correction offre de prêt et délai Scrivener

Le
bobby
Bonjour,

n'ayant pas eu de réponse sur le forum dédié à l'immobilier, je me
permets de poster ici.


je fais appel aux spécialistes.

J'ai une offre de prêt de la banque qui, contrairement à l'offre
commerciale initiale, comporte des pénalités de remboursement anticipés.

Nous avons laissé passer les 10 jours de réflexion et avons tardivement
relu les offres et déceler l'erreur. (pas de débat sur ce point, svp)

Le problème est que notre planning est tendu et devons signer l'achat
avant que notaires et vendeur partent en congés (date butoir au 29/07
dans l'avant contrat)

Question : si je demande une ré-édition des offres avec correction
(absence de pénalité), devrais-je de nouveau attendre les 10 jours de
réflexion ?

Le service Credit de la banque me renvoie vers le conseiller mais
indique que les offres peuvent être corrigées en conservant les dates
initiales.

En effet, la modification n'aggrave pas la situation de l'emprunteur
mais est en sa faveur.

Pouvez-vous me confirmer qu'aucun nouveau délai de réflexion
n'interviendra ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Droger Jean-Paul
Le #23555021
bobby avait écrit le 12/07/2011 :
Bonjour,

n'ayant pas eu de réponse sur le forum dédié à l'immobilier, je me permets de
poster ici.


je fais appel aux spécialistes.

J'ai une offre de prêt de la banque qui, contrairement à l'offre commerciale
initiale, comporte des pénalités de remboursement anticipés.

Nous avons laissé passer les 10 jours de réflexion et avons tardivement relu
les offres et déceler l'erreur. (pas de débat sur ce point, svp)

Le problème est que notre planning est tendu et devons signer l'achat avant
que notaires et vendeur partent en congés (date butoir au 29/07 dans l'avant
contrat)

Question : si je demande une ré-édition des offres avec correction (absence
de pénalité), devrais-je de nouveau attendre les 10 jours de réflexion ?

Le service Credit de la banque me renvoie vers le conseiller mais indique que
les offres peuvent être corrigées en conservant les dates initiales.

En effet, la modification n'aggrave pas la situation de l'emprunteur mais est
en sa faveur.

Pouvez-vous me confirmer qu'aucun nouveau délai de réflexion n'interviendra ?



bof, faut voir avec le conseiller, mais tu signes et met la date qui va
bien, je ne vois pas où il y a un problème si les deux parties sont
d'accord!

--
Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger et manama par
wanadoo; to send me directly a mail replace anti with droger and manama
with wanadoo;

svbeev
Le #23559531
Droger Jean-Paul news::

bobby avait écrit le 12/07/2011 :
Bonjour,

n'ayant pas eu de réponse sur le forum dédié à l'immobilier, je me
permets de poster ici.


je fais appel aux spécialistes.

J'ai une offre de prêt de la banque qui, contrairement à l'offre
commerciale initiale, comporte des pénalités de remboursement
anticipés.

Nous avons laissé passer les 10 jours de réflexion et avons
tardivement relu les offres et déceler l'erreur. (pas de débat sur ce
point, svp)

Le problème est que notre planning est tendu et devons signer l'achat
avant que notaires et vendeur partent en congés (date butoir au 29/07
dans l'avant contrat)

Question : si je demande une ré-édition des offres avec correction
(absence de pénalité), devrais-je de nouveau attendre les 10 jours de
réflexion ?

Le service Credit de la banque me renvoie vers le conseiller mais
indique que les offres peuvent être corrigées en conservant les dates
initiales.

En effet, la modification n'aggrave pas la situation de l'emprunteur
mais est en sa faveur.

Pouvez-vous me confirmer qu'aucun nouveau délai de réflexion
n'interviendra ?



bof, faut voir avec le conseiller, mais tu signes et met la date qui
va bien, je ne vois pas où il y a un problème si les deux parties sont
d'accord!




Le problème est pourtant évident.En matière de prêt immobilier l'article
L 312-7 du Code de la consommation onlige le prêteur à transmettre
l'offre par la voie postale et l'article L 312-10 impose que
l'acceptation soit faite également par la voie postale,la cachet de la
poste faisant foi. Or cette acceptation ne peut intervenir moins de 10
jours après la réception de l'offre.

Le formaliseme est prescrit à peine de déchéance du droits aux intérêts
quant au délai de 10 jours il est, lui, prescrit à peine de nullité du
contrat.

