Culture du viol au CHU

Le
dmkgbt
Et ce sont ces gens là qui nous demandent de leur faire confiance quand
ils nous endorment pour nous opérer?

Visiblement l'avocat est en phase avec cette culture du viol :
"D'après Jean-Sébastien Laloy, avocat du syndicat des internes de
Clermont-Ferrand interrogé par La Montagne, le dessin existe depuis des
années, seules les bulles de BD sont apparues au cours du week-end, dans
"le but de sensibiliser par une image choc, dans un cadre strictement
privé, aux conséquences de la loi santé ". Il ajoute: "L'image a été
détournée de manière déloyale et choquante. Le président du syndicat des
internes de Clermont-Ferrand regrette l'image dégradante qui est donné
de l'internat et assure que l'intention n'était pas de représenter la
ministre de la Santé"."

Comme si la représentation d'un viol n'était choquante que lorsqu'elle
était dévoilée aux patients et visait une ministre :-(

<http://www.lesinrocks.com/2015/01/19/actualite/une-fresque-representant-un-viol-collectif-met-le-chu-de-clermont-ferrand-dans-la-tourmente-11548639/>


--
Tout est pardonné.
Je suis Charlie
Signé Mahomet.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 32
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jr
Le #26334763
Le 20/01/2015 06:39, Dominique G. a écrit :

Et ce sont ces gens là qui nous demandent de leur faire confiance quand
ils nous endorment pour nous opérer?

Visiblement l'avocat est en phase avec cette culture du viol :
"D'après Jean-Sébastien Laloy,



Joli nom.
Bon, si on s'en prend aux salles de garde, il y a du boulot. Et la
super-woman de la fresque a plutôt l'air de collaborer à la joie générale.

Je signale par ailleurs que la marquise était grise quand les 80
chasseurs...

--
jr
dmkgbt
Le #26334774
jr
Le 20/01/2015 06:39, Dominique G. a écrit :

> Et ce sont ces gens là qui nous demandent de leur faire confiance quand
> ils nous endorment pour nous opérer?
>
> Visiblement l'avocat est en phase avec cette culture du viol :
> "D'après Jean-Sébastien Laloy,

Joli nom.
Bon, si on s'en prend aux salles de garde, il y a du boulot. Et la
super-woman de la fresque a plutôt l'air de collaborer à la joie générale.



Votre instinct vous dit qu'elle est consentante, c'est ça?

Je signale par ailleurs que la marquise était grise quand les 80
chasseurs...



Je connais et j'ai chanté bien des chansons paillardes avec des carabins
ou des rugbymen mais il y a une différence de niveau entre une chanson
délibérément exagérée et la représentation graphique - particulièrement
soignée au plan du réalisme - d'une "tournante".

Je ne suis pas bégueule mais j'avais une amie qui bossait comme
infirmière au CHU de Clermont-Ferrand et ce qu'elle m'avait raconté sur
les pratiques de certains médecins en salle d'op', sur des jeunes femmes
ou des mineures endormies (comme de vérifier leur virginité avec un
doigt, pour rigoler) ou le fait qu'une infirmière _devait_ coucher pour
ne pas se retrouver en gériatrie à torcher les grabataires (ma copine
s'est retrouvée un an dans ce service alors qu'elle avait une spécialité
en chirurgie) m'avait particulièrement éc½urée.

Et quand je faisais mes études à Amiens, on avait retrouvé sur le
campus, suite à une soirée de carabins, une chèvre morte des suites des
sévices sexuels et tortures qu'elle avait subis...

Alors, l'excuse de "l'esprit carabin", comment dire...mettez vous la où
je pense.

--
Tout est pardonné.
Je suis Charlie
Signé Mahomet.
jr
Le #26334777
Dominique G.
jr
Le 20/01/2015 06:39, Dominique G. a écrit :

Et ce sont ces gens là qui nous demandent de leur faire confiance quand
ils nous endorment pour nous opérer?

Visiblement l'avocat est en phase avec cette culture du viol :
"D'après Jean-Sébastien Laloy,



Joli nom.
Bon, si on s'en prend aux salles de garde, il y a du boulot. Et la
super-woman de la fresque a plutôt l'air de collaborer à la joie générale.



Votre instinct vous dit qu'elle est consentante, c'est ça?



Quand je ne suis pas consentant je ne branle pas le violeur.


--
Naturellement trouble.
Marc Lepetit
Le #26334776
Le 20/01/2015 08:52, jr a écrit :
Dominique G.
jr
Le 20/01/2015 06:39, Dominique G. a écrit :

Et ce sont ces gens là qui nous demandent de leur faire confiance quand
ils nous endorment pour nous opérer?

Visiblement l'avocat est en phase avec cette culture du viol :
"D'après Jean-Sébastien Laloy,



Joli nom.
Bon, si on s'en prend aux salles de garde, il y a du boulot. Et la
super-woman de la fresque a plutôt l'air de collaborer à la joie générale.



Votre instinct vous dit qu'elle est consentante, c'est ça?



Quand je ne suis pas consentant je ne branle pas le violeur.




Le quoi ?


--
Marc
jr
Le #26334782
Le 20/01/2015 09:03, Marc Lepetit a écrit :
Le 20/01/2015 08:52, jr a écrit :
Dominique G.
jr
Le 20/01/2015 06:39, Dominique G. a écrit :

Et ce sont ces gens là qui nous demandent de leur faire confiance
quand
ils nous endorment pour nous opérer?

Visiblement l'avocat est en phase avec cette culture du viol :
"D'après Jean-Sébastien Laloy,



Joli nom.
Bon, si on s'en prend aux salles de garde, il y a du boulot. Et la
super-woman de la fresque a plutôt l'air de collaborer à la joie
générale.



Votre instinct vous dit qu'elle est consentante, c'est ça?



Quand je ne suis pas consentant je ne branle pas le violeur.




Le quoi ?



Le désigné violeur.

Bon enfin bref, cette fresque ne montre pas un viol collectif. L'artiste
a représenté un super gang-bang entre super-héros. Ils parlent dirty
mais il y a des femmes qui aiment ça, voire qui le demandent.


--
jr
Marc Lepetit
Le #26334781
Le 20/01/2015 09:08, jr a écrit :
Le 20/01/2015 09:03, Marc Lepetit a écrit :
Le 20/01/2015 08:52, jr a écrit :
Dominique G.
jr
Le 20/01/2015 06:39, Dominique G. a écrit :

Et ce sont ces gens là qui nous demandent de leur faire confiance
quand
ils nous endorment pour nous opérer?

Visiblement l'avocat est en phase avec cette culture du viol :
"D'après Jean-Sébastien Laloy,



Joli nom.
Bon, si on s'en prend aux salles de garde, il y a du boulot. Et la
super-woman de la fresque a plutôt l'air de collaborer à la joie
générale.



Votre instinct vous dit qu'elle est consentante, c'est ça?



Quand je ne suis pas consentant je ne branle pas le violeur.




Le quoi ?



Le désigné violeur.

Bon enfin bref, cette fresque ne montre pas un viol collectif. L'artiste
a représenté un super gang-bang entre super-héros. Ils parlent dirty
mais il y a des femmes qui aiment ça, voire qui le demandent.



D'accord avec vous.


--
Marc
dmkgbt
Le #26334787
jr
Dominique G. > jr >
>> Le 20/01/2015 06:39, Dominique G. a écrit :
>>
>>> Et ce sont ces gens là qui nous demandent de leur faire confiance quand
>>> ils nous endorment pour nous opérer?
>>>
>>> Visiblement l'avocat est en phase avec cette culture du viol :
>>> "D'après Jean-Sébastien Laloy,
>>
>> Joli nom.
>> Bon, si on s'en prend aux salles de garde, il y a du boulot. Et la
>> super-woman de la fresque a plutôt l'air de collaborer à la joie générale.
>
> Votre instinct vous dit qu'elle est consentante, c'est ça?

Quand je ne suis pas consentant je ne branle pas le violeur.



Si vous étiez tenu par quatre personnes un tantinet menaçantes qui
l'exigeaient de vous, vous branleriez même Navis.

--
Blanc-seing
dmkgbt
Le #26334788
jr
Le 20/01/2015 09:03, Marc Lepetit a écrit :
> Le 20/01/2015 08:52, jr a écrit :
>> Dominique G. >>> jr >>>
>>>> Le 20/01/2015 06:39, Dominique G. a écrit :
>>>>
>>>>> Et ce sont ces gens là qui nous demandent de leur faire confiance
>>>>> quand
>>>>> ils nous endorment pour nous opérer?
>>>>>
>>>>> Visiblement l'avocat est en phase avec cette culture du viol :
>>>>> "D'après Jean-Sébastien Laloy,
>>>>
>>>> Joli nom.
>>>> Bon, si on s'en prend aux salles de garde, il y a du boulot. Et la
>>>> super-woman de la fresque a plutôt l'air de collaborer à la joie
>>>> générale.
>>>
>>> Votre instinct vous dit qu'elle est consentante, c'est ça?
>>
>> Quand je ne suis pas consentant je ne branle pas le violeur.
>
>
> Le quoi ?

Le désigné violeur.

Bon enfin bref, cette fresque ne montre pas un viol collectif.



De source sûre.

L'artiste a représenté un super gang-bang entre super-héros. Ils parlent
dirty mais il y a des femmes qui aiment ça, voire qui le demandent.



La ministre est de celles-là, vous croyez?

--
Blanc-seing
Ericetrac
Le #26334785
Le 20/01/2015, jr a supposé :
Le 20/01/2015 09:03, Marc Lepetit a écrit :
Le 20/01/2015 08:52, jr a écrit :
Dominique G.
jr
Le 20/01/2015 06:39, Dominique G. a écrit :

Et ce sont ces gens là qui nous demandent de leur faire confiance
quand
ils nous endorment pour nous opérer?

Visiblement l'avocat est en phase avec cette culture du viol :
"D'après Jean-Sébastien Laloy,



Joli nom.
Bon, si on s'en prend aux salles de garde, il y a du boulot. Et la
super-woman de la fresque a plutôt l'air de collaborer à la joie
générale.



Votre instinct vous dit qu'elle est consentante, c'est ça?



Quand je ne suis pas consentant je ne branle pas le violeur.




Le quoi ?



Le désigné violeur.

Bon enfin bref, cette fresque ne montre pas un viol collectif. L'artiste a
représenté un super gang-bang entre super-héros. Ils parlent dirty mais il y
a des femmes qui aiment ça, voire qui le demandent.



+1, et il y a même des hommes qui le demandent...

--
Bonne année 2015 à toutes et à tous.
Sylvain
Le #26334815
"Dominique G." wrote in message
news:1lyjbgu.12e30m41hialrgN%


Comme si la représentation d'un viol n'était choquante que lorsqu'elle
était dévoilée aux patients et visait une ministre :-(





Sacré talent les dessinateurs. Et puis Wonderwoman qui masturbe Dardeville,
pas vraiment un viol.

Et puis pourquoi le féminisme ne s'attaque pas a Charlie hebdo, où presque a
tous les dessins on en voit un se faire enculer ?

J'ai une ex qui est infirmière a cet hôpital, il y en avait que pour le sexe
avec elle, c'était que baiser avec elle, au point même que de temps en temps
je commençais même a en avoir marre de baiser.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme