copier une partition contenant un OS

Le
docanski
Bonjour,

D'après les nombreuses discussions soulevant ce sujet, il semble
impossible de copier un DD ou une partition contenant un OS sans être
obligé d'en passer par un logiciel adéquat.
Ceci sous prétexte que l'OS en cours est en "perpétuel mouvement".
Qu'en est-il si cette copie se fait à partir d'un autre OS logé dans une
autre partition ?
Car il me semble bien que dans ces conditions, l'OS à copier est "en
sommeil" .. !?
Non ?

PS : je ne fais pas de FU car il me semble que ce problème peut être
soulevé dans les 2 groupes choisis.

Cordialement,
--
docanski

- Les Côtes du nord de la Bretagne par le sentier des douaniers
- Memento des champignons : le guide le plus complet du Web
- Et d'autres sujets encore sur -> http://armorance.free.fr
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Mihamina (R12y) Rakotomandimby
Le #323729
docanski wrote:
Bonjour,


Bonjour,

Qu'en est-il si cette copie se fait à partir d'un autre OS logé dans une
autre partition?


Ou tout simplement un LiveCD

Car il me semble bien que dans ces conditions, l'OS à copier est "en
sommeil" .. !?
Non ?


D'apres moi, oui. Mais je peux tromper.
Mais supposons qu'initialement l'OS était sur la premiere partition du
premier disque.
Lors d'une restauration, il se retrouve sur la 6 ème, ou toujours la
premiere mais d'un disque secondaire,...
Lui, il s'attend à une certaine numérotation des disques/partitions, y
compris de lui-même, qu'il ne comprendra pas forcément...

docanski
Le #323717
Eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne et Mihamina
(R12y) Rakotomandimby nous narre ce qui suit en ce 29/09/2007 13:48 :

Ou tout simplement un LiveCD


Bien entendu.
Quoique un "CD vivant" ne doit pas être courant, je n'en ai encore
jamais vu ...
Ah bon, tu parles de "CD amorçable" contenant un OS !! ;-)

Mais supposons qu'initialement l'OS était sur la premiere partition du
premier disque.
Lors d'une restauration, il se retrouve sur la 6 ème, ou toujours la
premiere mais d'un disque secondaire,...
Lui, il s'attend à une certaine numérotation des disques/partitions, y
compris de lui-même, qu'il ne comprendra pas forcément...


Bien entendu.
Mais ce n'est pas le but de la manoeuvre. Celle-ci consisterait à
préparer un nouveau disque dur à installer en remplacement de celui qui
est copié. C'est très utile quand le "vieux" disque ne fait que 40 ou 80
Go et qu'on désire le remplacer par un DD plus important sans devoir
tout réinstaller.
--
docanski

- Les Côtes du nord de la Bretagne par le sentier des douaniers
- Memento des champignons : le guide le plus complet du Web
- Et d'autres sujets encore sur ----> http://armorance.free.fr

Ascadix
Le #323715
Bonjour,

D'après les nombreuses discussions soulevant ce sujet, il semble
impossible de copier un DD ou une partition contenant un OS sans être
obligé d'en passer par un logiciel adéquat.
Ceci sous prétexte que l'OS en cours est en "perpétuel mouvement".
Qu'en est-il si cette copie se fait à partir d'un autre OS logé dans une
autre partition ?


ça passe nickel ( au niveau de la copie ..reste les à coté quand même à
vérifier, mais ces à-coté sont identiques à ceux rencontré lors d'un
clonage avec soft dédié.

Car il me semble bien que dans ces conditions, l'OS à copier est "en
sommeil" .. !?
Non ?
Vi



PS : je ne fais pas de FU car il me semble que ce problème peut être
soulevé dans les 2 groupes choisis.

Cordialement,


à l'époque glorieuse du DOS ( = jusqu'a Win-Meuh ) il suffisant de
quitter Winwin pour repasser sous DOS et de là un simple copy du DD 1
vers le DD2 suffisait

Avec les Windows famille NT, si t'es sur du DD en FAT, tu peut utiliser
une simple disquette DOS pour faire cette copie, si t'es en NTFS, il
faut mieux alors utiliser un couple OS secondaire et soft de copie
capable de gérer les spécificité NTFS notamment les permissions.

Un 2° XO par exemple sur un autre DD et ROBOCOPY sont alors suffisants
pour cloner ton DD.

Reste que ce n'est pas forcement ce qu'il ya de plus pratique et confortable

Pour XP / 2003 / Vista il existe même des softs capables d'exploiter les
services de "shadow copy" de Windows ( système qui permet de "figer" une
image du système à un instant T afin qu'un soft puisse en tirer une
copie sans être ennuyé par le problème du disque système tout le temps
en modification.

Tous les softs de Backup/Clone à la volée pour XP/2003/Vista:
-1- soit utilisent ce système VSS de Windows soient utilisent une
bidouille douteuse
-2- ne marchent pas sur NT4/2000 (qui ne disposent pas de VSS) ... ou
alors avec une bidouille ..voir ci-dessus


PS: tu parle juste de la partie copie ..donc je fait un peu l'impasse
sur tous les pbs du genre:
- partitionnement ( taille, activation ..)
- changement de contrôleur >> pb de driver au reboot
- gestion des signatures DD par Widnwos si le 2° DD à été mis en contact
avec le Windows d'origine avant le clonage
- surement qq autres petits détails.


--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.

Emmanuel Florac
Le #323714
Le Sat, 29 Sep 2007 12:35:34 +0200, docanski a écrit :



D'après les nombreuses discussions soulevant ce sujet, il semble
impossible de copier un DD ou une partition contenant un OS sans être
obligé d'en passer par un logiciel adéquat. Ceci sous prétexte que l'OS
en cours est en "perpétuel mouvement". Qu'en est-il si cette copie se
fait à partir d'un autre OS logé dans une autre partition ?


En fait il est impossible de copier simplement une partition contenant un
OS _Windows_en_cours_de_fonctionnement_. Il est parfaitement possible (et
même très simple) de copier un Linux, un Mac OS X ou autre même en
cours de fonctionnement et sans que ça pose le moindre problème (y
compris le fait que la copie soit amorçable). Copier une partition
Windows depuis un autre OS (avec le Windows éteint, donc) ne pose non
plus aucun problème. Par contre il peut être nécessaire de faire des
manipulations ésotériques pour que la copie soit amorçable. Comme
d'habitude, avec Windows tout est plus compliqué et plus cher, quoi.

--
Le travail est la malédiction des classes qui boivent.
O. Wilde.

docanski
Le #323713
Eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne et Ascadix nous
narre ce qui suit en ce 29/09/2007 18:50 :

ça passe nickel ( au niveau de la copie ..reste les à coté quand même à
vérifier, mais ces à-coté sont identiques à ceux rencontré lors d'un
clonage avec soft dédié.


Alors c'est ... nickel !

à l'époque glorieuse du DOS ( = jusqu'a Win-Meuh ) il suffisant de
quitter Winwin pour repasser sous DOS et de là un simple copy du DD 1
vers le DD2 suffisait


Vi mais DOS est mort, enterré par Windose lui-même.
Dommage : il était bien utile pour faire de copies ... mais aussi des
réparations.

Avec les Windows famille NT, si t'es sur du DD en FAT, tu peut utiliser
une simple disquette DOS pour faire cette copie, si t'es en NTFS, il
faut mieux alors utiliser un couple OS secondaire et soft de copie
capable de gérer les spécificité NTFS notamment les permissions.


Pourquoi ? La copie directe ne serait donc pas possible si les
partitions sont soit :
FAT32 ---> NTFS
NTFS ---> NTFS
?

PS: tu parle juste de la partie copie ..donc je fait un peu l'impasse
sur tous les pbs du genre:
- partitionnement ( taille, activation ..)


Ne me dis pas que la taille des paritions pourrait poser problème : le
but est de passer d'un petit disque à un gros disque :-(

- changement de contrôleur >> pb de driver au reboot


La machine reste la même.

- gestion des signatures DD par Widnwos si le 2° DD à été mis en contact
avec le Windows d'origine avant le clonage


?

Cordialement,
--
docanski

- Les Côtes du nord de la Bretagne par le sentier des douaniers
- Memento des champignons : le guide le plus complet du Web
- Et d'autres sujets encore sur ----> http://armorance.free.fr

docanski
Le #323712
Eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne et Emmanuel
Florac nous narre ce qui suit en ce 29/09/2007 22:20 :
...
plus aucun problème. Par contre il peut être nécessaire de faire des
manipulations ésotériques pour que la copie soit amorçable. Comme
d'habitude, avec Windows tout est plus compliqué et plus cher, quoi.


Ah ?
Est-ce à dire que Windose ne démarre pas automatiquement avec un
"autorun" faisant partie de la copie de l'original ?

Cordialement,
--
docanski

- Les Côtes du nord de la Bretagne par le sentier des douaniers
- Memento des champignons : le guide le plus complet du Web
- Et d'autres sujets encore sur ----> http://armorance.free.fr

Nicolas George
Le #323709
houba wrote in message
Renseigne toi sur Paragon Exact image avant de délirer.


Relis le message original avant de délirer. En particulier le bout « sans
être obligé d'en passer par un logiciel adéquat ».

Nicolas George
Le #323691
houba wrote in message
Au cas où tu ne te serais pas apercu, je répondais ! sur la
*propagande* d' Emmanuel Florac.


Emmanuel répondait dans le cadre fourni par le message original, c'est ce
que le « simplement » dans son message voulait dire.

Ascadix
Le #323688
Eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne et Ascadix nous
narre ce qui suit en ce 29/09/2007 18:50 :

ça passe nickel ( au niveau de la copie ..reste les à coté quand même
à vérifier, mais ces à-coté sont identiques à ceux rencontré lors d'un
clonage avec soft dédié.


Alors c'est ... nickel !

à l'époque glorieuse du DOS ( = jusqu'a Win-Meuh ) il suffisant de
quitter Winwin pour repasser sous DOS et de là un simple copy du DD 1
vers le DD2 suffisait


Vi mais DOS est mort, enterré par Windose lui-même.
Dommage : il était bien utile pour faire de copies ... mais aussi des
réparations.

Avec les Windows famille NT, si t'es sur du DD en FAT, tu peut
utiliser une simple disquette DOS pour faire cette copie, si t'es en
NTFS, il faut mieux alors utiliser un couple OS secondaire et soft de
copie capable de gérer les spécificité NTFS notamment les permissions.


Pourquoi ? La copie directe ne serait donc pas possible si les
partitions sont soit :
FAT32 ---> NTFS


Tu peut, mais tu perd l'intérêt de certaines fonctions de NTFS tel que
les permissions vu que comme ça toute ton arborescence sera copiée avec
les permissions de la racine du DD NTFS ( ça empêche pas de fonctionner
et ça n'a pas d'importance si tous les utilisateurs son "admin" ) mais
tu n'aura pas la sécurisation des dossiers systèmes vis-à-vis des
utilisateurs de base que tu aurais pu avoir.

NTFS ---> NTFS


Comme ci-dessus ..sauf que là il suffit d'utiliser un copieur qui copie
aussi les permissions pour profiter de tout ça.
Xcopy ou robocopy savent le faire ... mais faut être précis sur la ligne
de commande

PS: tu parle juste de la partie copie ..donc je fait un peu l'impasse
sur tous les pbs du genre:
- partitionnement ( taille, activation ..)


Ne me dis pas que la taille des paritions pourrait poser problème : le
but est de passer d'un petit disque à un gros disque :-(


Vas-ty ... passe à une partition > 128 Go sans avoir pris les bonnes
précautions avant :-)

- changement de contrôleur >> pb de driver au reboot


La machine reste la même.


Vi, je disais ça de façon générale.

- gestion des signatures DD par Widnwos si le 2° DD à été mis en
contact avec le Windows d'origine avant le clonage
?



Chaque fois que Windows rencontre un DD neuf, il met une "signature" de
4 octets juste à coté de la table de partitions, il se sert ensuite de
cette signature pour reconnaitre le DD ( même si tu le change de place
sur les contrôleurs, il lui remet les même lettres )
Si tu clone ton Windows d'origine (C:) sur un DD que ce Windows connait
déjà avec une autre lettre, quand tu va rebooter en tentant d'utiliser
ce DD comme disque système, Windows va tenter de lui réaffecter cette
lettre ( D, E, F ... ) au lieu de lui coller le C: qui serait nécessaire.
Pour éviter ça, la plupart des softs de clonage permettent de changer
l'ID du DD cible pendant le clonage, avant de rebooter. Comme ça Windows
voit un DD inconnu ... et pose les lettres en commançant à C:

Cordialement,




--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.


anneleguennec
Le #323686
docanski

D'après les nombreuses discussions soulevant ce sujet, il semble
impossible de copier un DD ou une partition contenant un OS sans être
obligé d'en passer par un logiciel adéquat.
"

Disons que ça a des chances d'être exact : un OS "moderne" met en
branle une palanquée de fichiers cachés dont certains résistent, on se
demande pourquoi, à une simple copie.

Ceci sous prétexte que l'OS en cours est en "perpétuel mouvement".


En général, il te crache à la figure que certains fichiers n'ont pas été
copiés parce qu'en cours d'utilisation. Ces OS "modernes" sont plus
prudents que les simples utilisateurs.

Qu'en est-il si cette copie se fait à partir d'un autre OS logé dans une
autre partition ?


Normalement, ça se fait sans problème alors, sous réserve de vérifier
que la palanquée de fichiers cachés (dont certains concernent le dossier
utilsateur principal) sont bien tous transférés pae simple
glisser-déposer.


Car il me semble bien que dans ces conditions, l'OS à copier est "en
sommeil" .. !?


Il est même en sommeil profond.

En tous cas, j'ai remarqué que, utilitaire spécialisé ou pas, la copie
d'un système actif te vautre 8 fois sur 10 au moins le disque cible.

Ou alors, certains sont des dieux de la duplication, et il faudrait
qu'ils nous fasse un mode d'emploi.

Non ?


Publicité
Poster une réponse
Anonyme