S'agissant d'un texte d'ordre public les parties ne peuvent y déroger et
par conséquent même en cas d'accord des deux cocontractants, les
sanctions visées ci dessous sont encourues. La banque serait donc bien
mal avisée de prendre ce risque.
shahrayar Hors ligne
Le #24883472
Le mercredi 13 Juillet 2011 à 13:25 par svbeev :
Droger Jean-Paul
news::

bobby avait écrit le 12/07/2011 :
Bonjour,

n'ayant pas eu de réponse sur le forum dédié à
l'immobilier, je me
permets de poster ici.


je fais appel aux spécialistes.

J'ai une offre de prêt de la banque qui, contrairement à l'offre
commerciale initiale, comporte des pénalités de remboursement
anticipés.

Nous avons laissé passer les 10 jours de réflexion et avons
tardivement relu les offres et déceler l'erreur. (pas de débat
sur ce
point, svp)

Le problème est que notre planning est tendu et devons signer l'achat
avant que notaires et vendeur partent en congés (date butoir au 29/07
dans l'avant contrat)

Question : si je demande une ré-édition des offres avec
correction
(absence de pénalité), devrais-je de nouveau attendre les 10
jours de
réflexion ?

Le service Credit de la banque me renvoie vers le conseiller mais
indique que les offres peuvent être corrigées en conservant les
dates
initiales.

En effet, la modification n'aggrave pas la situation de l'emprunteur
mais est en sa faveur.

Pouvez-vous me confirmer qu'aucun nouveau délai de réflexion
n'interviendra ?




bof, faut voir avec le conseiller, mais tu signes et met la date qui
va bien, je ne vois pas où il y a un problème si les deux
parties sont
d'accord!





Le problème est pourtant évident.En matière de prêt
immobilier l'article
L 312-7 du Code de la consommation onlige le prêteur à transmettre
l'offre par la voie postale et l'article L 312-10 impose que
l'acceptation soit faite également par la voie postale,la cachet de la
poste faisant foi. Or cette acceptation ne peut intervenir moins de 10
jours après la réception de l'offre.

Le formaliseme est prescrit à peine de déchéance du droits
aux intérêts
quant au délai de 10 jours il est, lui, prescrit à peine de
nullité du
contrat.

S'agissant d'un texte d'ordre public les parties ne peuvent y déroger et
par conséquent même en cas d'accord des deux cocontractants, les
sanctions visées ci dessous sont encourues. La banque serait donc bien
mal avisée de prendre ce risque.


A votre aimable Attention,

Nous sommes une organisation de prêt bancaire. Le but de notre organisation est de financer les projets des populations partout dans le monde. Notre organisation est sponsorisée par la banque mondiale dans le cadre de la lutte contre la crise financière mondiale. Si vous êtes intéressé, contactez-moi à mon adresse e-mail afin que je puisse vous faire parvenir les conditions de notre organisation :


N.B : TOUS LES FRAIS D’OUVERTURE DE DOSSIER ET DE VIREMENT BANCAIRE SONT PRIS EN CHARGE PAR NOTRE ORGANISATION.
Cordialement.

Mr. Shahrayar Abdulqader Mahmood
Administrateur d’organisation de Prêt Bancaire
clairesuzane Hors ligne
Le #26338886
Le mardi 12 Juillet 2011 à 06:45 par bobby :
Bonjour,

n'ayant pas eu de réponse sur le forum dédié à
l'immobilier, je me
permets de poster ici.


je fais appel aux spécialistes.

J'ai une offre de prêt de la banque qui, contrairement à l'offre
commerciale initiale, comporte des pénalités de remboursement
anticipés.

Nous avons laissé passer les 10 jours de réflexion et avons
tardivement
relu les offres et déceler l'erreur. (pas de débat sur ce point,
svp)

Le problème est que notre planning est tendu et devons signer l'achat
avant que notaires et vendeur partent en congés (date butoir au 29/07
dans l'avant contrat)

Question : si je demande une ré-édition des offres avec
correction
(absence de pénalité), devrais-je de nouveau attendre les 10
jours de
réflexion ?

Le service Credit de la banque me renvoie vers le conseiller mais
indique que les offres peuvent être corrigées en conservant les
dates
initiales.

En effet, la modification n'aggrave pas la situation de l'emprunteur
mais est en sa faveur.

Pouvez-vous me confirmer qu'aucun nouveau délai de réflexion
n'interviendra ?


Temoignage de prét serieux
Besoin de crédit en tout urgent pour vos projet et autre je vous pris de contacte cette dame par par E-Mail:
Publicité
Poster une réponse
Anonyme