Curieuse décision d'un tribunal de commerce.

Le
Ricazerty
Lorsqu'un tribunal de commerce fait sciemment le jeu des voyous.

Le tribunal de commerce de Lyon a validé mercredi un plan de
cession pour SITL, ex-usine FagorBrandt reconvertie dans les
véhicules électriques, en la confiant à un repreneur basé aux Iles
Vierges, paradis fiscal bien connu où l'intéressé répond d'un
capital social de 10 $.

https://fr.news.yahoo.com/sitl-ex-usine-fagorbrandt-attribu%C3%A9e-%C3%A0-repreneur-bas%C3%A9-204304199.html;_ylt=AhLQilKyB7sfa7BP._tlkHkSscB_;_ylu=X3oDMTBwNzRuMzkyBG1pdAMEcG9zAzYEc2VjA2xuX0FGUF9nYWw-;_ylg=X3oDMTBhN3R1NmhqBGxhbmcDZnItRlI-;_ylv=3
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Arthur
Le #26205112
Le 19/06/2014 00:29, Ricazerty a écrit :
Lorsqu'un tribunal de commerce fait sciemment le jeu des voyous.




Il n'y avait pas d'autres repreneurs.

Entre la reprise par Cenntro et une liquidation avec licenciement
immédiat de l'ensemble des salariés, que valait-i mieux choisir ?

--
Arthur
Ricazerty
Le #26205492
"Arthur"/"Ricazerty"
Le 19/06/2014 00:29, Ricazerty a écrit :

Lorsqu'un tribunal de commerce fait sciemment le jeu des voyous.



Il n'y avait pas d'autres repreneurs. Entre la reprise par Cenntro et une
liquidation avec licenciement immédiat de l'ensemble des salariés, que
valait-i mieux choisir ?



Je n'ai évidemment pas tous les éléments du dossier mais il y avait
tout de même quatre autres repreneurs qui n'étaient pas tous basés
aux Iles Vierges. Cela dit on aurait pu imaginer, dans un monde
hypothétique où le PS aurait été de gauche, que l'économie sociale
et solidaire soit promue.
Arthur
Le #26205562
Le 19/06/2014 11:33, Ricazerty a écrit :
"Arthur"/"Ricazerty"
Le 19/06/2014 00:29, Ricazerty a écrit :



Lorsqu'un tribunal de commerce fait sciemment le jeu des voyous.





Il n'y avait pas d'autres repreneurs. Entre la reprise par Cenntro et
une liquidation avec licenciement immédiat de l'ensemble des salariés,
que valait-i mieux choisir ?



Je n'ai évidemment pas tous les éléments du dossier mais il y avait
tout de même quatre autres repreneurs qui n'étaient pas tous basés
aux Iles Vierges.



Non.
C'est dit dans l'article :
"A la dernière audience du tribunal, le 6 juin, cinq autres candidats
ayant jeté l'éponge, une seule offre restait en lice pour sauver
l'entreprise de Gerland, en redressement judiciaire depuis janvier:
celle du groupe américain Cenntro Motor, qui l'a donc emporté sans
surprise. Il avait le soutien de Bercy."

Cela dit on aurait pu imaginer, dans un monde
hypothétique où le PS aurait été de gauche, que l'économie sociale
et solidaire soit promue.



Je crains que ceci ne soit pas du ressort du tribunal de commerce...

--
Arthur
Broc_Ex_Co
Le #26205572
Le 19/06/2014 11:33, Ricazerty a écrit :
"Arthur"/"Ricazerty"
Le 19/06/2014 00:29, Ricazerty a écrit :



Lorsqu'un tribunal de commerce fait sciemment le jeu des voyous.





Il n'y avait pas d'autres repreneurs. Entre la reprise par Cenntro et
une liquidation avec licenciement immédiat de l'ensemble des salariés,
que valait-i mieux choisir ?



Je n'ai évidemment pas tous les éléments du dossier mais il y avait
tout de même quatre autres repreneurs qui n'étaient pas tous basés
aux Iles Vierges. Cela dit on aurait pu imaginer, dans un monde
hypothétique où le PS aurait été de gauche, que l'économie sociale
et solidaire soit promue.


J'aimerais bien penser la même chose, cependant, l'expérience que j'en
ai m'a convaincu que la gauche (entre autre) privilégie l'emploi à court
terme plutôt que la viabilité à long terme ...
Colonel Kilgore
Le #26206252
Ricazerty avait prétendu :

l'économie sociale et solidaire



Bel objet marketing, totalement creux.
Ricazerty
Le #26206522
"Arthur"/"Ricazerty"
Le 19/06/2014 11:33, Ricazerty a écrit :
"Arthur"/"Ricazerty"
Le 19/06/2014 00:29, Ricazerty a écrit :

Lorsqu'un tribunal de commerce fait sciemment le jeu des voyous.



Il n'y avait pas d'autres repreneurs. Entre la reprise par Cenntro et
une liquidation avec licenciement immédiat de l'ensemble des salariés,
que valait-i mieux choisir ?



Je n'ai évidemment pas tous les éléments du dossier mais il y avait
tout de même quatre autres repreneurs qui n'étaient pas tous basés
aux Iles Vierges.



Non.
C'est dit dans l'article :
"A la dernière audience du tribunal, le 6 juin, cinq autres candidats
ayant jeté l'éponge, une seule offre restait en lice pour sauver
l'entreprise de Gerland, en redressement judiciaire depuis janvier: celle
du groupe américain Cenntro Motor, qui l'a donc emporté sans surprise. Il
avait le soutien de Bercy."



Pourquoi "non"? Ca ne conteredit en rien ce que j'ai dit, à savoir:
"il y avait 4 (en fait 5) autres repreneurs qui n'ataient pas tous basés
aux Iles Vierges.

Cela dit on aurait pu imaginer, dans un monde
hypothétique où le PS aurait été de gauche, que l'économie sociale
et solidaire soit promue.



Je crains que ceci ne soit pas du ressort du tribunal de commerce...



Effectivement, ce qui ne m'empèche pas d'en parler.
Ricazerty
Le #26206512
"Broc_Ex_Co"/"Ricazerty"
Le 19/06/2014 11:33, Ricazerty a écrit :
"Arthur"/"Ricazerty"
Le 19/06/2014 00:29, Ricazerty a écrit :

Lorsqu'un tribunal de commerce fait sciemment le jeu des voyous.



Il n'y avait pas d'autres repreneurs. Entre la reprise par Cenntro et
une liquidation avec licenciement immédiat de l'ensemble des salariés,
que valait-i mieux choisir ?



Je n'ai évidemment pas tous les éléments du dossier mais il y avait
tout de même quatre autres repreneurs qui n'étaient pas tous basés
aux Iles Vierges. Cela dit on aurait pu imaginer, dans un monde
hypothétique où le PS aurait été de gauche, que l'économie sociale
et solidaire soit promue.



J'aimerais bien penser la même chose, cependant, l'expérience que j'en ai
m'a convaincu que la gauche (entre autre) privilégie l'emploi à court
terme plutôt que la viabilité à long terme ...



Si tant est que l'on puisse appeler ça "la gauche"!...
Ricazerty
Le #26206502
"Colonel Kilgore"/"Ricazerty"
Ricazerty avait prétendu :

l'économie sociale et solidaire



Bel objet marketing, totalement creux.



Sinon que les coopératives existent depuis plus de deux siècles
en France et produisent sans embarras particulier.
Colonel Kilgore
Le #26206922
Dans son message précédent, Ricazerty a écrit :
"Colonel Kilgore"/"Ricazerty"
Ricazerty avait prétendu :

l'économie sociale et solidaire



Bel objet marketing, totalement creux.



Sinon que les coopératives existent depuis plus de deux siècles
en France et produisent sans embarras particulier.



Justement : Les SCOP n'ont pas besoin d'être enveloppées dans un
vocable aussi creux et pompeux.

Elles sont utiles, bien que nécessairement de développement limité sous
leur statut. Mais je n'ai rien contre !
Arthur
Le #26207292
Le 19/06/2014 19:05, Ricazerty a écrit :
"Arthur"/"Ricazerty"
Le 19/06/2014 11:33, Ricazerty a écrit :
"Arthur"/"Ricazerty"
Le 19/06/2014 00:29, Ricazerty a écrit :







Lorsqu'un tribunal de commerce fait sciemment le jeu des voyous.









Il n'y avait pas d'autres repreneurs. Entre la reprise par Cenntro et
une liquidation avec licenciement immédiat de l'ensemble des salariés,
que valait-i mieux choisir ?







Je n'ai évidemment pas tous les éléments du dossier mais il y avait
tout de même quatre autres repreneurs qui n'étaient pas tous basés
aux Iles Vierges.





Non.
C'est dit dans l'article :
"A la dernière audience du tribunal, le 6 juin, cinq autres candidats
ayant jeté l'éponge, une seule offre restait en lice pour sauver
l'entreprise de Gerland, en redressement judiciaire depuis janvier:
celle du groupe américain Cenntro Motor, qui l'a donc emporté sans
surprise. Il avait le soutien de Bercy."



Pourquoi "non"? Ca ne conteredit en rien ce que j'ai dit, à savoir:
"il y avait 4 (en fait 5) autres repreneurs qui n'ataient pas tous basés
aux Iles Vierges.




"Non" car au moment ou le tribunal de commerce a dû prendre sa décision
il n'y avait qu'un seul repreneur, pas 4 (ou 5).
Ces 5 autres sociétés avaient retiré leurs offres.


Cela dit on aurait pu imaginer, dans un monde
hypothétique où le PS aurait été de gauche, que l'économie sociale
et solidaire soit promue.





Je crains que ceci ne soit pas du ressort du tribunal de commerce...



Effectivement, ce qui ne m'empèche pas d'en parler.



Vous pouvez bien-sûr en parler, mais la première ligne de votre premier
post "Lorsqu'un tribunal de commerce fait sciemment le jeu des voyous"
fait endosser au TC une responsabilité qu'il n'a pas.

--
Arthur
Publicité
Poster une réponse
Anonyme