Dehors Déby, la marionnette compradore, dehors l'EUFOR, troupes françaises hors d'Afrique !

Le
Yanick Toutain
Un texte exrait du site Tchadforum :
Un appel du RDPL
(pour ce groupe lire :
http://www.google.com/search?hl=fr&q=tchad+%22Rassemblement+D%C3%A9mocra=
tique+pour+la+Paix+et+la+Libert%C3%A9+au+Tchad%22+&btnG=Rechercher&lr=
)

Texte sur le site :
http://www.tchadforum.com/node/546
==
==
Le bureau exécutif du Rassemblement Démocratique pour la Paix et la
Liberté au Tchad (RDPL), opposition démocratique en exil, appelle ses
militants et sympathisants ; les tchadiennes et tchadiens ainsi que
les amies et amis du Tchad de Suisse, d'Allemagne, d'Italie,
d'Autriche et France à sortir massivement le samedi 9 février 2008 à
la Place des Nations Unies à Genève, pour manifester notre soutien aux
Forces de Résistance Nationale pour avoir libéré la nation tchadienne
du joug du dictateur Idriss Deby.

Après 17 ans de dictature et de privation des libertés, le peuple
tchadien s'apprête enfin à tourner la sinistre page de la dictature
clanique d'Idris Deby. Mais voilà, depuis ce matin, après avoir
extirper son protégé Idris Deby, le réseau Françafrique, celui-là =
même
qui avait, hélas, installé et soutenu Idris Deby au pouvoir contre la
volonté du peuple tchadien, tente encore de l'y maintenir. Nous,
tchadiennes et tchadiennes de Suisse et d'Europe, toutes tendances
confondues, manifestons haut et fort notre dégoût. Nous dénonçons et=

condamnons avec la dernière énergie l'implication inadmissible --
actuellement en cours-- des forces armées françaises aux cotés du
dictateur Idriss Deby en vue de le maintenir au pouvoir. Nous
soutenons sans réserve l'action de libération actuellement en cours au
Tchad et attirons l'attention des partenaires européens de la France
et l'opinion publique internationale sur les basses manOEuvres des
réseaux français de la Françafrique en vue de maintenir le dictateur
Deby au pouvoir et priver ainsi le peuple tchadien de paix, de liberté
et de la démocratie.
Fait à Biel/Bienne, le 2 février 2008.

Rassemblement Démocratique pour la Paix et la Liberté au Tchad

Michelot Yogogombaye Tél. +41 32 341 34 87 Mobile : +41 78 893 41 59
www.rdpltchad.ch
==
==


==
==

Ce texte fait suite à
http://groups.google.com/group/fr.soc.politique/browse_frm/thread/7bfd1f59f1=
c392de/f20f6a06cdd99f38?hl=fr&lnk=gst&q=tchad#f20f6a06cdd99f38
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Yanick Toutain
Le #15853221
et on a la fin de
L'EUFOR contre le faible
Le "faible" riposte !
On a espoir que TOUTE L'AFRIQUE SE SOULEVE !
http://site.voila.fr/monsyte/de/ARTS/Musique/Chansons/africaunite/AUB_04_L_E UFOR_contre_le_faible.htm

L'EUFOR
Contre le faible
L'Europe
Contre l'Afrique
La mort
Sera funèbre
Enveloppe
Pour une clique

Missiles
D'hélicoptères
Tirés
Par des tyrans
Civils
Dans une guerre
Pensée
Par des Francs
Prétexte
Humanitaire
Menteur
Et hypocrite
Le texte
Est de Kouchner
Les chOEurs
Chantent et imitent


L'EUFOR
Contre le faible
L'Europe
Contre l'Afrique
La mort
Sera funèbre
Enveloppe
Pour une clique

Armée
Européenne
Avions
Contre les pauvres
Figée
Etait la haine
Mission
Pour des cadavres
Les droits
Des Africains
Sont juste
La noyade
Le froid
Souvenir en fin
Du buste
De Rama Yade


L'EUFOR
Contre le faible
L'Europe
Contre l'Afrique
La mort
Sera funèbre
Enveloppe
Pour une clique

Espions
Pour la jeunesse
Les drones
Anti-rebelles
Actions
De forteresses
Les zones
Pour les mortels
Contrôle
Couleur de peau
Leur guerre
Est sans frontière
La tôle
Au moindre mot
Se taire
Est militaire


L'Afrique
devrait marcher
L'Afrique
devrait sortir
Montrer
son Unité
Sauver
tous ses martyrs
L'Afrique
À la même heure
Pacifique
Tous en chOEur
Chanter
Son unité
Sans peur
Contre l'EUFOR
L'EUFOR
Contre le faible
L'Europe
Contre l'Afrique
La mort
Sera funèbre
Enveloppe
Pour une clique

Mensonges
De Sarkozy
Ratages
Esclavagistes
Le songe
Des ennemis
Les cages
Capitalistes
Le Tchad
Etait le cirque
La scène
Des enlèvements
Salades
Pour le public
La haine
Pour ces enfants


L'EUFOR
Contre le faible
L'Europe
Contre l'Afrique
La mort
Sera funèbre
Enveloppe
Pour une clique
L'Afrique
devrait marcher
L'Afrique
devrait sortir
Montrer
son Unité
Sauver
tous ses martyrs


L'Afrique
À la même heure
Pacifique
Tous en chOEur
Chanter
Son unité
Sans peur
Contre l'EUFOR

L'EUFOR
Contre le faible
L'Europe
Contre l'Afrique
La mort
Sera funèbre


Enveloppe
Pour une clique

L'EUFOR
Contre le faible
L'Europe
Contre l'Afrique
La mort
Sera funèbre
Enveloppe
Pour une clique

L'EUFOR
Contre le faible
L'Europe
Contre l'Afrique




"DONC .. MOI J'AI FAIT MON TRAVAIL ... EN ... EMPÊCHANT CETTE
OPÉRATION DE SE FAIRE... JE NE VAIS PAS M'EN EXCUSER ... C EST LE
MEILLEUR HOMMAGE QU ILS POUVAIENT ME RENDRE"

Déclaration de Rama Yade sur la radio France Info (10/12/07 8h26)
(moins
========================= =====

Youtube :
http://fr.youtube.com/watch?v=zVJ2QewkpRI
Victor de Kin
Le #15853211
Confusion et fusion des cons.

L'EUFOR n'y est pas encore, malheureusement et ceux qui veulent
prendre la place de Idriss Déby ne sont que ses anciens alliés
soutenus cette fois par le régime génocidaire du Soudan.

Avec eux au pouvoir ont peu être certain que:

1. la démocratie ne s'installera pas au Tchad

2. l'épuration ethnique s'étendra du Darfour à l'Est tchadien

Je suppose que les diplomates français retourneront même leur
pantalons pour maintenir leurs intérêts coloniaux dans la région.

Dommage qu'ils n'aient pas fait appel à leurs alliés européens plus
tôt et avec moins d'arrière pensée coloniale.

Il faut dire que pendant que la République Coloniale au Tchad se
décomposait les électeurs français étaient passionnés par une seul e
chose en politique étrangère: dire pis que pendre des autres
démocraties occidentales, prendre des postures villepinesque en faveur
des islamistes et des nationalistes arabes.

Il y a comme une ironie amère à voir débarquer précisément ceux-l à à
N'djamena ...


Victor de Kin
Yanick Toutain
Le #15853141
Impolitesse et mauvaise foi ne construisent pas une argumentation:

On 3 fév, 23:23, Victor de Kin


Confusion et fusion des cons.



Quel est le sens de cette phrase ?


L'EUFOR n'y est pas encore, >malheureusement



Péché d'ignorance (EUFOR est déjà arrivée) et souhait digne d'un
imbécile néo-colonial ("malheuresement") : vous souhaitez la présence
des impérialistes européens en Afrique ???
Vous connaissez pourtant (vous l'écriviez ailleurs) le terrible bilan
de la pratique fasciste francaise en Afrique !
Comme l'a écrit Julie Amadis dans un devoir de "carrières
sociales" (IUT du Havre)
"La France est démocratique dans ses frontières et fasciste en dehors"
Elle s'est faite saquée, sur ce devoir, par un prof collabo et traitre
à ses cousins proches (et par le reste des profs minables : mais il
peut agréable de se faire saquer par des crétins qui n'aiment pas les
rebelles intelligents pour faire ensuite une double licence entre
trois ans))
La Francafrique est partout !!!!

Mais la rebellion aussi !!!
:
========================= ============
La tribune
"Environ 70 militaires européens se trouvent déjà sur place pour
préparer le terrain à l'EUFOR à N'Djamena et dans l'Est, à Abéch é."
extrait de
http://www.latribune.fr/info/L-activite-rebelle-au-Tchad-retarde-le-deploiem ent-de-l-EUFOR-153-~-AP-TCHAD-EUFOR-REPORT-$Db=News/News.nsf-$Channel=Mo nde
======================
Autre source : Jeune Afrique
http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_depeche.asp?art_cle¯P5 0508euforennepo0
========================
TCHAD - 29 janvier 2008 - AFP

Une vingtaine d'Italiens de la force de l'Union européenne (UE) au
Tchad et en Centrafrique, chargés de la mise en place d'un hôpital de
campagne à N'Djamena, sont arrivés dans la capitale tchadienne, a-t-on
appris mardi de source militaire européenne.

"Les Italiens qui doivent installer l'hôpital à N'Djamena ont commencé
lundi à acheminer leur matériel", a déclaré à l'AFP un officier de
l'opération Eufor Tchad-RCA, précisant qu'il s'agissait pour l'instant
d'une vingtaine de personnes.


En tout, une cinquantaine de membres de l'Eufor sont déjà présents
dans la capitale, où ils installent une base arrière logistique, et
une cinquantaine à Abéché, principale ville de l'est du Tchad, où se ra
situé le poste de commandement opérationnel.

=========================
L'EUFOR est déjà là !!!

La défaite des troupes compradores et la crainte d'assumer un conflit
ouvert avec les Africains EMPECHENT les envahisseurs coloniaux
d'envoyer TOUT de suite la totalité des troupes prévues
=======================
source La tribune
Le départ d'un avion transportant 54 membres des forces spéciales
irlandaises a été annulé jeudi soir "par précaution" en attendant qu e
l'UE puisse évaluer l'impact de l'offensive rebelle contre le
gouvernement tchadien, a expliqué le commandant Dan Harvey. Un autre
avion, autrichien, n'a pas pu quitter Tripoli, en Libye, et devait
rentrer en Autriche, selon le commandant Wolfgang Schneider, porte-
parole du ministère autrichien de la Défense.

Une centaine de militaires européens devaient ouvrir la voie à
l'EUFOR, censée être en place pour le début mars, a précisé le por te-
parole de la mission européenne. L'arrivée des troupes de l'EUFOR
pourrait être retardé de "quelques jours".


========================= ===
source idem
http://www.latribune.fr/info/L-activite-rebelle-au-Tchad-retarde-le-deploiem ent-de-l-EUFOR-153-~-AP-TCHAD-EUFOR-REPORT-$Db=News/News.nsf-$Channel=Mo nde
=========================
Ces retards ,QUELLES QU'EN SOIENT LES CAUSES sont une VICTOIRE pour
toute l'Afrique, pour tous les Africains !

Plus tard les impérialistes colonialistes auront la possiblité
PSYCHOLOGIQUE d'envoyer des troupes d'envahisseurs et plus tard
arrivera le soulèvement généralisé :

Will you help us ?
http://www.google.com/search?num0&hl=fr&as_qdr=all&q=+%22Will+you +help+us+%22+Afrique&btnG=Rechercher&lr=



et ceux qui veulent
prendre la place de Idriss Déby ne sont que >ses anciens alliés
soutenus cette fois par le régime génocidaire >du Soudan.



Belle leçon de génocide que certains militaires français pourraient
donner après leur passage au Rwanda : des conseilleurs techniques pour
l'utilisation des armes livrées par la France, sans doute !!!
=====================
source
http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2007/07/03/5500671.html
==================
Alors on lui dépêche 80 conseillers pour former ses soldats, le
lieutenant-colonel Gilbert Canovas exerçant même la fonction
derwanda_l_inavouable conseiller du chef d'état-major de l'armée
rwandaise. "Des soldats de notre pays ont formé, sur ordre, les tueurs
du troisième génocide du XXe siècle. Nous leur avons donné des armes ,
une doctrine, un blanc-seing", accuse en 2004 le journaliste du Figaro
Patrick de Saint-Exupéry, dans son livre L'inavouable - La France au
Rwanda.
======================

Avec eux au pouvoir ont peu être certain que:

1. la démocratie ne s'installera pas au Tchad

2. l'épuration ethnique s'étendra du Darfour >à l'Est tchadien




Vous avez loupé une marche : l'épuration "éthnique", ses spécialist es
sont les employés de ELF TOTAL et les racistes des services secrets
francais (militaires et civils)
Les milices Ninja , ça ne vous rappellent rien ? Le Rwanda ?
l'ethnicisme de Bagbo ?

Tous cela, c'est le boulot des spécialistes DE LA FRANCE !!!
Les autres sont de petits amateurs

Je suppose que les diplomates français >retourneront même leur
pantalons pour maintenir leurs intérêts >coloniaux dans la région.



Ok !
Mais sous la protection de VOTRE EUFOR

Dommage qu'ils n'aient pas fait appel à leurs >alliés européens plus
tôt et avec moins d'arrière pensée coloniale.




BLAGUE !!!

Il faut dire que pendant que la République Coloniale au Tchad se
décomposait les électeurs français étaient >passionnés par une s eule
chose en politique étrangère: dire pis que >pendre des autres
démocraties occidentales, prendre des >postures villepinesque en faveur
des islamistes et des nationalistes arabes.



Vous avez loupé une marche : Villepin a voulu préserver l'occuaption
militaire de l'Afrique en refusant de se mouiller en Irak
C'est la PRINCIPALE raison

Il y a comme une ironie amère à voir >débarquer précisément ceux -là à
N'djamena ...

Victor de Kin



Vous fûtes dans le passé mieux inspiré : vos remarques sur l'Afrique
qui inspireèrent mon (Nous sommes tous les juifs Normands)

http://www.google.com/search?ie=UTF-8&oe=UTF-8&sourceid=navclient&gfns =1&q=nous+somme+tous+des+juifs+Normands
Yanick Toutain
Le #15853111
La Françafrique soutient la DICTATURE DEBY ET MENT
HERVE MORIN ET BERNARD KOUCHNER SONT LES AMIS DE L'EXECUTEUR DEBY

========================= ====
source JDD
http://www.lejdd.fr/cmc//international/20085/le-bourbier-tchadien_91746.html

"Les forces du dispositif Epervier, qui compte plus de 1 400 soldats,
ne prennent pas part aux combats. Les avions de chasse lancent tout
juste des leurres pour ne pas être attaqués. "Pour protéger les
avions, nous les avons envoyés sur d'autres aéroports plus sûrs", a
expliqué à France Info le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de
l'état-major. "
========================= ===
Des avions qui lancent des "leurres" sont, en tout état de cause des
avions qui SURVOLENT LES COMBATTANTS ANTI DEBY

Ce sont jusqu'à plus ample informé - sur les leurres - des ESPIONS

Des espions de la DICTATURE FRANCAFRIQUE

Le colonialiste Hervé Morin aura à répondre de cela après la
révolution : il aura à répondre de l'attitude criminelle qui vise à
empêcher la chute de la dictature de "l'EXECUTEUR DEBY" ( le terme est
repris de FX Verschave)
"L'exécuteur" page 151 du livre Noir Silence

http://www.google.com/search?q=+%22ex%C3%A9cuteur+D%C3%A9by%22&num0&h l=fr&lr=&as_qdr=all&pwst=1&filter=0

======================
Petit détail curieux : lorsqu'on tape "tchad, avion leurre" sur le
moteur GOOGLE on s'aperçoit que les articles en question ont disparu
de la une des journaux en ligne (et même de tout leur site lorsqu''on
vérifie en tapant les mots sur leur moteur interne)
A vérifier par le lecteur curieux
http://www.google.com/search?ie=UTF-8&oe=UTF-8&sourceid=navclient&gfns =1&q=tchad+avion+leurre
Yanick Toutain
Le #15853101
TRAITRISE DE MORIN ET DE L ARMEE FRANCAISE : ILS PROTEGENT LES
HELICOPTERES DE LA DICTATURE QUI VA TUER LES OPPOSANTS

Déclaration du porte-parole de l'alliance de la rébellion Abderaman
Khoulamallah,
http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?idƒ24
================
"Nous ne sommes pas allés prendre l'aéroport pour ne pas gêner
l'évacuation des ressortissant étrangers et maintenant l'armée
française laisse décoller des hélicoptères (tchadiens) qui viennent
nous attaquer", a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'alliance de la
rébellion Abderaman Khoulamallah, contacté par téléphone satellitair e.
"
========================= ========================
Pour des raisons humanitaires, les partisans n'attaquent pas
l'aéroport et les assassins de l'exécuteur en profitent pour s'en
servir comme base de repli :
MORIN réédite les exploits de Léotard et des amis des génocidaires :
l'opération Turquoise
http://www.google.com/search?as_q=turquoise+rwanda+exfiltration&hl=fr&nu m0&btnG=Recherche+Google&as_epq=&as_oq=&as_eq=&lr=&cr=&as_f t=i&as_filetype=&as_qdr=all&as_occt=any&as_dt=i&as_sitesearch=&a s_rights=&safe=images
au Sud du Rwanda - opération pseudo humanitaire - allait servir de
base arrière aux fascistes du Hutu power :
On retrouve le même scénario : les criminels du Bolloré Power, les
valets de l'exploitation pillage du Tchad se cache derrière l'armée
francaise pour mener leurs incursions :
Mêmes méthodes, même criminels !!

Morin a franchi un rubicon supplémentaire : la révolution et les
Africains sauront en temps utile lui rappeler l'etendue de ses crimes
impérialiste !
Chacune des familles des combattants tués par les protégé de Morin et
du Bolloré Power sauront faire valoir leurs intérêts en justice !


YT
========================= ========================= ==========

"Des avions de combat Mirage français ont également décollé dimanche
matin et survolent actuellement N'Djamena, larguant notamment des
leurres pour éviter d'être pris pour cibles, selon des sources
militaires. Samedi, ces avions français n'avaient pas fait de sorties
quand les rebelles étaient entrés dans la ville et lors des
affrontements qui avaient opposé troupes gouvernmentales et forces
rebelles. Les hélicoptères ont notamment attaqué une colonne de
rebelles tchadiens qui tentent une percée dans le secteur de la radio,
dans le sud-est de la ville, selon une source militaire. Ces nouveaux
affrontements interviennent après une nuit globalement calme. "Nous ne
sommes pas allés prendre l'aéroport pour ne pas gêner l'évacuation d es
ressortissant étrangers et maintenant l'armée française laisse
décoller des hélicoptères (tchadiens) qui viennent nous attaquer", a
déclaré à l'AFP le porte-parole de l'alliance de la rébellion
Abderaman Khoulamallah, contacté par téléphone satellitaire. "
dlink
Le #15853091
Qui sont ces gens qui sont pour le Soudan, ce pays musulman agressif ?

Et à nouveau contre la France par haine pavlovienne ?

Étrange alliance...
Yanick Toutain
Le #15877191
Pour savoir qui sont les partisans anti-Déby
http://www.alwihdainfo.com/Tchad-Interview-exclusive-du-porte-parole-du-comm andement-militaire-unifie-a-Al-Wihda-Presse-Internationale_a111.html
========================= ========================

Tchad: Interview exclusive du porte-parole du commandement militaire
unifié à Al Wihda Presse Internationale
"Le déploiement de l'EUFOR est une basse manOEuvre du gouvernement
français pour tenter de sauver Deby. Mais qui arrivera en premier à
N'Djamena ? Les forces de l'EUFOR ou nos forces déterminées au
changement ? Je vous laisse deviner la réponse à cette question mais
j'avoue que je connais déjà la réponse de l'ensemble des Tchadiens
fatigués de ce régime corrompu et décadent. Nous mettons en garde les
Européens sur une aventure militaire au Tchad qui ne sera pas pour eux
une simple partie de plaisir." Abderaman Koulamallah


Au CAPE/France à Paris
Au CAPE/France à Paris

Tchad-info.net : Monsieur Koulamallah Abderaman bonjour.
Abderaman Koulamallah : Bonjour.

Tchad-info.net : Pourquoi selon vous les différents groupes rebelles
tchadiens n'avaient-ils pas pensé très tôt à coordonner leurs
opérations sous un commandement militaire unique ?
Abderaman Koulamallah : Je voudrais tout d'abord apporter quelques
précisions. L'accord du 22 décembre entre les trois mouvements
signataires RFC, UFDD, UFDD/F est la première étape vers une
réunification des forces de la résistance nationale et en attendant
cette union définitive trois organes ont été mis en place : le
Commandement Militaire Unifié (CMU), le Porte-Parole Unique (PPU).

Ces deux organes sont placés sous l'autorité d'un troisième organe, le
Collège des Présidents (CP) qui est chargé de la coordination entre
les organes. En ce sens je ne suis pas le porte-parole du commandement
unifié comme on l'écrit souvent dans les médias mais de l'Union des
trois mouvements et je travaille sous l'autorité des trois présidents
et je m'exprime au nom des mouvements signataires de l'accord, il en
est de même du commandement unifié ! Ces trois organes sont des
structures nouvelles et leur création est un fait historique. C'est la
première fois dans l'histoire des rebellions de l'est du Tchad qu'une
telle unité s'est faite.

Mais pour répondre à votre question, je dirai que depuis plusieurs
mois cette idée d'union a gagné les cadres politiques et militaires de
nos mouvements respectifs et il a fallu du temps pour instaurer la
confiance et mettre en place cette nouvelle réalité politique et
militaire qui a besoin du soutien de tous les Tchadiens qui luttent
pour le changement dans leur pays. Beaucoup de personnes émettent des
réserves sur la qualité de cette union ou sur les hommes chargés de la
matérialiser. Mais il faut donner du temps au temps pour permettre aux
structures de fonctionner. Ce qui est important c'est la dynamique
ainsi créée et qu'il faut saluer.

La question des hommes est importante mais la rébellion ne travaille
qu'avec les potentialités humaines qui sont à sa disposition sur le
terrain. Les cadres crédibles, beaux, intelligents, capables et qui
sont à distance ne sont pas à la portée de sa main. Plus d'indulgence
ne peut que nous grandir. Faisons confiance à ceux qui se rendent
disponibles et font preuve de sacrifices et ne pas donner des
prétextes au régime de N'Djamena pour nous affaiblir. Il faut faire
très attention et ne pas jouer le jeu médiatique de ce pouvoir
décadent.

Les militaires qui sont sur le terrain comptent beaucoup sur le
soutien de la diaspora tchadienne qui lutte efficacement à sa manière.
Elle doit continuer à soutenir le mouvement général. Rien ne se fera
de concret et d'efficace sans l'engagement de chacun, ceux qui ont les
armes en main et ceux qui de l'extérieur font un travail d'analyse et
de mobilisation qui constitue un soutien énorme et efficace.
========================= ======

L'interview continue sur le site
http://www.alwihdainfo.com/Tchad-Interview-exclusive-du-porte-parole-du-comm andement-militaire-unifie-a-Al-Wihda-Presse-Internationale_a111.html
Taureau Assis
Le #15877181
Yanick Toutain a écrit :
Pour savoir qui sont les partisans anti-Déby
http://www.alwihdainfo.com/Tchad-Interview-exclusive-du-porte-parole-du-commandement-militaire-unifie-a-Al-Wihda-Presse-Internationale_a111.html
================================================ >
Tchad: Interview exclusive du porte-parole du commandement militaire
unifié à Al Wihda Presse Internationale



Joli nom arabe, ça fleure la tolérance de djandjawids.
Taureau Assis
Le #15877171
Dans l’est du Tchad, où sont réfugiés 240 000 habitants du Darfour, la
perspective d’une prise du pouvoir à N’Djamena par des forces
prosoudanaises suscite la peur

Vêtu d’une longue djellaba blanche maculée de taches, Hassan, 19 ans,
réfugié du Darfour, a terminé son cycle primaire l’an dernier. Depuis,
il erre dans la madrasa (école coranique) B du camp de Djabal, près de
la localité de Goz Beida, dans l’est du Tchad. Elle accueille plus d’un
millier d’enfants âgés de 6 à 16 ans, en quête d’une activité qui leur
permettrait de quitter le camp.

« J’ai suivi avec beaucoup d’attention l’avancée des rebelles tchadiens,
car un changement de régime à N’Djamena nous affecterait directement »,
explique Hassan dans un anglais hésitant. [hésitant!!!] « À moins de
retourner au Soudan pour faire des études, ou bien de parvenir à aller
dans un pays anglophone comme l’Afrique du Sud, il n’y a pas d’avenir
pour moi ici », poursuit-il, amer. [Apprends le français !!!]

Comme la plupart des 240 000 réfugiés soudanais regroupés dans douze
camps dans l’est du Tchad, Hassan retient son souffle depuis que des
rebelles tchadiens basés au Darfour ont été signalés le lundi 28 janvier
dans la zone d’Adé, non loin de Goz Beida, ainsi que de l’autre côté de
la frontière, à Tiné. Depuis, selon les rapports quotidiens des Nations
unies, c’est le calme plat dans cette zone d’où semblent venues
l’essentiel des forces rebelles, « qui étaient organisées en colonnes ».

Bien que musulman et arabisant, Hassan nourrit une méfiance viscérale à
l’égard des pays arabes, qu’il accuse de cautionner le « génocide »
perpétré contre son peuple au Darfour. Aussi, à l’instar de la plupart
des réfugiés du Darfour, il appelle de ses vœux le déploiement d’une
force européenne pour sécuriser les camps, qui font régulièrement
l’objet d’actes de banditisme.

«Les rebelles sont armés par le président soudanais»
Il insiste aussi pour que, côté Soudan, où le Haut-Commissariat des
Nations unies pour les réfugiés (HCR) dispose également de six camps,
les contingents déployés ne soient pas seulement africains, comme
l’exige Khartoum.

La Mission de l’ONU et de l’Union africaine au Darfour (Minuad) a
remplacé le 1er janvier la force africaine de 9 000 hommes déployée au
Darfour, qu’elle englobe désormais. Elle doit, à terme, être composée de
27 000 hommes, mais tarde à se déployer en raison des réticences de
Khartoum.

« Les rebelles tchadiens sont armés par le président soudanais El
Bachir. Il veut la mort de tous les Noirs du Darfour ! », s’emporte
Khaltoum, 16 ans, elle aussi réfugiée à Goz Beida. Avec deux amies, elle
a été enlevée et violée pendant plusieurs semaines en 2003 par des
groupes armés arabes lors de l’attaque de son village d’Ouroum, au
Darfour, avant de réussir à s’enfuir. Depuis, elle n’est pas parvenue à
surmonter le traumatisme subi, qui l’empêche de se marier.

À quelques kilomètres du camp de Djabal, le village de Gouroukoum abrite
des populations tchadiennes qui ont fui après les attaques perpétrées
contre leurs villages. Selon l’ONU, 180 000 personnes ont été déplacées
dans l’est du Tchad depuis décembre 2005.

Les yeux crevés par des agresseurs djandjawids
« Cette crise, qui se rajoute au conflit au Darfour, s’amplifie chaque
fois que la situation sécuritaire se détériore. Avec la prolifération
d’armes légères qui caractérise cette région, il n’y a pas un jour où un
incident ne soit signalé dans et autour des camps », précise Annette
Rehrl, chargée de la communication du HCR à Abéché.

Originaire de Marmoudangué, Abdoulaye Idriss Zayé, 20 ans, a eu les yeux
crevés par des agresseurs djandjawids ayant franchi la frontière toute
proche. Couché sur une natte et entouré de sa famille qui psalmodie des
versets du Coran, il se déclare très inquiet face à la nouvelle crise
qui secoue le Tchad. « Comment peut-on laisser des rebelles qui comptent
des djandjawids dans leurs rangs prendre le pouvoir à N’Djamena ? »,
s’inquiète-t-il.

Seyid Ibrahim Moustapha, sultan du Darsila qui englobe toute la zone
allant de Goz Beida jusqu’à Tissi et Adré, refuse, lui, que l’on
stigmatise tous les Arabes de la région. « Djandjawids, c’est le nom que
l’on donne localement aux Arabes, et Toroboros celui que l’on donne aux
Noirs. Ces tribus ont vécu ensemble pendant des millénaires. Sans une
instrumentalisation des antagonismes, jamais les horreurs qui ont été
perpétrées n’auraient pu avoir lieu ou ne seraient restées impunies
comme c’est le cas actuellement. »

Le sultan, qui a cédé le pouvoir coutumier à son fils, regrette
également que le président Déby n’ait pas su préserver l’unité du pays.
« La résolution du conflit au Darfour dépend avant tout de la stabilité
au Tchad, car chaque partie se sert du territoire de l’autre comme d’un
sanctuaire », affirme-t-il.

Stoïque, le chef du HCR à Goz Beida, Musonda Shinkinda, attend avec
impatience le déploiement de l’Eufor dans la région. « Depuis 2006, j’ai
vu passer les rebelles tchadiens et soudanais à plusieurs reprises.
Jamais, jusqu’à présent, les combats n’ont pris les camps pour cibles.
Mais cette fois, c’est un combat à mort. On n’est à l’abri de rien »,
ajoute-t-il, pessimiste.
Yanick Toutain
Le #15876741
Où est le député Yorongar ???
Les amis assassins compradore de Morin ont encore sévi
=========================
http://www.tchadforum.com/node/548

Le député Ngarledji Yorongar Le Moïban, President du FAR et Mr Ibni
Oumar Mahamat Saleh , Secretaire General du PLD auraientt été enlevés
le dimanche 3 février 2008 respectivement aux environs de 16h 30 et
20h 30 heures locales à lleur domicile de Ndjaména par des éléments de
la garde républicaine de Déby et emmenés vers une destination
inconnue. La famille des deux députés ont confirmé leur kidnapping.

Connaissant la réputation criminelle bien établie de Déby et ses
hommes, on ne peut qu'avoir les vives inquiétudes sur l'intégrité
physique des deux parlementaires qui n'ont jamais caché il est vrai,
leur aversion et hostilité pour le pouvoir dictatorial et sanguinaire
d'Idriss Déby.

Tchadforum
Publicité
Poster une réponse
Anonyme