Demande de conseils pour feu d'artifice

Le
Hervé Chappe
Bonjour,

Je voudrais aller faire qqs photos de ce feu d'artifice :
http://www.le-grand-feu.com/

J'aurais besoin de conseils pour choisir une optique et les réglages de
base ISO/ouverture/vitesse/balance des blancs.

Je possède le matériel suivant :
Canon EOS 60D
Canon 50mm 1.8
Sigma 30mm 1.4
Tamron 10-24 mm 3.5-4.5
Sigma 18-250 mm 3.5-6.3
Et évidemment un trépied :-)

Merci d'avance pour vos conseils, ou liens vers des sites traitant déjà
le sujet

Hervé
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Charles_V
Le #25588632
Hervé Chappe a écrit :
Bonjour,

Je voudrais aller faire qqs photos de ce feu d'artifice :
http://www.le-grand-feu.com/

J'aurais besoin de conseils pour choisir une optique et les réglages de
base ISO/ouverture/vitesse/balance des blancs.

Je possède le matériel suivant :
Canon EOS 60D
Canon 50mm 1.8
Sigma 30mm 1.4
Tamron 10-24 mm 3.5-4.5
Sigma 18-250 mm 3.5-6.3
Et évidemment un trépied :-)

Merci d'avance pour vos conseils, ou liens vers des sites traitant déjà
le sujet...



Aide-toi toi-même et demande donc à google «photo feu d'artifice»

charles (depuis le ciel)
Hervé Chappe
Le #25589232
Le 10/08/2013 15:15, a écrit :
Hervé Chappe a écrit :
Bonjour,

Je voudrais aller faire qqs photos de ce feu d'artifice :
http://www.le-grand-feu.com/

J'aurais besoin de conseils pour choisir une optique et les réglages de
base ISO/ouverture/vitesse/balance des blancs.

Je possède le matériel suivant :
Canon EOS 60D
Canon 50mm 1.8
Sigma 30mm 1.4
Tamron 10-24 mm 3.5-4.5
Sigma 18-250 mm 3.5-6.3
Et évidemment un trépied :-)

Merci d'avance pour vos conseils, ou liens vers des sites traitant déjà
le sujet...



Aide-toi toi-même et demande donc à google «photo feu d'artifice»

charles (depuis le ciel)



Ca j'avais déjà fait, merci :-) et j'espérais des avis plus
personnalisés en fonction de mon matos, et des retours d'expérience du
genre do & don't. Pour l'instant je vais me contenter des tutos en ligne...

Bonne fin d'été,
Hervé
Dominique
Le #25589272
Le 10/08/2013 15:03, Hervé Chappe a écrit :
Bonjour,



Bonjour,

Merci d'avance pour vos conseils, ou liens vers des sites traitant déjà
le sujet...




Je m'y étais essayé il y a quelques années :

* EOS 300D sur pied et sur pose, déclencheur souple pour sortir de la
pose sans rien bouger.
* f16 et 50 mm de focale
* carton devant l'objectif que j'enlevais et replaçais à volonté

Les résultats étaient intéressants, souvent inattendus. On peut ainsi
placer plusieurs « tirs » différents sur une même photo.

Bonne journée,
--
Dominique
Courriel : dominique point sextant ate orange en France
Esto quod es
jdanield
Le #25589322
Le 11/08/2013 01:54, Hervé Chappe a écrit :

Ca j'avais déjà fait, merci :-) et j'espérais des avis plus
personnalisés en fonction de mon matos, et des retours d'expérience du
genre do & don't. Pour l'instant je vais me contenter des tutos en
ligne...



il y a quelques années j'ai fait des photos avec le mode feu
d'artifice de mon compact Sony

http://dodin.org/piwigo/picture.php?/43675/category/2078&metadata

les paramètres de la photo sont:

iso 80
f5.7
1/4s
focale equiv 80mm

jdd
Charles_V
Le #25590012
Hervé Chappe a écrit :

Ca j'avais déjà fait, merci :-) et j'espérais des avis plus
personnalisés en fonction de mon matos, et des retours d'expérience du
genre do & don't. Pour l'instant je vais me contenter des tutos en ligne...



Fallait le dire !

Les conseils données ici et là sont valables pour tous les matériels:
ISO aussi bas que possible, diaphragme très fermé pour bien récupérer
les couleurs (l'image de jdanield est un peu surex, ça va très vite), et
pose très lente pour bien avoir le filé des étincelles sans te soucier
d'ouvrir juste avant l'explosion -- ça implique le pied. Si on veut que
le ciel reste noir, il ne faut tout de même pas poser trop longtemps
(disons 4 à 8 sec max à 200 ISO). Ensuite, le choix de la focale dépend
de l'endroit où on est.

Ensuite, c'est un métier comme un autre ; on ne monte pas au pinacle
d'emblée, il faut faire ses classes. Pour ma part, je ne suis pas allé
trop loin http://cjoint.com/13au/CHlmakgJfcQ_feu_artifice.jpg

charles
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #25592932
Le 11/08/13 01:54, Hervé Chappe a écrit :

Ca j'avais déjà fait, merci :-) et j'espérais des avis plus
personnalisés en fonction de mon matos, et des retours d'expérience du
genre do & don't. Pour l'instant je vais me contenter des tutos en ligne...



Alors la base, c'est d'être bien placé !
Accrochée à un grillage sur un talus dans le mauvais sens derrière la
foule : mauvais, très mauvais. Pas moyen de mettre le trépied, par
contre les ombres d'épaules, c'est la collec. Juste au niveau de la
barrière, c'est excellent, sauf si on a oublié sa batterie de rechange
(j'ai loupé l'inauguration du manège à Nantes, le plus beau de tous les
feux d'artifice que j'ai vus...). Les bouchons d'oreille sont dans le
sac photo, ça sert aussi pour les concerts de métal.
Si le feu d'artifice est sur l'eau, il faut prévoir de tenir fermement
le trépied sur la berge pour éviter que les gens qui tentent de passer
au premier rang (où vous êtes depuis l'aube) vous expédient corps et
biens à la baille. Dites Ouille chaque fois qu'on bouscule le trépied.
Question focale j'aime bien un GA, genre 24. Fermé à sa meilleur valeur,
ça n'a pas d'importance, mode manuel, et af désactivé, iso minimum et
entre 1 et 4 secondes selon ce qui se passe.
Ce qui compte c'est d'être bien placé à l'avance pour déployer son
trépied. Avec pas d'obstacles devant.

Noëlle Adam
Pierre Maurette
Le #25593032
Hervé Chappe :

[...]

Ca j'avais déjà fait, merci :-) et j'espérais des avis plus personnalisés en
fonction de mon matos, et des retours d'expérience du genre do & don't. Pour
l'instant je vais me contenter des tutos en ligne...



Je suis plus dans votre situation qu'en position de vous donner
conseils, à vrai dire je surveillais les réponses à votre message. Je
vais peut-être faire quelques images le 27 août lors du feu d'artifice
de la Saint-Louis, à Sète. Mais les résultats sont sans importance, je
vais profiter de l'instant, les photos ne seront qu'un plus et
peut-être une base pour la fois d'après, comme pour tous les sujets.
Je suppose que vous avez déjà bien repéré les lieux, internet et
terrain. Il ne semble malheureusement pas y avoir d'immeuble en front
de Seine en face. Le bon emplacement vous donne une idée de la focale.
Un point de vue de l'arrière et une focale longue vous permettraient de
tenter un bâtiment parisien éclairé dans le cadre, vu de Saint-Cloud
Tour Eiffel et Sacré-Coeur doivent être très proches, mais si ça foire
tout foire ;-)
Avec le contenu de votre fourre-tout, dénicher ou exhumer un second
boitier pour la soirée pourrait être sympatique. Personnellement, ce
sera l'inverse, un boitier et un fixe, 24mm ou 35mm (sur APS-C).
Il me semble qu'il existe quelques trucs évidents. Être en MAP manuelle
sur l'infini et ne plus s'en occuper, par exemple, ce qui n'est
justement pas évident sur mon hybride avec ses optiques dédiées. Être
dans la bonne zone de l'optique, entre f:5.6 ou mieux f:8 et f:16. Sur
les points lumineux, en particulier les explosions, vous aurez des
étoiles de diffraction; les optiques ne sont pas égales, selon le
nombre (et la forme ?) des lames de leur diaphragme, dont la parité.
Votre 50mm 1.8 avec cinq lames donnerait des étoiles à dix branches. Un
six lames pourra être plus spectaculaire.
Il semble y avoir unanimité pour une pose longue, nettement supérieure
à la persistance rétinienne, qui ajoute donc son propre effet. C'est
assurément la bonne méthode. J'aimerais bien tenter de figer, mais je
suis à peu près sûr que le résidu inévitable de filé va devenir un flou
de mouvement bien caca.
Vous serez bien entendu en RAW (ou RAW + JPG), la balance des blancs
n'importe pas. Néanmoins, pour avoir des vignettes et jpeg homogènes,
je préfèrerais un réglage daylight (médian) à une position auto.

--
Pierre Maurette
Pierre Maurette
Le #25593022
Hervé Chappe :
Bonjour,

Je voudrais aller faire qqs photos de ce feu d'artifice :
http://www.le-grand-feu.com/



Tiens, c'est tiré depuis le Bassin du Grand Jet, que je situais dans
les Alpes, au bas de la Coulée du Grand Bronze...

--
Pierre Maurette
Hervé Chappe
Le #25599812
Un grand merci à tous pour vos réponses que je découvre en rentrant de
quelques jours de vacances...

Et rendez-vous ici en Septembre pour quelques résultats !

Hervé

Le 10/08/2013 15:03, Hervé Chappe a écrit :
Bonjour,

Je voudrais aller faire qqs photos de ce feu d'artifice :
http://www.le-grand-feu.com/

J'aurais besoin de conseils pour choisir une optique et les réglages de
base ISO/ouverture/vitesse/balance des blancs.

Je possède le matériel suivant :
Canon EOS 60D
Canon 50mm 1.8
Sigma 30mm 1.4
Tamron 10-24 mm 3.5-4.5
Sigma 18-250 mm 3.5-6.3
Et évidemment un trépied :-)

Merci d'avance pour vos conseils, ou liens vers des sites traitant déjà
le sujet...

Hervé
Elohan
Le #25607162
a écrit :
Hervé Chappe a écrit :

Ca j'avais déjà fait, merci :-) et j'espérais des avis plus
personnalisés en fonction de mon matos, et des retours d'expérience du
genre do & don't. Pour l'instant je vais me contenter des tutos en
ligne...



Fallait le dire !

Les conseils données ici et là sont valables pour tous les matériels: ISO
aussi bas que possible, diaphragme très fermé pour bien récupérer les
couleurs (l'image de jdanield est un peu surex, ça va très vite), et pose
très lente pour bien avoir le filé des étincelles sans te soucier d'ouvrir
juste avant l'explosion -- ça implique le pied. Si on veut que le ciel
reste noir, il ne faut tout de même pas poser trop longtemps (disons 4 à 8
sec max à 200 ISO). Ensuite, le choix de la focale dépend de l'endroit où
on est.

Ensuite, c'est un métier comme un autre ; on ne monte pas au pinacle
d'emblée, il faut faire ses classes. Pour ma part, je ne suis pas allé trop
loin http://cjoint.com/13au/CHlmakgJfcQ_feu_artifice.jpg

charles



Amusant, j'ai fait tout le contraire. ISO élevé (3200), diaphragme
ouvert (f/2.8) et surtout vitesse rapide (1/250s) en l'abscence de
trépied.

Et ça peut donner des vues intéressantes. C'est qu'il s'en passe des
choses en 1/250s:

http://cjoint.com/13au/CHwlF3U4NBd.htm

Quand il n'y a qu'un seul éclat, ça peut donner ça:
http://cjoint.com/13au/CHwlHV0qu9w.htm

La fumée est souvent gênante, on peut la faire disparaître en
post-traitement en augmentant le contraste et/ou en sous-exposant. Pour
ce faire, la surexposition lors de la prise de vue n'est pas gênante,
au contraire.

Là où le 1/250s est franchement insuffisant, c'est pour obtenir un
bouquet: on voit très bien que la pleinitude de chaque éclat est
désynchronisée, on peut éventuellement s'amuser à repérer les éclats
"jeunes" et les éclats "vieux". Mais sur le plan de l'agrément visuel,
le résultat est pauvre:
http://cjoint.com/13au/CHwlMZH4k3X.htm

...D'où l'intérêt des poses longues. Le problème des poses de 1s ou
plus, ce sont les effets filasseux. Ça tape à l'oeil, c'est sûr, mais
ça outrepasse largement la persistance rétinienne et c'est très
artificiel:
http://fra.photo-desktop.com/ciel/fond-feux-d-artifice-bleu-pdwe-101.jpg

Chacun ses goûts, et je préfère des aspects plus conformes à ce que mon
oeil perçoit en direct. La prochaine fois, j'essaierai des compromis
vers 1/8s (possible sans pied), ce qui représente tout de même déjà 30
fois le 1/250s de mes essais.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme