D200 d'occase contre D80 neuf

Le
Ofnuts
Subitement beaucoup de D200 en vente Si je prends un D200 d'occase ça
me coûte le prix d'un D80 neuf. Qu'est-ce que j'y gagne, qu'est-ce que
j'y perds? Les fiches techniques du D200 et D80 sur DPReview sont quasi
identiques (le D200 a l'ai un peu plus rapide en rafales, et prend de la
CF plutôt que de la SD). En fait le D40x n'en est pas si loin non plus.

C'est quoi la différence? Une carrosserie tout métal pour le D200? Juste
l'intégration dans le prix de la baisse du prix des composants dans le
D80? Y-a-t-il des fonctionnalités "accessoires" mais utiles à l'amateur
bricoleur (macro, photo nocturne ou autre) dans le D200?


--
Bd.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephane Legras-Decussy
Le #1831759
"Ofnuts" 477d6e6f$0$22282$
C'est quoi la différence?


pour moi c'est une aberration d'acheter un engin
comme ça d'occasion, hors garantie...

c'est comme acheter une bagnole d'occaz
sans s'assoir dedans et sans lever le capot...

tout ça pour faire des photos de D40x...

Claudio Bonavolta
Le #1831756
On 4 jan, 00:23, Ofnuts
Subitement beaucoup de D200 en vente... Si je prends un D200 d'occase ça
me coûte le prix d'un D80 neuf. Qu'est-ce que j'y gagne, qu'est-ce que
j'y perds? Les fiches techniques du D200 et D80 sur DPReview sont quasi
identiques (le D200 a l'ai un peu plus rapide en rafales, et prend de la
CF plutôt que de la SD). En fait le D40x n'en est pas si loin non plus.

C'est quoi la différence? Une carrosserie tout métal pour le D200? Jus te
l'intégration dans le prix de la baisse du prix des composants dans le
D80? Y-a-t-il des fonctionnalités "accessoires" mais utiles à l'amateu r
bricoleur (macro, photo nocturne ou autre) dans le D200?

--
Bd.


Une fiche technique n'indique pas tout et prendre en main les boitiers
permet de comprendre certaines différences ...
Un capteur identique et des images globalement similaires c'est comme
utiliser la même pelloche dans deux boitiers argentiques différents,
et pourtant, il y avait déjà des boitiers haut et bas de gamme ...

Hormis les différences de construction qui expliquent déjà pas mal une
différence de prix, il y a aussi une compatibilité des optiques si on
veut conserver toutes leurs fonctions:
- le D40X n'ayant pas de motorisation pour l'autofocus demande des
optiques motorisées (AF-S). Les optiques AF/AF-D perdent cet autofocus
mais restent utilisables en mise au point manuelle.
Les anciennes optiques manuelles sans CPU (Ai-S) perdent la mesure de
la lumière même si, numérique oblige, par quelques essais et
vérification de l'histogramme/zones brûlées on arrive facilement à l a
bonne exposition.
- le D80 possède la motorisation AF et donc utilise pleinement les
optiques AF/AF-D.
Par contre, comme le D40, les optiques sans CPU font perdre la mesure
de la lumière.
- le D200 utilise pleinement toutes les optiques Nikon à partir des Ai-
S (fin des années 70) mis à part certains cailloux très spéciaux que
tu ne rencontreras probablement jamais.
Selon ton parc d'optiques présent ou futur proche (pas toutes les
optiques au catalogue sont AF-S) il est préférable de t'orienter vers
l'un ou l'autre de ces boitiers.

A part ça, des différences du genre:
- qualité générale (construction, viseur, ...) meilleure sur un D200
que sur un D40.
- taille de l'appareil qui influe sur sa prise en main et la place
dans les bagages. Un D40, c'est vraiment petit (trop pour mes mains)
et il ne dispose pas de poignée (du moins chez Nikon, ça doit se
trouver ailleurs) pour l'agrandir, par contre un D80 et D200, c'est
déjà plus grand et des poignées additionnelles .
Accessoirement, ces poignées, qui ne sont qu'un pack de batteries,
outre améliorer la prise en main et stabiliser l'appareil par leur
poids additionnel, permettent une autonomie conséquente.
- rapidité de l'appareil (mise en route, AF, retard au déclenchement,
rafale, ...). Un point pas très mis en avant sur les notices et peu
testé par les revues mais pourtant crucial dès que tu fais de la photo
un peu plus "rapide".
- softs pas identiques, plus orienté "pro" pour un D200 et plus
orienté "amateur" sur le D40.
Exemple, le D200 peut être personnalisé plus en profondeur qu'un D40,
par contre, tu trouveras certaines fonctions d'édition (sépia, ...)
sur le D40 mais pas sur le D200 qui sont censées permettre au D40 de
s'affranchir de post-traitement. Là aussi, selon tes besoins, tu vas
t'orienter vers l'un ou l'autre. Le D80 se situant au milieu.
- un peu (rien de rédhibitoire) plus de fonctions disponibles par
boutons directs sur un D200 que sur un D40, qui oblige à passer un peu
plus par les menus.
- etc ...

Maintenant, est-ce que ces différences justifient l'écart de prix ? Tu
trouveras autant d'avis qu'il y a de besoins différents et donc de
photographes ...


Claudio Bonavolta
http://www.bonavolta.ch

Jean-Pierre Roche
Le #1831755

- un peu (rien de rédhibitoire) plus de fonctions disponibles par
boutons directs sur un D200 que sur un D40, qui oblige à passer un peu
plus par les menus.
- etc ...


J'ajoute, une fonction que j'utilise énormément : la
mémorisation des configurations pour des types de prise de
vue différents. Quatre mémoires sur le D200 ce qui suffit
généralement.

Maintenant, est-ce que ces différences justifient l'écart de prix ? Tu
trouveras autant d'avis qu'il y a de besoins différents et donc de
photographes ...


Ne pas oublier le poids non plus : un D200 en voyage c'est
quand même un peu lourdingue.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/

John Kelly
Le #1831754
Claudio Bonavolta wrote:

Une fiche technique n'indique pas tout et prendre en main les boitiers
permet de comprendre certaines différences ...
Un capteur identique et des images globalement similaires c'est comme
utiliser la même pelloche dans deux boitiers argentiques différents,
et pourtant, il y avait déjà des boitiers haut et bas de gamme ...

Hormis les différences de construction qui expliquent déjà pas mal une
différence de prix, il y a aussi une compatibilité des optiques si on
veut conserver toutes leurs fonctions:
- le D40X n'ayant pas de motorisation pour l'autofocus demande des
optiques motorisées (AF-S). Les optiques AF/AF-D perdent cet autofocus
mais restent utilisables en mise au point manuelle.
Les anciennes optiques manuelles sans CPU (Ai-S) perdent la mesure de
la lumière même si, numérique oblige, par quelques essais et
vérification de l'histogramme/zones brûlées on arrive facilement à la
bonne exposition.
- le D80 possède la motorisation AF et donc utilise pleinement les
optiques AF/AF-D.
Par contre, comme le D40, les optiques sans CPU font perdre la mesure
de la lumière.
- le D200 utilise pleinement toutes les optiques Nikon à partir des
Ai- S (fin des années 70) mis à part certains cailloux très spéciaux
que tu ne rencontreras probablement jamais.
Selon ton parc d'optiques présent ou futur proche (pas toutes les
optiques au catalogue sont AF-S) il est préférable de t'orienter vers
l'un ou l'autre de ces boitiers.

A part ça, des différences du genre:
- qualité générale (construction, viseur, ...) meilleure sur un D200
que sur un D40.
- taille de l'appareil qui influe sur sa prise en main et la place
dans les bagages. Un D40, c'est vraiment petit (trop pour mes mains)
et il ne dispose pas de poignée (du moins chez Nikon, ça doit se
trouver ailleurs) pour l'agrandir, par contre un D80 et D200, c'est
déjà plus grand et des poignées additionnelles .
Accessoirement, ces poignées, qui ne sont qu'un pack de batteries,
outre améliorer la prise en main et stabiliser l'appareil par leur
poids additionnel, permettent une autonomie conséquente.
- rapidité de l'appareil (mise en route, AF, retard au déclenchement,
rafale, ...). Un point pas très mis en avant sur les notices et peu
testé par les revues mais pourtant crucial dès que tu fais de la photo
un peu plus "rapide".
- softs pas identiques, plus orienté "pro" pour un D200 et plus
orienté "amateur" sur le D40.
Exemple, le D200 peut être personnalisé plus en profondeur qu'un D40,
par contre, tu trouveras certaines fonctions d'édition (sépia, ...)
sur le D40 mais pas sur le D200 qui sont censées permettre au D40 de
s'affranchir de post-traitement. Là aussi, selon tes besoins, tu vas
t'orienter vers l'un ou l'autre. Le D80 se situant au milieu.
- un peu (rien de rédhibitoire) plus de fonctions disponibles par
boutons directs sur un D200 que sur un D40, qui oblige à passer un peu
plus par les menus.
- etc ...

Maintenant, est-ce que ces différences justifient l'écart de prix ? Tu
trouveras autant d'avis qu'il y a de besoins différents et donc de
photographes ...


Claudio Bonavolta
http://www.bonavolta.ch


Cet exposé montre bien à quel point le choix va reposer sur des citères
personnels qui ne sont pas forcément ceux du voisin.
Il est une configuration où le choix se révèlerait peut être plus
facile: trouver un excellent D200 à prix égal ou inférieur à celui du
D80 neuf .
C'est ce profil que je tenterai de trouver pour acheter le D200, cela
devrait donner pleine satisfaction et se révéler plus accessible au
début.
J'ai vu un gars baver devant le D300 alors que son D200 avait à peine un
an, je pense qu'à cette heure il a dû faire le saut :-)
JK

Ofnuts
Le #1831753
Claudio Bonavolta wrote:

Maintenant, est-ce que ces différences justifient l'écart de prix ? Tu
trouveras autant d'avis qu'il y a de besoins différents et donc de
photographes ...


Justement, la question c'est qu'il n'y a plus trop d'écart de prix :-)
(ni de poids, d'ailleurs, le D80 fait 585g, le D200 830g, sans batteries
ni objectifs).

Merci pour le résumé...

--
Bd.
(drop dots except last)
TDM850/UKRMMA#2

Ofnuts
Le #1831752
John Kelly wrote:

Il est une configuration où le choix se révèlerait peut être plus
facile: trouver un excellent D200 à prix égal ou inférieur à celui du
D80 neuf .


Comment reconnaître l'"excellent" par rapport au tout-venant? État du
boîtier? Nombre de photos prises (à partir de combien peut on
considérer qu'il y a usure?)? Autre chose?

--
Bd.
(drop dots except last)
TDM850/UKRMMA#2

Ricco
Le #1831748
John Kelly wrote:

J'ai vu un gars baver devant le D300 alors que son D200 avait à peine
un an, je pense qu'à cette heure il a dû faire le saut :-)

j'espère que ce modèle est comme le K10, etanche ou tropicalisé,

faire gaffe aux photos de crapauds

--
Ricco

John Kelly
Le #1831746
Ofnuts wrote:
John Kelly wrote:

Il est une configuration où le choix se révèlerait peut être plus
facile: trouver un excellent D200 à prix égal ou inférieur à celui du
D80 neuf .


Comment reconnaître l'"excellent" par rapport au tout-venant? État du
boîtier? Nombre de photos prises (à partir de combien peut on
considérer qu'il y a usure?)? Autre chose?


Oui et vérifier le bon fonctionnement, si possible le présenter à un
photographe.
Je crois savoir qu'un reflex tient facile 100.000 déclenchements si pas
300.000 pour certains, il faut se positionner par rapport à ça.
Des appareils d'un an ou plus peuvent encore être sous garantie
triennale (prolongation de garantie), ce qui peut rassurer.
Etc...
JK


John Kelly
Le #1831745
Ricco wrote:
John Kelly wrote:

J'ai vu un gars baver devant le D300 alors que son D200 avait à peine
un an, je pense qu'à cette heure il a dû faire le saut :-)

j'espère que ce modèle est comme le K10, etanche ou tropicalisé,

faire gaffe aux photos de crapauds


Le D200 est je crois partiellement tropicalisé également.
Crapauds? Tu as peur qu'ils se lachent sur l'appareil?
JK


Ricco
Le #1831744
John Kelly wrote:
Ricco wrote:
John Kelly wrote:

J'ai vu un gars baver devant le D300 alors que son D200 avait à
peine un an, je pense qu'à cette heure il a dû faire le saut :-)

j'espère que ce modèle est comme le K10, etanche ou tropicalisé,

faire gaffe aux photos de crapauds


Le D200 est je crois partiellement tropicalisé également.
Crapauds? Tu as peur qu'ils se lachent sur l'appareil?



la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe, mais le D 200, ça, ne
n'en jurerai pas

--
--
Ricco



Publicité
Poster une réponse
Anonyme