Cuisine chinoise

Le
Ghost-Rider
Plat du jour: Nid d'Hirondelle:

http://cjoint.com/?gtts4cMg5B

Ghost Rider

Olympus E10, tripleur, foc.équiv. 420 mm, 1/15, f2,8 avec appui, photo
prise dans une écurie, lumière naturelle faible, pas de flash.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 30
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
filh
Le #1803585
Ghost-Rider
Plat du jour: Nid d'Hirondelle:

http://cjoint.com/?gtts4cMg5B

Ghost Rider

Olympus E10, tripleur, foc.équiv. 420 mm, 1/15, f2,8 avec appui, photo
prise dans une écurie, lumière naturelle faible, pas de flash.


C'est légèrement flou.

Quel intérêt au fait ce genre de photos ?

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org

filh
Le #3321061
Ghost-Rider
Plat du jour: Nid d'Hirondelle:

http://cjoint.com/?gtts4cMg5B

Ghost Rider

Olympus E10, tripleur, foc.équiv. 420 mm, 1/15, f2,8 avec appui, photo
prise dans une écurie, lumière naturelle faible, pas de flash.


C'est légèrement flou.

Quel intérêt au fait ce genre de photos ?

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org

Jean-Claude Péclard
Le #1803582

C'est légèrement flou.


C'est que sur ce plan, la photo animalière est TRES exigeante.
Avec son E10 "rallongé" difficile de faire mieux et d'aller chatouiller la
qualité obtenue avec des 5 ou 600mm f4

Quel intérêt au fait ce genre de photos ?


ça, c'est LA grande question qui ressort de façon récurrente sur les forums
de photo animalière.
Chacun sa réponse... ça ne diffère pas de la même question, posée plus
généralement à chaque photographe.
Certains s'interrogent, d'autres pas encore, mais ça viendra :)

--
Salut,
Jean-Claude
www.maintenant.ch

Jean-Claude Péclard
Le #3321051

C'est légèrement flou.


C'est que sur ce plan, la photo animalière est TRES exigeante.
Avec son E10 "rallongé" difficile de faire mieux et d'aller chatouiller la
qualité obtenue avec des 5 ou 600mm f4

Quel intérêt au fait ce genre de photos ?


ça, c'est LA grande question qui ressort de façon récurrente sur les forums
de photo animalière.
Chacun sa réponse... ça ne diffère pas de la même question, posée plus
généralement à chaque photographe.
Certains s'interrogent, d'autres pas encore, mais ça viendra :)

--
Salut,
Jean-Claude
www.maintenant.ch

Ghost-Rider
Le #1803575

C'est légèrement flou.


C'est que sur ce plan, la photo animalière est TRES exigeante.
Avec son E10 "rallongé" difficile de faire mieux et d'aller chatouiller la
qualité obtenue avec des 5 ou 600mm f4



J'ai fait des photos plus piquées, mais là, au 1/15 pour 420 mm, même
appuyé sur la porte, j'ai eu du mal.
Le diaphragme est f2,8, ouverture maximale qui ne donne pas une qualité
optimale.
La très faible lumière m'a aussi beaucoup gêné pour faire la mise au
point et même pour la cadrage.
Le résultat est acceptable mais je concède qu'on peut bien mieux faire.
J'ai fait quelques autres photos du nid au flash mais je préfère celle-ci.

Quel intérêt au fait ce genre de photos ?


ça, c'est LA grande question qui ressort de façon récurrente sur les forums
de photo animalière.
Chacun sa réponse... ça ne diffère pas de la même question, posée plus
généralement à chaque photographe.
Certains s'interrogent, d'autres pas encore, mais ça viendra :)



L'intérêt, pour moi, est double:

- il est d'abord documentaire: on voit le nid de boue séchée construit
par les hirondelles, son emplacement, ses matériaux (on voit même
quelques crins de cheval), on voit aussi les oisillons, le bec grand
ouvert, attendant la nourriture apporté par l'adulte etc.. tout cela
m'intéresse, c'est la vie,

- il est ensuite celui du plaisir du chasseur qui accroche une nouvelle
proie à son tableau de chasse, mais sans effusion de sang. Réussir une
bonne photo d'un animal sauvage est bien plus difficile que de le tuer à
coup de fusil, et l'excitation est la même, voire plus vive. Jean-Marie
Beaufle, je crois, chasseur repenti devenu photographe animalier,
l'avais dit.

Je photographie surtout des oiseaux car les lions sont moins courants en
région parisienne. Ce n'est pas plus simple: les oiseaux sont tout
petits, se cachent dans les arbres et bougent tout le temps, à quelques
exceptions près.

Une autre, un peu plus nette, mais le perchoir n'est pas idéal.

http://cjoint.com/?gtu7hhaAwJ

Cordialement et merci à toi Jean-Claude pour ton intervention.

Ghost Rider


Ghost-Rider
Le #3321021

C'est légèrement flou.


C'est que sur ce plan, la photo animalière est TRES exigeante.
Avec son E10 "rallongé" difficile de faire mieux et d'aller chatouiller la
qualité obtenue avec des 5 ou 600mm f4



J'ai fait des photos plus piquées, mais là, au 1/15 pour 420 mm, même
appuyé sur la porte, j'ai eu du mal.
Le diaphragme est f2,8, ouverture maximale qui ne donne pas une qualité
optimale.
La très faible lumière m'a aussi beaucoup gêné pour faire la mise au
point et même pour la cadrage.
Le résultat est acceptable mais je concède qu'on peut bien mieux faire.
J'ai fait quelques autres photos du nid au flash mais je préfère celle-ci.

Quel intérêt au fait ce genre de photos ?


ça, c'est LA grande question qui ressort de façon récurrente sur les forums
de photo animalière.
Chacun sa réponse... ça ne diffère pas de la même question, posée plus
généralement à chaque photographe.
Certains s'interrogent, d'autres pas encore, mais ça viendra :)



L'intérêt, pour moi, est double:

- il est d'abord documentaire: on voit le nid de boue séchée construit
par les hirondelles, son emplacement, ses matériaux (on voit même
quelques crins de cheval), on voit aussi les oisillons, le bec grand
ouvert, attendant la nourriture apporté par l'adulte etc.. tout cela
m'intéresse, c'est la vie,

- il est ensuite celui du plaisir du chasseur qui accroche une nouvelle
proie à son tableau de chasse, mais sans effusion de sang. Réussir une
bonne photo d'un animal sauvage est bien plus difficile que de le tuer à
coup de fusil, et l'excitation est la même, voire plus vive. Jean-Marie
Beaufle, je crois, chasseur repenti devenu photographe animalier,
l'avais dit.

Je photographie surtout des oiseaux car les lions sont moins courants en
région parisienne. Ce n'est pas plus simple: les oiseaux sont tout
petits, se cachent dans les arbres et bougent tout le temps, à quelques
exceptions près.

Une autre, un peu plus nette, mais le perchoir n'est pas idéal.

http://cjoint.com/?gtu7hhaAwJ

Cordialement et merci à toi Jean-Claude pour ton intervention.

Ghost Rider


Ricco
Le #1803573
RmlMSCB3cm90ZToNCj4gDQo+IEMnZXN0IGzpZ+hyZW1lbnQgZmxvdS4NCg0KdHUgYmxhZ3VlcyBv
dSB0dSBlcy4uLnPpcmlldXggbOAgPw0KDQoNCi0tIA0KUmljY28NCmQuZnJhbmNvaXNlMzJbTk9Q
b3VyaWVsXUBhbGljZWFkc2wuZnINCg0K
Ricco
Le #3321011
RmlMSCB3cm90ZToNCj4gDQo+IEMnZXN0IGzpZ+hyZW1lbnQgZmxvdS4NCg0KdHUgYmxhZ3VlcyBv
dSB0dSBlcy4uLnPpcmlldXggbOAgPw0KDQoNCi0tIA0KUmljY28NCmQuZnJhbmNvaXNlMzJbTk9Q
b3VyaWVsXUBhbGljZWFkc2wuZnINCg0K
Ricco
Le #1803572
R2hvc3QtUmlkZXIgd3JvdGU6DQogDQo+IEplIHBob3RvZ3JhcGhpZSBzdXJ0b3V0IGRlcyBvaXNl
YXV4IGNhciBsZXMgbGlvbnMgc29udCBtb2lucyBjb3VyYW50cw0KPiBlbiBy6Wdpb24gcGFyaXNp
ZW5uZS4NCg0KYydlc3QgdnJhaSAsIHF1b2lxdWUgLi4uDQoNCg0KIC0tIA0KUmljY28NCmQuZnJh
bmNvaXNlMzJbTk9Qb3VyaWVsXUBhbGljZWFkc2wuZnINCg0K
Ricco
Le #3321001
R2hvc3QtUmlkZXIgd3JvdGU6DQogDQo+IEplIHBob3RvZ3JhcGhpZSBzdXJ0b3V0IGRlcyBvaXNl
YXV4IGNhciBsZXMgbGlvbnMgc29udCBtb2lucyBjb3VyYW50cw0KPiBlbiBy6Wdpb24gcGFyaXNp
ZW5uZS4NCg0KYydlc3QgdnJhaSAsIHF1b2lxdWUgLi4uDQoNCg0KIC0tIA0KUmljY28NCmQuZnJh
bmNvaXNlMzJbTk9Qb3VyaWVsXUBhbGljZWFkc2wuZnINCg0K
Publicité
Poster une réponse
Anonyme