dB...

Le
MELMOTH
Bon
On va faire plus simple
Je lis dans une revue, à propos de la bande passante d'une enceinte :
40 Hz-20Kz à *moins 6 dB*

Qu'est-ce que ça signifie _exactement_ ?
Merci

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 22
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #21019551
MELMOTH a écrit :
Bon...
On va faire plus simple...
Je lis dans une revue, à propos de la bande passante d'une enceinte : 40
Hz-20Kz à *moins 6 dB*...

Qu'est-ce que ça signifie _exactement_ ?...
Merci...



? je te l'ai expliqué pour 3 dB... C'est valable pour
n'importe quelle valeur... La bande passante "grand public"
est souvent donnée pour -10 dB...
On peut aussi exprimer la bandes passante pour + ou - 3 dB
ce qui fait aussi 6 dB d'erreur maximale par rapport à la
référence...


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Dominique Bourdeau
Le #21019711
"MELMOTH"
Bon...
On va faire plus simple...
Je lis dans une revue, à propos de la bande passante d'une enceinte : 40
Hz-20Kz à *moins 6 dB*...

Qu'est-ce que ça signifie _exactement_ ?...
Merci...



Qu'on veut tromper celui qui ne fait pas attention ! Cela veut dire que si
vous émettez une puissance électrique constante à l'entrée de l'enceinte à
toute fréquence de la bande passante indiquée, les puissances acoustiques
relevées (dont les valeurs absolues dépendent du rendement de l'enceinte) à
chaque fréquence devant l'enceinte (à 1 m par exemple) tiennent dans un
"couloir" de 6 dB sur l'ensemble du spectre 40 Hz - 20 kHz, soient des
puissances qui varient dans un rapport 1 à 4 ! On pourrait aussi donner des
bandes passante dans 12, 18 dB ou ce que l'on veut pendant qu'on y est.

Tous ceux qui donnent des bandes passantes dans plus que 3dB (habitude
admise et déjà rapport 1 à 2) veulent faitre ressortir des chiffres de bande
passante élevés qui peuvent tromper le consommateur non averti sur la
performance de l'enceinte.
Pickup your ears
Le #21019701
MELMOTH a écrit :
Bon...
On va faire plus simple...
Je lis dans une revue, à propos de la bande passante d'une enceinte : 40
Hz-20Kz à *moins 6 dB*...





dBU, dBm, dBV ???
MELMOTH
Le #21019691
Ce cher mammifère du nom de Jean-Pierre Roche nous susurrait, le jeudi
21/01/2010, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout
de même, et dans le message doux mélismes suivants :

? je te l'ai expliqué pour 3 dB... C'est valable pour n'importe
quelle valeur... La bande passante "grand public" est souvent donnée
pour -10 dB...



Ça, J'ai compris !...
Mais...*Concrètement*...Ça ce manifeste comment ?...
J'ai touujours "appris" que la sensation de doublement de puissance
"ressentie" à l'écoute équivalait à + 3 dB...Et que pour obtenir ces +3
dB, il fallait _doubler_ la puissance de l'ampli...

En d'autres termes, que vont donner à l'écoute deux enceintes, A et B,
de même sensibilité, l'une de 40Hz-20Kz à -3 dB et l'autre de 40
Hz-20Kz à -10 dB ?...
Je subodore que la seconde délivrera moins de fréquences graves ?...

Je précise que ceci n'est pas un troll...Je répète que je ne suis pas
électronicien, n'est-ce pas...Uniquement mélomane se contentant
d'écouter ses musiques sur du bon matériel et dans de bonnes
conditions...

Ainsi Il Me serait très facile, sur les forums consacrés aux animaux
(sur lesquels Je ne vais plus depuis longtemps), d'enfoncer de Ma
science de la Vétérinaire les pauvres "propriétaires" [sic] d'animaux
qui posent des questions qui pourraient s'apparenter à un
"troll"...Mais qui ne connaissent tout simplement pas comment
_fonctionne_ un organisme vivant !...Et quoi d'étonnant à cele !...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
MELMOTH
Le #21019911
Ce cher mammifère du nom de Dominique Bourdeau nous susurrait, le jeudi
21/01/2010, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout
de même, et dans le message les doux mélismes suivants :

Qu'on veut tromper celui qui ne fait pas attention ! Cela veut dire
que si vous émettez une puissance électrique constante à l'entrée de
l'enceinte à toute fréquence de la bande passante indiquée, les
puissances acoustiques relevées (dont les valeurs absolues dépendent
du rendement de l'enceinte) à chaque fréquence devant l'enceinte (à 1
m par exemple) tiennent dans un "couloir" de 6 dB sur l'ensemble du
spectre 40 Hz - 20 kHz, soient des puissances qui varient dans un
rapport 1 à 4 ! On pourrait aussi donner des bandes passante dans 12,
18 dB ou ce que l'on veut pendant qu'on y est.



Voilà...C'est donc bien ca que J'avais dit dans un de Mes précédents
posts !...Sauf que dans Mon esprit (qui est bien faible, alleïïï, vous
vous êtes bien rendus compte), ce fameux "-x dB" ne concernait que les
fréquences graves !...Alors qu'en fait il concerne _toute la bande
passante_ de l'enceinte, si J'ai bien compris ?...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
Jean-Pierre Roche
Le #21019901
MELMOTH a écrit :

? je te l'ai expliqué pour 3 dB... C'est valable pour n'importe quelle
valeur... La bande passante "grand public" est souvent donnée pour -10
dB...



Ça, J'ai compris !...
Mais...*Concrètement*...Ça ce manifeste comment ?...
J'ai touujours "appris" que la sensation de doublement de puissance
"ressentie" à l'écoute équivalait à + 3 dB...Et que pour obtenir ces +3
dB, il fallait _doubler_ la puissance de l'ampli...

En d'autres termes, que vont donner à l'écoute deux enceintes, A et B,
de même sensibilité, l'une de 40Hz-20Kz à -3 dB et l'autre de 40 Hz-20Kz
à -10 dB ?...
Je subodore que la seconde délivrera moins de fréquences graves ?...



Evidemment. Du moins en première approche. Car la "bande
passante" c'est un peu un attrape-couillon vu qu'il s'agit
d'une mesure optimisée, dans l'axe du centre acoustique. En
pratique, deux enceintes ayant la même bande passante
peuvent donner des résultats très différents si leur
directivité est très différente car la puissance sonore
subjective dépend de nombreux paramètres dont la directivité
en relation avec l'acoustique de la salle d'écoute.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Dominique Bourdeau
Le #21019891
"MELMOTH"
Ce cher mammifère du nom de Jean-Pierre Roche nous susurrait, le jeudi
21/01/2010, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout de
même, et dans le message mélismes suivants :

? je te l'ai expliqué pour 3 dB... C'est valable pour n'importe quelle
valeur... La bande passante "grand public" est souvent donnée pour -10
dB...



Ça, J'ai compris !...
Mais...*Concrètement*...Ça ce manifeste comment ?...
J'ai touujours "appris" que la sensation de doublement de puissance
"ressentie" à l'écoute équivalait à + 3 dB...Et que pour obtenir ces +3
dB, il fallait _doubler_ la puissance de l'ampli...



Ce n'est pas un problème de sensation mais de définition. Les décibel sont
des logarithme de rapports d'unités physique (puissance, tension ou ce que
l'on veut). Si se sont des puissance les ratios en dB s'exprime par
10*Log(P1/P2). Si P1/P2 = 2 cela donne (ce sont des Log décimaux)
sensiblement 3 dB.


En d'autres termes, que vont donner à l'écoute deux enceintes, A et B, de
même sensibilité, l'une de 40Hz-20Kz à -3 dB et l'autre de 40 Hz-20Kz
à -10 dB ?...
Je subodore que la seconde délivrera moins de fréquences graves ?...



Cela veut dire que les résultats des mesures de puissance dans la bande
passante indiquée varieront dans un rapport 2 dans le premier cas et dans un
rapport 10 dans le second. Cela peut se passer dans les graves comme dans
les aigus, le couloir de 3 dB ou de 10 dB est pour l'ensemble de la bande.
Même si c'est souvent dans les graves que ça chute le plus vite !
sebastienmarty
Le #21019881
MELMOTH
Ce cher mammifère du nom de Dominique Bourdeau nous susurrait, le jeudi
21/01/2010, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout
de même, et dans le message les doux mélismes suivants :

> Qu'on veut tromper celui qui ne fait pas attention ! Cela veut dire
> que si vous émettez une puissance électrique constante à l'entrée de
> l'enceinte à toute fréquence de la bande passante indiquée, les
> puissances acoustiques relevées (dont les valeurs absolues dépendent
> du rendement de l'enceinte) à chaque fréquence devant l'enceinte (à 1
> m par exemple) tiennent dans un "couloir" de 6 dB sur l'ensemble du
> spectre 40 Hz - 20 kHz, soient des puissances qui varient dans un
> rapport 1 à 4 ! On pourrait aussi donner des bandes passante dans 12,
> 18 dB ou ce que l'on veut pendant qu'on y est.

Voilà...C'est donc bien ca que J'avais dit dans un de Mes précédents
posts !...Sauf que dans Mon esprit (qui est bien faible, alleïïï, vous
vous êtes bien rendus compte), ce fameux "-x dB" ne concernait que les
fréquences graves !...Alors qu'en fait il concerne _toute la bande
passante_ de l'enceinte, si J'ai bien compris ?...



C'est ça. C'est comme une marge d'erreur de "x" points de pourcentage
dans un sondage, pour te donner une image plus simple.

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)
etok
Le #21020361
Jean-Pierre Roche
On peut aussi exprimer la bandes passante pour + ou - 3 dB
ce qui fait aussi 6 dB d'erreur maximale par rapport à la
référence...



euh?

--
Eto K
Jean-Pierre Roche
Le #21020481
EToK a écrit :
Jean-Pierre Roche
On peut aussi exprimer la bandes passante pour + ou - 3 dB
ce qui fait aussi 6 dB d'erreur maximale par rapport à la
référence...



euh?



Façon de parler inexacte certes... C'est un "couloir
d'erreur" de 6 dB mais en *pratique* ce n'est guère différent.


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme