Covocation flics

Le
Delestaque
Salut,

Les flics me remettent une convocation, sauf qu'elle n'est pas à mon nom, ce
monsieur n'existe pas
ils me la donnent quand même
Bien sûr, je ne me rends pas à une convocation qui ne me concerne pas
ils finissent par se procurer mon nom, mais je ne reçois pas de convocation
?
je ne bouge pas.
Ma qustion est supposons une plainte déposée contre une personne,
nominativement, cette personne n'existe pas,
on réedite une convocation, j'imagine qu'il faut modifier la plainte , on
imagine mal être convoqué pour une plainte déposée au nom d'un autre ?
Sauf si c'est contre " X " et que l'on est identifié comme étant ce " X " .
Qu'en pensez vous , les flics ici ont une façon d'aplliquer leur code de
procédure d'une façon plus qu'étrange, alors ?
ricco
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
mexx
Le #21251521
Le 23 février 2010, Delestaque a écrit :
"Salut,

Les flics me remettent une convocation, sauf qu'elle n'est pas à mon nom, ce
monsieur n'existe pas
ils me la donnent quand même
Bien sûr, je ne me rends pas à une convocation qui ne me concerne pas
ils finissent par se procurer mon nom, mais je ne reçois pas de convocation
?
je ne bouge pas.
Ma qustion est supposons une plainte déposée contre une personne,
nominativement, cette personne n'existe pas,
on réedite une convocation, j'imagine qu'il faut modifier la plainte , on
imagine mal être convoqué pour une plainte déposée au nom d'un autre ?
Sauf si c'est contre " X " et que l'on est identifié comme étant ce " X " .
Qu'en pensez vous , les flics ici ont une façon d'aplliquer leur code de
procédure d'une façon plus qu'étrange, alors ?
ricco"


Le 6 février 2010 Delestaque écrivait :

"
Salut

Je mets le récit à la première personne, pour simplifier, comme dans un
roman , voici :

La police vient chez moi a 21 H me remettre une convocation à un nom qui
n'est pas le mien, j'ai une assurance juridique, le conseil rigole et me dit
que je n'ai pas à y aller, d'autres on t un doute, là, moi, je n'en ai pas
Huit gardiens de la paix dans l'escalier pendant une demie heure, vu que ,
étant chez moi, je n'ai pas donné mes papiers
Et je suppose qu'un plainte a été déposé contre cette personne que je ne
suis pas.
Tout ceci pour des faits imaginaires, ça se reproduit régulièrement contre
moi, visite nocture de la police, la dernière fois, je n'ai même jamais été
convoqué
Deux voitures de police, huit fonctionnaires pendant une demie heure , je
subis railleries, moqueries, pendant ce temps là, si on appelle le
commissariat, ils ne peuvent pas intervenir, ils n'ont pas de voitures....
J'ai d'ailleurs été rappellé par le commissariat, ils sont amusants, ils me
menacent de m'envoyer devant le Procureur, de venir me chercher et me
menotter, d'aller chercher ma femme sur son lieu de travail aussi et
l'emmener devant tout le monde menottée
Je leur dis : faites !
Et que par ailleurs, ça me rendrait bien service de le rencontrer le
procureur, on lui écrit, il ne répond pas, alors, je leur dit aux flics, ça
me rendrait bien service de pouvoir lui parler, et que je ne crains pas la
Justice de mon pays ( quoique....)
les faits qu'on me repproche, s'il s'agit bien de moi, je ne peux pas vous
dire, je n'en sais rien
sauf qu'ils ont rappelé leur chef, il ne s'agit pas d'un flagrant délit
j'apprends régulièrement que j'ai menacé quelqu'un ici, je suppose que je
souffre de somnanbulisme diurne ?
Vu que c'est répétitif, je ne sais que faire ?

--
G.Ricco "

La question est : que nous écrira t'il dans 15 jours?
nabu
Le #21251551
Delestaque a utilisé son clavier pour écrire :
Salut,

Les flics me remettent une convocation, sauf qu'elle n'est pas à mon nom, ce
monsieur n'existe pas
ils me la donnent quand même
Bien sûr, je ne me rends pas à une convocation qui ne me concerne pas
ils finissent par se procurer mon nom, mais je ne reçois pas de convocation ?
je ne bouge pas.
Ma qustion est supposons une plainte déposée contre une personne,
nominativement, cette personne n'existe pas,
on réedite une convocation, j'imagine qu'il faut modifier la plainte , on
imagine mal être convoqué pour une plainte déposée au nom d'un autre ?
Sauf si c'est contre " X " et que l'on est identifié comme étant ce " X " .
Qu'en pensez vous , les flics ici ont une façon d'aplliquer leur code de
procédure d'une façon plus qu'étrange, alors ?
ricco



dedoublement de personnalite ?
avez vous regarder le film " Psychose " d'Alfred Hitchcock dernierement
?
Delestaque
Le #21251861
mexx wrote:

amusant, quand on veut te répondre, ton texte disparait , je reprends :

tu dis :

" La question est : que nous écrira t'il dans 15 jours? "

qu'est ce que ça peut te foutre ?
--
G.Ricco
Delestaque
Le #21251851
nabu wrote:
Delestaque a utilisé son clavier pour écrire :
Salut,

Les flics me remettent une convocation, sauf qu'elle n'est pas à mon
nom, ce monsieur n'existe pas
ils me la donnent quand même
Bien sûr, je ne me rends pas à une convocation qui ne me concerne pas
ils finissent par se procurer mon nom, mais je ne reçois pas de
convocation ? je ne bouge pas.
Ma qustion est supposons une plainte déposée contre une personne,
nominativement, cette personne n'existe pas,
on réedite une convocation, j'imagine qu'il faut modifier la plainte
, on imagine mal être convoqué pour une plainte déposée au nom d'un
autre ? Sauf si c'est contre " X " et que l'on est identifié comme étant
ce
" X " . Qu'en pensez vous , les flics ici ont une façon d'aplliquer
leur code de procédure d'une façon plus qu'étrange, alors ?
ricco



dedoublement de personnalite ?
avez vous regarder le film " Psychose " d'Alfred Hitchcock
dernierement ?



On peut compter sur les juriste à la manque comme toi ici, on sait, c'est
pas grave.

et " avec vous regardé " é accent aigu .

--
G.Ricco
Séb.
Le #21252071
Le 23/02/2010 13:33, Delestaque a écrit :
nabu wrote:
Delestaque a utilisé son clavier pour écrire :
Salut,

Les flics me remettent une convocation, sauf qu'elle n'est pas à mo n
nom, ce monsieur n'existe pas
ils me la donnent quand même
Bien sûr, je ne me rends pas à une convocation qui ne me concerne pas
ils finissent par se procurer mon nom, mais je ne reçois pas de
convocation ? je ne bouge pas.
Ma qustion est supposons une plainte déposée contre une personne,
nominativement, cette personne n'existe pas,
on réedite une convocation, j'imagine qu'il faut modifier la plaint e
, on imagine mal être convoqué pour une plainte déposée au no m d'un
autre ? Sauf si c'est contre " X " et que l'on est identifié comme étant
ce
" X " . Qu'en pensez vous , les flics ici ont une façon d'aplliquer
leur code de procédure d'une façon plus qu'étrange, alors ?
ricco



dedoublement de personnalite ?
avez vous regarder le film " Psychose " d'Alfred Hitchcock
dernierement ?



On peut compter sur les juriste à la manque comme toi ici, on sait, c 'est
pas grave.

et " avec vous regardé " é accent aigu .




oui et "avez vous" avec un z
dmkgbt
Le #21252061
Delestaque
nabu wrote:
> Delestaque a utilisé son clavier pour écrire :



>> Bien sûr, je ne me rends pas à une convocation qui ne me concerne pas
>> ils finissent par se procurer mon nom, mais je ne reçois pas de
>> convocation ?
>> Qu'en pensez vous , les flics ici ont une façon d'aplliquer
>> leur code de procédure d'une façon plus qu'étrange, alors ?




> dedoublement de personnalite ?
> avez vous regarder le film " Psychose " d'Alfred Hitchcock
> dernierement ?

On peut compter sur les juriste à la manque comme toi ici, on sait, c'est
pas grave.

et " avec vous regardé " é accent aigu .



Juriste avec un "s" au pluriel ...

Et vous posez deux questions (deux phrases avec un point d'interrogation
au bout) dont une n'est pas une question et l'autre n'est pas
juridique, ce qui implique qu'aucun juriste ne vous réponde :-)


--
Ce qu'on appelle bonheur au sens le plus strict découle
de la satisfaction plutôt subite de besoins fortement
mis en stase et, d'après sa nature, n'est possible
que comme phénomène épisodique.(S. Freud)
Delestaque
Le #21252201
"Séb." wrote:
Le 23/02/2010 13:33, Delestaque a écrit :
nabu wrote:
Delestaque a utilisé son clavier pour écrire :
Salut,

Les flics me remettent une convocation, sauf qu'elle n'est pas à
mon nom, ce monsieur n'existe pas
ils me la donnent quand même
Bien sûr, je ne me rends pas à une convocation qui ne me concerne
pas ils finissent par se procurer mon nom, mais je ne reçois pas de
convocation ? je ne bouge pas.
Ma qustion est supposons une plainte déposée contre une personne,
nominativement, cette personne n'existe pas,
on réedite une convocation, j'imagine qu'il faut modifier la
plainte , on imagine mal être convoqué pour une plainte déposée au
nom d'un autre ? Sauf si c'est contre " X " et que l'on est
identifié comme étant ce
" X " . Qu'en pensez vous , les flics ici ont une façon d'aplliquer
leur code de procédure d'une façon plus qu'étrange, alors ?
ricco



dedoublement de personnalite ?
avez vous regarder le film " Psychose " d'Alfred Hitchcock
dernierement ?



On peut compter sur les juriste à la manque comme toi ici, on sait,
c'est pas grave.

et " avec vous regardé " é accent aigu .




oui et "avez vous" avec un z



exact, mùais ça n'aide pas beaucoup tout ça, je vais aller demander sur "
sécurité routière "
Ah, c'est pareil ?

--
G.Ricco
Delestaque
Le #21252191
Dominique Gobeaut wrote:
Delestaque
nabu wrote:
Delestaque a utilisé son clavier pour écrire :





Bien sûr, je ne me rends pas à une convocation qui ne me concerne
pas ils finissent par se procurer mon nom, mais je ne reçois pas de
convocation ?
Qu'en pensez vous , les flics ici ont une façon d'aplliquer
leur code de procédure d'une façon plus qu'étrange, alors ?










Et vous posez deux questions (deux phrases avec un point
d'interrogation au bout) dont une n'est pas une question et l'autre
n'est pas juridique, ce qui implique qu'aucun juriste ne vous réponde
:-)




ah, désolé, j'avais oublié qu'on n' avait droit qu'à une question, je peux
revenir en deuxième semaine ?
--
G.Ricco
Séb.
Le #21252381
Le 23/02/2010 14:08, Delestaque a écrit :
"Séb." wrote:
Le 23/02/2010 13:33, Delestaque a écrit :
nabu wrote:
Delestaque a utilisé son clavier pour écrire :
Salut,

Les flics me remettent une convocation, sauf qu'elle n'est pas à
mon nom, ce monsieur n'existe pas
ils me la donnent quand même
Bien sûr, je ne me rends pas à une convocation qui ne me concer ne
pas ils finissent par se procurer mon nom, mais je ne reçois pas de
convocation ? je ne bouge pas.
Ma qustion est supposons une plainte déposée contre une personn e,
nominativement, cette personne n'existe pas,
on réedite une convocation, j'imagine qu'il faut modifier la
plainte , on imagine mal être convoqué pour une plainte dépos ée au
nom d'un autre ? Sauf si c'est contre " X " et que l'on est
identifié comme étant ce
" X " . Qu'en pensez vous , les flics ici ont une façon d'aplliqu er
leur code de procédure d'une façon plus qu'étrange, alors ?
ricco



dedoublement de personnalite ?
avez vous regarder le film " Psychose " d'Alfred Hitchcock
dernierement ?



On peut compter sur les juriste à la manque comme toi ici, on sait,
c'est pas grave.

et " avec vous regardé " é accent aigu .




oui et "avez vous" avec un z



exact, mùais ça n'aide pas beaucoup tout ça, je vais aller demand er sur "
sécurité routière "
Ah, c'est pareil ?




bon je vais te dire ce qui m'est arrivé :
convoc au bureau des accidents et délits routiers
le mecs plutôt agressif au début : vous avez renversé une dame en v ille, un
témoin à noté votre immatriculation
OK je lui dit, sauf que :
- ce jour là j'étais en réunion à 200 km avec des psychiatres, in génieurs,
chefs de services dans un CHU que j'ai comme client, donc au moins 10
personnes qui peuvent témoigner que ce jour la, j'étais là. avec mo ultes
mails échangés pour régler les détails de la réunion.
- je n'ai pas le permis, je ne conduis pas, c'est pour ma femme la voitur e,
je ne suis même pas assuré (et pour cause)
- ce jour la, regardez son google agenda, elle était chez un client à 30 km
toute la demi journée, le client c'est un entrepreneur, au moins 3 pers onnes
l'ont vu également dans les bureaux
- la grande était à l'école, la petite chez mes parents qui ont ré cupéré la
grande à 17H
- j'ai mes billets de train chez moi, mes tickets de tramway, ticket d'un e
bière en attendant le train retour.

là la gars il a changé radicalement de discours
passage en 10 minutes du : on va vous mettre en grade à vue, délit de fuite,
juge, comparution immédiate... à
excusez nous monsieur, certainement que le témoins s'est trompé en no tant la
plaque
votre voiture est bleue ?
moi : non elle est grise, foncée...

Donc en conclusion une plainte a été déposée contre "moi" sur la foi d'une
immatriculation erronée, après vérification je suis peinard
la petite dame renversée n'a pas trop eu de blessures, donc déjà c' est pas
mal, et y a une enflure qui se balade tranquille sans assumer quoique ce soit

moralité : je n'aurais eu aucune preuve que je ne pouvais (ni ma voitur e)
être la ce jour là à l'heure dite, j'étais mal

mais après, chacun ses petits tracas
Delestaque
Le #21252841
"Séb." wrote:


moralité : je n'aurais eu aucune preuve que je ne pouvais (ni ma
voiture) être la ce jour là à l'heure dite, j'étais mal

mais après, chacun ses petits tracas



oui, j'ai bien lu, les preuves, voilà, moi, je n'ai pas de choix, on me dit
qu'on a porté plainte contre moi, pourquoi, je ne sais pas, mais je me tape
les flics a ma porte la nuit, avec une convoque au nom d'un autre, parfois
j'apprends ce que je suis censé avoir fait, et c'est censé se passer dans
l'escalier, pas de témoins, là, je crois que j'aurais asphyxié le père n, la
mère, l'enfant avec une bombe lacrymo, qu'il y aurait un témoin,
merveilleux, entre les inventions et les témoins de faits imaginaires, me
voilà frais .
Le paire aurait été aveugle 48 H avec certificat médical, on verra bien si
je suis convoqué un jour.
je m'attends à avoir tué quelqu'un, au train où vont les affaires !
heureusement que tu avais des éléments, parait que ce truc est connu, on
appelle ça " une doublette " qui consiste à rouler sous tes plaques.
En général ils chosissent la même couleur, mais bon...
Toujours interessant de passer des heures au commissariat.
Là, moi, que faire, où veux tu que je trouve un alibi, quand tu es chez toi
?
Si par hasard il y a erreur et que je peux prouver que je suis ailleurs, ça
me permettrait de confondre ces indélicats, mais je ne rêve pas tropnon plus
:=(

--
G.Ricco
Publicité
Poster une réponse
Anonyme