A la demande générale

Le
palmerclaude
Pour relancer un fil interminable :-)
Photos de ma tête panoramique rurale réalisée il y a deux ans à partir de
pièces de machines agricoles recyclées.
On notera le côté rétro des vis de serrages en mémoire des chambres en bois.
Il faut préciser que, dans cette zone rurale de Haute-Saintonge, tout
possesseur d'une tête moderne automatisée et aperçue par un paysan local en
train de photographier son champ, se fait lyncher à coup de manche de pioche
pour sorcellerie.

Juste un petit détail technique, le réglet de déplacement frontal sur l'axe
pour le placement de la pupille dû se décoller lors de mes dernières prises
de vue. A recoller donc

http://cjoint.com/?BIbtwr1DFDm


.si on lui parlait de son courage, Guillaumet hausserait les épaules. Mais
on le trahirait aussi en célébrant sa modestie. Il se situait bien au-delà
de cette qualité médiocre. S'il hausse les épaules, c'est par sagesse. Il
sait qu'une fois pris dans l'évènement, les hommes ne s'en effraient plus.
Seul l'inconnu épouvante les hommes. Mais pour quiconque l'affronte, il n'est
déjà plus l'inconnu. Surtout si on l'observe avec cette gravité lucide.

St Exupéry, Terre des hommes
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Olivier B.
Le #24744832
On Sat, 1 Sep 2012 19:35:25 +0200, "palmerclaude"

Photos de ma tête panoramique rurale réalisée il y a deux ans à partir de
pièces de machines agricoles recyclées.



punaise, c'est du solide !


--
pas de turlututu. apres l'@robase
£g
Le #24744822
"palmerclaude" news: 50424762$0$6180$
Pour relancer un fil interminable :-)
Photos de ma tête panoramique rurale réalisée il y a deux ans à
partir de pièces de machines agricoles recyclées.
On notera le côté rétro des vis de serrages en mémoire des chambres en
bois.
Il faut préciser que, dans cette zone rurale de Haute-Saintonge, tout
possesseur d'une tête moderne automatisée et aperçue par un paysan
local en train de photographier son champ, se fait lyncher à coup de
manche de pioche pour sorcellerie.

Juste un petit détail technique, le réglet de déplacement frontal sur
l'axe pour le placement de la pupille dû se décoller lors de mes
dernières prises de vue. A recoller donc

http://cjoint.com/?BIbtwr1DFDm


.si on lui parlait de son courage, Guillaumet hausserait les épaules.
Mais on le trahirait aussi en célébrant sa modestie. Il se situait
bien au-delà de cette qualité médiocre. S'il hausse les épaules, c'est
par sagesse. Il sait qu'une fois pris dans l'évènement, les hommes ne
s'en effraient plus. Seul l'inconnu épouvante les hommes. Mais pour
quiconque l'affronte, il n'est déjà plus l'inconnu. Surtout si on
l'observe avec cette gravité lucide.




Mais qu'est ce que c'est que ce truc ????Si l'on prend le point nodal,
la pupille d'entrée, qui peut être à différentes distance du capteur
suivant la focale :

L'axe de rotation circulaire horizontal doit se faire sur l'axe vertical
de la pupille, donc déplacement avant/arrière de l'APN suivant focale,
qui dit déplacement dit glissière.

Pour la bascule verticale, la rotation doit se faire sur un axe passant
par la mi hauteur cette même pupille, celle-ci peut être considérée
comme fixe, puisque sa hauteur ne sera jamais modifiée par rapport au
poins d'attache et valable pour l'ensemble des objectifs.
Donc hauteur axe = de la base de l'APN à la mi hauteur de l'objectif.

La << glissière >> dont tu dispose n'est pas à la bonne place, elle
devrait être sur l'équerre de support de l'APN

Un petit dessin vaut mieux que long discours, une vue du haut et de dos
sur le trépieds.
Pardon, mais j'aurais dû gommer le crayon pour laisser les pointillés
uniquement

http://cjoint.com/?3IbvnBRY1Vq


--
£g
palmerclaude
Le #24745412
£g wrote:
"palmerclaude" news: 50424762$0$6180$
Pour relancer un fil interminable :-)
Photos de ma tête panoramique rurale réalisée il y a deux ans à
partir de pièces de machines agricoles recyclées.
On notera le côté rétro des vis de serrages en mémoire des chambres
en bois.
Il faut préciser que, dans cette zone rurale de Haute-Saintonge, tout
possesseur d'une tête moderne automatisée et aperçue par un paysan
local en train de photographier son champ, se fait lyncher à coup de
manche de pioche pour sorcellerie.

Juste un petit détail technique, le réglet de déplacement frontal sur
l'axe pour le placement de la pupille dû se décoller lors de mes
dernières prises de vue. A recoller donc

http://cjoint.com/?BIbtwr1DFDm


.si on lui parlait de son courage, Guillaumet hausserait les épaules.
Mais on le trahirait aussi en célébrant sa modestie. Il se situait
bien au-delà de cette qualité médiocre. S'il hausse les épaules,
c'est par sagesse. Il sait qu'une fois pris dans l'évènement, les
hommes ne s'en effraient plus. Seul l'inconnu épouvante les hommes.
Mais pour quiconque l'affronte, il n'est déjà plus l'inconnu.
Surtout si on l'observe avec cette gravité lucide.




Mais qu'est ce que c'est que ce truc ????Si l'on prend le point nodal,
la pupille d'entrée, qui peut être à différentes distance du capteur
suivant la focale :

L'axe de rotation circulaire horizontal doit se faire sur l'axe
vertical de la pupille, donc déplacement avant/arrière de l'APN
suivant focale, qui dit déplacement dit glissière.



La glissière chez moi, c'est la mâchoire de la tête de la rotule jaune
laser. et les trous servent à serrer la tête pour qu'elle ne bouge pas.

Pour la bascule verticale, la rotation doit se faire sur un axe
passant par la mi hauteur cette même pupille, celle-ci peut être
considérée comme fixe, puisque sa hauteur ne sera jamais modifiée par
rapport au poins d'attache et valable pour l'ensemble des objectifs.
Donc hauteur axe = de la base de l'APN à la mi hauteur de l'objectif.



Oui eh bien, c'est par le déplacement en rotation du support de l'APN que
cela se fait pour moi.
L'axe de l'objectif se lève ou s'abaisse selon les besoins...

cours, une vue du haut et de
dos sur le trépieds.
Pardon, mais j'aurais dû gommer le crayon pour laisser les pointillés
uniquement

http://cjoint.com/?3IbvnBRY1Vq



De plus dans ton dessin, l'appareil est en mode paysage. Quand je travaille
pour avoir avec une focale moyenne en APS-C de 14 ou 50mm (soit en full
frame de 20-35mm ou 80mm) l'appareil est en mode portrait ce qui me laisse
assez de sol et de ciel pour recadrer en cas de léger décalage des photos
les unes par rapport aux autres.

exemple :
http://cjoint.com/?BIbw5OCuvYa

Explication des mouvements possibles. - un peu long je l'admet, - mais les
variations de hauteur des pieds selon le sol et les axes de rotation sont
réglables dans tous les sens..
Revoir présentation avec commentaires ci-dessous
http://cjoint.com/?BIbxyVA2M1X
Il reste que je n'ai pas de moyen automatisé de repérer la pupille d'entrée
de façon très précise, parce que la plupart des optiques n'ont pas de bague
de couleur qui l'indique.
palmerclaude
Le #24745532
palmerclaude wrote:
£g wrote:
"palmerclaude" news: 50424762$0$6180$
Pour relancer un fil interminable :-)
Photos de ma tête panoramique rurale réalisée il y a deux ans à
partir de pièces de machines agricoles recyclées.
On notera le côté rétro des vis de serrages en mémoire des chambres
en bois.
Il faut préciser que, dans cette zone rurale de Haute-Saintonge,
tout possesseur d'une tête moderne automatisée et aperçue par un
paysan local en train de photographier son champ, se fait lyncher à
coup de manche de pioche pour sorcellerie.

Juste un petit détail technique, le réglet de déplacement frontal
sur l'axe pour le placement de la pupille dû se décoller lors de mes
dernières prises de vue. A recoller donc

http://cjoint.com/?BIbtwr1DFDm


.si on lui parlait de son courage, Guillaumet hausserait les
épaules. Mais on le trahirait aussi en célébrant sa modestie. Il se
situait bien au-delà de cette qualité médiocre. S'il hausse les
épaules, c'est par sagesse. Il sait qu'une fois pris dans
l'évènement, les hommes ne s'en effraient plus. Seul l'inconnu
épouvante les hommes. Mais pour quiconque l'affronte, il n'est déjà
plus l'inconnu. Surtout si on l'observe avec cette gravité lucide.




Mais qu'est ce que c'est que ce truc ????Si l'on prend le point
nodal, la pupille d'entrée, qui peut être à différentes distance du
capteur suivant la focale :

L'axe de rotation circulaire horizontal doit se faire sur l'axe
vertical de la pupille, donc déplacement avant/arrière de l'APN
suivant focale, qui dit déplacement dit glissière.



La glissière chez moi, c'est la mâchoire de la tête de la rotule jaune
laser. et les trous servent à serrer la tête pour qu'elle ne bouge
pas.

Pour la bascule verticale, la rotation doit se faire sur un axe
passant par la mi hauteur cette même pupille, celle-ci peut être
considérée comme fixe, puisque sa hauteur ne sera jamais modifiée par
rapport au poins d'attache et valable pour l'ensemble des objectifs.
Donc hauteur axe = de la base de l'APN à la mi hauteur de l'objectif.



Oui eh bien, c'est par le déplacement en rotation du support de
l'APN que cela se fait pour moi.
L'axe de l'objectif se lève ou s'abaisse selon les besoins...

cours, une vue du haut et de
dos sur le trépieds.
Pardon, mais j'aurais dû gommer le crayon pour laisser les pointillés
uniquement

http://cjoint.com/?3IbvnBRY1Vq





Après toute une période qui permettra de faire des panos corrects, si je
dois institutionnaliser la chose pour des expos par exemple, je pourrai
toujours passer à une tête manuelle comme la Manfrotto, ou télécommandée et
motorisée comme la tête Autopano. Ce qui suppose que j'obtienne une commande
de photos substantielle...
Coût moyen de ces accessoires 7 à 800 euros...
Stephane Legras-Decussy
Le #24745782
Le 01/09/2012 21:17, £g a écrit :

Mais qu'est ce que c'est que ce truc ????Si l'on prend le point nodal,
la pupille d'entrée, qui peut être à différentes distance du capteur
suivant la focale :




c'est pas une tête sphérique, c'est une tête cylindrique.

l'appareil est toujours en orienté portrait et toujours
à peu près horizontal, on fait toujours une seule rangée
de prises.
Bour-Brown
Le #24746062
palmerclaude a écrit
( 50427dc0$0$6210$ )

De plus dans ton dessin, l'appareil est en mode paysage.



Sur le principe cela n'a aucune importance.


pour recadrer en cas de léger décalage



Mais quels légers décalages ? Si tu fais le travail sérieusement, il ne
doit pas y avoir de légers décalages.


exemple :
http://cjoint.com/?BIbw5OCuvYa



Houlà. T'as peut-être un niveau à bulle, mais ton appareil est tout de
guingois, et t'as même pas assez de recouvrement pour assurer, en
plus...


Il reste que je n'ai pas de moyen automatisé de repérer la pupille
d'entrée de façon très précise, parce que la plupart des optiques
n'ont pas de bague de couleur qui l'indique.



Hein ? T'as encore pas défini rigoureusement le truc ? C'est quand même
la première chose à faire, hein...

Quel que soit l'objectif et le boîtier, pour une focale et une mise au
point données, on peut régler simplement et rigoureusement la position
de l'appareil. Est-ce que cela t'intéresse ?

[ ] - oui, je suis prêt à faire les choses étape par étape, et à
poster ici les résultats intermédiaires à chaque étape, pour être guidé
dans le procédé

[ ] - oui, je connais Ségolène Royale et j'ai fait les photos
publicitaires de la Juva 4 en son temps.

[ ] - oui, parce que quand je règle sur nuage, l'autofocus ne se cale
pas en hyperfocale à cause de la mesure spot du Tamron, avec l'autre
boîtier c'est la même chose de façon un peu différente vu qu'avec lui,
le logiciel n'arrive pas à faire des raccords corrects avec les photos
manquantes
Publicité
Poster une réponse
Anonyme