La corruption est-elle depuis longtemps déjà, une pratique "normale" en France.

Le
ExtrêmeAchillès
Dans l'affaire de la corruption des juges et des liquidateurs de haute
savoie, on s'aperçoit qu'ils faisaient leurs cadeaux avec des
chèques !!!!
Naiveté?

Pas du tout, il savaient qu'il ne risquaient rien et la prescription,
ils ont fait trainer assez pour cela alors que les plaintes, classées
toutes sans suites, avec ensuite du terrorisme administratif contre
les auteurs des plaintes date de 1987, pour les premières dans mon
cas.

Faire des cadeaux et donc acheter de la corruption avec des chèques,
cela montre non pas la naïveté du système, mais la normalité. La
corruption est devenue "normale" et je parie que les juges qui ont
touché ces chèques les ont même déclaré au fisc, qui donc ne pouv=
ait
rien ignorer.

Nous sommes en pleine hypocrisie donc.

Il a fallu qu'un entrepreneur soit victime de ces réseaux,
liquidateurs, juges, politiques locaux, administrations diverses, et
qu'il soit emprisonné (normal puisqu'il résiste, histoire de le briser
à petit feu), qu'il soit traité d'illuminé (histoire de le calomnier)=
,
qu'il soit spolié de tous ses biens (le but du jeu pour enrichir ces
réseaux de façon fort juteuse), et que malgré tout cela, il trouve
encore la force de se battre et que grâce à un ami qui travaillait
dans une banque, il puisse avoir copie de quelques chèques cadeaux,
pour qu'une minuscule partie de cet immense Iceberg de la corruption
en France soit mise à jour.

Cela montre simplement que le droit à la française est une pure
hypocrisie. Il faudrait en revenir au principe de réalité.

Il faudrait nommer un procureur indépendant dans chaque département
français avec liberté totale d'investigation dans toutes les
administrations. Cet entrepreneur par exemple, ferait un très bon
procureur de ce type et il en mettrait vite à jour de la corruption,
des affaires criminelles, il connait la musique pour en avoir été
victime.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
FdP
Le #19940751
Bonjour,

J'ai bien peur que nous soyons tout simplement une "république
bananière". Ca ne date certainement pas d'aujourd'hui, mais certains
dirigeants semblaient vraiment honnêtes, comme le grand Charles.
D'ailleurs, il voyait très bien la nouvelle générations d'escrocs, et
Chirac en particulier, et avait en gros la même conclusion que le
peuple sur les politiques en général. Après je ne sais plus quel
évènement, alors qu'il avait été félicité, lui estimait qu'il n 'avait
pas été bon et avait déclaré qu'il s'était conduit comme un polit ique.
Ca en dit long sur ce qu'il voyait venir... Depuis, ça n'a été que
l'escalade, c'est prouvé jusqu'à Chirac inclu, attendons quelques
mois, quelques années pour aussi avoir la confirmation que c'est le
cas du nabot.

On les a laissé faire pendant si longtemps qu'ils ne se sont pas
génés. Mais il n'y avait pas autant de médias et d'information pour l e
dénoncer qu'aujourd'hui. La mondialisation qu'ils nous construisent et
nous imposent, est en réalité une gigantesque machine à répartir la
misère. Cependant, ils font le nécessaire pour que les richesses elles
ne soient pas mondialisées, reparties... Ceci dit, la seule et unique
méthode pour faire durer un tel système c'est la dictature. Mais elle
comporte aussi des points négatifs pour ceux qui voudraient la
pratiquer, elle mettrait carrément leurs propres vies en danger, avec
risques de sanglantes révoltes. Les concernés le savent, j'en ai même
entendu certains affirmer qu'il était difficile de "diriger un peuple
régicide". Ils sont donc conscients de ce qu'ils méritent !

FdP
babylon57
Le #19941371
JIBI est mandataire judiciaire dans une petite ville de province très
proprette, très fleurie, toute en apparence et en hypocrisie. Le job
de JIBI est de "liquider" les autres, en gros de voler des vies de
travail.

JIBI est un impitoyable curateur, qui connait toutes les ficelles pour
obtenir ce qu'il veut, à savoir des capitulations en rase campagne de
ses victimes, il faut bien les appeler ainsi. Il a des potes partout
pour faire le job, huissiers qui multiplient les actes, fonctionnaires
qui multiplient les sommations, injonctions, redressements, et ainsi
de suite jusqu'à ce que la victime ne réponde plus, ne lève même pl us
une oreille. JIBI adore cette forme d'état de droit, voler les autres
est un métier qui rapporte énormément, et c'est sans risques, tout es t
"légal".

Il a sa filière de ripoux, dans toutes les administrations, dans
toutes les collectivités locales, ses indics, ses rabatteurs, et même
ses hommes de main pour les chantages, les déstabilisations de
personnes, les intimidations. On dit même que cela va bien plus loin,
jusqu'à des assassinats, mais comme aucune plainte n'est jamais
instruite, il ne risque rien. Et même si une plainte était instruite,
il y aurait soit prescription, soit un coupable de substitution, un
menu fretin que l'on exhiberait pour cacher la sombre forêt de la
corruption, la taïga qui n'a ni début, ni fin de cette incroyable
univers normopathique où celui qui ne marche pas dans le système est
le "fou".

JIBI est heureux, il aime sa vie, il n'a aucun regret ni remords. Il
trouve qu'il vit dans un monde formidable, un monde où tout est
possible, sans risques pourvu que l'on soit bien hypocrite et race de
vipère dans le système.

-----------------
Cool, ce n'est qu'une séquence imaginaire, ....
toute ressemblance .....
Publicité
Poster une réponse
Anonyme