David Pujadas reçoit sa laisse d’or

Le
at
En images sur le site

http://www.futurquantique.org/?p02


Posted by Équipe Signes des Temps on July 4, 2010
Le Plan B, 3 juillet 2010

Le 30 juin 2010 vers 21 h 30, alors que le présentateur du journal
télévisé de France 2 David Pujadas quittait les bureaux de France
Télévisions, une délégation l’attend sur le trottoir pour lui remettre
le trophée le plus convoité du Parti de la presse et de l’argent (PPA) :
la Laisse d’or.

L’objet, composé d’un collier en métal robuste et d’une lanière en cuir
véritable, avait été acheté le jour même dans une quincaillerie
parisienne et enduit d’une fine mais alléchante couche de peinture
dorée. Une boîte de cirage, une brosse et un plumeau multicolore doté,
selon son fabricant, du pouvoir d’« attirer la poussière » complétaient
la panoplie.

En décernant ce kit au présentateur du « 20 heures » de France 2, les
organisateurs entendaient récompenser le « journaliste le plus servile
», comme ils l’ont expliqué au Plan B, qui passait par là. Selon eux,
Pujadas mérite la Laisse d’or pour son amour des euros (12 000 euros de
salaire mensuel), sa haine des syndicalistes [1] et son dévouement pour
les puissants, réaffirmé récemment dans le film culte de Denis Jeambar,
Huit journalistes en colère (Arte, 9.2.10), qui le montrait fustigeant
la surmédiatisation des humbles : « Le journalisme des bons sentiments,
c’est aussi une bien-pensance. C’est l’idée que, par définition, le
faible a toujours raison contre le fort, le salarié contre
l’entreprise, l’administré contre l’État, le pays pauvre contre le pays
riche, la liberté individuelle contre la morale collective. En fait,
c’est une sorte de dérive mal digérée de la défense de la veuve et de
l’orphelin. »

La cérémonie fut brève mais solennelle. Au moment où le journaliste «
en colère » s’apprête à enfourcher son scooter, le comité des fêtes
surgit d’un arrêt de bus pour l’acclamer, le couvrir de confettis et
lui enrouler sa laisse autour du cou (qu’il a fort bas). Le
récipiendaire ne cache pas son émotion, laquelle redouble lorsque ses
hôtes entreprennent de dorer intégralement son scooter en le vaporisant
de peinture aérosol. « Vive le laquais du Siècle ! Vive le roi des
laquais ! », exulte la foule en liesse, cependant que la monture du
présentateur se métamorphose en carrosse royal (voir photo).

Sans doute intimidé par cette profusion d’hommages, et soucieux
manifestement d’y convier les vigiles, David Pujadas prend alors ses
jambes à son cou pour s’engouffrer dans l’immeuble de France
Télévisions, où le sas de sécurité le retient une bonne trentaine de
secondes, le temps pour l’assistance de se disperser dans la bonne
humeur. On le verra ensuite donner l’ordre aux vigiles de recouvrir la
selle plaquée or de son carrosse d’une bâche en plastique. Après quoi
il grimpera dessus et quittera fièrement les lieux dans une explosion
de dorures et de vrombissements.

David Pujadas n’a pas souhaité donner plus de retentissement à son
embouffonnage. Mais que le public se rassure : les images de la scène
figureront dans le prochain film de Pierre Carles…

http://www.futurquantique.org/?p02
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Versatile
Le #22330101
La cérémonie fut brève mais solennelle. Au moment où le journalis te «
en colère » s’apprête à enfourcher son scooter, le comité des fêtes
surgit d’un arrêt de bus pour l’acclamer, le couvrir de confettis e t
lui enrouler sa laisse autour du cou (qu’il a fort bas).



Ahahah !!

Le
récipiendaire ne cache pas son émotion, laquelle redouble lorsque ses
hôtes entreprennent de dorer intégralement son scooter en le vaporisa nt
de peinture aérosol. « Vive le laquais du Siècle ! Vive le roi des
laquais ! », exulte la foule en liesse, cependant que la monture du
présentateur se métamorphose en carrosse royal (voir photo).



Un prix qui lui va comme un gant. Pleinement mérité je trouve !
Jean Veuplut
Le #22330641
Bah c'est pareil pour L Ferarri, voir pire au niveau des commentaires
et appréciations personnelles sur l'actualité !


"Versatile" news:
La cérémonie fut brève mais solennelle. Au moment où le journaliste «
en colère » s’apprête à enfourcher son scooter, le comité des fêtes
surgit d’un arrêt de bus pour l’acclamer, le couvrir de confettis et
lui enrouler sa laisse autour du cou (qu’il a fort bas).



Ahahah !!

Le
récipiendaire ne cache pas son émotion, laquelle redouble lorsque ses
hôtes entreprennent de dorer intégralement son scooter en le vaporisant
de peinture aérosol. « Vive le laquais du Siècle ! Vive le roi des
laquais ! », exulte la foule en liesse, cependant que la monture du
présentateur se métamorphose en carrosse royal (voir photo).



Un prix qui lui va comme un gant. Pleinement mérité je trouve !
Julien
Le #22331161
Bah c'est pareil pour L Ferarri, voir pire au niveau des commentaires
et appréciations personnelles sur l'actualité !



je la trouve, aussi surprenant que cela paraisse, un peu moins lèche-botte,
suceuse de bite que pujadas lors de l'interview d'un ministre par exemple.
Pujadas, lorsqu'il avait reçu rama yade il y a peu, lui avait dit "vous avez
eu raison avant tout le monde", à cette même rama yade qui s'était offert un
hôtel plus luxueux que les footeux, ce qui ne l'avait pas empêché de
critiquer le luxe de ces mêmes footeux "en temps de crise". Pujadas a
vraiment fait du lèche-bottisme ce soir-là en ne rappelant rien de
l'affaire. C'était vraiment honteux, journalistiquement parlant,
dégueulasse. Lorsque c'est un ponte du PS qui est invité, ce dernier n'a en
revanche pas le temps de terminer sa phrase. Il y a clairement,
explicitement deux poids deux mesires. C'est vraiment intolérable sur une
chaîne qui se veut de service public.
Ferrari en revanche, même si elle reste un peu nunuche, n'hésitera pas à
poser la question embêtante du moment. Elle traitera aussi le ponte de
l'opposition avec un égard à peu près correct.
TF1 est souvent plus juste et plus diversifié dans ses infos aujourd'hui.
Cela va à l'enconttre de nos idées reçues, certes, mais moi je le constate
tous les jours.
yoxoman
Le #22331301
On Sun, 04 Jul 2010 21:53:34 +0200, at wrote:

David Pujadas n’a pas souhaité donner plus de retentissement à son
embouffonnage. Mais que le public se rassure : les images de la scène
figureront dans le prochain film de Pierre Carles…

http://www.futurquantique.org/?p02



C'est du lynchage. Ca a beau être enrobé de fausse bonne humeure niaise
et très dans l'air du temps, ça pue bien fort à l'intérieur.
Julien
Le #22331371
C'est du lynchage. Ca a beau être enrobé de fausse bonne humeure niaise
et très dans l'air du temps, ça pue bien fort à l'intérieur.



oh le pauvre petit pujadas, comme il est malheureux et maltraité, oh le
pauvre chou, comme on le plaint !
yoxoman
Le #22331501
On Mon, 05 Jul 2010 21:48:04 +0200, Julien wrote:

C'est du lynchage. Ca a beau être enrobé de fausse bonne humeure niaise
et très dans l'air du temps, ça pue bien fort à l'intérieur.



oh le pauvre petit pujadas, comme il est malheureux et maltraité, oh le
pauvre chou, comme on le plaint !



Comme tu l'auras probablement remarqué, je ne parle pas de Pujadas, mais
des personnes qui l'ont aggressé sous couvert de légitimité auto-
attribuée (qui font du lynchage, quoi).

Et je ne le plains pas non plus.
Versatile
Le #22332431
Comme tu l'auras probablement remarqué, je ne parle pas de Pujadas, mai s
des personnes qui l'ont aggressé sous couvert de légitimité auto-
attribuée (qui font du lynchage, quoi).
Et je ne le plains pas non plus.



Oh les gros méchants de ce Parti de la Presse et de l'Argent, les
brutes, ils ont osé offrir à notre dévoué et adoré journaliste un e
laisse, toute en cuir !! Oh, comme c'est dur et injuste ! Quelle
brutalité, ils ont failli le tuer, l'égorger, mais que fait la police
(de la pensée) ???
En France, c'est bien connu, on n'a pas le droit de manifester ainsi,
tout le monde doit avoir le doigt sur la couture, comme en corée du
nord en somme.
Stephane Legras-Decussy
Le #22333071
Le 05/07/2010 21:22, yoxoman a écrit :

C'est du lynchage. Ca a beau être enrobé de fausse bonne humeure niaise
et très dans l'air du temps, ça pue bien fort à l'intérieur.



ce qui fait con c'est qu'il
ne sachent pas qu'il gagne beaucoup plus
que 12 000 euro / mois...

et sinon pourquoi toutes les formes
de violence seraient acceptables sauf
la violence physique ?

Pujadas c'est du harcèlement moral et
du foutage de gueule de millions de téléspectateur
au quotidien.

à défaut de passer la banlieue au Karcher, il passera
son scooter...
Jean Veuplut
Le #22334261
Oui encore des actes dont l'origine gauchiste ne fait pratiquement aucun
doute
comme ce qui se passe en ce moment dans le monde politique, c'est pitoyable
lorsqu'on a plus que ces méthodes pour faire parler de soi !


"yoxoman" news:4c3230f7$0$402$
On Sun, 04 Jul 2010 21:53:34 +0200, at wrote:

David Pujadas n’a pas souhaité donner plus de retentissement à son
embouffonnage. Mais que le public se rassure : les images de la scène
figureront dans le prochain film de Pierre Carles…

http://www.futurquantique.org/?p02



C'est du lynchage. Ca a beau être enrobé de fausse bonne humeure niaise
et très dans l'air du temps, ça pue bien fort à l'intérieur.
Stephane Legras-Decussy
Le #22334431
Le 06/07/2010 18:22, Jean Veuplut a écrit :
Oui encore des actes dont l'origine gauchiste ne fait pratiquement
aucun doute
comme ce qui se passe en ce moment dans le monde politique, c'est pitoyable
lorsqu'on a plus que ces méthodes pour faire parler de soi !



c'est la règle du jeu en politique.

qui a poussé au suicide Beregovoy ?

les gauchistes t'emmerdent sale con.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme