CP/M

Le
jbemond
Salut,

Je vais bientôt recevoir un Kaypro II (Z80).

Et donc je me renseigne sur les versions de CP/M compatibles avec cette
machine Visiblement il faut une version 2.2

C'est disponible ici :
<http://www.classiccmp.org/dunfield/img63549/d/kayproii.zip>

Qui aurait ce genre de machine et pourrait m'en dire plus ?

ou aurait de bons liens a me communiquer pour récupérer de la doc et des
logiciels ?

Évidemment je serais intéressé par les outils de développements

j'ai trouvé ca :
<http://www.retroarchive.org/cpm/lang/lang.htm>

Il y a même le turbo pascal 3.0 pour CP/M 80 C'est le premier pascal
que j'ai réelement utiliser simultanément sous CP/M sur un CPC 6128 et
un PC a l'époque ou je trainais chez Ubi-Soft

A ce propos c'est quoi la différence entre le CP/M 80 et le CP/M 2.2 par
exemple ?

Merci

JB
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jbemond
Le #23857511
Le 12/10/2011 14:27, jbemond a écrit :
Salut,

Je vais bientôt recevoir un Kaypro II (Z80).

Et donc je me renseigne sur les versions de CP/M compatibles avec cette
machine... Visiblement il faut une version 2.2...

C'est disponible ici :

Qui aurait ce genre de machine et pourrait m'en dire plus ?

ou aurait de bons liens a me communiquer pour récupérer de la doc et des
logiciels ?

Évidemment je serais intéressé par les outils de développements...

j'ai trouvé ca :

Il y a même le turbo pascal 3.0 pour CP/M 80... C'est le premier pascal
que j'ai réelement utiliser simultanément sous CP/M sur un CPC 6128 et
un PC a l'époque ou je trainais chez Ubi-Soft...

A ce propos c'est quoi la différence entre le CP/M 80 et le CP/M 2.2 par
exemple ?

Merci

JB





j'ai trouvé ce site :
c'est une mine d'information ;)
Tonton Th
Le #23858621
On 10/12/2011 02:27 PM, jbemond wrote:

ou aurait de bons liens a me communiquer pour récupérer de la doc et des
logiciels ?



comp.os.cpm

--

Nous vivons dans un monde étrange/
http://foo.bar.quux.over-blog.com/
jbemond
Le #23858611
Le 12/10/2011 17:02, Tonton Th a écrit :
On 10/12/2011 02:27 PM, jbemond wrote:

ou aurait de bons liens a me communiquer pour récupérer de la doc et des
logiciels ?



comp.os.cpm



en effet ;) merci pour le rappel :P
moi-meme
Le #23860071
Le Wed, 12 Oct 2011 14:27:50 +0200, jbemond a écrit :

Il y a même le turbo pascal 3.0 pour CP/M 80... C'est le premier pascal
que j'ai réelement utiliser simultanément sous CP/M sur un CPC 6128 et
un PC a l'époque ou je trainais chez Ubi-Soft...



J'avais récupéré un Lisp de l'INRIA que j'avais laborieusement transporté
sur une disquette car pas au bon format. Marchait bien.

Il y avait aussi un compilateur C que j'ai utilisé mais je ne me rappelle
plus des références. Il ne traitait que les entiers (pas de flottants)

Tout cela malheureusement à la benne.
Emmanuel Da Piedade
Le #23860571
Le 12/10/2011 14:27, jbemond a écrit :
Salut,



Hello


Je vais bientôt recevoir un Kaypro II (Z80).



Génial, belle acquisition.
Ah j'adore CP/M :)

Le premier OS pour micro, inventé par le génial Gary Kildall. D'une
conception ingénieuse pour l'époque (séparation de l'OS en trois
couches, BIOS/BDOS/CCP) qui lui a permit d'être porté très facilement et
à moindre coût sur une multitude de systèmes à base d'i8080/z80. Seule
la première couche de l'OS, le BIOS, contenant tous les appels systèmes,
était propre à une machine. Tout le reste de l'OS restait inchangé ou
presque.

Dommages que les vraies machines CP/M à bus S100 soient aussi rares et
chères. On trouve même des rebuild d'IMSAI 8080 entre autres :
http://www.imsai.net/products/imsai_series_two_project.htm
de très bonne qualité, mais c'est vraiment pas donné.


Et donc je me renseigne sur les versions de CP/M compatibles avec cette
machine... Visiblement il faut une version 2.2...

C'est disponible ici :

Qui aurait ce genre de machine et pourrait m'en dire plus ?

ou aurait de bons liens a me communiquer pour récupérer de la doc et des
logiciels ?

Évidemment je serais intéressé par les outils de développements...

j'ai trouvé ca :



Tiens, je te copie colle mes bookmarks les plus interessants:


Ressources CP/M :
http://www.cpm.z80.de
http://www.seasip.demon.co.uk/Cpm
http://www.nostalgia8.nl/mirrors/cpm86/index.html
(mirroir de www.seanet.com/~klaw/)
http://www.gaby.de/ecpm.htm
http://www.retroarchive.org/cpm/

Emulateurs machines CP/M:
http://www.altair32.com/Altair32links.htm
http://www.schorn.ch/cpm/intro.html
(Le meilleur, avec plein de ressources utiles)


Il y a même le turbo pascal 3.0 pour CP/M 80... C'est le premier pascal
que j'ai réelement utiliser simultanément sous CP/M sur un CPC 6128 et
un PC a l'époque ou je trainais chez Ubi-Soft...



Pareil pour moi. Au club info de ma ville, on utilisait la version DOS
de TP 3 sur des IBM PC XT, et j'utilisais la version CP/M sur mon CPC à
la maison :)


A ce propos c'est quoi la différence entre le CP/M 80 et le CP/M 2.2 par
exemple ?



Dans CP/M 80, le chiffre spécifie pour quel architecture est écrit l'OS
: ici Intel 8080 et Zilog Z80.

Dans CP/M 2.2, le chiffre designe le numéro de version. Pour être précis
et exhaustif, il faut écrire CP/M 80 v2.2 .



Merci

JB





--
Emmanuel Da Piedade
http://retrocomputing.free.fr
Miod Vallat
Le #23860611
Dans CP/M 80, le chiffre spécifie pour quel architecture est écrit l'OS
: ici Intel 8080 et Zilog Z80.

Dans CP/M 2.2, le chiffre designe le numéro de version. Pour être précis
et exhaustif, il faut écrire CP/M 80 v2.2 .



Pour être précis, 80 est un nombre, pas un chiffre (-:
Emmanuel Da Piedade
Le #23860741
Le 12/10/2011 23:03, Miod Vallat a écrit :
Dans CP/M 80, le chiffre spécifie pour quel architecture est écrit l'OS
: ici Intel 8080 et Zilog Z80.

Dans CP/M 2.2, le chiffre designe le numéro de version. Pour être précis
et exhaustif, il faut écrire CP/M 80 v2.2 .



Pour être précis, 80 est un nombre, pas un chiffre (-:



Vi, tout à fait !
Merci d'avoir relevé l'erreur, et du même coup la qualité de mon message :)

--
Emmanuel Da Piedade
http://retrocomputing.free.fr
Guillaume Tello
Le #23861461
Le 12/10/2011 22:36, Emmanuel Da Piedade a écrit :

Le premier OS pour micro, inventé par le génial Gary Kildall. D'une
conception ingénieuse pour l'époque (séparation de l'OS en trois
couches, BIOS/BDOS/CCP) qui lui a permit d'être porté très facilement et
à moindre coût sur une multitude de systèmes à base d'i8080/z80. Seule
la première couche de l'OS, le BIOS, contenant tous les appels systèmes,
était propre à une machine. Tout le reste de l'OS restait inchangé ou
presque.



On retrouve l'organisation sur l'Atari ST qui a hérité de chez Digital
Research son système TOS avec 4 couches:
BIOS ; appels système I/O de base
XBIOS ; hard spécifique au ST
GEMDOS ; gestion de fichiers/mémoire de manière générale
GEM ; la couche graphique et interface (fenetres, etc...)

Et il me semble que dans MS-DOS l'Interruption 21h reprend également
l'organisation (parfois au numéro de fonction près) du GEMDOS et donc de
CP/M.

Guillaume.
jbemond
Le #23861611
Le 13/10/2011 09:19, Guillaume Tello a écrit :
Le 12/10/2011 22:36, Emmanuel Da Piedade a écrit :

Le premier OS pour micro, inventé par le génial Gary Kildall. D'une
conception ingénieuse pour l'époque (séparation de l'OS en trois
couches, BIOS/BDOS/CCP) qui lui a permit d'être porté très facilement et
à moindre coût sur une multitude de systèmes à base d'i8080/z80. Seule
la première couche de l'OS, le BIOS, contenant tous les appels systèmes,
était propre à une machine. Tout le reste de l'OS restait inchangé ou
presque.



On retrouve l'organisation sur l'Atari ST qui a hérité de chez Digital
Research son système TOS avec 4 couches:
BIOS ; appels système I/O de base
XBIOS ; hard spécifique au ST
GEMDOS ; gestion de fichiers/mémoire de manière générale
GEM ; la couche graphique et interface (fenetres, etc...)

Et il me semble que dans MS-DOS l'Interruption 21h reprend également
l'organisation (parfois au numéro de fonction près) du GEMDOS et donc de
CP/M.

Guillaume.




Ca serait éttonant pour GEMDOS... le DOS étant antérieur au GEMDOS...
Par contre pour le CP/M... il me semble d'ailleurs que Gary Kildall
avait été approché par IBM / Microsoft a la création du projet IBM PC...
Et il n'ait pas saisie l'opportunité, pas assez visionnaire sans doute :)

Et finalement Microsoft a acheter une version "inspirée" du CP/M crée
par Tim Paterson.

QDOS abréviation de Quick & Dirty Operating System (à ne pas confondre
avec le sinclair QDOS), qui signifie système d'exploitation vite et mal
fait car développé en 4 mois par Tim Paterson. Il s'agit d'un système
d'exploitation mono-tâche, mono-utilisateur sorti en 1980. Il fut
renommé 86DOS après une mise à jour importante au bout de quelques mois
d'utilisation (Il tire son nom du processeur 8086 d'intel, et coup de
chance celui sélectionné par IBM pour leur projet de PC, et DOS pour
Disk Operation System).

Clone du CP/M (il était tout de même assez différent pour être
commercialisé) qui était un système d'exploitation 8 bits et
indisponible pour les processeurs Intel 8086, le QDOS (pour ordinateurs
16 bits) profita de ce retard.

C'est pour cette raison que MS-DOS comporte, encore aujourd'hui, de
nombreuses similitudes avec CP/M (A:, B:, quelques commandes...)

Guillaume Tello
Le #23861691
Le 13/10/2011 09:50, jbemond a écrit :

Et il me semble que dans MS-DOS l'Interruption 21h reprend également
l'organisation (parfois au numéro de fonction près) du GEMDOS et donc de
CP/M.

Guillaume.




Ca serait éttonant pour GEMDOS...



"Quelques" ressemblances entre Int 21h (MSDOS) et le GEMDOS Atari:

fonction 0: termine le programme
1: entrée caractère
2: sortie caractère
3: entrée série
4: sortie série
5: sortie imprimante
6: E/S caractère
8: entrée caractère sans echo
9: sortir une chaine
10: saisie d'une chaine
11: état d'entrée clavier
14: fixe lecteur
25: détermine lecteur
26: fixer DTA

etc...

64: ecrire dans fichier avec handle
(autres fonctions fichiers identiques)

etc..

72: réserver mémoire
73: libérer mémoire

etc...

86: renommer un fichier

92: file lock




Bref, on trouve vraiment toute une série de fonctions identiques ayant
le même numéro autant dans GEMDOS que dans l'Int 21h de MSDOS.

Ce n'est certainement pas un hasard !!!

Guillaume.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme