Debian

Le
ciol
Plus je m'éloigne de Debian plus je vois ses "problèmes".
Je résume.

1) Debian est une très bonne distrib pour les serveurs, d'accord.
A mon avis, leur façon de geler les paquets requiert énormément de
ressources, et cette façon de faire devrait être réservée aux
entreprises. (Puisque une entreprise comme RH, on l'a paie en partie
pour les backports des problèmes de sécurité. Si RH utilisait les
dernières versions upstream elle serait moins chère).
Bon, ils veulent le faire quand même, fort bien, mais pourquoi le
faire sur 25000 paquets ? Est-ce vraiment raisonnable ? C'est des
questions que j'aimerais qu'ils se posent.

2) Debian semble essayer de viser également les utilisateurs desktop.
Sauf que ni -testing, ni -unstable ne sont faits officiellement pour.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 14
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jonathan ROTH
Le #17588711
ciol a écrit :
Plus je m'éloigne de Debian plus je vois ses "problèmes".
Je résume.



Plus je teste les autres distributions, plus j'aime Debian ;)

1) Debian est une très bonne distrib pour les serveurs, d'accord.



Et ce qui est bon pour un serveur n'est pas bon pour une station ?
J'ai quelques doutes quand même...

A mon avis, leur façon de geler les paquets requiert énormément de
ressources, et cette façon de faire devrait être réservée aux
entreprises.



Je trouve l'idée plutôt bonne en fait, ça permet de séparer le
développement en deux phases: 1. évolution des
paquets/versions/fonctionnalités, puis 2. résolution des problèmes.

(Puisque une entreprise comme RH, on l'a paie en partie
pour les backports des problèmes de sécurité. Si RH utilisait les
dernières versions upstream elle serait moins chère).



Bah justement, Debian est gratuite et le restera (c'est dans le Contrat
Social de Debian il me semble.).
Il me semble que la qualité ne se mesure pas en €...

Bon, ils veulent le faire quand même, fort bien, mais pourquoi le
faire sur 25000 paquets ?



Il me semble bien avoir lu la mention "Distribution universelle" sur un
site dont l'adresse commencait par "www.debian.org"...
Et je doute qu'un système puisse être universel si il est limité à
certaines tâches, certains corps de métiers, ou certaines architectures.

Est-ce vraiment raisonnable ?



Un paquet, un responsable, parfois des développeurs et presque toujours
des testeurs... je ne vois pas en quoi celà dérange. C'est comme si une
société engageait plus de 25000 personnes, chacune s'occupant (seule ou
en équipe) d'une fonctionnalité du système.

C'est des
questions que j'aimerais qu'ils se posent.



Crois-moi, il se les posent.

2) Debian semble essayer de viser également les utilisateurs desktop.



"universelle"

Sauf que ni -testing, ni -unstable ne sont faits officiellement pour.



Je n'ai jamais lu ceci nulle-part sur le site officiel (<- le officiel
est la notion importante).
Je n'ai pas non plus lu le contraire d'ailleurs.

Ca, c'est une vue de l'esprit, une bonne vielle et bien grasse.

Je te l'accorde, Debian déconseille l'usage de 'testing' et 'unstable'
sur les serveurs, mais du fait que les paquets peuvent contenir des
failles et/ou des bugs.
ciol
Le #17589101
On Oct 20, 4:35 pm, Jonathan ROTH
Plus je teste les autres distributions, plus j'aime Debian ;)



Depuis combien de temps es-tu sous Debian ?
Pour quel usage ?

> A mon avis, leur façon de geler les paquets requiert énormément d e
> ressources, et cette façon de faire devrait être réservée aux
> entreprises.

Je trouve l'idée plutôt bonne en fait, ça permet de séparer le
développement en deux phases: 1. évolution des
paquets/versions/fonctionnalités, puis 2. résolution des problèmes.



Je ne parlais pas du processus en cours actuellement, qui vise à geler
tous les paquets jusqu'à arriver à la version stable, mais le fait de
geler (j'aurais dû dire figer) les paquets pendant toute la durée de
vie de la release, les seuls changements n'étant quasiment que des
backports de maj de sécu.
(Par exemple Fedora a aussi une période de gel, mais les paquets qui
ne sont pas dans la base sont constamment mis à jours une fois la
release sortie).

> Bon, ils veulent le faire quand même, fort bien, mais pourquoi le
> faire sur 25000 paquets ?

Il me semble bien avoir lu la mention "Distribution universelle" sur un
site dont l'adresse commencait par "www.debian.org"...
Et je doute qu'un système puisse être universel si il est limité à
certaines tâches, certains corps de métiers, ou certaines architectur es.



Le problème n'est pas d'avoir 25000 paquets, mais de figer 25000
paquets pendant au moins 1.5 ans.
Ils pourraient, par exemple, figer seulement un sous ensemble de ces
paquets, et avoir une politique moins strictes pour les autres.
Ou alors, toujours figer un seul sous ensemble de ces paquets, et pour
les autres ne pas les inclure dans -stable.
C'est ce que fait RH d'ailleurs.

> Sauf que ni -testing, ni -unstable ne sont faits officiellement pour.

Je n'ai jamais lu ceci nulle-part sur le site officiel (<- le officiel
est la notion importante).
Je n'ai pas non plus lu le contraire d'ailleurs.



Si ce n'est pas officiel, ça n'existe pas et il n'y aura aucune
dynamique derrière.
JKB
Le #17589091
Le 20-10-2008, ? propos de
Re: Debian,
ciol ?crivait dans fr.comp.os.linux.debats :
On Oct 20, 4:35 pm, Jonathan ROTH
Plus je teste les autres distributions, plus j'aime Debian ;)



Depuis combien de temps es-tu sous Debian ?
Pour quel usage ?

> A mon avis, leur façon de geler les paquets requiert énormément de
> ressources, et cette façon de faire devrait être réservée aux
> entreprises.

Je trouve l'idée plutôt bonne en fait, ça permet de séparer le
développement en deux phases: 1. évolution des
paquets/versions/fonctionnalités, puis 2. résolution des problèmes.



Je ne parlais pas du processus en cours actuellement, qui vise à geler
tous les paquets jusqu'à arriver à la version stable, mais le fait de
geler (j'aurais dû dire figer) les paquets pendant toute la durée de
vie de la release, les seuls changements n'étant quasiment que des
backports de maj de sécu.
(Par exemple Fedora a aussi une période de gel, mais les paquets qui
ne sont pas dans la base sont constamment mis à jours une fois la
release sortie).

> Bon, ils veulent le faire quand même, fort bien, mais pourquoi le
> faire sur 25000 paquets ?

Il me semble bien avoir lu la mention "Distribution universelle" sur un
site dont l'adresse commencait par "www.debian.org"...
Et je doute qu'un système puisse être universel si il est limité à
certaines tâches, certains corps de métiers, ou certaines architectures.



Le problème n'est pas d'avoir 25000 paquets, mais de figer 25000
paquets pendant au moins 1.5 ans.
Ils pourraient, par exemple, figer seulement un sous ensemble de ces
paquets, et avoir une politique moins strictes pour les autres.
Ou alors, toujours figer un seul sous ensemble de ces paquets, et pour
les autres ne pas les inclure dans -stable.
C'est ce que fait RH d'ailleurs.



Pour ça, il y a la testing.

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
ciol
Le #17592211
"Been a while since I released official kernel images, but perhaps
there is chance for a second time. After all, Lance Armstrong might be
riding in the Tour de France 2009."

On est sauvé lol.

http://lists.debian.org/debian-devel/2008/10/msg00398.html
YBM
Le #17592671
ciol a écrit :
Plus je m'éloigne de Debian plus je vois ses "problèmes".
Je résume.

1) Debian est une très bonne distrib pour les serveurs, d'accord.
A mon avis, leur façon de geler les paquets requiert énormément de
ressources, et cette façon de faire devrait être réservée aux
entreprises. (Puisque une entreprise comme RH, on l'a paie en partie
pour les backports des problèmes de sécurité. Si RH utilisait les
dernières versions upstream elle serait moins chère).
Bon, ils veulent le faire quand même, fort bien, mais pourquoi le
faire sur 25000 paquets ? Est-ce vraiment raisonnable ? C'est des
questions que j'aimerais qu'ils se posent.

2) Debian semble essayer de viser également les utilisateurs desktop.
Sauf que ni -testing, ni -unstable ne sont faits officiellement pour.



Mon point de vue pour ce qui est de la production depuis un petit
nombre d'années :
- Debian sur les serveurs
- Debian comme base pour l'embarqué
- Ubuntu pour les postes clients

Pour moi, Ubuntu *est* une Debian, c'est une testing qui s'installe
simplement plus vite et est spécifiquement testée pour ça. Tout le
monde, en particulier côté Debian, n'est pas d'accord...
Jonathan ROTH
Le #17594291
ciol a écrit :
On Oct 20, 4:35 pm, Jonathan ROTH
Plus je teste les autres distributions, plus j'aime Debian ;)



Depuis combien de temps es-tu sous Debian ?



J'ai découvert à l'époque de Potato, je l'ai installée peu après que
Woody passe stable :)
En quelque sorte, c'était un autre millénaire.

Pour quel usage ?



Serveur,
http/ftp et mail, passerelle, cache DNS et tout le reste
cache apt, routeur, proxy, PDC pour les 2/3 pauvres Windows
nécéssaires
stations
informatique quotidienne (mail, web, recherches diverses)
retouche photo, un peu de montage vidéo
dévelloppement (C et web)
clients légers (juste pour le fun, quand j'ai du temps libre)
'boite multimedia' sous la télé.

Je ne parlais pas du processus en cours actuellement, qui vise à geler
tous les paquets jusqu'à arriver à la version stable, mais le fait de
geler (j'aurais dû dire figer) les paquets pendant toute la durée de
vie de la release, les seuls changements n'étant quasiment que des
backports de maj de sécu.



Hmm, peut être à cause de la dose de travail que celà imposerait ?

Le problème n'est pas d'avoir 25000 paquets, mais de figer 25000
paquets pendant au moins 1.5 ans.
Ils pourraient, par exemple, figer seulement un sous ensemble de ces
paquets, et avoir une politique moins strictes pour les autres.
Ou alors, toujours figer un seul sous ensemble de ces paquets, et pour
les autres ne pas les inclure dans -stable.
C'est ce que fait RH d'ailleurs.



J'ai peur de mal saisir la notion (mes seules notions de RH/Fedora se
limitent à une installation et 1 bonne journée à galérer avant de tout
virer):
en gros, il y a une base, disons, le minimum nécessaire pour avoir un
système utilisable sans extravagance ni fioriture qui gèle, et le reste
avance à son rythme ?

Sauf que ni -testing, ni -unstable ne sont faits officiellement pour.


Je n'ai jamais lu ceci nulle-part sur le site officiel (<- le officiel
est la notion importante).
Je n'ai pas non plus lu le contraire d'ailleurs.



Si ce n'est pas officiel, ça n'existe pas et il n'y aura aucune
dynamique derrière.



Donc aucune version n'a de destination précise, ni pour les serveurs, ni
pour les stations. Non ?
Rakotomandimby (R12y) Mihamina
Le #17594881
ciol wrote:
1) Debian est une très bonne distrib pour les serveurs, d'accord.



+1.

2) Debian semble essayer de viser également les utilisateurs desktop.
Sauf que ni -testing, ni -unstable ne sont faits officiellement pour.



Mais, ben oui il y a un "mais": Il existe Ubuntu, qui se synchronise
régulièrement avec "unstable", et qui annonce clairement la couleur
"Desktop" de son travail.

--
Serveurs infogérés:
http://www.infogerance.us/infogerance/packs-serveurs-infogeres
JKB
Le #17595691
Le 20-10-2008, ? propos de
Re: Debian,
YBM ?crivait dans fr.comp.os.linux.debats :
ciol a écrit :
Plus je m'éloigne de Debian plus je vois ses "problèmes".
Je résume.

1) Debian est une très bonne distrib pour les serveurs, d'accord.
A mon avis, leur façon de geler les paquets requiert énormément de
ressources, et cette façon de faire devrait être réservée aux
entreprises. (Puisque une entreprise comme RH, on l'a paie en partie
pour les backports des problèmes de sécurité. Si RH utilisait les
dernières versions upstream elle serait moins chère).
Bon, ils veulent le faire quand même, fort bien, mais pourquoi le
faire sur 25000 paquets ? Est-ce vraiment raisonnable ? C'est des
questions que j'aimerais qu'ils se posent.

2) Debian semble essayer de viser également les utilisateurs desktop.
Sauf que ni -testing, ni -unstable ne sont faits officiellement pour.



Mon point de vue pour ce qui est de la production depuis un petit
nombre d'années :
- Debian sur les serveurs
- Debian comme base pour l'embarqué
- Ubuntu pour les postes clients

Pour moi, Ubuntu *est* une Debian, c'est une testing qui s'installe
simplement plus vite et est spécifiquement testée pour ça. Tout le
monde, en particulier côté Debian, n'est pas d'accord...



Tu m'étonnes. Si tu veux un truc qui s'installe vite et bien, tu
prends l'installeur d'une debian 'testing'. J'ai installé un
portable Lenovo Y710 en un quart d'heure et tout est fonctionnel
(sauf la carte wifi, il fallait le firmware, deux minutes de plus).
Ubuntu est un bricolage de testing et d'unstable avec des vrais
morceaux de trous de sécurité dedans (je rappelle que les dépôts de
sécurité existent à nouveau pour debian/testing).

Par ailleurs, j'ai un collègue qui a une Ubuntu sur sa machine, et
franchement, je n'échangerais pas une debian/testing contre toute la
floppée de *ubuntu, la qualité finale n'étant _pas_ la même.
Ubuntu est à la Debian, ce que Mandrake était aux Redhat il y a
quelques années : ça a le goût de la distribution mère, ça en à
l'odeur, mais ça a des bugs de plus.

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
ciol
Le #17595881
On Oct 21, 5:58 am, "Rakotomandimby (R12y) Mihamina"
Mais, ben oui il y a un "mais": Il existe Ubuntu, qui se synchronise
régulièrement avec "unstable", et qui annonce clairement la couleur
"Desktop" de son travail.



Prendre Ubuntu pour argument c'est avouer que j'ai raison, parce
qu'Ubuntu n'est pas un projet de Debian donc on s'en fou.
Je préfèrerais d'autres arguments.
Hugolino
Le #17597261
Le Tue, 21 Oct 2008 07:23:52 +0000 (UTC), JKB a écrit:
Ubuntu est à la Debian, ce que Mandrake était aux Redhat il y a
quelques années : ça a le goût de la distribution mère, ça en à
l'odeur, mais ça a des bugs de plus.



+1
Sous Debian depuis Woody puis passé à Ubuntu fin 2006. Revenu avec
bonheur sous Debian/etch et Debian/Lenny depuis 6 mois.

--
Aucune BMW n'est pensée comme une moto.
Hugo (né il y a 1 404 002 358 secondes)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme