Divertissements : casse-têtes divers
Bridge : conventions et code en compétition, probabilités
ALain Montfranc
Le #15701801
=?ISO-8859-1?Q?René_ALBERT?= a écrit
ALain Montfranc wrote:
Taureau Assis a écrit

De toute façon Sarko c'est toujours l'approximation (cf. les sous-marins
sur RMC, la part du nucléaire dans l'électricité),



C'etait pas mieux de l'autre coté :-D

http://www.segomadit.fr/index.php?quote1&format=txt pour le nucleaire




"17% seulement de l'électricité est d'origine nucléaire."

Oui, au lieu de
"17% seulement de l'énergie est de l'électricité d'origine nucléaire."

Un lapsus est une chose, un chiffre inventé qui ne correspond à rien (les 50%
de Sarko) une autre.

Et votre mauvaise foi ridicule et dépassée.



lol
Publicité
Poster une réponse
Anonyme