cpufreqd, powersaved, powernowd?

Le
Gaëtan PERRIER
Bonjour,

Entre cpufreqd, powersaved, powernowd, lequel est le mieux?

Merci.

Gaëtan


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to debian-user-french-REQUEST@lists.debian.org
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact listmaster@lists.debian.org
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
C. Mourad Jaber
Le #9608801
On 19.09.2007 23:47, Gaëtan PERRIER wrote:
Bonjour,

Entre cpufreqd, powersaved, powernowd, lequel est le mieux?

Merci.

Gaëtan





cpufreqd -> horrible, rend la machine inutilisable,
powersaved -> utilise le propriété des processeurs moderne + applet pour
gnome et kde qui gère les modes suspend (ram et disk),
powernowd -> inconnu pour ma part !

personnellement j'utilise powersaved avec kpowersave sur mon desktop et
laptop, rarement de soucis depuis 2 ans !
J'ai ajouté laptop-mode sur mon laptop pour permettre l'arrêt du disque
en mode nomade...
Si ça peut t'aider à choisir !

@ +

Mourad


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact
GiGGz
Le #9608791
Gaëtan PERRIER a écrit :
Bonjour,

Entre cpufreqd, powersaved, powernowd, lequel est le mieux?

Merci.

Gaëtan




Moi j'utilise cpufreqd sur mon laptop et powernowd sur mon serveur.
powersaved connais po...cpufreqd est très très configurable ce qui est
un avantage ms peut être aussi un inconvénient si tu cherches un truc
simple. avec powernowd tu installes et ça marche, mais tu ne contrôles
rien...enfin c'est l'impression que j'en ai. avec cpufreqd tu peux
définir les modes de gestion d'énegie à utiliser suivant des programmes
que tu lances, suivant la charge de la batterie, tout ça tout ça. par
exmple moi je tourne en "on demand" tout le temps qd je suis sur
secteur, mais dès que je lance mplayer ou totem, l'ordi passe en
"performance". ça chauffe plus, ms c'est plus rapide...
voilà ce que je peux t'en dire

Ciao
Guillaume


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact
Gaëtan PERRIER
Le #9608631
Le Wed, 19 Sep 2007 23:47:56 +0200
Gaëtan PERRIER
Bonjour,

Entre cpufreqd, powersaved, powernowd, lequel est le mieux?

Merci.

Gaëtan





Merci. Pour l'instant j'ai installé powersaved et ça semble fonctionnait.

Gaëtan


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact
Sylvain Sauvage
Le #9608521
Gaëtan PERRIER, jeudi 20 septembre 2007, 20:44:51 CEST

Le Wed, 19 Sep 2007 23:47:56 +0200
Gaëtan PERRIER
> Bonjour,
>
> Entre cpufreqd, powersaved, powernowd, lequel est le mieux?
>
> Merci.
>
> Gaëtan
>
>

Merci. Pour l'instant j'ai installé powersaved et ça semble fon ctionnait.



Tu n’es pas non plus obligé de prendre un gestionnaire en
« userland ». Le gestionnaire « ondemand » est suffisa nt dans
la plupart des cas. Le paquet cpufrequtils permet de faire les
réglages au démarrages. De plus, KDE et Gnome ont aussi des
outils pour changer de gestionnaire (p.ex. selon le niveau de
la batterie ou le fait d’être ou non branché au secteur).

--
Sylvain Sauvage
Gaëtan PERRIER
Le #9608191
Le Fri, 21 Sep 2007 13:11:34 +0200
Sylvain Sauvage
Gaëtan PERRIER, jeudi 20 septembre 2007, 20:44:51 CEST
>
> Le Wed, 19 Sep 2007 23:47:56 +0200
> Gaëtan PERRIER >
> > Bonjour,
> >
> > Entre cpufreqd, powersaved, powernowd, lequel est le mieux?
> >
> > Merci.
> >
> > Gaëtan
> >
> >
>
> Merci. Pour l'instant j'ai installé powersaved et ça semble fonctionnait.

Tu n’es pas non plus obligé de prendre un gestionnaire en
« userland ». Le gestionnaire « ondemand » est suffisant dans
la plupart des cas. Le paquet cpufrequtils permet de faire les
réglages au démarrages. De plus, KDE et Gnome ont aussi des
outils pour changer de gestionnaire (p.ex. selon le niveau de
la batterie ou le fait d’être ou non branché au secteur).



Euh? Pourrais-tu être plus clair stp? Parce que là je n'ai pas tout compris à
ce que tu as dit...

Gaëtan


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact
Gaëtan PERRIER
Le #9608181
Le Mon, 24 Sep 2007 01:06:25 +0200
Sylvain Sauvage
Gaëtan PERRIER, dimanche 23 septembre 2007, 23:59:42 CEST
>[...]
> > Tu n’es pas non plus obligé de prendre un gestionnaire
> > en « userland ». Le gestionnaire « ondemand » est suffisant
> > dans la plupart des cas. Le paquet cpufrequtils permet de
> > faire les réglages au démarrages. De plus, KDE et Gnome
> > ont aussi des outils pour changer de gestionnaire (p.ex.
> > selon le niveau de la batterie ou le fait d’être ou non
> > branché au secteur).
>
> Euh? Pourrais-tu être plus clair stp? Parce que là je n'ai pas
> tout compris à ce que tu as dit...

Simple : la modulation de fréquence CPU est gérée par ce qui
est appelé un gouverneur. Ce gouverneur peut p.ex. être :
— performance : toujours à fond ;
— powersave : essaie de moins dépenser ;
— ondemand : la fréquence est modulée selon la demande en CPU
(la charge) ;
— userspace : c’est un programme externe qui décide (d’où les
dæmons powernowd, cpufreqd…).

Je disais donc que « ondemand » est largement suffisant pour
une utilisation courante. Les programmes externes comme cpufreqd
ou cpudyn permettent de définir finement les conditions de
changement de fréquence (événements acpi (batterie), utilisation
d’un programme donné, etc.) mais, s’ils ne sont pas configurés
aux petits oignons, ils font finalement un moins bon boulot.

Je disais aussi que le paquet cpufrequtils permet de faire le
choix de ce gouverneur/gestionnaire « ondemand » au démarrage de
la machine (script /etc/init.d), sans avoir à faire soi-même un
réglage (réglage qui se limite à une ligne dans /etc/sysctl.conf
mais bon…).

Enfin, KDE et Gnome ont aussi des modules qui savent gérer le
gouverneur courant. Dans le centre de contrôle de KDE p.ex., la
section « Contrôle de l’énergie » permet à l’utilisateur (par
le biais d’une unique autorisation de root) de décider que
certains événements peuvent modifier le gouverneur (comme les
dæmons cpufreqd et Cie mais sans eux). Il y a aussi des applets
pour voir la fréquence ou faire les changements « à la main ».

C’est plus clair ?



Merci! J'ai tout compris!

Gaëtan


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact
Sylvain Sauvage
Le #9608161
Gaëtan PERRIER, dimanche 23 septembre 2007, 23:59:42 CEST
[...]
> Tu n’es pas non plus obligé de prendre un gestionnaire
> en « userland ». Le gestionnaire « ondemand » est suffisant
> dans la plupart des cas. Le paquet cpufrequtils permet de
> faire les réglages au démarrages. De plus, KDE et Gnome
> ont aussi des outils pour changer de gestionnaire (p.ex.
> selon le niveau de la batterie ou le fait d’être ou non
> branché au secteur).

Euh? Pourrais-tu être plus clair stp? Parce que là je n'ai pas
tout compris à ce que tu as dit...



Simple : la modulation de fréquence CPU est gérée par ce qui
est appelé un gouverneur. Ce gouverneur peut p.ex. être :
— performance : toujours à fond ;
— powersave : essaie de moins dépenser ;
— ondemand : la fréquence est modulée selon la demande en CPU
(la charge) ;
— userspace : c’est un programme externe qui décide (d’où les
dæmons powernowd, cpufreqd…).

Je disais donc que « ondemand » est largement suffisant pour
une utilisation courante. Les programmes externes comme cpufreqd
ou cpudyn permettent de définir finement les conditions de
changement de fréquence (événements acpi (batterie), utilisa tion
d’un programme donné, etc.) mais, s’ils ne sont pas configurés
aux petits oignons, ils font finalement un moins bon boulot.

Je disais aussi que le paquet cpufrequtils permet de faire le
choix de ce gouverneur/gestionnaire « ondemand » au démarrag e de
la machine (script /etc/init.d), sans avoir à faire soi-même un
réglage (réglage qui se limite à une ligne dans /etc/sysctl. conf
mais bon…).

Enfin, KDE et Gnome ont aussi des modules qui savent gérer le
gouverneur courant. Dans le centre de contrôle de KDE p.ex., la
section « Contrôle de l’énergie » permet à   l’utilisateur (par
le biais d’une unique autorisation de root) de décider que
certains événements peuvent modifier le gouverneur (comme les
dæmons cpufreqd et Cie mais sans eux). Il y a aussi des applets
pour voir la fréquence ou faire les changements « à la main ».

C’est plus clair ?

--
Sylvain Sauvage
Publicité
Poster une réponse
Anonyme