Dégradation sur véhicule.

Le
Exo 7
Bonjour à toutes et tous.



La voiture de ma fille a été dégradée dans la rue.
Le montant de la remise en état se chiffre à environ 2000 euros.
Assurée au tiers, l'assurance ne veut pas prendre en charge les frais,
jusque là logique.

Nous avons déposé une plainte à la gendarmerie.

Depuis, j'ai fait ma petite enquête, et il se trouve que ma voisine a la
même voiture, et une ennemie semble t'il.
L'auteur des faits semble s'être trompé de voiture, ma fille n'étant jamais
là, et ne connaissant personne à moins d'un acte gratuit

Les faits sont troublants, les inscriptions gravées sur la peinture laisse
penser que l'auteur a vraiment voulu cibler cette voiture en pensant que
c'état celle de ma voisine.
Et la seule partie de la voiture qui diffère de celle de ma voisine est le
hayon, intact, comme si l'auteur des faits s'était aperçu de sa méprise en
voyant l'arrière de la voiture.
Les 3 autres côtés sont abîmés par des rayures, sauf le coffre.

Je suis allé voir ma voisine qui confirme que quelqu'un lui en veut, et la
veille des faits s'était accrochée avec cette personne.
Mais elle refuse de me donner son identité sans preuve, ce que je peux
comprendre.
Mais cela m'empêche de tenter de régler la chose à l'amiable.

Je pense aller à la gendarmerie pour les informer de ces nouveaux éléments.
Pensez vous que c'est la bonne démarche et que me conseillez vous de faire
pour aboutir .

Merci de vos réponses.

Exo 7
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
anon
Le #15980491
Je suis dans une situation presque similaire:
1/ Dégradation de véhicule, montant du préjudice 2100 euros. Assurance
au tiers. Le préjudice moral est plus grand (perte de liberté,
immobilisation du véhicule, impossibilité d'aller au travail en
vacances, faires ses courses, stress, etc.)
2/ La police a arrêté les malfrats en flagrant délit, filmés...
3/ Le dossier bien blindé a été envoyé au tribunal TGI de Versaille en
septembre 2006.
4/ Le TGI de Versailles ne m'a toujours pas envoyé de convocation -
presque deux années après. L'avocat de l'assurance me dit que le
procureur se réserverait le droit de ne pas poursuivre. Même si les
auteurs ont été appréhendés par la police, flagrant délit, filmés par
caméra, et laissant plein de traces ADN (si si, la police a investi dans
ces analyses)...la justice peut estimer que c'est pas grave, et qu'il y
a des affaires plus importantes.
5/ J'ai demandé à l'avocat si j'allais me faire justice moi même (les
auteurs ont avoué au commissariat, et sont connus), est ce que je
pourrai bénéficier du laxisme du tribunal comme les malfrats ? L'avocat
me dit que, bien au contraire, le procureur en fera une affaire
d'exemple et me poursuivrait ... Se faire justice soit même est plus
grave, aux yeux du procureur, que de ne pas condamner des coupables de
dégradation de véhicule.

La justice et le droit, c'est pas toujours un couple heureux...
car il y a une maîtresse cachée appelée "la république"
Ariel Dahan
Le #15980241
"anon" news:fus46b$fai$
Je suis dans une situation presque similaire:
1/ Dégradation de véhicule, montant du préjudice 2100 euros. Assurance
au tiers. Le préjudice moral est plus grand (perte de liberté,
immobilisation du véhicule, impossibilité d'aller au travail en
vacances, faires ses courses, stress, etc.)
2/ La police a arrêté les malfrats en flagrant délit, filmés...
3/ Le dossier bien blindé a été envoyé au tribunal TGI de Versaille en
septembre 2006.
4/ Le TGI de Versailles ne m'a toujours pas envoyé de convocation -
presque deux années après. L'avocat de l'assurance me dit que le
procureur se réserverait le droit de ne pas poursuivre. Même si les
auteurs ont été appréhendés par la police, flagrant délit, filmés par
caméra, et laissant plein de traces ADN (si si, la police a investi dans
ces analyses)...la justice peut estimer que c'est pas grave, et qu'il y
a des affaires plus importantes.
5/ J'ai demandé à l'avocat si j'allais me faire justice moi même (les
auteurs ont avoué au commissariat, et sont connus), est ce que je
pourrai bénéficier du laxisme du tribunal comme les malfrats ? L'avocat
me dit que, bien au contraire, le procureur en fera une affaire
d'exemple et me poursuivrait ... Se faire justice soit même est plus
grave, aux yeux du procureur, que de ne pas condamner des coupables de
dégradation de véhicule.

La justice et le droit, c'est pas toujours un couple heureux...
car il y a une maîtresse cachée appelée "la république"




La réposne que l'on vous a donné est inexacte.
Vous avez le droit de faire justice vous même.
Mais il faut savoir ce que vous entendez par celà.
En fait vous avez le droit de faire citer les impétrants devant le Tribunal
Correctionnel et de vous constituer partie civile.
Et justice sera faite.
Grâce à vous, et sans l'aide du procureur.

Voilà.

Cordialement,
thierry.nospam
Le #15980221
Ariel Dahan
La réposne que l'on vous a donné est inexacte.
Vous avez le droit de faire justice vous même.
Mais il faut savoir ce que vous entendez par celà.
En fait vous avez le droit de faire citer les impétrants devant le Tribunal
Correctionnel et de vous constituer partie civile.
Et justice sera faite.
Grâce à vous, et sans l'aide du procureur.



Est-ce que ça n'aurait pas changé ? N'est-il pas désormais obligatoire
de déposer plainte devant le Proc' avant de se constituer partie civile
? (hors plainte pour injures et/ou diffamation)

--
BOUM ! BADABOUM !

POUET !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme