convocation par la police

Le
Delestaque
Salut

Je mets le récit à la première personne, pour simplifier, comme dans un
roman , voici :

La police vient chez moi a 21 H me remettre une convocation à un nom qui
n'est pas le mien, j'ai une assurance juridique, le conseil rigole et me dit
que je n'ai pas à y aller, d'autres on t un doute, là, moi, je n'en ai pas
Huit gardiens de la paix dans l'escalier pendant une demie heure, vu que ,
étant chez moi, je n'ai pas donné mes papiers
Et je suppose qu'un plainte a été déposé contre cette personne que je ne
suis pas.
Tout ceci pour des faits imaginaires, ça se reproduit régulièrement contre
moi, visite nocture de la police, la dernière fois, je n'ai même jamais été
convoqué
Deux voitures de police, huit fonctionnaires pendant une demie heure , je
subis railleries, moqueries, pendant ce temps là, si on appelle le
commissariat, ils ne peuvent pas intervenir, ils n'ont pas de voitures.
J'ai d'ailleurs été rappellé par le commissariat, ils sont amusants, ils me
menacent de m'envoyer devant le Procureur, de venir me chercher et me
menotter, d'aller chercher ma femme sur son lieu de travail aussi et
l'emmener devant tout le monde menottée
Je leur dis : faites !
Et que par ailleurs, ça me rendrait bien service de le rencontrer le
procureur, on lui écrit, il ne répond pas, alors, je leur dit aux flics, ça
me rendrait bien service de pouvoir lui parler, et que je ne crains pas la
Justice de mon pays ( quoique.)
les faits qu'on me repproche, s'il s'agit bien de moi, je ne peux pas vous
dire, je n'en sais rien
sauf qu'ils ont rappelé leur chef, il ne s'agit pas d'un flagrant délit
j'apprends régulièrement que j'ai menacé quelqu'un ici, je suppose que je
souffre de somnanbulisme diurne ?
Vu que c'est répétitif, je ne sais que faire ?

--
G.Ricco
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
R1
Le #21141851
C'est un exercice de cours?
Si la convocation n'est pas à votre nom et que vous pouvez justifier de
votre identité, où est le problème?
Etonnant de venir vous voir à 21h, à 8 fonctionnaires, pour une simple
convocation: il y a d'autres horaires pour le faire et pas besoin de tant de
moyen (sauf à être un dangereux criminel et alors le GIPN s'associe à
l'opération)

Delestaque wrote on samedi 6 février 2010 11:51:

Salut

Je mets le récit à la première personne, pour simplifier, comme dans un
roman , voici :

La police vient chez moi a 21 H me remettre une convocation à un nom qui
n'est pas le mien, j'ai une assurance juridique, le conseil rigole et me
dit que je n'ai pas à y aller, d'autres on t un doute, là, moi, je n'en ai
pas Huit gardiens de la paix dans l'escalier pendant une demie heure, vu
que , étant chez moi, je n'ai pas donné mes papiers
Et je suppose qu'un plainte a été déposé contre cette personne que je ne
suis pas.
Tout ceci pour des faits imaginaires, ça se reproduit régulièrement contre
moi, visite nocture de la police, la dernière fois, je n'ai même jamais
été convoqué
Deux voitures de police, huit fonctionnaires pendant une demie heure , je
subis railleries, moqueries, pendant ce temps là, si on appelle le
commissariat, ils ne peuvent pas intervenir, ils n'ont pas de voitures....
J'ai d'ailleurs été rappellé par le commissariat, ils sont amusants, ils
me menacent de m'envoyer devant le Procureur, de venir me chercher et me
menotter, d'aller chercher ma femme sur son lieu de travail aussi et
l'emmener devant tout le monde menottée
Je leur dis : faites !
Et que par ailleurs, ça me rendrait bien service de le rencontrer le
procureur, on lui écrit, il ne répond pas, alors, je leur dit aux flics,
ça me rendrait bien service de pouvoir lui parler, et que je ne crains pas
la Justice de mon pays ( quoique....)
les faits qu'on me repproche, s'il s'agit bien de moi, je ne peux pas vous
dire, je n'en sais rien
sauf qu'ils ont rappelé leur chef, il ne s'agit pas d'un flagrant délit
j'apprends régulièrement que j'ai menacé quelqu'un ici, je suppose que je
souffre de somnanbulisme diurne ?
Vu que c'est répétitif, je ne sais que faire ?



JLC
Le #21142491
Le 06/02/2010 13:01, R1 a écrit :
C'est un exercice de cours?
Si la convocation n'est pas à votre nom et que vous pouvez justifier de
votre identité, où est le problème?
Etonnant de venir vous voir à 21h, à 8 fonctionnaires, pour une simple
convocation: il y a d'autres horaires pour le faire et pas besoin de tant de
moyen (sauf à être un dangereux criminel et alors le GIPN s'associe à
l'opération)



Cherche pas, docteur, c'est la tête.

Ricco (Delestaque) est l'un des plus grands affabulateurs des NG, dans
tous les domaines.

--
@ + et cordialement
JLC
JLC
Le #21142481
Le 06/02/2010 13:01, R1 a écrit :
C'est un exercice de cours?
Si la convocation n'est pas à votre nom et que vous pouvez justifier de
votre identité, où est le problème?
Etonnant de venir vous voir à 21h, à 8 fonctionnaires, pour une simple
convocation: il y a d'autres horaires pour le faire et pas besoin de tant de
moyen (sauf à être un dangereux criminel et alors le GIPN s'associe à
l'opération)

Delestaque wrote on samedi 6 février 2010 11:51:

Salut

Je mets le récit à la première personne, pour simplifier, comme dans un
roman , voici :

La police vient chez moi a 21 H me remettre une convocation à un nom qui
n'est pas le mien, j'ai une assurance juridique, le conseil rigole et me
dit que je n'ai pas à y aller, d'autres on t un doute, là, moi, je n'en ai
pas Huit gardiens de la paix dans l'escalier pendant une demie heure, vu
que , étant chez moi, je n'ai pas donné mes papiers
Et je suppose qu'un plainte a été déposé contre cette personne que je ne
suis pas.
Tout ceci pour des faits imaginaires, ça se reproduit régulièrement contre
moi, visite nocture de la police, la dernière fois, je n'ai même jamais
été convoqué
Deux voitures de police, huit fonctionnaires pendant une demie heure , je
subis railleries, moqueries, pendant ce temps là, si on appelle le
commissariat, ils ne peuvent pas intervenir, ils n'ont pas de voitures....
J'ai d'ailleurs été rappellé par le commissariat, ils sont amusants, ils
me menacent de m'envoyer devant le Procureur, de venir me chercher et me
menotter, d'aller chercher ma femme sur son lieu de travail aussi et
l'emmener devant tout le monde menottée
Je leur dis : faites !
Et que par ailleurs, ça me rendrait bien service de le rencontrer le
procureur, on lui écrit, il ne répond pas, alors, je leur dit aux flics,
ça me rendrait bien service de pouvoir lui parler, et que je ne crains pas
la Justice de mon pays ( quoique....)
les faits qu'on me repproche, s'il s'agit bien de moi, je ne peux pas vous
dire, je n'en sais rien
sauf qu'ils ont rappelé leur chef, il ne s'agit pas d'un flagrant délit
j'apprends régulièrement que j'ai menacé quelqu'un ici, je suppose que je
souffre de somnanbulisme diurne ?
Vu que c'est répétitif, je ne sais que faire ?








--
@ + et cordialement
JLC
Delestaque
Le #21144171
R1 wrote:
C'est un exercice de cours?
Si la convocation n'est pas à votre nom et que vous pouvez justifier



de votre identité, où est le problème?



arce qu'ils veulent me passer les pinces et m'embarquer

Etonnant de venir vous voir à 21h, à 8 fonctionnaires, pour une simple
convocation: il y a d'autres horaires pour le faire et pas besoin de
tant de moyen (sauf à être un dangereux criminel et alors le GIPN
s'associe à l'opération)




nous sommes bien d'accord, c'est la deuxième fois que ça arrive, il suffit
donc de dire le voisin me menace avec une arme blanche pour faire débraquer
la police ?
je pensais que , au moins, cette personne finirait avec outrage, faits
inventifs, non, elle persisite, une fois sur mon épouse, deux fois sur moi
mon épouse, confrontation, puis aucune suite, moi, la première fois, jamais
de convocation, là, une convocation pas à mon nom, personnellement je
n'oserais pas faire ça.
je suis au comble de l'étonnement, c'est pour ça que je finis par poser la
question, et la poser ici
J'ai moi même déposé plusieurs mains courantes, ma femme une plainte, aucune
suite, c'est comme si nous n'existions pas.
merci
--
G.Ricco
Amandine Parmesan
Le #21144601
On Sat, 6 Feb 2010 19:29:50 +0100, "Delestaque"
J'ai moi même déposé plusieurs mains courantes, ma femme une plainte, aucune
suite, c'est comme si nous n'existions pas.



Bon ben si t'existe pas, ils viendront pas.
--
France-Irlande
J'ai pas honte d'être francaise, mais j'aimerai être fier en laissant notre place à l'Irlande.
C'est une question d'honneur
Mais je ne me fais aucune illusion. J'espère que l'equipe qui a volé le match soit humilié et rentre la tête baissé.
http://www.youtube.com/watch?v=ekxsmPnHWSA
Delestaque
Le #21144591
Amandine Parmesan wrote:
On Sat, 6 Feb 2010 19:29:50 +0100, "Delestaque"
J'ai moi même déposé plusieurs mains courantes, ma femme une
plainte, aucune suite, c'est comme si nous n'existions pas.



Bon ben si t'existe pas, ils viendront pas.



bon, je cherche une réponse un peu " droit " j'aime bien déconner, mais bon,
à 21 H, avec huit poulets a ma porte, je trouve qu'il y a des exercices plus
drôles, ces gens ne m'amusent pas vraiment
bon, ben en tout cas, si je n'existe pas, la voisine elle, elle doit avoir
des visions ?

--
G.Ricco
Delestaque
Le #21144711
R1 wrote:


C'est un exercice de cours?



ecoutes, c'est un exercice en réel, c'est ça qui est assez étonnant.

Si la convocation n'est pas à votre nom et que vous pouvez justifier
de votre identité, où est le problème?



ce que tu dis, et je t'en remercie, est interessant, mais bon, tu es peinard
chez toi, tu n'as pas mis le nez dehors et la police vient te demander de
justifier de ton identité, ça non plus je ne comprends pas, qu'en penses tu
?
Sur la voie publique, bon, ça je comprends, mais là , je ne saisis pas
la première fois, ils ont commencé en frappant à la poret par : vous savez
bien pourquoi on est là ?
merci A+
--
G.Ricco
Ginette COUILLARD Camionneur en IVECO
Le #21146451
Bonjour,

Delestaque
news:4b6db521$0$25793$

| J'ai moi même déposé plusieurs mains courantes, ma femme une plainte,
| aucune suite, c'est comme si nous n'existions pas.

Ça sent le complot mondial, ça.

A votre place, je raserais les murs, j'éviterais les gares, les aéroports,
les péages.

Si vous en avez le temps, faites vous faire une couleur, achetez des ray-bans,
arrêtez votre téou mobile, retirez la batterie, n'utilisez plus de carte bancaire.

Payez un boat-people pour vous emmener, au retour, vers un pays exotique et...
surtout oubliez totalement usenet !!!

--
Publicité
Poster une réponse
Anonyme